Société

[Paroles de Réunionnaises] - Chahéda Rivière

Chaque année, le 8 mars, la planète braque les projecteurs sur la cause des femmes. Pourquoi la cause des femmes ? Parce que le 8 mars, c’est la journée internationale des droits des femmes et non… la fête de la femme, la journée de la femme ou autres raccourcis inimaginables et incorrects… La journée internationale des droits des femmes existera jusqu’au jour où l’homme et la femme marcheront l’un à côté de l’autre. La journée internationale des droits des femmes est une journée pour rappeler qu’au-delà de l’apparence physique, l’esprit n’a pas de sexe ! c’est pour cela qu’il est temps que les femmes aient la place qu’elles méritent au boulot, à la maison, dans l’espace public et même ailleurs…


[Paroles de Réunionnaises] - Chahéda Rivière
Chahéda Rivière – Présidente de l’EFOIR

L’énergique Chaheda Rivière a pris les rênes de l’association EFOIR (Entreprendre au Féminin Océan Indien – La Réunion). Après 25 années de travail bien remplies (elle était impliquée dans le groupe ACCOR avant de devenir courtière en assurance), Chaheda Rivière a décidé de se consacrer depuis 2010 à la structure d’EFOIR afin de valoriser au mieux l’entrepreneuriat au féminin. Le 8 mars 2016, une action d’envergure sera menée au Village Bienvenue de Sainte-Marie en faveur des femmes et aussi des hommes chefs d’entreprise.

Quelle est votre définition du mot féministe ?

Ce mot est lié au combat des femmes du passé. Grâce à elles, nous avons aujourd’hui une place privilégiée, une vie plaisante. Je suis admirative par l’engagement, l’avancée effectués. Il y a encore des choses à faire bouger. Entre autres donner aux femmes la possibilité de réussir leurs entreprises au sein de la société. Pour l’instant, elles occupent à peu près 30% dans le monde de l’entrepreneuriat au niveau national et local. La parité est en bonne voie. Au sein de l’EFOIR, je mène un combat pour l’égalité. Chacune de nous doit apporter sa pierre à l’édifice.

L’expression « L’égalité réelle » évoque quoi pour vous ?

C’est une expression qui existait bien avant que cela n'arrive sur la scène politique. L’égalité réelle menée aujourd’hui par une réunionnaise, Ericka Bareigts, mettra en place, j’espère, les mesures phares prises il y a quelques années.

Vos activités au sein de l’EFOIR ?

En tant que présidente, j’essaie de favoriser, de soutenir, de développer des actions en faveur des femmes. Le réseau, le parrainage sont incontournables dans la création et la gestion d’une entreprise. J’ai eu de la chance d’être soutenue par mon entourage familial. J’ai pris conscience de l’importance et des valeurs du tissu économique lors de mes années de travail et de courtage. Aujourd’hui, je mets cette expérience au service de l’EFOIR.

La manifestation du 8 mars au Village Bienvenue tourne autour de six thèmes bien précis. Cela va des sources de financement à l’environnement juridique de l’entreprise en passant par l’importance des réseaux. L’accent sera mis autour de la nouvelle forme de gouvernance : la sociocratie : une manière de mettre en avant l’intelligence collective au service du groupe, de l’entreprise. Entre 250 et 300 personnes se sont inscrites pour partager et voir le monde de l’entreprise de demain. Parallèlement, nous fêtons les 10 ans du prix Julie Mas : un prix qui encourage la création d’entreprise au féminin. Attention, cette manifestation n’est pas seulement réservée aux femmes, elle accueillera aussi les hommes.

Quels conseils donneriez-vous à une jeune femme réunionnaise qui souhaite s’investir tout comme vous dans la chose publique : les qualités à avoir, les choses à faire ou ne pas faire….

La confiance en soi est primordiale ! Ensuite, l’écoute et l’ouverture aux autres ! Ne pas rester seule dans son coin. Les autres sont nécessaires à notre avancement au sein de la société.

Quelle est la femme que vous admirez ? Ici ou ailleurs, du passé ou d’aujourd’hui ?

Il y a tant et tant de femmes qui mènent leur existence avec passion qu’il m’est difficile de choisir ou de m’arrêter sur une. Tout au long de ma carrière professionnelle, je prenais le meilleur de chaque femme que j’admirais et dieu sait s’il y en a eu beaucoup. Chaque femme a une manière d’être exceptionnelle à un moment donné de son existence !

Dans vos moments de détente, vous êtes plutôt : lecture, peinture, télévision, sports….

Rien de tout cela. Dès que je mets les pieds dans ma cuisine, je me détends. La cuisine est l’endroit où je trouve un épanouissement complet. J’adore recevoir, cuisiner pour ma famille, mes amis. Le plaisir de préparer des recettes, d’accueillir mes invités même
à l’improviste, c’est un vrai bonheur !
Lundi 7 Mars 2016 - 12:44
Gilette Aho
Lu 2154 fois




1.Posté par yab le 08/03/2016 10:00
Mesdames, aujourd'hui pour ne pas vous contrarier , il faut que tous les hommes vous laissent tout faire.

Pour ne pas vous déranger, les mecs devront rester devant la télé avec Dodo puis Charette en attendant que le ménage soit fait et que le repas soit prêt.
MESDAMES, JE VOUS SOUHAITE UNE BONNE FÊTE TOUS LES JOURS.

2.Posté par Davy le 20/04/2016 23:47
Si imbus de sa personnes la dame rivière.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 11 Décembre 2016 - 09:09 Crise requin: Un rassemblement à l'Ermitage

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales