La revue de presse National / International

PSA : Baroin refuse qu'Hollande "s'essuie les pieds sur ses prédécesseurs"

Dimanche 15 Juillet 2012 - 11:11

PSA : Baroin refuse qu'Hollande "s'essuie les pieds sur ses prédécesseurs"
L'ex-ministre de l'économie François Baroin (UMP) a pris la tête de la défense du bilan de Nicolas Sarkozy à l'Elysée. Dans une interview en forme de droit de réponse publiée dans le Journal du dimanche daté du 15 juillet, il affirme qu'"il n'avait jamais été question d'un plan de cette ampleur" chez PSA lorsqu'il était au gouvernement, répondant aux accusations de la gauche contre l'ancienne majorité d'avoir poussé le constructeur à retarder l'annonce d'une restructuration.

"Nous avions eu connaissance de fuites par la CGT, qui anticipait les difficultés. J'avais reçu le PDG de PSA, Philippe Varin", déclare M. Baroin. Lorsqu'il était ministre de l'économie, il avait affirmé en novembre 2011 qu'il n'y aurait "pas de suppressions à PSA en France, dans les semaines, dans les mois, ni dans les années qui viennent".

Le premier constructeur automobile français PSA Peugeot Citroën a annoncé jeudi un plan de 8 000 suppressions de postes et la fermeture de l'usine d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) en 2014. "Dans les entreprises où l'Etat est actionnaire, avec une prise directe, nous avions bloqué tous les licenciements et les dispositifs de départ", affirme François Baroin. "Mais PSA est une entreprise privée détenue par du capital privé. C'est une mauvaise facilité que de s'essuyer les pieds sur ses prédécesseurs et cela ne résiste pas à l'analyse (...) Maintenant, la gauche est au pouvoir, ils doivent gérer cette situation", ajoute-t-il.

L'intégralité de l'article sur Le Monde.
Pierrot Dupuy
Lu 619 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 28 Juillet 2012 - 10:05 Laetitia Payet, "paupiette" à l’anglaise