Social

Papa momon lé la veut la mise en place d’un permis de louer

L’association Momon papa lé la des hommes sandwich à Saint-Denis et à Saint-Pierre pour informer la population de sa démarche : instauration d’un contrôle technique et juridique des maisons et appartements qui sont en location. L’association a obtenu de plus 3.000 signatures de soutien à son projet.


L’association Momon papa lé la part d’un principe. Avant la vente de chaque voiture ayant plus de trois ans, un contrôle technique du véhicule est obligatoire. “Cet examen permet d’établir le diagnostic, l’état santé du moyen de transport. C’est son permis de rouler”, explique Patrick Savatier, porte-parole de l’association Momon papa lé la.

“C’est en prenant le problème à la source, en imposant un permis de louer et un contrôle technique tous les cinq ans, qu’on pourra protéger les locataires contre les propriétaires sans scrupules et les marchands de sommeil”.

“Car, il faut savoir que lorsqu’on est locataire, et l’on découvre au fur et à mesure des défauts dans la construction ou l’état de la maison, c’est un parcours de combattant pour amener le propriétaire à régler le ou les problèmes”.

“Entre les huissiers à payer, la Drass à alerter, un organisme qui se déplace et quant elle les moyens, ensuite le tribunal, l’appel et toutes procédures possibles et inimaginables, le locataire est coincé”.

C’est ainsi que Momon papa lé la a motivé son courrier au présidente de la République et aux parlementaires de La Réunion. Une pétition déjà proposée sur le net, et bientôt au public par des hommes sandwich à Saint-Denis et Saint-Pierre, accompagnera la missive.

Sur la vidéo, Patrick Savatier apporte d’autres informations.
Mercredi 14 Octobre 2009 - 13:18
Jismy Ramoudou
Lu 1579 fois




1.Posté par max boulevard le 14/10/2009 15:19
Je ne comprends pas très bien. En principe lorsqu'on prend une location, il y a un état des lieux contradictoire qui est fait. Cela ne servirait plus à rien?
Il me semble aussi que le parce locatif ici est constitué en majorité de logements sociaux. Met-on en doute la bonne foi des bailleurs sociaux?
Je trouve que cette proposition est farfelue. A condition de me démontrer le contraire.

2.Posté par bertel le 14/10/2009 17:22
"C’est en prenant le problème à la source, en imposant un permis de louer et un contrôle technique tous les cinq ans, qu’on pourra protéger les locataires contre les propriétaires sans scrupules et les marchands de sommeil”.

... contrôle de salubrité... aurais-je dis.. mais je souscris à l'idée...

Bertel de Vacoa

3.Posté par labri le 14/10/2009 18:32
Je suis aussi perplexe que max boulevard. N'est-on pas en train de réinventer l'eau tiède ?

4.Posté par Hubert de Houilles le 14/10/2009 18:41
De la démagogie à l'état sauvage. Encore un truc pour récupérer de l'argent pour des associations à la gestion douteuse.

5.Posté par GRENADE974 le 14/10/2009 23:48
1 à Max Boulevard et autres
Entre ce qui devrait être fait (état des lieux, remise en état etc) et ce qui est réellement pratiqué par certains propriétaires avec une certaine catégorie de locataires (qui n'ont pas trop le choix d'un logement et n'osent pas attaquer), il y a un monde...Et c'est là que prend tout le sens de la demande de permis de louer de Patrick SAVATIER.
A l'inverse, il faudra aussi être exigeant avec les locataires pour l'entretien du logement.
Cette mission pourrait être déléguée aux mairies (commission du logement).
Tout est une question de volonté politique...Le problème c'est que tout le monde s'en fout.

6.Posté par Savatier patrick le 15/10/2009 08:49
à post 4 : je ne peux pas laisser passer vos allusions perfides et infondées :
1) je vois mal comment une association qu'elle qu'elle soit pourrait faire un bénéfice financier quelconque quant au permis de louer.
2) quant à nos comptes ils sont absolument limpides : pendant quatre ans les seules sources de financement ont été..... mes propres moyens.
3) En 2007, 7500 euros de subvention du conseil général.
4) En 2008 : 20 000 euros du conseil général dans le cadre de nos projets d'insertion. 25 000 euros de la mairie de st André dans le même cadre. les frais de fonctionnement sont toujours financés par moi et l'état intervient à hauteur d'une moyenne de 75 % pour les 18 contrats aidés qui suivent un parcours d'insertion professionnelle dans le cadre de nos projets solidarité partagées.
5) nos comptes sont à votre disposition et seront publiés sur internet ,ce que tout le monde ne fait pas, fin d'année vous laissant tout loisir de contrôle et de critiques voire d'une contribution directe ou indirecte. mes revenus et feuille d'imposition seront aussi mis en ligne.
6) 205 610 euros de budget réel sur l'année 2008
7) Etat 89 700 euros dans le cadre des contrats aidés via le Cnasea.
8) 45 000 euros de subvention projets d'insertion
9) 64 800 contribution volontaire non remboursable Mr Savatier

Pour le reste je vs propose de vs rendre sur notre site où vs pourrez poser ttes vos questions en direct, par contre comme ns n'avons pas pour habitude de ns dérober vs ne pourrez vs y exprimer que sous votre identité puisque si la libre expression y est la bienvenue ns n'acceptons pas les commentaires anonymes ou sous pseudonymes ce qui revient à peu prés au même.

mais je comprends vos inquiétudes quant à la gestion des associations dans le contexte, donc sang rancunes... Cordialement

7.Posté par Savatier patrick le 15/10/2009 09:04
J'ai omis un détail, le personnel encadrant est bénévole non indemnisé y compris moi .

8.Posté par david le 15/10/2009 11:29
Bonne idée. Car de trop nombreux marchands de sommeils sévissent à la Réunion : location de logements dégueu, à prix d'or, non déclarés, pas d'impôts... Il s'agit véritablement d'injustices multiples : à l'égard des locataires et inégalité devant l'impôt. Souvent ce genre de fraudeurs " i batte su l'estomac parce que zot lé plus malin que tout le monde, l'argent espèces i manque pas nous !". Et les autres subissent les augmentations de taxes pour combler le manque à gagner.
Mais il faut aussi faire la part des choses entre un logement impropre à la location et un locataire gros makotte qui vit dans la crasse.

9.Posté par fiuman le 15/10/2009 15:56
Un contrôle de l'habitabilité des logement devrait être systématiquement réalisé lorsque la CAF est sollicitée pour une aide au logement, de même un contrôle régulier du nombre d'habitants du logement loué doit être exigé( un ratio m2 par habitant doit être déterminé). mais tout le monde s'en fout mais se réveille lorsque le feu, accidentel mais plus souvent volontaire, jette les habitants à la rue.

10.Posté par nicolas de launay de la perriere le 18/10/2009 01:36
waou, encore un commentaire remarquable de ce cher ump-iste hubert de houilles... !

11.Posté par nicolas de launay de la perriere le 18/10/2009 01:38
l'idée de cette association est tout à fait louable, et même intéressante. voilà une proposition que ne font pas nos élus, et dont certains feraient bien de "récupérer".. au lieu de savoir qui aura quel portefeuille, faites votre boulot, didier, huguette, jean claude, rené paul, patrick..au boulot !!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales