Culture

Page cinéma de la semaine du 25 septembre au 1er octobre

Dans la page cinéma de cette semaine: la critique du thriller français, "Gibraltar", et les dernières nouveautés.


Gibraltar (Cinépalmes, Ritz, Rex)

À vouloir se faire de l'argent facile, on entre dans un jeu dangereux. Marc Duval (Gilles Lelouche), un Français expatrié à Gibraltar dans les années 80, propriétaire d'un bar et d'un bateau, coule sous les dettes. Il n'a jamais mis les pieds dans le monde du crime mais ceci devient tentant lorsqu'il reçoit un appel des douanes françaises lui proposant de devenir agent. Le soucis: les actions des douanes pour attraper les trafiquants de drogues ne sont pas tout à fait légales.

Pour Marc Duval, il s'agirait de donner quelques informations quant aux personnages suspects qui boivent dans son bar, transporter de la drogue et piéger des narcotraffiquants, tout en étant du côté des gentils, en échange de sommes phénoménales... il ne résiste pas et se trouve embarqué dans un tourbillon entre deux mondes. Le stresse monte pour le protagoniste et le spectateur est aussitôt embarqué dans ses dilemmes. Pour cause: la crédibilité du jeu de rôle de Gilles Lelouche, monsieur tout le monde qui ne sait ni se battre ni se défendre, auquel on peut s'identifier.

Mentir reste sa seule chance de survie lorsque les dealers veulent sa peau et les douanes ne le protègent pas. Il regrette peut-être son choix, mais il est impossible pour lui de reculer. Il ose aussi caresser l'espoir d'obtenir l'argent nécessaire pour éliminer ses dettes et soutenir sa femme et son bébé.

Le personnage de Redjani Belimane (Tahar Rahim) évolue également, passant d'un représentant plutôt froid de l'État français, à un homme qui se sent coupable du sort de Marc Duval.

Seuls les personnages de Claudio Lanfredi (Riccardo Scamarcio) et la femme de Marc Duval dont on ne se souvient même plus du nom, (Raphaëlle Agogué) laisse à désirer. Le trafiquant le plus recherché au monde est un cliché, bien qu'il fasse peur par moment, et la femme est tout simplement plate, ne réagissant à peine à ce que fait son mari.

Inspiré de l'histoire vraie de Marc Fievet et de son autobiographie, L’aviseur, Gibraltar, qui raconte comment il s'est fait avoir par les douanes françaises qui elles, n'ont jamais eu à rendre de comptes.

Abdel Raouf Dafri, scénariste d'Un Prophète et des deux long-métrages de Mesrine, administre surtout une claque au spectateur à la fin de l'histoire. Un sentiment de pitié, de haine et de dégoût... pour cet homme qui a réellement existé et a tenté de s'en sortir.



Page cinéma de la semaine du 25 septembre au 1er octobre
Rush (Cinépalmes, Rex)

Film américain, allemand, britannique dramatique réalisé par Ron Howard avec
Chris Hemsworth, Daniel Brühl, Olivia Wilde

RUSH retrace le passionnant et haletant combat entre deux des plus grands rivaux que l’histoire de la Formule 1 ait jamais connus, celui de James Hunt et Niki Lauda concourant pour les illustres écuries McLaren et Ferrari. Issu de la haute bourgeoisie, charismatique et beau garçon, tout oppose le play-boy anglais James Hunt à Niki Lauda, son adversaire autrichien, réservé et méthodique. RUSH suit la vie frénétique de ces deux pilotes, sur les circuits et en dehors, et retrace la rivalité depuis leurs tout débuts.





Page cinéma de la semaine du 25 septembre au 1er octobre
Les Miller (Ritz, Cinépalmes)

Comédie américaine réalisée par Rawson Marshall Thurber avec Jennifer Aniston, Jason Sudeikis, Will Poulter

David Burke est un dealer à la petite semaine qui se contente de vendre sa marchandise à des chefs cuisiniers et des mamans accompagnant leurs fils au football, mais pas à des ados – car, au fond, il a quand même des principes ! Alors que tout devrait se passer au mieux pour lui, les ennuis s’accumulent… Réussissant à convaincre ses voisins – Rose, une strip-teaseuse cynique, Kenny, qui aimerait bien tester la marchandise et Casey, une ado débrouillarde couverte de tatouages et de piercings – de lui venir en aide, il met au point un plan censé être infaillible : avec ses complices qu’il fait passer pour sa femme et ses deux grands enfants, il met le cap sur le Mexique au volant d’un camping-car flambant neuf le jour de la fête nationale. Ce week-end risque bien d’être explosif…






Page cinéma de la semaine du 25 septembre au 1er octobre
Blue Jasmine (Ciné Cambaie)

Une comédie dramatique américaine réalisée par Woody Allen avec Alec Baldwin, Cate Blanchett, Sally Hawkins

Alors qu’elle voit sa vie voler en éclat et son mariage avec Hal, un homme d’affaire fortuné, battre sérieusement de l’aile, Jasmine quitte son New York raffiné et mondain pour San Francisco et s’installe dans le modeste appartement de sa soeur Ginger afin de remettre de l’ordre dans sa vie.





Page cinéma de la semaine du 25 septembre au 1er octobre
The way, la route ensemble (Ciné Lacaze, Ciné Cambaie)

Une comédie dramatique espagnole réalisée par Emilio Estevez avec Martin Sheen, Emilio Estevez, Deborah Kara Unger

Tom Avery, médecin américain à l’existence confortable, se rend d’urgence en France où son fils Daniel vient de disparaître lors d’un accident en montagne. Il découvre sur place que ce fils qu’il n’a jamais compris avait entrepris le pèlerinage de Compostelle. Tom décide alors de prendre le « camino ». Sur sa route, il croise Jack l’irlandais, Sarah la canadienne ou encore le hollandais Joost, pèlerins aux caractères bien trempés. D’abord fuyant, Tom s’ouvre pas à pas, à mesure qu’il apprend enfin à « marcher ensemble ».






Page cinéma de la semaine du 25 septembre au 1er octobre
No pain, no gain (Ciné Cambaie, Ritz, Cinépalmes, Rex)

Une comédie dramatique réalisée par Michael Bay avec Mark Wahlberg, Dwayne Johnson, Ed Harris

À Miami, Daniel Lugo, coach sportif, ferait n’importe quoi pour vivre le « rêve américain » et profiter, comme sa clientèle fortunée, de ce que la vie offre de meilleur : maisons de luxe, voitures de course et filles de rêve… Pour se donner toutes les chances d’y arriver, il dresse un plan simple et (presque) parfait : enlever un de ses plus riches clients et… lui voler sa vie. Il embarque avec lui deux complices, Paul Doyle et Adrian Doorbal, aussi influençables qu’ambitieux. Le film s’inspire de l’histoire incroyable mais vraie de ces trois kidnappeurs amateurs qui, à la recherche d’une vie meilleure, se retrouvent embarqués dans une série d’actes criminels qui dégénèrent rapidement…






Page cinéma de la semaine du 25 septembre au 1er octobre
Jeune et Jolie (Plaza)

Film dramatique français réalisé par François Ozon avec Marine Vacth, Géraldine Pailhas, Frédéric Pierrot

Le portrait d’une jeune fille de 17 ans en 4 saisons et 4 chansons.
Mercredi 25 Septembre 2013 - 10:01
SH
Lu 314 fois



Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales