Social

Pas de Quotidien dans les kiosques mardi

Les salariés du Quotidien font face aux premiers licenciements économiques depuis que le journal existe. L'activité a tourné au ralenti aujourd'hui, journée de grève. Le journal ne sera pas dans les kiosques demain.



Près de 75% des salariés du Quotidien ont participé aujourd'hui au mouvement de grève mis en place suite à l'annonce par la direction du projet de licenciement économique qui touche sept salariés de l'entreprise (trois journalistes, trois employés de presse, un cadre de presse).

Une journée de grève qui a consisté à marquer fortement la défiance vis-à-vis de la politique de gestion de la société : "Les mesures envisagées pour redresser la situation ne peuvent pas tenir uniquement à la réduction de la masse salariale", explique Yannick Bernardeau, représentant syndical.

Pas de Quotidien demain

Le 22 mars auront lieu les entretiens préalables au licenciement. On sait déjà que sur les sept salariés, cinq acceptent leur licenciement. Selon leur situation, ils demandent que, comme prévu par la loi, leurs soient proposés les dispositifs de reclassement ou de pré-retraite. Les élus du personnel ont déjà affirmé qu'ils s'assureront que les droits des sept salariés seront bien respectés.

Cette journée de grève a pour conséquence la non-parution du journal demain. Le Quotidien sera donc absent de vos kiosques habituels.
Lundi 14 Mars 2011 - 18:21
Melanie Roddier
Lu 2218 fois




1.Posté par noe974 le 14/03/2011 18:59
Dommage , je ne l'achète pas
Mes infos se trouvent sur zinfos ... Je suis trop pauvre pour m'abonner à un seul journal

Si zinfos était payant je me serai abonné avec plaisir ...
Zinfos c'est le top et aussi partenaire de la "semaine de la presse" !

2.Posté par David Asmodee le 14/03/2011 19:30
Faudrait que les journalistes du Quotidien écrivent des articles intéressants pour que le journal se vende. Cela fait plusieurs années que je n'achète plus aucun journal local. Et même si on me les donne, je ne m'encombre pas avec ces torchons.
Faudrait mettre Yannick Bernardeau au management pour qu'il nous montre son savoir faire. :-)

3.Posté par PECPEC le 14/03/2011 20:05
Syndicats et syndicalistes, vous êtes nuls. Votre entreprise est en difficulté, la seule réponse : la grève....Ha ! La belle connerie.
Vous mettez encore un peu plus votre employeur en difficulté, ce qui ne fera qu'agraver le problème et créer de nouveaux licenciements, on appelle ça une réaction en chaine, comme dans la fisson nucléaire... C'est à dire vous accélérez la descente aux enfers.... vive les syndicalistes, qui ne risquent rien...Eux, comme toujours.

4.Posté par Dominique le 14/03/2011 20:28
@ David Asmodee
Votre fierté à ne lire aucun journal local est complètement déplacée. C’est toujours stupide de se priver d’un moyen d’information. Et nos quotidiens locaux sont très loin d’être des torchons. Ils sont parmi les meilleurs de la PQR en France.

@ Pecpec
Sachez que la grève a été votée par les salariés du Quotidien parmi plusieurs autres propositions. Rengainez donc votre haine des syndicalistes. À vous entendre, il faudrait tout accepter bouche cousue. Seriez-vous un suppôt du patronat ?

5.Posté par Jean Luc Hoareau le 14/03/2011 20:39
Les licenciements, c'est la solution de facilité choisie par la direction pour résorber un déficit "organisé" au profit de ses sociétés parallèles. Le Quotidien perd de l'argent, mais cet argent n'est pas perdu pour tout le monde.
Les salariés se défendent et ce sont sans doute des nantis ou des fonctionnaires qui applaudissent ces pertes d'emploi !

6.Posté par Dlorion le 14/03/2011 21:04
Je confime ce que dit Dominique: tous ceux qui sont allés en France voient bien la qualitré du Jir et du Quotidien par rapport aux quotidiens régionaux dans l'Hexagone. ça n'a rien à voir !

7.Posté par a JLHoarau le 14/03/2011 21:06
Et pourquoi un fonctionnaire serait heureux de la perte d'un emploi de quiconque ? Qu'aurait il a gagner ...

sinon pour le quotidien on va dire que c'est un peu la même chose que Kodak le numero 1 de la pellicule photo qui n'a pas su effectuer le virage nécessaire du numerique . et oui la presse d'hier n'est plus tout a fait la presse d'aujourd'hui ...


8.Posté par choupinette le 14/03/2011 21:21
@jean luc et dominique : vous avez très bien expliqués! faut que les gens arrêtent de croire que les salariés éprouvent le plaisir de faire grève et qu'ils veulent couler le jrnal. ils veulent au contraire sauver le jrnal! si les actionnaires décident de virer encore du personnel, qui va faire le jrnal?? les actionnaires vont se mettre à écrire des articles??pfff...

9.Posté par lillas le 14/03/2011 22:38
a choupinette
peut etre que ce serait mieux oui , que les actionnaires ecrivent les articles .Depuis qq tps le quotidien joue sur le terrain du JIR : la di la fé, sensationnel , exageration , fausse information etc .. .pour vouloir relancer la machine l arrivee de certains journaliste a ete fatale .... est ce la meilleure solution la greve ?? combien de perte de chiffre demain ???

faire greve qd une boite est en difficulté . pff tres .intelligent . reduire les charges pr mieux repartir et reembaucher prochainement ....peut etre plus judicieux non? sincerement ...

10.Posté par David Asmodee le 15/03/2011 09:08
"Votre fierté à ne lire aucun journal local est complètement déplacée."

Y'a Zinfos. Y'a aussi Clicanoo. Il est gratuit mais sans grand intérêt : le ti père violeur, l'assassin alcoolisé, les miss patate douce, la vierge Marie qui a ses règles...etc...ça m'excite pas des masses.

11.Posté par Montfort le 15/03/2011 10:07
Me concernant je n'irai pas pleurer sur la dépouille de ce torchon et d'ailleurs depuis que LOTUS fait du papier parfumé triple épaisseurs je ne l'achète plus, et ce depuis bien longtemps. Le " Q" fait dans le populo beauf et vous massacre sans preuve, vous démoli puis lorsque ca fait " pchiiit " il ne s'excuse même pas néanmoins vous êtes démoli - médisez, médisez il en restera toujours quelque chose. J'ai un ami trés proche qui a sa poupée vaudou en forme de "Q" dans laquelle il plante son aiguille chaque jour et ca semble payer...... La roue tourne et puis s'il y avait des journalistes dans cette entreprise ca se saurait......

12.Posté par Dominique le 15/03/2011 11:10
@ David Asmodee

Et l'intelligence des commentaires sur Zinfos, ça vous excite davantage ?

Il y a de la place pour tout le monde et on a besoin de médias différents.

Internet c'est super pour la rapidité et la convivialité. La presse écrite apporte du recul, des écritures différentes, des informations différentes.

Moi, j'ai besoin des deux mais je me passerais plus facilement d'internet.

Quand aux informations que vous citez... un média, quel qu'il soit, est le reflet de la société dans laquelle nous vivons. Les angles peuvent varier mais si dans ce pays on bat sa femme et on s'entretue, aucun média digne de ce nom ne viendra raconter que tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil...

(Cela dit, contrairement à une idée reçue, il se raconte beaucoup de choses positives dans nos quotidiens... parce qu'à La Réunion, il se vit aussi beaucoup de bonnes choses, en termes de dynamisme, de créativité, de développement.)

13.Posté par kissassa le 15/03/2011 12:10
quand les journaux cesseront de paraître, on verra ce qu'il reste comme infos sur le net, à la radio ou à la télévision... ils sont tous dans la roue de la presse écrite, chaque matin, à chaque édition du midi ou du soir. et sans citer leurs sources pour masquer leurs propres carences et manque de moyens.
si la presse meurt, il n'y aura plus personne sur le terrain pour recueillir les infos, c'est aussi simple que ça.
ceux qui se gaubergent de ne pas la lire et de préférer le net peuvent feindre de l'ignorer : qu'ils ouvrent le jir ou le quotidien le matin et comparent avec les infos qui apparaissent ensuite sur zinfos ou n'importe quel site qui se contente d'agréger des infos lues ailleurs. c'est édifiant sur la capacité d'internet à incarner l'avenir. on y pirate l'info aussi bien que les cd ou les films

14.Posté par choupinette le 15/03/2011 20:20
@lillas : alors là, je voudrais bien voir ça. Des articles écrient par les actionnaires...
Pr sauvegarder l'emploi, que peuvent faire les salariés à part la grève... ne rien faire, se taire et laisser des gens partirent alors qu'ils n'en n'ont pas envie et qui aiment plus que tout leur boulot et qui auront beaucoup de mal à retrouver du travail?? en revanche, il y avait plusieurs moyens qui existaient pr éviter des licenciements et redresser la barre... et il faut arrêter de croire que le personnel veut couler le journal, c'est quand-même leur travail!!

15.Posté par lillas le 15/03/2011 21:40
a choupinette

quelles solutions ...???
j imagine que ce n est pas de gaité de coeur que la direction licencie...esperons que des jours meilleurs reviendront...quoique ..en virant les meilleurs c est mal barré .. un nouveau JIR va bientot naitre grace aux "journalistes " qui restent ( aussi racoleur) .dommage j aimais bien le Quotidien ...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales