Faits-divers

Pas de libération conditionnelle pour le braqueur présumé de la station Elf du Boulevard Sud


Convoqué hier devant la cour d'appel de Saint-Denis, le braqueur présumé de la station Elf du Boulevard Sud, Jean Eddy Imanga, mis en examen pour vol avec arme, a vu sa demande de remise en liberté être rejetée.

Devant le juge, il a nié être celui qui a tenu le fusil à canon scié qui a servi au braquage, alors que son complice avait affirmé le contraire.

Les réquisitions de l'avocat général ont été suivies par la présidente de l'instruction, qui a décidé du maintien en détention de Jean Eddy Imanga.
Mercredi 5 Août 2015 - 08:24
.
Lu 503 fois




1.Posté par moin la di le 05/08/2015 17:26
Il manquerai plus que ca ....lu fé pitié Madame Taubira lu gagne pu casse un autre station largue à li souplé .....

2.Posté par G J-L le 06/08/2015 19:33
Encore une fois, merci d'employer le mot exact, la liberté conditionnelle concerne un condamné définitif exclusivement. Ici, il s'agit de liberté provisoire, concernant un prévenu.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:53 Le CROSS évacue un marin philippin par hélicoptère

Vendredi 2 Décembre 2016 - 10:51 St-Louis: Collision entre un bus et une voiture

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales