Société

"Passeport embauche" vers la métropole: La pâtisserie, un "rêve" pour Christelle


"Passeport embauche" vers la métropole: La pâtisserie, un "rêve" pour Christelle
Parmi les 12 réunionnais sélectionnés par le groupe Casino pour suivre un contrat en alternance, via le "passeport pour l'embauche", dans plusieurs enseignes de grande distribution du Sud de la France, Christelle Andechy a choisi de poursuivre sa formation en pâtisserie dans un hypermarché d'Aix en Provence. Elle revient pour nous sur son parcours et ce qui l'a motivé à postuler pour une mobilité.

Sûre d'elle et la tête sur les épaules. C'est comme ça que l'on pourrait décrire Christelle Andechy au premier coup d'oeil. Même le directeur de la promotion de la diversité et de la solidarité du groupe Casino, Mansour Zoberi, ne s'y trompe pas au moment de lui remettre son "passeport embauche". "C'est une battante. Elle s'est présentée une première fois pour un entretien, n'a pas été retenue mais elle est revenue une seconde fois après avoir préparé son entretien. Et cette fois-ci, elle a été sélectionnée", explique-t-il.

Le choix de travailler dans un métier de bouche, à savoir la pâtisserie, est un rêve pour cette jeune Réunionnaise. "Ce qui m'a poussé à postuler c'est avant tout la motivation. La pâtisserie est un métier que je rêve de faire depuis la fin de ma scolarité. C'est la première fois que je me repositionne sur les offres. La première fois je n'avais pas été retenue et la deuxième fois j'ai été prise", explique-t-elle.

"Soit je continuerai là-bas, soit je reviendrai travailler à la Réunion"

"J'étais au lycée professionnel où j'ai eu un BEP secrétariat. Après j'ai été réorientée vers la pâtisserie par la mission locale car je voulais faire ça depuis longtemps. Après, j'ai fais beaucoup de stages, de formations, j'ai même travaillé dans une pâtisserie. C'est dans ces moments là que je me suis rendue compte que j'aimais ce métier. J'ai fait une formation à l'AFPAR pendant neuf mois et cela m'a permis de me mettre en avant et d'avoir plus confiance en moi par rapport à mes projets", poursuit-elle.

Sur le choix de la métropole, Christelle s'explique : "On se rend compte que c'est petit ici, on n'a pas trop le choix. En terme d'orientation j'ai été aidée par les organismes de formation. Ils m'ont orienté vers la mobilité également et c'est ce choix que j'ai fais".

Désormais, Christelle a deux ans pour concrétiser sont rêve et pourquoi pas se voir offrir un contrat en CDI à la fin de ses deux ans d'alternance. "Soit je continuerai là-bas, soit je reviendrai travailler à la Réunion", conclut-elle.
Mardi 23 Juillet 2013 - 16:28
Lu 1153 fois




1.Posté par alex6 le 23/07/2013 18:04
si elle me lis je lui dit bravo pour son courage de tout quiter, la famille, ces habitudes ect pour venir à 10000km sa va lui faire une experience et voir la metropole deux ans sa passe vite casino est un grand groupe super tout ça

2.Posté par padlekid le 23/07/2013 19:10
je dis bravo a cette personne d'avoir cette volonté de réussir . je demande a tout les jeune de choisir ce parcours afin d'avoir de solide compétences. Mais faite attention au belle parole de la mobilité, j'ai vus des jeunes galèrais ici a la recherche de formation et surtout un logement. Nous réunionnais on est fort et intelligent. ...

3.Posté par J.Claude Barret du MAR/LPLP le 23/07/2013 22:02
Casino va rivé fé krware anou ke dann lé 5 millions de chômeur ke néna an France, zot la pa trouvé in ta de Christelle laba. Na vréman inn volonté de faire partir nos enfants pour les remplacer par de nouvelles importations de l'extérieur. Enfin de compte, c'est la volonté du pouvoir du dominant de changer le rapport démographique de la population de la Réunion. IL faut savoir, qu'en France les autorités conseillent aux jeunes français de migrer vers l'Australie ou le Canada pour être sûr de trouver embauche. Zot i konpran ketsoz, dans quelle galère les komanders veulent entrainer notre jeunesse? Décidément devrons nous réniyoné accepter de toujours être un peuple en transit sur cette terre réunionnaise de nos ancêtres

4.Posté par Goutanou le 24/07/2013 01:27
@ post 3

Entre nous révisez un peu votre histoire car le 1er réunionnais était un Européen cher monsieur et sa ce n'est pas moi qui le dis mais l'histoire de la réunion...
Avant de faire un tel ramassis de conneries lisez votre histoire, certes natif mais inculte !
En d'autres termes de revendiquez pas forcément une terre qui ne vous appartient pas plus qu'une autre personne.

5.Posté par fred le 24/07/2013 10:07
monsieur goutanou
c'est en 1663 que le peuplement à commencer 2 européen et 10 malgaches débarqués de force.
dont 3 femmes la premiére naissance est malgache sur l'île.
au lieu de traiter les gens d'inculte monsieur le métro je sais tous qui a entendu cette connerie sur internet a moin que vous ne considérez que seulement Mr Payen comme être humain et que ces 10 autres personnes comme des objets chose courante à l'époque!!
votre suffisance n'a d'égale que votre connerie!!
a bon entendeur!!

6.Posté par J.Claude Barret du MAR/LPLP le 24/07/2013 20:44
Goutanou fred la mètt aou, i vo pa la pinn mi arponn ankor. La kouyoniss là, sà in mové maladi du colonisé lobotomisé, amwins ke ou lé in sankoulèr i kasiète dosou in fo pseudo kréol

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales