Blog de Pierrot

Pas envie de la solidarité de Marodon...

Jeudi 6 Novembre 2008 - 10:27

J'avoue être parfois encore étonné en écoutant Freedom...
Certains auditeurs se déclarent solidaires des transporteurs qui barrent la route car ils espèrent, disent-ils, pouvoir bénéficier eux aussi d'une éventuelle baisse des prix de l'essence.
N'importe quoi!

Je me souviens que j'officiais sur Freedom en 2000, lorsque les transporteurs avaient déjà bloqué toute la Réunion. Ils réclamaient alors peu pu prou la même chose qu'aujourd'hui. Dans leurs interventions dans la presse, ils réclamaient 100 fois la baisse pour eux, et accessoirement, si le journaliste insistait vraiment, une petite fois pour l'ensemble des Réunionnais.
Résultat? Dès qu'ils ont obtenu satisfaction POUR EUX, ils ont levé tous les barrages et le reste des Réunionnais a continué à payer le même prix qu'avant...
Pour les optimistes qui se diraient qu'il en est peut-être autrement cette fois-ci, il suffit de se rappeler les propos de Hervé Marodon réclamant une hausse de 20 cts sur le litre de gazole des particuliers, afin de financer la baisse de celui utilisé par les professionnels de la route.
Les transporteurs roulent pour eux, pour leur poche, et en aucun cas pour l'ensemble des Réunionnais.
Au fait, c'est quoi, un "professionnel de la route"? Moi, quand je me sers de ma voiture pour me rendre à mon travail ou pour aller faire un reportage, je suis ou je ne suis pas un "professionnel de la route"?
Et pourquoi faudrait-il faire payer le gazole plus cher par le chômeur, le RMIste ou le SMICard, pour permettre aux transporteurs de travailler?
D'autant que les transporteurs ont la possibilité de répercuter les hausses du gazole sur leurs factures, ce que n'ont pas les autres usagers de la route...
La vie est dure. C'est vrai. Mais elle l'est pour tout le monde. Ou alors, demandons à tous les Réunionnais de barrer tous les carrefours de la Réunion. Une fois qu'on l'aura fait, que plus un seul camion, une seule voiture, ne pourra plus circuler, vous pensez sincèrement que l'on aura fait avancer le Schmilblick?
Souvenez-vous des déclarations du même Hervé Marodon rappelant dans une interview à Zinfos qu'en 2000, on leur avait donné satisfaction en prenant l'argent dans les caisses du CNAESA, avant d'ajouter en substance: "Qu'on prenne l'argent où on veut, nous ce qu'on veut, c'est être payés".
Vous savez ce que c'est que le CNASEA? C'est l'organisme qui, en matière de formation professionnelle, rémunère les stagiaires des professions non salariées et les stagiaires demandeurs d'emploi non indemnisés, tous secteurs d'activité confondus, et qui verse des subventions de fonctionnement aux organismes qui assurent la formation des demandeurs d'emploi...
Bel exemple de solidarité...
Pierrot Dupuy
Lu 1186 fois



1.Posté par nicolas de launay de la perriere le 06/11/2008 11:39


c'est bien pour cela que les consommateurs, par le biais de leurs représentants (associations de consommateurs, syndicats), doivent s'inviter à la table des négociations pour que des décisions ne soient pas prises à l'encontre du plus grand nombre..

le soutien et la solidarité qui doivent exister entre les partis prenantes de l'économie, de l'acheteur local jusqu'au consommateur final, avec tous les intermédiaires, doivent parler d'une même voix, et non de manière corporatiste.

Toute la subtilité de ce conflit réside donc dans :
1) la capacité à agir dans l'intérêt collectif et on rejoint la notion de 'tout avantage doit bénéficier aux Réunionnais et non de manière sectorielle'
2) la capacité à se fédérer pour que chaque revendication sectorielle avant qu'elle n'aboutisse à des blocages, soit partagée par tous
3) la capacité des associations de consommateurs à s'inviter dans le conflit actuel.

Il est évident que toute décision qui irait dans le sens de celle proposée absurdement par les représentants des transitaires et transporteurs, ne pourrait que mettre le feu au poudre.. Mais diviser pour mieux régner, n'est ce pas quelque chose que l'Etat français a toujours pratiqué à la Réunion..? À nous d'être moins goyav' et de nous regrouper. c'est cela, la solidarité.

2.Posté par Chris le 06/11/2008 12:08

Je vous approuve totalement Monsieur Dupuy. Et je ne comprends pas les commentaires hargneux ,insultants et vulgaires de certains énergumènes à l'encontre de ceux qui n'approuvent pas l'action des transporteurs. Pour eux , ils détiennent la vérité et ceux qui ne pensent pas comme eux sont forcément des cons. Et ils déversent leur diarrhée verbale sur ce site. Tous les commentaires hostiles à l'action des transporteurs disent en gros la même chose que vous.

3.Posté par denis le 06/11/2008 12:40

En métropole, l'essence a baissé...Il n'y a qu'ici que... la SRPP (?) continue à s'en mettre plein les poches !

4.Posté par denis le 06/11/2008 12:47

Il est c... ce Marodon !!! C'est qui ce mec ? Un chef syndicaliste? En tous cas, bel article, Pierrot !

5.Posté par boyer le 06/11/2008 12:49

Encore une fois on est pris en otage par les patrons! deja gavés d'exonerations de cotisations sociale, et de defisc cocotier; c'est proprement INDECENT!

Cela dit, une chose m'étonne. Comment se fait-il qu'en plein grenelle, en plein gerri Mr Berne et Balandras imaginent tout un arsenal pour contraindre les usagers à consommer des voitures hybrides, payer des ecotaxes, à financer les routes et que rien ne soit prévu pour convertir le fret routier au développement durable?

pas de fret pour la tram train toujours rien sur les histoires de port sec.


6.Posté par BEB-RINT le 06/11/2008 13:02

Les Patrons de l'Ile de la Réunion sont-ils devenus des Cheminots!
Oui, je n'ai jamais vu un patron solidaire des ouvriers. Les patrons veulent
être exonérés de toutes taxes pendant que les ouvriers voient leurs cotisations
augmentées. Ce mouvement est un mouvement de riches et je ne peux m'y
associer!!!

7.Posté par Ulysse le 06/11/2008 13:20

Bien d'accord Pierrot, on est tous des professionnels de la route !
Même prix partout et pour tout !
Oui à l'égalité d'essence !!!

8.Posté par OLIVIER le 06/11/2008 15:38

Marodon défend sa profession; il est pas plus c... que les fonctionnaires qui descendent dans la rue pour défendre une surretraite datant des colonies et qui n'existe même pas aux Antilles. Les transporteurs utilisent des moyens contestables, mais tant que l'Etat ne rétablit pas la liberté de circulation ils auraient tord de s'en priver.

9.Posté par denis le 06/11/2008 17:39

Olivier, je dis que les fonctionnaires qui descendent dans la rue sont c...aussi , tu le sais si tu as lu mes autres posts.
Eh oui, Pierrot et Ulysse, on est tous des professionnels de la route, meme si on ne conduit pas des camions !
Ce matin, je devais aller au tribunal pour defendre mon droit de garde de ma petite puce, heureusement que ca a été reporté !

10.Posté par boyer le 06/11/2008 18:50

est ce que les neu-neu solidaires des patrons indecents et preneurs d'otages ont compris qu'a chaque exoneration du firt que la région va leur accorder c'est eux et nous qui allons payer à leur place?

11.Posté par Trouillomètre au maximum le 06/11/2008 20:31

Ils votent pour des crapules ...
Ils soutiennent des gens qui les entubent ...
Parfois on se demande pourquoi il faut être honnête ?
Ces gens là ne méritent que d'être pris pour ce qu'ils sont : des pigeons.
Il faut leur donner un peu de grain (et encore ! le minimum de "rabato" possible). Grâce à ça, ils reviennent tous les soirs dans le pigeonnier. On en profite pour les exploiter (le métier du pigeon d'élevage ne peut être que facteur, en revanche le pigeon humain peut faire beaucoup de choses) jusqu'au moment où le patron décide de lui couper le cou pour le bouffer.
Ecoutez , écoutez, je les entends très bien :
Glooooouuuuu Roooouuuu Gloouuuuuuu Rrrrroouuuuuu

12.Posté par Fab le 06/11/2008 21:25

Qu'est que le préfet attend pour envoyer les forces de l'ordre remettre de l'ordre???
Belle image que ce char Leclerc qui tirait un semi remorque sur l'autoroute...quelle tristesse pas de char chez nous.

Ces "professionnels" de la route en tout cas ces sont des amateurs dans la gestion; avec tout l'argent détourné du CNASEA ils auraient pu au moins se payer une formation...quand on n'est pas capable d'acheter un camion et de le rembourser on n'achète pas!!!! personne ne leur a mis un couteau sous la gorge.

C'est pas tout de se gaver pendant les grands travaux et puis un jour de découvrir comme un éberlué que la route des tamarins est finie...et qu'il n'y a plus besoin de tous ces camions...

Il ne manquerait plus que ça, que les gens normaux payent pour eux.

13.Posté par franck974 le 06/11/2008 22:07

olivier (post 8) ne connait pas marodon et je suis certain qu'effectivement il ne sait pas ce qu'il dit. Marodon n'apportera absolument rien de positif dans ce débat malheureusement.
quant aux auditeurs, j'ai été moi aussi surpris de la position de certains, heureux d'attendre dans les bouchons.
nous verrons cela dans trois ou quatre jours si en début de semaine cette situation se poursuit. la position de ces énergumènes aura changé, de même que la situation de la mère de famille devant attendre une heure pour emmener ses enfants à l'école...
Enfin moi l'argent de l'octroi de mer, je préfère le voir dans les investissements locaux, voire meme les communes...plutôt que sur les routes.

14.Posté par boyer le 07/11/2008 06:49

A l'occasion je suggere aux sympathisants des patrons preneurs d'otage de discuter de la realité avec ces chauffeurs PL, vhauffeurs livreurs:

- le travail en interim de 1 à qq mois
- le travail a temps partiel qui fait qu'il n'ont ni congés ni week end et une vie de famille en miette
- les heures supp non payées
- les horaires de merde

15.Posté par svp1789 le 07/11/2008 08:38

Quand on connaît la famille Marodon on n'est pas étonné de la position d'Hervé MARODON, baissez pour nous et augmentez pour les autres . Il tient le même langage que son frère pharmacien dans le cadre de la baisse des médicaments : chantage aux licenciements, pas d'avantage pour les consommateurs, mais il avait oublié de préciser que la Sécurité Sociale avait moins de remboursement à faire donc non agrandissement du "trou".
M. H MARODON est responsable du syndicat des transitaires/ transporteurs , ceux qui participent pour une grand part dans la constitution des prix des produits importés (tout passe par eux! y compris les déménagements !!!!

16.Posté par curebien le 07/11/2008 09:03

Ok pour la baisse du prix des carburants, ok pour dire que le poste carburant pour les entreprises de transports est "un" des plus élevés '(pas forcément LE plus elevé), mais pas d'accord pour payer le MERCEDES ML 400 du chef d'entreprise.

Quand dans un commerce, les ventes chutent, le commerçants ne fait pas grève et ne demande pas systématiquement la baisse de l'octroi de mer ou des autres frais de fiscalités locales...
Si du fait de cette chute de Chiffres d'Affaires, le chef d'entreprise n'arrive plus à payer ses crédits, il se sépare des biens superflu (on dépose la MERCEDES ML 400, on prend une petite voiture "écologique") mais on ne bloque pas les autres usagers de la route pour pouvoir continuer de se payer une vie de luxe au détiment des autres!

Aux réunionnais qui estiment qu'il faut être solidaire des transporteurs routiers, penser à Noël qui approche et dites vous bien, que quand il y aura de la langouste dans le plat des transporteurs, il n'y aura peut etre pas la même chose dans la votre, du fait de vos prises de RTT ou congés par cause de grève.

PS: les transporteurs aurait pu trouver un meilleur orateur que MONGIN pour les défendre. On ne sait pas si il parle français ou créole... Un créole qui cause un français macote, ça se comprend, un français qui cause un créole macote ça se comprend aussi, il ne figure dans aucun de ces deux registres!

17.Posté par Révolté le 07/11/2008 10:59

Solidaire des camioneurs et puis quoi encore!
Qu'on vérifie dans quoi ils roulent et dans quelle case ils habitent on verra si se sont des nécessiteux. Ils viennent de s'engraisser depuis 5 ans sur le dos de l'Etat et du contribuable en défiscalisant à tour de bras et quand les affaires baissent un peu il faudrait être solidaire.
Allez vous faire F....

18.Posté par CREOTAS le 07/11/2008 20:23

J'ai lu l'article de Pierrot et les commentaires et je les approuve.

On est tous des usagers de la route, et pour moi, un professionnel de la route, c'est surtout un "gros "c...l" qui use davantage le bitume et défonce les routes et pollue davantage, que les simples citoyens en voitures!

Il est vrai, reconnaissons-le, qu'ils transportent énormément de choses utiles et en tous cas utilisées. Et d'accord encore avec Boyer sur la question du fret routier: je vais même plus loin, la Réunion va devenir (elle l’est déjà en grande partie) un immense parking ou un long et perpétuel défilé de 4 roues (légers et lourds), et on fait quoi pour éviter cela ? Quasiment rien ?

Ah oui, bien sûr, ce n'est pas populaire (et là, tous les possesseurs de véhicules ont leur part de responsabilité), mais quand le pb sera-t-il posé véritablement et affirmé haut et fort sur la place publique. C'est le silence phénoménal des politiques sur cette question..... si impopulaire.... La voiture est tellement "sacrée" dans la mentalité de beaucoup de réunionnais et réunionnaises....

Rien n'étant véritablement fait pour limiter la "consommation" "automobilesque" et "camionnesque" (et ce conflit devrait pourtant être l'occasion de poser ce problème sur la place publique), et bien, pour ma part, je suis pour la hausse du carburant, même si ça en choquera quelques uns!

Car ce sera peut-être le seul moyen efficade d'au moins freiner cette hystérie tout automobile que l'on paye au plus haut prix (2 à 3 milliards d'euros pour les nouvelles routes, sans compter l'entretien des autres: gigantesques, les dépenses, par dizaines ou centaines de millions d’euros, chaque année, avec les impôts...). Alors, oui, hausse du carburant et non au mouvement des transporteurs pour cette autre raison !

Entièrement d'accord encore avec Boyer sur un autre point: allez demander aux salariés quelles sont leurs conditions de travail.....

Quant aux hausses de carburant, ils peuvent les répercuter dans leurs factures: alors où est le problème?

Les patrons transporteurs ont trop investi dans des super bahuts et ne peuvent plus payer les traites? Eh bien, fallait être plus prudent; et comme le dit Curebien, qu'ils rendent leurs bahuts ou se mettent en liquidation! C'est le lot commun d'un tas d'entrepreneurs hélas, qui eux ne bloquent pas les routes!

Et tout à fait d'accord pour dire qu'ils « roulent » (dans tous les sens du terme) avant tout pour eux, pas pour les autres: là, simplement un peu plus fûtés, ils utilisent l’argument "démagogique" d’une baisse qui profiterait à tous (ça ne leur coûte rien de dire ça, mais dans les faits, la Région et l’Etat ne seront pas d’accord pour répercuter la baisse pour tous…) pour tenter de mettre l'opinion publique dans leur poche!

Je me demande en fait si l'enjeu n'est pas ailleurs, entre eux et la Région, et si cette question du prix du carburant ne serait pas un prétexte pour faire pression sur celle-ci.... (les aléas du tram-train, de la route du littoral, les surcoûts imprévus de la route des Tamarins et les 80 millions d'euros...).

Ces barrages plus ou moins filtrants, sont en tous cas une atteinte à une liberté fondamentale et un droit essentiel, celui de circuler et d'aller et venir, et une infraction pénale au code de la route, rappelons-le! Plus prosaïquement, c’est un procédé de bandits de grand chemin qui n'hésitent pas à prendre en otage tous les autres et se faire justice eux-mêmes, ce qui est illégal.... ce que ne fait pas heureusement, la majorité des citoyens...

Cela dénote aussi un manque total d'imagination de leur part: il y a certainement d'autres moyens tout aussi efficaces de parvenir à ses fins sans pénaliser la population!

De toute façon, la Réunion ne pourra pas toujours vivre avec de grands chantiers, et le rythme du bétonnage et des transports finira par baisser, non? Quel sera le prochain prétexte pour recommencer?

CONCLUSION: vous ne m'inspirez pas de réelle sympathie ni respect, et je ne comprends toujours pas vos véritables raisons d'agir, messieurs les chefs d'entreprise (et non les salariés) transporteurs, en belle chemise, lunettes et montre que l'on voit sur le bord des routes....

Et vive la hausse du carburant avec des recettes nouvelles dégagées pour financer des projets alternatifs au mode tout route….!

Et histoire de me défouler un peu, une citation de Patrick Timsit, semble-t-il, pour finir (qui concerne tout le monde, moi y compris, je le précise):

" Comme disait mon grand-pére tout les ans il y a de plus en plus de cons, mais cette année j'ai l'impression que les cons de l'année prochaine sont déja là."

19.Posté par nicolas de launay de la perriere le 08/11/2008 00:10

certains commentaires sont devenus obsolètes depuis l'annonce de la baisse généralisée...
l'union fait la force, les mecs...n'oubliez pas ces vieux adages.

Quand une profession entière se lève pour alerter du danger, faut arrêter de croire que c'est par souci de ne plus pouvoir mettre de l'essence dans leurs chers 4x4 dont la plupart sont achetés chez leurs amis du MEDEF...

Dans la situation actuelle, le pouvoir de négociation est du côté de la rue, ne pas reconnaître cette évidence, c'est de l'aveuglement !! donc si l'Etat est en mesure de lâcher 5 ou 6 centimes,c'est que l'effort peut être augmenté dans les proportions réclamées.

Le compte précis qu'il est intéressant de connaître, c'est la somme des distributions de dividendes de la srpp depuis qu'elle existe, ainsi que le montant des réserves qui figurent dans son bilan, et savoir, s'il est ou non intéressant que ces sommes continuent à être mise à disposition gracieusement par la Préfecture pour les années à venir, à ces actionnaires, ou si un outil semi publique peut prendre le relais, sous quelle forme et dans quelle condition au profit des consommateurs..bien entendu !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter