ZinfosBlog

Parliament TV Show. Saison I épisode 2


Parliament TV Show. Saison I épisode 2
"Volère ! Bandit ! Bouffon ! Pas vin fer zess ar moi !" autant d'insultes lancées lors de la séance parlementaire. Le mardi est devenu sans aucun doute le rendez-vous incontournable pour s'offrir en famille ou entre amis l'un des meilleurs spectacles de comédie en direct.

La Mauricienne est dans tous ses états. Plus de 48h après, toujours sous le coup de l'émotion. Il faut dire que les scènes surréalistes ont duré plus de dix heures et en direct. Entre des pistache bouillis et une paire de dull puri, elle a bien failli s'étrangler. C'était un festival ! 

Les révélations ahurissantes suite aux questions parlementaires, les fadaises des hommes politiques et leur incompétence à se tenir sur un banc sans chahuter comme de sales mômes. Et tout ce cirque dans un anglais qui ferait frémir Shakespeare, la Reine d'Angleterre et Dora l'exploratrice ! Ayo mo la tête fer mal ! 

On a eu droit à du Benny Hills Show ! Les hommes politiques mauriciens nous ont régalés avec leur non maîtrise de la langue anglaise. Entre consternation et effroi on se demande ce que ça doit donner lors de leurs missions à l'étranger. Un inglish potisse qui peut décomplexer tout bon français. C'est dire ! 

La reprise des travaux parlementaires, après la pause du dîner avait pourtant bien commencé. Il faut dire que les petits princes avaient la peau du ventre bien tendu. Un service traiteur cinq étoiles dans leur assiette suite à une pétition pour satisfaire leur caprice de fins gourmets. Mais ça n'aura pas suffit pour instaurer la bonne humeur. 

"Elle a été sélective dans sa façon de diriger les débats, partiale plusieurs fois, elle entendait uniquement les insultes venant du camp de l’opposition" a avancé le député Shakeel Mohamed en présentant sa motion de blâme contre Maya Hanoomanjee, la Speaker hystérique. Il a cité les exemples de l’interdiction de la journaliste Touria Prayag par la Speaker, en raison d’un article d’opinion, et dénoncé la proximité de la Speaker hystérique avec les membres du gouvernement. 

Lors de ce long, très long plaidoyer, voire trop long plaidoyer, agacé par l’attitude du Deputy Speaker, qui selon lui a eu trop tendance à privilégier la majorité, Paul Bérenger l'éternel bougon n’a pas tardé à piquer une de ses légendaires colères dans un état d'esprit "mo bien emmerdé". Accusant Teeluckdharry de parti-pris et refusant d’être rappelé à l’ordre, la situation finit par dégénérer dans des invectives en langage fleuri. Et là c'est le drame. La sanction tombe. 

« Honourable Bhagwan, I order you OUT. Honourable Bérenger, I order you OUT. Honourable Baloomoody, I order you OUT ». 

C’est dans une cacophonie et un concert de cris hystériques et de protestations que le Deputy Speaker Sanjeev Teeluckdharry a ordonné aux trois députés du MMM de quitter l’hémicycle.

Une décision mal accueillie par l’ensemble de l’opposition au point de conduire à un walk out général. Aussi bien des députés travaillistes, du Mouvement Patriotique, du PMSD, de Roshi le Minion, que des indépendants de l’opposition.

Le walk out est une scènette politique mélodramatique où l'on montre son désaccord en rebroussant chemin avec dignité. Enfin le peu de dignité qui leur reste, vu le spectacle affligeant de cette partie de soirée. C'est un comble de voir l'auteur de la motion de blâme envers la Speaker, qui, après une tirade digne d'un acteur de mauvais film de plus d'une heure trente, a quitté la scène. On a presque envie de dire "tout ça pour ça". 

Du coup, sans surprise, en l’absence de l’opposition, la motion de censure contre la Speaker Maya (lire sur le blog de la Mauricienne "Tic..tac..tic..tac.." et le "Biscuitegate") a été rejetée par les membres de la majorité parlementaire.

 

Suivez le ZinfosBlog de la Mauritienne
Jeudi 6 Avril 2017 - 00:12
La Mauricienne
Lu 1394 fois



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter