Faits-divers

Pas de grève au collège Jules Reydellet ce lundi


La grève prévue ce lundi 9 mars au collège Jules Reydellet à Saint-Denis n'aura pas lieu, selon le Quotidien.

Cela fait deux ans que les enseignants du collège travaillent dans la frustration, selon Philippe Ghanty, représentant du personnel, face à l'insécurité et le manque de discipline des élèves.

Une politique "trop laxiste" aurait été instaurée par la nouvelle principale, entrainant ainsi des violences, comme la bagarre générale qui s'est produite le mois dernier.

Une grève était donc prévue, mais à l'issue d'une rencontre avec l'Académie hier, les trois demandes de l'intersyndicale CGTR, Snalc, Snes et Unsa ont été acceptées par le rectorat. Les syndicalistes avaient demandé la tenue d'une assemblée générale, le recrutement d'un personnel de sécurité et un médiateur pour renouer le dialogue entre les enseignants et la direction du collège.

Les représentants du personnel et représentants des parents d'élèves devraient se réunir mardi après-midi. Le règlement intérieur devrait être modifié et le rectorat devrait fournir une médiatrice au collège.

 
Samedi 7 Mars 2015 - 08:17
Lu 1199 fois




1.Posté par noe le 07/03/2015 09:03
C’est dans les pays où les parents s’investissent le plus, que la réussite des enfants est la meilleure. Or, les familles, qui ont aujourd’hui droit de cité par le biais de leur représentation dans les associations de parents d’élèves, usent peu de ce droit. Le taux d’abstention aux élections de parents d’élèves est extrêmement fort et va en grandissant. D’autre part, l’investissement des parents dans la vie scolaire est inversement proportionnel au niveau d’enseignement. Relativement important à la maternelle et dans l’élémentaire, il est faible au collège et est pratiquement inexistant au lycée.
Enfin, si l’implication des parents est absolument nécessaire, il arrive qu’elle prenne des formes néfastes. L’intervention des parents se fait en effet de plus en plus au profit, non pas d’un soutien au personnel éducatif, mais d’une opposition à celui-ci. Ils contestent la notation ou les sanctions du maître, remettent en question ses connaissances ou son approche pédagogique, vont contre son autorité devant l’enfant. Comment, dans ces conditions, les enfants seraient-ils encouragés à respecter leur enseignant ?
Il faut trouver la juste mesure ...

2.Posté par djrom le 07/03/2015 10:21
"Trouver la juste mesure" c'est certain.
Mais dans ce collège "on" préfère désigner un bouc émissaire plutôt que de se poser les bonnes questions...

3.Posté par l''''arroseur arrosé le 07/03/2015 10:34
Si j'ai bien compris, certains personnels de cet établissement aimeraient plus de discipline, de respect alors qu'eux mêmes ne respectent pas la Direction du collège!

4.Posté par L'Ardéchoise le 07/03/2015 18:39
Noe je viens de poster ailleurs : cite tes sources !!! C'est pénible de lire des choses intelligentes mais piquées à d'autres, Zinfos n'est pas en dehors de la législation concernant le plagiat !!!

5.Posté par Alibi le 08/03/2015 05:59
Les problèmes de comportement ne dont pas f aujourd'hui .Déjà dans l ancien collégien ,les élèves faisaient ce qu ils voulaient et maltraitaient les profs .Bon vent ..Vous ne changerez pas CEUX du bas de la rivière ,soutenus par l administration ...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales