Sport

Pas abattu par la claque du tribunal, Yves Ethève présente sa liste renouvelée


Pas abattu par la claque du tribunal, Yves Ethève présente sa liste renouvelée
La campagne électorale de la Ligue Réunionnaise de Football est désormais bien lancée. Après la réception des deux listes Ethève et Vidot par la commission électorale ce 12 janvier, les deux équipes passent à la phase séduction auprès des mandants.

"J'ai tellement donné au football. Je repars motivé comme jamais, à améliorer ce qui ne va pas. La tâche est immense", tente de mobiliser Yves Ethève. L'ex-président de Ligue a présenté hier à Saint-Paul les 19 hommes et femmes qui le suivent dans cette nouvelle campagne. L'entrée de sept nouveaux colistiers fait écho au nom de sa liste renouvelée au tiers -Un collectif d'expérience pour un projet d'avenir- de laquelle émerge des visages connus du foot péi : Dafreville et Tossem pour ne citer qu'eux.

D'un discours décousu qui a frôlé les 90 minutes réglementaires, Yves Ethève a tout de même laissé transparaître quelques éléments significatifs de son état d'esprit actuel : résolument combatif c'est une évidence, déçu du manque de soutien de la Fédération c'est plus inédit (voir la vidéo), mais aussi inquiet pour les retards en cascade qui vendront plomber la préparation de la saison 2015, quel que soit le vainqueur de l'élection d'ailleurs. Raison pour laquelle il rappelle qu'il avait tenté d'obtenir de l'administratrice désignée pour assurer la transition, la tenue de l'élection en janvier plutôt qu'en février. Cause perdue.

Sur le plan de sa combativité tout d'abord, le président de ligue aux trois décennies ne se laisse pas intimider par l'appétit de la nouvelle garde qui aligne les succès procéduraux. Si le plébiscite de 2012 (82%) relève peut-être d'un temps révolu, Yves Ethève demeure confiant.

"On fait confiance à son administration"

"Gagner à tel pourcentage, ce n'est pas notre problème. C'est comme pour une équipe à qui il reste trois matches à jouer, il faut les gagner !", compare-t-il avant de tout de même admettre qu'un score supérieur à novembre 2012 "serait une gifle retentissante et définitive je pense", adresse-t-il à ses adversaires.

Si sa combativité n'est plus à démontrer, c'est surtout sur le registre de l'explication qu'il était attendu, après avoir digéré les sentences de cette fin d'année 2014.

Malgré la gestion financière "reconnue" de la LRF qu'il présidait jusqu'au 19 novembre dernier, Yves Ethève concède des "lacunes administratives" de l'instance. "On fait confiance à son administration", se dédouane-t-il. Une concession qui explique pourquoi, dans son appel contre la décision du TGI annulant l'élection, Yves Ethève fait citer l'association LRF dans son interjection d'appel (voir ci-contre). Face caméra, il ne manquera pas cette fois-ci de rappeler que le protocole électoral suivi en 2012 était conforme à celui pratiqué par la "quasi totalité des ligues métropolitaines". Le vote manuel sera remplacé par un vote électronique. Coût estimé : 15.000 euros. Le prix de la confidentialité du vote.

Au rayon des satisfecits de ses années de gestion, le candidat réaffirme que "l'une de ses fiertés a été d'avoir emmené loyalement, honnêtement, sans rien demander, toutes nos compétitions jusqu'au bout, ce qui n'est pas le cas de certaines ligues de 200.000 licenciés".

Si sa liste "d'expérience" venait à remporter l'élection, le temps des congratulations serait vite expédié. Le passage obligé que constituent l'homologation des résultats de l'année écoulée, les éventuels repêchages de clubs, les examens de commission pour les recrutements, Yves Ethève estime que rien ne pourra être réglé avant mars-avril.

Le 8 février, le monde du football local vote pour désigner un président pour un mandat d'un peu moins de deux ans.

Les colistiers : Janick Verbard, Daniel Rouvière, Max Viramoutou, Jacky Amanville, Rosaire Moriscot, Marius Hoareau, Jean-Albert Rollin, Jean-Marc Payet, Philippe Mariama, Andrée Asson, Christian Dafreville, Jean-Jacques Ducret, Laurence Gris, Shakir Ah Koone, Marinette Jacquement, Jean-Hugues Tossem, Jean-Claude Ditenan, Hubert Illan et Amiel Marimoutou.

Vidéo : Yves Ethève revient sur la confidentialité du vote de 2012 :

Yves Ethève déplore le manque d'implication de la Fédération pour la Ligue :

Inquiétudes sur les retards pris dans la transition pour la nouvelle saison 2015 :

Les attaques contre lui, "c'est de la jalousie" :

Mercredi 14 Janvier 2015 - 07:42
LG
Lu 2078 fois




1.Posté par pas trop vite le 14/01/2015 08:46
n'oubliez pas cher etheve et co listiers que les listes ne seront pas validées avant le 21 fevrier...

2.Posté par un beau parleur le 14/01/2015 08:59
dans ses 3 discours etheve relève de nombreux points qui ont été soulevés par la liste opposante il faut le savoir... cependant les termes de l'annulation de lelection par le tgi sont bien non respect de la confidentialité du vote et non comme il le dit "les gars sont entrer et ont dit moi je vote pour intel" c'est dénigrer encore une fois la decision du tribunal et tout ceux qui y travaillent cher monsieur et la preuve encore une fois que cest votre réélection personelle qui compte et non le projet de faire avancer le foot... le vote électronique aura le merite d'y remedier a votre influence sur les president de clubs ... a bon entendeur...

3.Posté par Maurice BONNET PIRON le 14/01/2015 09:03
IL SERAIT BIEN TEMPS QU IL CEDE SA PLACE CE N EST PAS UN PRESIDENT C EST UN ROI ET LES ROIS NE RESPECTENT PAS LES LOIS

4.Posté par kartel le 14/01/2015 09:19
encore lui ....ça magouille encore et toujours ....aprés le cinema c'est le foot ...monsieur Etheve .....bientot la retraite ?

5.Posté par pierrot2 le 14/01/2015 09:20
Bonne chance aux 2 listes et que le futur président se mette bien dans la tête que nous aurons bientôt les jeux des iles ici à la réunion et surtout des bilans financiers des clubs à expertiser avant de donner l'aval pour la participation aux différents championnats de foot.

enfin il a reconnu l'importance du vote secret et donc auparavant on a bien couillonné avec le vote à mains levée qui servait à distinguer les pour ou contre la LRF.

On attend avec impatience ce jour de vote.
Par contre j'ai eu connaissance de la liste de Yves Etheve et j'attends celle de la liste opposante et je vous donnerai mon avis concernant certaines personnes indésirables.

6.Posté par ZembroKaf le 14/01/2015 11:42
c'est sûr que c'est de l'eau devant lui, il a l'air saoul ce monsieur !!!

7.Posté par Dirigeant le 14/01/2015 13:00
Il y a une différence énorme entre un président sortant et un président déchu.....
Les conditions d'éligibilité ne sont plus les mêmes...

8.Posté par KOUFRANC le 14/01/2015 14:39
Mr L'EX président ,,, léss la place à d'ot ,,,, plis zot viéyi ,plis zot vien pli vorace ,,, tro asoifé du pouvoir maléfique , et en plis lila mal fini l'année 2014 et l 'année 2015 i annonce la DÉFAITE po ou mr le Tamponnais ,,,, et à koz ou boire kom ça en ce tan çi ? ça traka la vie sà !!!! bin,,,,,i paré pa si ou navé traka kom sà ,,, RENDEZ VOUS SUR LE STADE SANS OU mr si la photo ,, alé dormi,,,, parce que si la photo i voir ouna vraiment SOMMEIL .

9.Posté par la roul dèn filé le 14/01/2015 14:47
S ke dan l'état que oulé si la photo , ou tiens encore si in jamb ,, parce que la bozoin ou po ramasse ballon derrière les filets là .

10.Posté par con-tribuable le 14/01/2015 19:07
place aux jeunes !!!

11.Posté par kachane le 15/01/2015 06:41
Je voudrais savoir sa définition sur ses 3 mots sortis de sa bouche lors de l'interview : loyalement, honnêtement, sans rien demander....

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 15:42 La gymnaste Marine Boyer de retour à la Réunion

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales