Economie

Partenariat tourisme : Faciliter l'obtention de visas et l'accès des touristes étrangers à la Réunion

Cet après-midi, dans les salons de la préfecture à Saint-Denis, les acteurs du tourisme se sont réunis autour de la Région et du représentant de la Préfecture afin de signer les conventions de partenariat dans le cadre de la délivrance de visas pour certaines catégories de touristes à l'entrée de la Réunion. Une initiative qui accompagne le concept "Iles Vanilles".


Partenariat tourisme : Faciliter l'obtention de visas et l'accès des touristes étrangers à la Réunion
 
Autour de la table, Didier Robert, président de la Région Réunion, Pascal Viroleau, directeur général de l'IRT (Ile de la Réunion tourisme), Xavier Brunetière, secrétaire général de la Préfecture ainsi qu'une partie des représentants d'agence de voyages, 12 au total. Ces derniers ont spécialement fait le déplacement afin de venir signer la convention de partenariat pour faciliter l'obtention de visas pour les touristes étrangers à l'espace Shengen.

Une démarche qui consiste à continuer dans la lancée de la promotion de l'île de la Réunion, notamment au travers du combiné "Iles Vanilles". "C'est un dispositif ciblé sur une nouvelle offre de tourisme, une démarche gagnant-gagnant", souligne le secrétaire général de la Préfecture, Xavier Brunetière. Une possibilité pour la Réunion de "gonfler" la fréquentation touristique et s'appuyer sur les potentiels 40.000 touristes supplémentaires que représentent cette nouvelle démarche en matière de visas.

"C'est un engagement de la Région en faveur du développement touristique qui s'appuit sur trois leviers: l'amélioration de l'offre touristique, la restructuration de l'organisation et le renforcement du combiné entre les îles soeurs (ndlr : Maurice et la Réunion). L'assouplissement de la règle d'obtention de visa est un premier pas dans ce sens", explique Didier Robert, président du Conseil régional. Même son de cloche du côté des agences de voyages, notamment du SNAV (Syndicat national des agences de voyages) qui a "toute l'adhésion" sur ce nouveau dispositif.

Partenariat tourisme : Faciliter l'obtention de visas et l'accès des touristes étrangers à la Réunion
La procédure consiste en l'obtention "plus facile" de visas pour les étrangers désirant séjourner dans notre île pour un court séjour. Une démarche qui au premier coup d'oeil peut surprendre, car elle va à l'encontre de la politique de flux migratoire en France qui s'accompagne d'un durcissement des formalités d'entrées dans notre pays, notamment sur les visas.

"Ce dispositif ne fonctionne que dans les combinés Maurice-Réunion et dans le cadre de voyages organisés par des agences", précise Stéphane Catta, conseiller diplomatique. Il est convenu que même si la procédure se veut plus facile pour l'obtention de visas, le contrôle sera toujours en vigueur. En effet, seuls les touristes en provenance de Chine, d'Inde, de Russie et d'Afrique du Sud pourront bénéficier de ce traitement de faveur. "Dans le cas d'une visite à l'île Maurice, les agences de voyages fourniront aux autorités françaises les registres de voyages pour une vérification quant à l'obtention ou non de visas simplifiés à la douane, souligne-t-il, il n'est pas évident de donner des visas à des populations venant de Chine, d'Afrique, (…) quand on sait qu'elles représentent un risque en terme de flux migratoire".

Le procédé de simplification de visas est mis en place à titre expérimental dans notre île. A la fin de l'année, sera analysé la réelle efficacité du dispositif et décidé son prolongement ou tout simplement sont arrêt. "Cette procédure s'appuie sur une demande du marché en matière de choix de multi-destinations et s'adresse pleinement à cette clientèle (ndlr : Russe, Chinois, Sud Africains et Indiens) en accompagnement des Iles Vanilles", conclut Stéphane Catta.
Vendredi 3 Juin 2011 - 16:52
Lu 1775 fois




1.Posté par Cambronne le 03/06/2011 17:21
Le même discours depuis 30 ans et rien de change en soviétie français d'autant que ce problème ne résoudra en rien la capacité d'accueil hôtelière avec des hôtels thénardiers ne répondant pas aux attentes d'une clientèle haut de gamme exigeante

2.Posté par Bibi97490 le 03/06/2011 17:53
pfffffffff, travaille pour les réunionnais ou ca i lé???????????????????????? zot i voit pas encore que la réunion lé en colère avec la politique que zot i mène.............................

3.Posté par Triste reunion le 05/06/2011 20:22 (depuis mobile)
Enfin! 20 ans qu on attend un changement dans l attribution des visas et que l ancienne majorite n avait jamais voulu pousser. Plus de touriste c est plusde boulot. On nous dit qu'une dizaine de projets d'hotels sont en cours. Pierrot vous avez des infos?

4.Posté par Cambronne le 06/06/2011 08:11
On nous dit qu'une dizaine de projets d'hotels sont en cours. Pierrot vous avez des infos?

Mon cul oui vous parlez de ces spéculateurs chasseurs de primes peut être , hein? Car à part le petit projet du groupe mauricien Trimetys va investir 7 millions d'euros dans la réhabilitation de l'ancien hôtel des Salazes, il n'y a rien en vu sauf quelques mafieux locaux qui ne payent même pas études mais savent manipuler les gens vu qu'ils ont pignon sur rue et dispose de certains avantages ...No Comment ,pour le reste parlons en lorsque le Diana déa à ouvert cette établissement au trou du cul du monde n'est pas accueillant d'une architecture insignifiante pour ne pas dire merdique l'on voudrais nous faire croire qu'en plus il a les disposition d'un écologe il y e na qui ont vraiment de la merde dans les yeux car ils ne savent même pas ce qu'est réellement un écologe bref tout ceci est à l'image des crétins qui gravitent à faire croire de véritable illusionnistes du développement touristique l'on préfère plagier les idées des autres c'est plus simple et plus commode , n'est ce pas ...

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales