Social

Pas de grève de la faim pour un contractuel entendu par le Conseil général


Pas de grève de la faim pour un contractuel entendu par le Conseil général
La Fédération Syndicale Unitaire (FSU) et son syndicat des personnels des collectivités, le Sduclias, annulent l'appel à la mobilisation initialement prévue ce jeudi 30 Août devant le Conseil Général pour soutenir une famille qui avait décidé, suite à un non renouvellement de contrat malgré des promesses d'embauche, de faire une grève de la faim (voir article précédent).

Après négociation, une solution a été trouvée et le contractuel reprendra son poste dès lundi.
 
La FSU rappelle que même les personnels précaires ont des droits et demande le respect de l'application des textes : respect des préavis de fin contrat, fiches de poste, transparence dans le recrutement et la mutation des contractuels.
 
Le syndicat demande la titularisation des contractuels justifiant de plus de 2 ans de contrats dans les services du Conseil Général et dans les collèges.
 
Il préconise enfin une gestion plus humaine des personnels précaires. Il s'agit d'hommes et de femmes et non de pions que l'on déplace au gré des volontés politiques ou administratives.
Mercredi 29 Août 2012 - 11:18
.
Lu 630 fois




1.Posté par koko_run le 29/08/2012 15:16
Le FSU a du pain sur la planche et le combat ne s'annonce pas facile,
2 ans de CDD et une embauche ensuite, si ceci est appliqué, j'ai travaillé 3 ans en CDD au CG et ai côtoyé des agents ayant travaillé 5 et 6 ans en CDD catégorie B avant et avec le soutien des syndicats et de quelques élus (encore faut il amadouer les politiques) obtenir une stagiairisation en catégorie C alors qu'il effectue le travail d'un catégorie B.
La procédure interne du CG et les règles administratives indique qu'il faut répondre par courrier à une demande par courrier, mais cette règle s'applique apparemment uniquement aux administrés et non aux employés contractuels. Je faisais ma demande de renouvellement de contrat et d'intégration sous couvert et avec avis favorable de mes responsables de services et DGA + DGS mais on m'annonçait à chaque fois que mon contrat était renouvelé pour une durée d'un an la veille au soir vers les 21h par mon chef de service qui venait d'avoir l'information.
Je sais que lorsque l'on travail en CDD on signe un engagement pour une durée maximum, alors cherchant à se stabiliser soit on le demande dans l’organisation on l'on se trouve soit on cherche ailleurs, pour ma part.
Gardant ma dignité, j'ai postulé aussi ailleurs et je n'ai pas accepté un renouvellement de CDD au CG.
Le problème des CDD et des contrats aidés sont qu'ils sont une réserve de voies pour les politiques par des réunionnais que l'on entretiens dans une misère sociale et intellectuelle.
Les réunionnais doivent resté digne face à ces pratiques d'un autres temps, n'acceptez pas n'importe quoi.
Le FSU doit appuyer une intégration pour cet agent et non un éternel renouvellement de contrat.

2.Posté par pseudo jetable le 29/08/2012 19:00
Demandez à la centaine d’ex arast ayant signé un CDD au conseil général sur conseil de massima et de son staff ceux que vaut la parole de nos élus ? Elles ont été licencié une 2eme fois au bout de 6 mois sans aucun mot du FSU d’ailleurs. Pour exister, nos chers élus et les syndicats (maison) ont besoin de cette précarité de l’emploi. Sur la problématique des contrats aidés, ils (élus et syndicats) se sont réveillés la veille de la rentrée, trop occupé par leurs vacances hors du département avec des billets air austral. Même notre chère présidente du CG n’est réapparu que hier soir dans les infos pour nous parler de création d’entreprise. Elle ne savait plus s’il y avait eu 200 ou 2 créateurs d’entreprise, la confusion complète après de longues vacances.
Je vais remettre le lien sur les compétences et la rigueur de nos élus dans la gestion du CG. Aucun article dans la presse écrite depuis sa parution officielle, le plus étonnant c’est que zinfo et son rédac n’a pas fait une bafouille sur les conclusions définitives de la cour des comptes
http://www.ccomptes.fr/Publications/Publications/Departement-de-la-Reunion-Rapport-d-observations-definitives

3.Posté par Spécificité réunionnaise ? le 30/08/2012 08:49
CG, Région, SDIS, Mairies, établissements publics (CHU, UR...)... C'est partout la même chose ! Clientélisme, copinages, exploitation des CDD, non-respect de la loi. Il serait temps de s'unir pour faire poids et contraindre les élus à davantage de rigueur et de respect des agents. Peu de choses à attendre des syndicats qui défendent essentiellement les titulaires et se désintéressent des contractuels
Le CNFPT pourrait également utilement travailler sur ces questions. Il est anormal que les lauréats des concours ne trouvent pas de postes quand les collectivités recrutent dans le même temps des contractuels précaires et "jetables" au gré de leurs besoins électoralistes.
"respect des préavis de fin contrat, fiches de poste, transparence dans le recrutement et la mutation des contractuels" : à transmettre à la DRH de (...)

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales