Société

Parc national: Marylène Hoareau remplacée en interim par Emmanuel Braun


Après la polémique liée au départ de Marylène Hoareau, cette dernière quitte officiellement son poste de directrice du parc et laisse la place à Emmanuel Braun qui assurera l’interim de la direction.
 
La préfecture précise que la décision a été prise dans le cadre d’un audit du parc national rendu en juillet par le Conseil général de l'environnement et du développement durable (CGEDD).
 
"Ce rapport, qui reconnaît les avancées accomplies par le parc, préconise diverses mesures qui appellent une évolution du management de l’établissement, de façon à aborder une nouvelle étape de son développement. C'est dans ce cadre que la cessation de fonction de madame Marylène Hoareau, directrice du parc, a été décidée par arrêté ministériel. Elle rejoindra prochainement les équipes placées auprès du préfet de région", précise la préfecture.
 
Un appel à candidature a été publié au Journal officiel permettant de procéder au recrutement du prochain directeur.
Jeudi 29 Septembre 2016 - 17:59
Lu 1396 fois




1.Posté par GIRONDIN le 29/09/2016 19:09
Mme Hoarau a été sanctionné et fragilisé par Didier Robert. On ne critique ce Mr!
Cette dame a eu l'accord du président du parc Mr Gonthier pour intervenir dans la presse. Elle a demandé aux élus de participer au Réunion. Elle est contre la transformation du parc. Le Président du parc Mr Gonthier partage à 100% les dire de cette dame contrairement à ce que raconte didiX le pipoteur !

Une honte !

2.Posté par kld le 29/09/2016 19:10
elle est digne , et c'est tout à son honneur !

3.Posté par DOGOUNET le 29/09/2016 19:27
Entendez vous le rugissement bien silencieux de tous les guignols qui n'y voyaient que misère faite à la créolitude ?

4.Posté par babar run le 29/09/2016 21:13
Emmanuel Braun.....il pourra lu faire le Maillot.......

5.Posté par Mdr le 29/09/2016 21:13 (depuis mobile)
Un appel à candidature qui ne servira pas à grand chose , le nom du futur directeur doit déjà être connu . Footage de gueule la ministre ! D'ailleurs elle est ou et elle fait quoi? La perde ?

6.Posté par Gege le 29/09/2016 21:40 (depuis mobile)
Elle fait pas pitié vu son nouveau poste. Lamentable cette dame

7.Posté par kld le 29/09/2016 23:50
le "réseau didi" a joué ...................... triste didi et ses suiveurs . Ségolène est "influençable" est n'est qu'une triste politique , dans le mauvais sens du terme, rien de nouveau

8.Posté par Dazibao le 30/09/2016 03:05
"Le Conseil général de l’environnement et du développement durable est un service du ministère de l'Écologie et du Développement durable, et résulte de la fusion du Conseil général des ponts et chaussées et du service de l'Inspection générale de l'environnement.
Présidente : Ségolène Royal, ministre de l'Environnement, de l'énergie et de la mer.
Vice-président : Anne-Marie Levraut ingénieur général des ponts, des eaux et des forêts."
...................................
Mme HOREAU était-elle ingénieur des Ponts ou X ? Dans la négative, battue d'avance.

Dans la perspective de 2017, il y a des copains à placer.

Le communiqué de la Préfecture est un vrai morceau d'hypocrisie...

Le Crifort serait devenu le Crifaible?

9.Posté par ANIN le 30/09/2016 08:49
Malheureusement tout haut fonctionnaire doit respecter le droit de réserve, et Mme HOARAU n'aurait pas du parler de la politique de réforme du parc en donnant son avis dans la presse : elle a commis une petite faute. M GONTHIER aurait du parler à la presse lui-même. Du coup, la région était fondé à demander un avertissement, mais la politique politicienne prenant le pas....le ministère s'est engouffré dans la brèche pour flinguer la directrice réunionnaise.....peut être un peu plus de solidarité entre réunionnais permettrait d'éviter de telles dérives...mais c'est pas encore gagné c'est pour cela que les métros font la pluie et le beau temps ici....

10.Posté par La vérité est dans l''''article ! le 30/09/2016 09:04
C'est écrite : "La préfecture précise que la décision a été prise dans le cadre d’un audit du parc national rendu en juillet par le Conseil général de l'environnement et du développement durable (CGEDD).
"Ce rapport, qui reconnaît les avancées accomplies par le parc, préconise diverses mesures qui appellent une évolution du management de l’établissement, de façon à aborder une nouvelle étape de son développement. C'est dans ce cadre que la cessation de fonction de madame Marylène Hoareau, directrice du parc, a été décidée par arrêté ministériel. Elle rejoindra prochainement les équipes placées auprès du préfet de région", précise la préfecture."
Ce qui veut dire : 1. Le rapport et la décision sont antérieurs à la réaction de Didier Robert à l'article de presse
2. le ministère veut un management contrôlé par eux ! point barre
on est sous tutelle, c'est contre cela que doit se battre le président du Parc

11.Posté par polo974 le 30/09/2016 10:07
ça c'est de l’organisation...

on vire quelqu'un et ensuite, on remarque qu'il y a un trou, alors on prend un intérimaire, et on lance enfin un appel à candidature (pipeau)...

12.Posté par pickachou le 30/09/2016 10:33
Je pense que la faute ne viens pas seulement d elle , car si SÉGOLÈNE est intouchable sa prouve bien la magouille de la France pauvre de nous

13.Posté par Reunion Exagonale le 30/09/2016 10:50
on apprend une belle vérité , le pourquoi de cette éjection, en fait elle n'est pas capable :Ce rapport, qui reconnaît les avancées accomplies par le parc, préconise diverses mesures qui appellent une évolution du management de l’établissement, de façon à aborder une nouvelle étape de son développement. C'est dans ce cadre que la cessation de fonction de madame Marylène Hoareau, directrice du parc, a été décidée par arrêté ministériel.
C'est bon? on peut passer à autre chose maintenant?

14.Posté par Bambou le 30/09/2016 11:24
elle a fait du bon boulot c'est bien dommage qu'elle parte

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales