Politique

Parité hommes/femmes : Pour les socialistes "le chantier reste énorme"

C'est la journée de la femme ce vendredi 8 mars et à cette occasion, la fédération socialiste a organisé une rencontre pour présenter les mesures gouvernementales existantes et futures en faveur de l'égalité femmes/hommes. Entouré par les députées réunionnaises, Monique Orphé et Ericka Bareigts, et les secrétaires fédérales, Jeannine Dhort et Céline Sitouze, Philippe Leconstant, secrétaire départemental de la fédération PS, a rappelé que cette journée de la femme avait été officiellement instaurée en France sous la présidence de François Mitterrand.


Parité hommes/femmes : Pour les socialistes "le chantier reste énorme"
La fédération socialiste de la Réunion est un exemple à elle toute seule et représente bien le terme parité. "Nous avons instauré dans la fédération la parité hHommes/femmes. Le secrétariat est composé de neuf membres dont cinq femmes, au dernier congrès socialiste, sur 26 élus, 13 sont des femmes. Toutes les commissions respectent la parité. Dans une quinzaine de jours, nous allons installer le bureau politique avec 20 membres et là aussi la parité sera respectée. Nous donnons l'exemple", explique en introduction le secrétaire départemental du PS à la Réunion, Philippe Leconstant.

A deux jours de la journée de la femme, officiellement mise en place par le gouvernement Mitterrand, la fédération socialiste de la Réunion a souhaité présenter les mesures gouvernementales en faveur de l'égalité femmes/hommes. Des mesures existantes, mais également portées par le nouveau gouvernement. "Le combat pour le droit des femmes est une lutte de tous les instants. Nous sommes les premières victimes du chômage, de la précarité ou encore de la violence à la Réunion", rappelle en préambule, Jeannine Dhort, secrétaire fédérale de la fédération PS. Cette dernière se félicite que le gouvernement ait de nouveau mis en place un ministère dédié intégralement aux Droits des femmes (ndlr: abandonné en 1986) et confié à la ministre Najat Vallaud-Belkacem.

Au rayon des mesures portées par le gouvernement Hollande, le secrétaire de la fédération revient sur l'élection départementale. "Plusieurs mesures ont été prises par le gouvernement, notamment le nouveau mode de scrutin pour les futures élections départementales (ndlr : en remplacement des cantonales). Le gouvernement a instauré une parité avec un ticket homme-femme par canton", explique Philippe Leconstant.

"Nous mêmes, à l'Assemblée, nous sommes encore victimes de remarques sexistes"

Mais les lois sur la parité ne datent pas d'hier et sont rarement appliquées. Céline Sitouze, secrétaire fédérale, rappelle que depuis 1972, une loi oblige à rémunérer équitablement homme et femme pour un même poste. "Mais sur le terrain on constate toujours en moyenne 20 à 25% de rémunération en moins pour la femme", explique-t-elle. Plusieurs dispositifs vont être étudiés par le gouvernement pour amener les entreprises à réfléchir à une rémunération égale. "Il existe aujourd'hui un label égalité qui permet de voir si une entreprise s'est engagée dans un processus d'égalité entre homme et femme. Un label pour améliorer la situation de la femme au sein des entreprises", ajoute-t-elle.

Pour la députée de la 6ème circonscription, Monique Orphé, même si les choses ont "évolué en 60 ans" en matière de reconnaissance de parité, cela n'est pas suffisant. "Le chantier reste énorme", souligne-t-elle.

"L'égalité est installée dans le discours, mais pas dans les faits. La réalité a dû mal à avancer. Nous mêmes, à l'Assemblée, nous sommes encore victimes de remarques sexistes. Si on ne change pas les mentalités, la culture ou encore l'éducation, on n'avancera pas vite", précise-t-elle. C'est dans ce sens qu'une loi cadre sur l'égalité hommes/femmes va être proposée. "Elle agira sur trois volets, la parité, l'égalité et sur les violences faites aux femmes", conclut-elle.
Mercredi 6 Mars 2013 - 17:15
Lu 1252 fois




1.Posté par Lorenzo Lamas le 06/03/2013 17:36
L'égalité Homme/Femme, quand les femmes en parlent, j'ai l'impression qu'elles oublient de mentionner TOUS les avantages que les femmes ont (dans tous les domaines), et comme par hasard, ces inégalités ne les "dérangent" pas le moins du monde:

- Congés parental
- Prix des assurances (exemple assurance voiture)
- Les décisions de justice pour les parents divorcés (probablement la PLUS GRANDE inégalité qui existe à l'avantage des femmes)
- Les entrées gratuites en boite de nuit
- La galanterie (qui est un traitement/comportement basé sur la différenciation homme/femme)
- Les "offerts" (cadeaux, additions au restaurant) et autres, qui semblent "normal" pour beaucoup de femme.
- L'âge de la retraite

bref ... Si on supprime les inégalités, il faut les supprimer partout et pas que dans un sens.


Bref tout ça pour dire que si on parle d'inégalité,

2.Posté par AVATAR le 06/03/2013 17:41
elle sont belles les poupette de leconstant et de couleur mieux que ceux de lebreton ou la parité et la couleur et surtout le portefeuille bien garnie me semble leur cheval de bataille vive le PROGRAS

3.Posté par oukup ki ? le 06/03/2013 19:59
Mais tien dont des revenantes

Reste pus grand chose !!!!!!

Fédé bientôt au régime !!!

Préparer vau basket.

4.Posté par L'Ardéchoise le 06/03/2013 23:07
@ 1 :
- le congé parental peut être attribué aussi bien à l'homme qu'à la femme ( mais les hommes n'en veulent guère, ils trouvent cela dévalorisant)
- les femmes ayant moins d'accidents que les hommes ont plus aisément des bonus assurance
- quel est le pourcentage de femmes allant en boîte de nuit ?
- la galanterie ? démodé, mon cher, une femme peut tenir la porte à un homme qui a les bras chargés
- les "offerts" : c'est quoi ce terme à la con ? Cadeaux ? Ah bon, cela ne fonctionne que dans un sens ? Restos , et puis quoi encore (autres...) ?
- l'âge de la retraite ? Si tu n'es pas une pondeuse, tu ne gagnes rien !

Et les courses, les tâches ménagères, les enfants et tout ce qui fait la vie d'une femme ?

Tu sais quoi ? MACHO ! mais macho grave, mon garçon !

5.Posté par Lorenzo Lamas le 07/03/2013 00:46
@4

Comme je l'ai dis dans mon post: Je suis POUR l'égalité, mais uniquement si ça se fait sur TOUS les aspects et dans TOUS les domaines, et pas uniquement la ou ça arrange les féministes.

- le congé parental, admettons, mais ce n'est pas le cas dans tous les pays.
- Si pour toi c'est normal que les femmes payent moins les assurances parce qu'elles représentent un "tisque" potentiel moins élevé que pour les hommes, c'est EXACTEMENT la même chose en entreprise pour les salaires. Selon les faits et les statistiques, les femmes coutent plus aux entreprises que les hommes => Lors des départs en congés maternité, ça représente un cout non négligeable de les remplacer ponctuellement, de recruter et former les remplaçants, et continuer de payer le salaire des futurs maman ... Du coup, ça doit être compensé quelque part ... Comme je l'ai dis, si c'est normal pour les assurances, ça doit etre aussi normal pour les salaires. Soit on met TOUT à égalité, soit on accepte les inégalités basés sur les "risques".
- le pourcentage des femmes allant en boite de nuit ... TRES élevé entre 18 et 30 ans, et de plus en plus élevé dans les tranches d'age supérieur, et de plus en plus élevé parce que les moeurs évoluent, et les "seniors" commencent a s'y mettre. C'est une GROSSE inégalité de les faire entrer gratuitement.
- Les offerts ... Et oui, ça existe, et statistiquement les hommes dépensent plus pour les femmes que l'inverse. Et la galenterie n'est pas si démodée que ça et c'est encore "très attendu"/espéré par bon nombre de femmes.
- Pour les tâches ménagères, la aussi, c'est assez "cliché" de dire qu'aucun homme ne s'y colle ... a part pour les "vieux cons" et les machos, c'est quand même assez réparti dans de nombreux couples.
- Je le répète, la ou les hommes sont le plus pénalisés et ou l'inégalité est la plus grosse, c'est face aux décisions de justice en cas de divorce.


Bref, tout ca pour dire UNE FOIS DE PLUS, que je suis POUR l'égalité, mais uniquement si elle est bi-latérale et non unilatérale, seulement la ou ça arrange les femmes.
Je suis contre les machos et aussi (toujours suivant ce principe d'égalité) contre les féministes. Les extrêmes sont mauvais dans tous les domaines.

6.Posté par francette le 07/03/2013 16:03
Est-ce si important que cela? Il vaut mieux avoir des gens compétents partout. Qu'ils soient hommes ou femmes importent peu. Il y aura des postes à majorité de femmes (et pas que des postes secondaires) et d'autres postes à majorité d'hommes.
Il y a plus urgent à s'occuper. Pouvoir d'achat, retraites, l'ANI. Mme Orphée et le PS essaie de nous écarter des vrais débats.
Où sont les socialistes aujourd'hui? Quelle politique mènent-ils? Vont-ils nous faire le coup des socialistes espagnols, grecs et portugais: nous mettre dans la boue et se tirer après?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales