Faits-divers

Pascal Giraud : "C'est un incendie criminel !"


Pascal Giraud : "C'est un incendie criminel !"

L'heure est au décompte des dégâts pour Pascal Giraud. Sa concession automobile (Giraud Automobile Réunion) située rue Léopold Rambaud, à Saint-Denis, a pris feu dans la nuit de vendredi à samedi. Une incendie qu'il juge volontaire. 

 

"A 2h30 du matin, il y a eu un incendie criminel dans ma société. Il y a eu quatre départs de feu, à quatre endroits différents", explique le gérant, dépité, qui estime "à plus de 500.000 euros" les pertes.

 

"Il y a quatre voitures qui sont parties en fumée, six qui sont partiellement détruites. Tout le bureau, le bâtiment a brûlé, ainsi que le stock de pièces neuves qui était situé en haut estimé à environ 200.000 à 250.000 euros", énumère Pascal Giraud. 

 

Le chef d'entreprise ne pourra pas compter sur un remboursement de son assurance, et pour cause, il n'est pas assuré contre les incendies. D'après lui, son assurance refuse de le couvrir depuis qu'il a déclaré sa candidatures aux élections municipales à Bras-Panon, la ville où il réside. 

 

"L'assureur m'a appelé pour me dire que c'est trop risqué en tant que commerçant de faire de la politique. Ils m'ont envoyé un courrier, il y a deux ou trois mois, pour me dire qu'ils ne peuvent plus m'assurer", affirme-t-il. 

"Aujourd'hui, je crains pour ma vie"

 

Pour Pascal Giraud, cet incendie serait lié à son engagement politique. 

 

"Voilà 24 ans que je suis dans le monde des affaires et 15 ans que je suis chef d'entreprises dans plusieurs sociétés. Des clients mécontents, on en a déjà vu. Ils viennent,ils crient, ça arrive... Mais de là à aller jusque là, ça ne s'est jamais produit", insiste l'entrepreneur, qui ajoute : 

 

"Hier soir vers 2h30 du matin, l'alarme m'a prévenu (via son mobile, ndlr) pour me dire qu'il y avait une infraction en cours. 15 minutes après, l'alarme nous prévient pour nous dire qu'il y a incendie. Donc il y a eu une infraction et ils ont mis le feu. Normalement j'aurais du prendre ma voiture pour me rendre sur Saint-Denis, je ne l'ai pas fait. On est venu me chercher. Et un peu plus tard, on s'est rendus compte que ma voiture a été sabotée. Ma femme est tombée en panne trois heures plus tard. Si j'avais pris ma voiture, je serais tombé en panne sur la route tout seul comme un con. Qu'est-ce qui aurait pu m'arriver tout seul ?", se demande-t-il, inquiet. 

 

"Aujourd'hui, je crains pour ma vie, ajoute Pascal Giraud. S'ils sont capables de faire un incendie criminel, ils sont capables de plus que ça". Il a décidé de s'entourer désormais d'une société de gardiennage spécialisée dans la sécurité. 

 

Quand on lui demande à qui il pensent quand ils emploie le pronom "ils" voici sa réponse :  "Je suis candidat aux élections municipales à Bras-Panon. A votre avis, qui est-ce que je peux déranger ? Je n'ai pas de preuves aujourd'hui. Mais ce que je sais, c'est que la politique, c'est très sale. On essaie de nous faire croire que Bras-Panon, c'est pas Saint-Louis. Mais je vais vous dire, Bras-Panon est pire que Saint-Louis !", indique Pascal Giraud. 

 

L'entrepreneur ne se laisse pas abattre pour autant.  "Ils m'ont tiré une balle dans la jambe mais ils ne m'ont pas tué", renchérit-il. Il espère pouvoir déblayer les dégâts et reprendre son activité dès la semaine prochaine à Saint-Denis.

"Mardi ou mercredi, on espère être de nouveau fonctionnels. On attend que le procureur de la République nous donne l'autorisation de pouvoir démonter le local. On va démonter et refaire tout à neuf. Je ne peux pas en tant que chef d'entreprise laisser dix employés en total désarroi. On est obligés de recommencer", explique le chef d'entreprise. 

 

Pascal Giraud a déposé une plainte contre X au commissariat de police de Malartic samedi matin. Une enquête a été ouverte.

 

Pascal Giraud : "C'est un incendie criminel !"
Samedi 22 Février 2014 - 14:36
Lu 5273 fois




1.Posté par Caroline Giblin le 22/02/2014 14:51 (depuis mobile)
Et il n''a pas pris son véhicule pour voir pourquoi son alarme avait sonne ? Et son assureur qui la résilier? N''aurait il pas payer son échéance ?

2.Posté par Zarici=ot le 22/02/2014 14:59
Il est totalement inacceptable de bruler un outil de travail? Les incendiaires qui ont fait le coup doivent être sévèrement punis. A une époque l'incendiaire risquait la peine de mort. Nous n'en sommes pas la, mais c'est une action intolérable.
Bonne chance à monsieur GIRAUD pour relancer son activité.

3.Posté par noe le 22/02/2014 15:45
Ce feu n'a pas pu se déclarer d'un coup de baguette magique !
C'est quelqu'un qui en veut à cette entreprise ... et qui a voulu tout nettoyer par le feu !
La rancune est tenace chez certains ...Il faut que ce patron fasse son mea culpa et très vite ...il a dû faire du mal à un(e) employé(e) ... Seule sa conscience le sait !

Il lui reste ses assurances éventuellement après enquêtes si ça marche !!!!

4.Posté par Jean Ti Créole le 22/02/2014 16:21
Un réunionnais qui réussit, ça fait jaser, un réunionnais qui réussit et de plus s'engage en politique fait jaser et dérange énormément !
Prenez exemple sur une telle réussite plutôt que d'essayer de le détruire manifestement, ceux qui ont agi ainsi ne l'ont affaibli qu'une journée ou 2 ?
Pitoyables !
Bon courage et bonne chance M. GIRAUD ! La réussite à la force de vos poignets vous va si bien !

5.Posté par zanatany le 22/02/2014 16:22


Grand bâtiment à étage reconstruit sur une maison qui existait il y a 15 ans, détruite car la mairie avait mis un droit de préemption...Donc pas de reconstruction.
A côté de LAV' AMOIN.
C'est louche...

6.Posté par coise le 22/02/2014 18:34 (depuis mobile)
Sa c la jalousie doumoune sa ; ou lé plus fort que sah; bana y finira pas ou ces incendiaires. ...bnne continuation et de courage a toi.

7.Posté par loyada le 22/02/2014 21:12
en comparaison vous n avez rien à envier à la Corse dans votre ile

8.Posté par lexus le 22/02/2014 23:21
A qui profite le crime?

Les Policiers devront répondre à cette question.

9.Posté par Frigidaire le 23/02/2014 09:22
Comme on dit "l'arroseur arrosé". Cela fera une verue en moins sur Léopold RAMBAUD et j'espère que le nouveau maire de Saint-Denis (pas SINDNI) supprimera au fur et à mesure ces dépôts "légalisés" de voitures en bord de mer.

10.Posté par jean val jean le 23/02/2014 10:25
post 9 Annette justement favorise depuis 2010 Arrose tout Sindni comme lave a moin illégale, 20 m bord de mer les constructions qui pousse comme des champignon Mortel sur tout le centre ville le tout légalisés avec la participation du tribunal administrative de st denis toujours le clan Annette !

transparence pour les citoyens en urgence

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:53 Le CROSS évacue un marin philippin par hélicoptère

Vendredi 2 Décembre 2016 - 10:51 St-Louis: Collision entre un bus et une voiture

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales