Société

[Paroles de Réunionnaises] - Patricia Locame Machado

Chaque année, le 8 mars la planète met les projecteurs sur la cause des femmes. Pourquoi la cause des femmes ? Parce que le 8 mars, c’est la journée internationale des droits des femmes et non… la fête de la femme, la journée de la femme ou autres raccourcis inimaginables et incorrects… La journée internationale des droits des femmes existera jusqu’au jour où l’homme et la femme marcheront l’un à côté de l’autre. La journée internationale des droits des femmes est une journée pour rappeler qu’au-delà de l’apparence physique, l’esprit n’a pas de sexe ! c’est pour cela qu’il est temps que les femmes aient la place qu’elles méritent au boulot, à la maison, dans l’espace public et même ailleurs…


[Paroles de Réunionnaises] - Patricia Locame Machado
Patricia Locame Machado

Elle a trois filles : 14 ans, 11 ans et 4 ans et deux mandats : adjointe à la mairie de Saint Paul et Présidente de l’Office du Tourisme Intercommunal de l’Ouest, Patricia Locame Machado mène une vie de femme très active. Après 14 années passées en Californie où elle a entre autres ouvert un commerce de produits français, elle est revenue vivre là où elle a vu le jour. Entre le gigantisme américain et les filaos de Saint-Paul, elle a un regard lucide et déterminé sur son environnement et son avenir.

Quelle est votre définition du mot féministe ?

C’est un mot que l’on emploie il me semble à tort et à travers mais à mon sens la militante féministe reste une personne qui lutte contre les inégalités et préconise un équilibrage juste à tous les niveaux de la vie et ce d’une manière quotidienne. Je pense que dans l’univers où j’évolue actuellement, les femmes commencent de plus en plus à se faire une place même s’il reste un bout de chemin à parcourir…ti pa ti pa narivé.

Comment résonne l’expression « L’égalité réelle » pour vous ? 

C’est une expression qui pour ma part reste encore assez floue, je n’ai pas trouvé la définition « officielle » de ce concept inventé récemment. J’ai eu beau la chercher, sans succès. L’égalité réelle s’inscrit dans tous les champs d’intervention, pour différentes personnes cibles… Il y a beaucoup d’actions à mener pour arriver à l’ « égalité réelle », sa définition se construira au fil du temps…

Vous êtes présidente de l’Office du Tourisme de l’Ouest et cinquième adjointe à la mairie de Saint-Paul, quelles sont les actions municipales et touristiques qui vous tiennent à cœur ?

L’année dernière, l’Office de Tourisme de l’Ouest que je préside a signé une convention de jumelage avec Canton. Une ligne directe Réunion – Canton étant en cours de création, cela permettra de faciliter les échanges et les séjours des touristes chinois à La Réunion. Il existe un gros potentiel qui je l’espère portera ses fruits prochainement.

Par ailleurs, d’autres projets me tiennent à cœur tel que le Plan anglais que nous sommes en train d’initier sur le territoire en partenariat avec les Services de l’Etat, c’est un plan de formation financé par le Fonds Social européen qui vise à favoriser l’apprentissage et à rendre l’anglais accessible aux personnes en contact avec les touristes.

Il y a aussi la création d’une vitrine artisanale pour que les touristes locaux et d’ailleurs découvrent toutes les créations et produits fabriqués à la Réunion. Un lieu de partage, de rencontres, d’animation dédié au patrimoine de La Réunion où les retombées économiques seront bénéfiques pour les locaux. Il y a au sein de l’Office de Tourisme de l’Ouest deux manifestations d’envergure que nous développons : le festival de l’image sous-marine qui a réuni plusieurs milliers de personnes sur la plage de Boucan et la darse du Port. Et aussi le festival de la randonnée, très prisé et à nouveau plébiscité par les premiers participants. 

Quels conseils donneriez-vous à une jeune femme réunionnaise, qui souhaite s’investir tout comme vous dans la chose publique : les qualités à avoir, les choses à faire ou ne pas faire…

Travailler et connaître ses dossiers sur le bout des doigts. Rester passionnée par ce que l’on fait. Du calme et de la ténacité. Connaître sa valeur et ne pas oublier ses valeurs, car il est très facile de perdre son âme.

Quelle est la femme que vous admirez ? Ici ou ailleurs, du passé ou d’aujourd’hui ?

Simone Veil ! Elle représente pour moi la femme pionnière de la politique française. En 1974, elle a été la première femme Ministre (Françoise Giraud a été nommée Secrétaire d’État la même année) et aussi première Présidente du Parlement européen. Elle a œuvré pour la cause des femmes, et ce, malgré toute l’hostilité à son égard. Elle a connu la guerre, les camps de concentration, la disparition de ses proches, les deuils, et elle a tout de même réussi ce qu’elle a entrepris. C’est une personne très forte pour laquelle j’ai beaucoup de respect. Elle a su traverser des épreuves redoutables, des oppositions terribles quant à la loi pour l’avortement. Elle est comme le roseau, elle plie, mais elle ne rompt pas.

Dans vos moments de détente, vous êtes plutôt : lecture, peinture, télévision, sports….

J’essaie de lire et de faire du golf dans ces instants trop éphémères… Même s’il est difficile de planifier des activités quand on a trois enfants !
Samedi 5 Mars 2016 - 15:36
Gilette Aho
Lu 5686 fois




1.Posté par Eno2016 le 05/03/2016 15:40
"La femme c'est comme le champagne, froide elle enivre davantage, et dans un emballage français elle coûte plus cher."
(M. Aguéev)

Vive la FEMME !

2.Posté par Didier NAZE le 05/03/2016 20:12
Je me répète, certes....je reprends cette phrase de ce poète, décédé ilya déjà plusieurs années déjà....que j ai cotoyé....il a écrit ceci : l homme ce n est qu un mot, la femme c est tout un alphabet.....il a raison....a titre personnel....je regrette d avoir compris......trop tard le sens de cette phrase......je n en dirais pas plus....

3.Posté par Thierry le 05/03/2016 21:33
.. pfffff ! les esprits n'ont pas de sexe ... mince alors ! Pourquoi dit-on se masturber l'esprit ? Comment qu'on fait alors ?

La femme est l'avenir de l'homme ... elle surveille nos arrières ... Ne dit-on pas dame devant, cavalier derrière !

La "faiblesse" est au féminin, la "force" aussi ... alors homme comme femme, faudra se trousser les manches et dans le respect mutuel construisez l'avenir main dans la main.

Violettes et pensées

4.Posté par Sortons de la France le 05/03/2016 23:40
Comme beaucoup de réunionnaise qui aime soit disant la Réunion et le Kreol mais sont avec le zoreil.
La liste est longue:

- Erika Bareigts,
- Monique Orphé,
- Valérie Begue,
- Severine Ferrer,
- Huguette Bello,
Etc....

C'est marrant ces femmes kreol qui aime le kreol mais ne l'épouse pas.

5.Posté par PSH Lepret le 06/03/2016 11:55
post 4 "sortons de la france" : c'est parce qu'elles sont plus intelligentes, la preuve

6.Posté par Daniela le 06/03/2016 17:30 (depuis mobile)
D accord avec post 4.
Faut rajouter Vanessa Miranville,etcc...
Et toutes les malabaraises deuxième lit. En fait c est pour faire blanchir zot descendance.

7.Posté par Juliette Caranta-Pavard le 06/03/2016 19:05
À Post 4: "Sortons de la France":

*J'ai toujours cru que notre Huguette était une vieille fille desséchée et bréhaigne...

*Donc, sans mari, sans enfant, sans amant ...

*Comment faites-vous pour savoir qu'elle "a" un zoreille ??

8.Posté par Didier NAZE le 06/03/2016 20:52
Au post 5.....et vous , pour faire un tel commentaire.....il faut que vous soyez aussi con que vos pieds....Quant au post 7....moi qui croyais que le préfet l avais interné.....On m aurait menti ?!

9.Posté par lili le 07/03/2016 09:00
Post 7 a écrit une fois : "J'ai choisi de terminer ce qui me reste de vie à la Réunion", je n'ai plus de doute, tous les rebuts de derrière soleil y vient installe a zot sur notre belle île !!! Nous lé vraiment mal barrés !!!

10.Posté par ZembroKaf le 07/03/2016 10:02
Une jolie dame !!!

11.Posté par Martiniquais le 07/03/2016 12:16
@ poste 4 je ne vois pas ce qui te surprends c'est comme ca a la Réunion et puis on connait deja aussi le complexe des malbars plus noirs que certains cafres voire meme bleu ah zute ils on les cheveux fins donc du coup ce se prends pour des blancs . ( Un jour un malbar me traite de nègres ca ma bien fait rire car le mec en question etait bien plus foncer que moi mais il faut pas dire a un malbar qu'il est noir )

12.Posté par une réunionnaise le 08/03/2016 02:21
post 4, comme je suis une femme, moi je dirais comme vous mais au masculin :
C'est marrant ces hommes créoles qui aiment la créole, mais ne l'épouse pas, il y en a beaucoup aussi.

Vous post 4 vous avez écrit cela "C'est marrant ces femmes kreol qui aime le kreol mais ne l'épouse pas. "

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales