Société

Pascal Viroleau nommé directeur des Iles Vanille


Pascal Viroleau (à droite), en compagnie de Didier Robert (président de la Région) et Jacqueline Farreyrol (présidente de l'IRT)
Pascal Viroleau (à droite), en compagnie de Didier Robert (président de la Région) et Jacqueline Farreyrol (présidente de l'IRT)
À une réunion tenue aujourd'hui à l'Hôtel Lux à Saint-Gilles, les ministres du Tourisme et les représentants des Seychelles, de la Réunion, de l'Ile Maurice, Madagascar et Mayotte se sont réunis sous la présidence d'Alain Saint-Ange, le ministre seychellois du Tourisme et de la Culture qui est aussi le président en exercice des Îles Vanille de l'océan Indien.

Assistait également à la réunion comme observateur Jean Claude de L'Estrac, le Secrétaire général de la Commission de l'océan Indien (COI).

Les personnes présentes ont examiné les candidatures aux postes de directeur exécutif et de directeur du marketing. Elles ont décidé de nommer Pascal Viroleau, actuellement responsable de l'IRT, comme directeur exécutif des iles Vanille, alors que le poste de directeur marketing a été dévolu à Derek Savy, un spécialiste marketing très connu aux Seychelles.

Les délégués présents ont aussi accepté d'augmenter l'équipe destinée à gérer les Îles de Vanille par la création d'un troisième poste, celui de directeur responsable de la stratégie. Au vu des demandes déjà reçues pour le poste de directeur exécutif, il a été décidé qu'il devait être offert à Karl Mootoosamy, le directeur exécutif actuel du MTPA de l'Ile Maurice.

"Après ce grand pas en avant, il a aussi été décidé qu'une nouvelle rencontre au plus haut niveau devrait avoir lieu au début de décembre pour finaliser les budgets de l'organisation et approuver le plan marketing des Îles de Vanille pour 2013. Il a d'ores et déjà été acté que dorénavant, les différentes iles de l'océan Indien seront regroupées lors des grands salons du tourisme internationaux sous l'intitulé "Les Îles Vanille de l'océan Indien", a annoncé Alain Saint-Ange.
Mardi 13 Novembre 2012 - 20:01
.
Lu 2319 fois




1.Posté par Eric le 13/11/2012 20:48
c'est un exploit d'avoir un réunionnais à ce type de poste. Félicitations à vous.

2.Posté par Une bonne chose le 13/11/2012 20:53 (depuis mobile)
Pascal Viroleau est un homme d'action et d'engagement, la gestion de l'Irt n'a plus rien à voir avec le flou de l'ancien CTR, la carte de l'action et de la transparence est toujours payante.

3.Posté par Fredo le 13/11/2012 21:02
On nous parle depuis quelque temps du concept des iles vanilles.
Au début je pensais que ça allait être encore qu'un discours.
Je m'aperçois que ça avance, bonne chance !

4.Posté par Lin974 le 13/11/2012 21:04
J'aime cette nouvelle ! J’espère juste que l'IRT trouvera un successeur avec la même motivation et le même engagement.

5.Posté par STPIR le 13/11/2012 21:12
BRAVO!! kom Kréol on fé pa mieux , Avec un nom pareil moi je suis américaine.... aret fé ri la gueule ; PAS UN CREOLE COMPETENT POUR VANTER SON ILE? pareil pour l'agorah.......système gros blancs?

6.Posté par bekali momon le 13/11/2012 21:12
une dimension internationale ENFIN pour LE TOURISME, une nouvelle importante pour la Réunion

7.Posté par Sarah Leen le 13/11/2012 22:22 (depuis mobile)
Les Îles Vanille, rien que le nom me donne envie de vous rentre visite. Bisous de Toulouse

8.Posté par Moutons sous perfusion de la pensée unique ( UMPS ) le 13/11/2012 22:56
Des inutiles avec leur baratin à la con . Avec ces blaireaux , on est pas sorti de la merde !

9.Posté par Kremlin 1978 le 13/11/2012 23:13 (depuis mobile)
Commentaire 5 tu peux pas changer de discours ? Toujours la même rengaine , le PCR est mort mon gars et ce genre de préjugées racistes aussi...

10.Posté par Gromale le 14/11/2012 06:08
Un réunionnais pour vendre le tourisme mauricien...

11.Posté par Jean Hémar le 14/11/2012 06:58
[STPIR Poqte 5: M. VIROLEAU est né à Saint-Denis de la Réunion et a grandi à la Réunion! Il ne connaît pas la Réunion?Il connaît la Réunion un peu mieux que certains, bien sûr! A cause demoun lé mal o ki kom sa! Laisse travay si lé pas bon va changé kom toute zaffer!

12.Posté par roca le 14/11/2012 07:04
A tous ceux qui réclament un département dirigé par la préférence régionale : (post 5) Dans certains de vos commentaires, remplacez le mot "créoles" par le mot "juif" ou "arabe" ou "noirs" ou "chinois", ou "blanc" et vous verrez l'indécences de vos propos à relents racistes que vous seriez le premier à dénoncer ...!!!

13.Posté par Bb le 14/11/2012 08:28
C' est sûrement Didier Robert qui a pesé de tout son poids pour la nomination de Pascal Viroleau ( entre ami on s'entraide surtout avec un salaire annoncé de 10 000 euros ) et pour ne pas trop mécontenter les Seychellois et les Mauriciens pourtant bien plus expérimentés en matière de tourisme , on leur aura laissé des miettes !!! Tout ceci n'est qu'une gigantesque farce !!!

14.Posté par timagnol le 14/11/2012 08:46
L'air inspiré de notre sénatrice de pacotille en dit long...sur l'enthousiasme envers ce nouveau machin juste bon à faire profiter certains. Rappelons qu'actuellement, une semaine à Singapour ou Kuala en 3 étoiles est moins cher qu'une semaine à Maurice en 4* (ils ont perdu de fait leur 5ème depuis la crise !).
Et Mada qui reste une destination périlleuse (ou inavouable...). Bon courage quand même mme la présidente.

15.Posté par Alain le 14/11/2012 09:30 (depuis mobile)
Encore une fois les pisses vinaigre viennent polluer les commentaires, gauche droite centre peu importe vous déversez votre frustration sur l''''ensemble des sujets de ce site. Votre vie ne doit pas être bien satisfaisante.

16.Posté par polo974 le 14/11/2012 12:20
""" Les délégués présents ont aussi accepté d'augmenter l'équipe destinée à gérer les Îles de Vanille par la création d'un troisième poste, celui de directeur responsable de la stratégie. """

Et un fromage de plus, un ! ! !

17.Posté par 974 Tour le 14/11/2012 20:48
Pour moi, l'île que peut tirer son épingle du jeu est "Mayotte" avec son plus grand lagon fermé de l'océan indien et même du monde qui doit être proposé, dans les prochaine année, au patrimoine mondial de l'humanité (UNESCO). Un Lagon qui est devenu Parc Natural Marin depuis 2010 et qui va être beaucoup être mis en valeur. Sans compter que l'île deviendra, comme la Réunion, une Région Ultra-périphérique de l'Union Européenne qui lui ouvrira de nouveaux marchés et améliorer l’attractivité de l'île grâce aux fonds structurels dans tous les domaines.

18.Posté par Didier Moulbite le 15/11/2012 07:01
Quand on voit la gestion calamiteuse des eaux usées on est enclin à se demander :

-------------------------A QUAND L'ELECTION DU PRESIDENT DE L'ILE CACA ?----------------------------

19.Posté par ndldlp le 16/11/2012 17:29
bon, puisque zinfos censure, reprenons les éléments objectifs.

1/ la fiche de poste publiée dans la presse
par exemple sur le site suivant : http://www.madagascar-services.biz/emploi-son-directeur-hf-son-directeur-marketing-et-communication-hf/
----------------------------------
Détails :

De par ses larges compétences et sa mission de concertation de l’ensemble des acteurs du tourisme, l’association Iles Vanille (VIO) a vocation à se trouver au carrefour de nombreux acteurs institutionnels locaux, nationaux, internationaux, et de différentes politiques de développement.

Missions :

Dans ce cadre, le Directeur, basé(e) à La Réunion, aura pour mission :
- Management de la structure ;
- Administration et gestion financière ;
- Préparation, animation, synthèse et suivi des réunions ;
- Développement des partenariats ;
- Mise en œuvre des pians d’actions ;
- Développer le concept iles vanille pour en faire une force touristique régionale.

Profil :

- Formation supérieure (type École Supérieure de Commerce – Master -Bac+5) ;
- Forte expérience dans le domaine touristique ;
- Connaissance des acteurs régionaux ;
- Sensibilité à l’international ;
- Qualités rédactionnelles et orales ;
- Disponible et mobile ;
- Capacités appréciées (management, notions juridiques, marketing, gestion financière…) ;
- Sens relationnel avec les élus ;
- Bilingue ;
- Connaissance des procédures budgétaires européenne ;
- Un parcours à succès dans la promotion touristique à l’internationale constituera définitivement un avantage.
---------------------------------------

CV du monsieur Viroleau ?

d'abord les expériences (cf viadeo..)
2004 : 2007 : directeur de l'Office de tourisme de St Paul (ère Benard ? qui etait au cabinet de Bénard..je vous laisse deviner)

2007 : 2010 : directeur de l'Office de tourisme du Tampon (dont le maire était..je vous laisse deviner..mais ancien du cabinet d'Alain Bénard..)

2010 : 2012 : Directeur de l'IRT

Diplôme : 3éme cycle ICG Gestion et Management Stratégique


les questions sont donc les suivantes :

En quoi son expérience est elle compatible avec le parcours à succès dans la promotion touristique à l'internationale ?

à priori, la promotion d'une ville permet elle de juger de la stature à l'internationale ? chacun est libre de la réponse.

De quel bilan Pascal Viroleau peut il s'enorgueillir de 2010 à 2012 au sein de l'IRT ?
1/ Globalement entre 2005 et 2012, la Réunion compte 16 800 touristes de plus après avoir perdu en 2006, 63900 touristes lié au chik. il a fallu attendre 2009 pour retrouver le niveau de touristes d'avant la crise.

2/ Géographiquement, ces 16800 touristes supplémentaires par rapport à 2005, proviennent pour 11800 de Métropole (+8% par rapport à 2005), Maurice et les pays européens sont en recul de respectivement 4300 (-37% par rapport à 2005) et 1200 touristes (-17%).

Les autres pays assurent un surplus de 10500 touristes (+51% par rapport à 2005)
11800 + 10500 - 4300 - 1200 = 16 800 touristes de plus / 2005.

En 2005, les touristes de métropole = 80% des touristes, maurice 6%, pays européens 4% et autres pays 11%.
En 2012, les touristes de métropole = 79% des touristes, maurice 3%, pays européens 3% et autres pays 15%.
En 2009, année d'avant la prise de fonction de monsieur Viroleau, 82% métropole, 6% maurice, 3% pays européen 6%, autres pays 9%.

de 2009 à 2012, la Réunion enregistre 7700 touristes de métropole de plus, perd 4700 touristes de Maurice et des pays européens, et gagnent 12500 touristes d'autres pays en plus. soit un total de 15 500 touristes en plus en 2012 qu'en 2009.

3/ Pour quels motifs les touristes viennent ils à la Réunion ?
entre 2005 et 2012, le tourisme d'agrément progresse de 1900 personnes.
entre 2005 et 2012, le tourisme affinitaire progresse de 17200 personnes.
les autres motifs de tourisme (affaire et autres) perdent respectivement 1000 et 1400 touristes.

entre 2009 et 2012, le tourisme d'agrément progresse de 12400 personnes.
entre 2009 et 2012, le tourisme affinitaire progresse de 1700 personnes.
entre 2009 et 2012, le tourisme d'affaire progresse de 2000 personnes.
Les autres motifs enregistrent une baisse de 600 personnes.
nous retrouvons là les 15 500 touristes de plus.

Nous pourrions conclure que 8% de touriste depuis l'arrivée de monsieur Viroleau à l'IRT, ça peut ressembler à un succès sauf que l'on peut aussi énoncer que les touristes 2010 sont la conséquence des actions menées par l'ancienne équipe..

Il faudrait donc regarder 2010 par rapport à 2012 au lieu de 2009, et carrément tant qu'on y est, 2012 par rapport à 2011..

2012 vs 2010 : 10 100 touristes de plus
2012 vs 2011 : 9800 touristes de plus
aie...
ça coince
toutefois ..
2012 vs 2010 : 7700 touristes de métropole en plus, 6600 de pays autres que Maurice et les pays européens tels que retenus par l'insee, en plus. 4200 touristes européens en moins y compris de Maurice.

2012 vs 2011 : 2300 touristes de métropole en moins, 12600 des autres pays autres que Maurice et les pays européens tels que retenus par l'insee, en plus. 500 touristes européens en moins y compris de Maurice.

on pourrait conclure à la bonne action à l'internationale (autre que Maurice et les pays européens) de monsieur Viroleau.. toutefois

2012 vs 2010 : 7900 touristes d'agrément en plus, 5200 touristes affinitaires en plus
2012 vs 2011 : 1800 touristes d'agrément en moins, 10300 touristes affinitaires en plus..

que conclure..?
à un réel succès ?
entre 2009 et 2012, 10 100 touristes de plus dont 7900 (+13%) d'agrément et 5200 (+5%) d'affinitaires en plus... représentant 6,7% (13100 = 7900 + 5200) de touristes en plus, alors que dans le même temps, nous perdons 4200 touristes (maurice et pays européens)..

Franchement, il est consternant de ne pas entendre Gilles Leperlier ou le RSKP, pour dénoncer ce qui s'apparente, chiffres à l'appui, à un superbe exemple de ce que la Réunion ne doit plus produire.

j'espère ne pas être censuré par Pierrot.


Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 10:02 Cap requin: Trois requins prélevés

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales