Municipales 2014

PS : Leconstant tend la main à Fruteau et au Progrès


PS : Leconstant tend la main à Fruteau et au Progrès
Va-t-il finalement y avoir une porte de sortie dans le conflit interne qui oppose la fédération du Parti socialiste au Progrès ?

C'est en tous cas ce que propose Philippe Leconstant, premier secrétaire de la fédération, qui a exclusivement évoqué le cas des municipales, et surtout le cas de Saint-Benoît, où le maire, le progressiste Jean-Claude Fruteau, n'a pas renouvelé sa cotisation depuis 2009.

"Aucun loup, aucun flou"

"A Saint-Benoît, la situation pose problème", admet Philippe Leconstant, par ailleurs premier adjoint de Jean-Claude Fruteau dans sa commune. "En septembre 2012 (à l'occasion d'un vote interne, ndlr), on a découvert qu'il n'était plus à jour de cotisation. Ce n'est pas une erreur de sa part, il a dû négliger, je ne sais pas... Pourquoi il n'a pas repris son adhésion ? C'est le point d'interrogation", poursuit Philippe Leconstant.

Pour montrer qu'il n'y a "aucun loup, aucun flou, aucune magouille" de sa part, le Premier secrétaire fédéral rappelle que les règles des élections internes avant les municipales ont été fixées au niveau national. Chaque candidat ou adhérent, s'il souhaite prendre part à l'élection du premier des socialistes dans sa commune, doit être à jour de cotisation dans sa section six mois avant le vote interne.

D'un point de vue purement administratif, donc, Jean-Claude Fruteau est "out". "C'est à moi de trouver la solution pour sortir de cette situation", estime Philippe Leconstant, qui a rencontré mercredi dernier le député-maire de Saint-Benoît pour lui faire la proposition suivante.

Une dérogation pour J-C Fruteau, Leconstant en retrait ?

"Jean-Claude Fruteau, en tant que maire, est le candidat naturel pour être le 1er des socialistes à Saint-Benoît. J'offre aujourd'hui à Jean-Claude Fruteau la possibilité de faire acte de candidature dans la section de Saint-Benoît à titre dérogatoire. Il s'agit d'un acte politique pour mettre fin à cette situation intenable qui crée la division", explique-t-il.

Au nom de l'unité, Philippe Leconstant, qui envisageait de se présente r à la section de Saint-Benoît pour les municipales, se met donc volontairement en retrait. "S'il (Fruteau, ndlr) accepte de présenter sa candidature, il est évident que je ne serai pas candidat. Ma candidature n'a de sens que si Jean-Claude Fruteau n'est pas en mesure de se présenter", ajoute-t-il.

Cette dérogation "concerne toutes les sections", souligne par ailleurs le Premier fédéral. Ainsi, Patrick Lebreton ou encore Michel Vergoz, deux ténors du Progrès qui ne sont pas à jour de cotisation dans leur section, peuvent s'ils le souhaitent faire acte de candidature aux élections internes du PS. Jean-Jacques Vlody, lui,est à jour et candidat depuis le 2 septembre dans la section PS du Tampon.

La date des élections une nouvelle fois modifiée

Conséquence directe, le délai pour faire acte de candidature a été repoussé d'une semaine. Il devait expirer ce 9 septembre à minuit, il le sera le 16 septembre prochain à minuit. Et autre conséquence de taille pour les militants socialistes, les élections, qui avaient été avancées, sont repoussées d'une semaine, au jeudi 26 septembre, soit trois jours avant les primaires du Progrès. En cas de second tour, le vote des militants aura lieu le 3 octobre. Des dates qui doivent être validées par le bureau national, à Paris, ce mardi 10 septembre.

Philippe Leconstant assure que sa proposition a reçu "un accueil chaleureux" au niveau de la direction du national, où l'on suit ces bisbilles internes de près. Reste à Jean-Claude Fruteau et au Progrès d'accepter la porte de sortie proposée par la fédération pour présenter un semblant d'unité lors des municipales. "Il réfléchit" et doit donner sa réponse à Philippe Leconstant à son retour de Paris, jeudi 12 septembre. "Mon souhait est qu'il y ait un candidat socialiste élu par sa section dans chaque commune : Tantôt un qui travaille à la fédération, tantôt un candidat du Progrès, pourvu que ce soient les sections qui les désignent", résume Philippe Leconstant

Il n'en reste pas moins que ces "dérogations" accordées aux élus du Progrès, pourraient, en coulisse, choquer certains militants socialistes, simples adhérents, qui eux, paient leur cotisation chaque année...
Lundi 9 Septembre 2013 - 20:01
Lu 1207 fois




1.Posté par DAN RUN le 09/09/2013 20:44
Vraiment de petits bras au PS péi , les adhérents à jour leur cotisation doivent être les dindons de la farce .

2.Posté par Kabar Yab le 09/09/2013 21:25 (depuis mobile)
Moi je constate juste que la bande à Anette et consorts retourne comme d''habitude leurs vestes histoire de faire bonnes figures et limiter du coup les raclées éventuelles face aux divers candidats du progrès. C''est une victoire pour "le progrès".

3.Posté par fontaine le 10/09/2013 06:34 (depuis mobile)
Inconstant tend la main à JC FRUTEAU mais je rêve....
J espère qu' il ne sera plus rien à st Benoît, et à la cirest non plus, il a assez profité comme cela sans rien faire, pire, mauvais gestionnaire mauvais en tout

4.Posté par le vent tourne le 10/09/2013 05:09
Leconstant sent il le vent tourner? Desavoue par le Ps il veut revenir a la maison sous la protection de celui qu'il a trahi? le Progres fait il peur?

5.Posté par électeur internes du PS de saint benoit le 10/09/2013 08:09
pourquoi tout se tralala quand tout le monde y connais que ni le ps et encore moin le progrès i sa gagner en 2014 et pour info fruteau la crée le progrès parce que lu connais très bien que sont partie le ps lé mort dans saint benoit veux sauve sa i reste en créant un pseudo ps sur un nom progrès et représente a lu sur deux étiquettes mais créole lé pu couillon pour moin zot lé mort. vive un vraie partie un partie libres qui doit rein a personne et mi préfère encore voter pour un partie extrême droite ou gauche car impossible de faire pire que se partie de M....DE que lé en place en se moment mais sur que mi vote pas PS ni PROGES et surtout pas blanc mi veut que mon vote i sava pour un partie contre se partie de M....DE

6.Posté par dallas le 10/09/2013 10:29
LECONSTANT ET SON MENTOR ANNETTE ONT LE TROUILLOMETRE A ZÉRO. TOUS LES MOYENS SONT BONS POUR SAUVER LA FACE OU LA FARCE.
SI UN CANDIDAT QUI N'EST PAS A JOUR DE SES COTISATIONS PEUT SE PRÉSENTER COMME TÊTE DE LISTE AUX MUNICIPALES, EST CE QUE LES MILITANTS QUI NE SONT PAS A JOUR DE LEURS COTISATIONS PEUVENT VENIR AUSSI VOTER ?
DANS CE CAS, QUE PENSENT LES CENTAINES D'EMPLOYÉS COMMUNAUX DIONYSIENS QUI ONT ETE ENROLES DE FORCE ET OBLIGES DE PAYER LEUR CARTE AU PARTI SOCIALISTE ET QUI DÉCOUVRENT AUJOURD'HUI QUE CE N'EST PLUS NÉCESSAIRE DE PAYER UNE CARTE POUR VOTER ? ANNETTE VA T IL REMBOURSER LES COTISATIONS VERSÉES EN SOLLICITANT UN FOURNISSEUR DE LA MAIRIE COMME PAR LE PASSE ?

7.Posté par Arnaud le 10/09/2013 11:14
Monsieur Leconstant ce n'est pas plutôt le contraire , vous supplier Fruteau de vous prendre sinon vous n'êtes plus rien sinon le pantin des frères et fils ANNETTE.

Arnaud Montladessus

8.Posté par ROZO le 10/09/2013 11:36
Leconstant dans l'inconstance.

C'est Paris qui l'a fait plier. Entre des élus parlementaires et des simples élus locaux, Paris a tranché et désavoué Leconstant et autres. Jeter Fruteau reviendrait à les rendre moins dociles lors des votes au parlement., Paris a donc choisi le canal historique.

Ce rétropédalage sous prétexte que Monsieur accorderait une dérogation, est la preuve que la confrontation a tourné à l'avantage du Progrés. Fini, Leconstant. Il aura beau faire le beau, Paris a désigné les maîtres. Cà doit être dur de digérer. C'est pas une gifle, c'est pas un coup de pied, c'est une mise à mort lente.

9.Posté par " VIEUX CREOLE " le 10/09/2013 12:29
LAISSONS AU P.S. RÉGLER SES PROBLÈMES INTERNES ,ENTRE "CAMARADES " ( les "trahisons", les "magouilles "ou "coups fourrés ... ) ...LAISSONS A LA DROITE ( "droite forte" ,"droite gaulliste ",droite dite "sociale "...) LE SOIN D’ ÉLIMINER TOUTES LES CONTRADICTIONS QUI LA TRAVERSENT DEPUIS CES DERNIÈRES ANNÉES ( changements fréquents d'alliances ,cas d' anciens élus condamnés ...)... LAISSONS AU P.C.R. (ancien et nouveau ) LE TEMPS DE FAIRE UNE AUTHENTIQUE AUTO-CRITIQUE POUR RECONNAÎTRE SES ERREURS ET SES FAUTES DEPUIS 1959 ET IL Y EN A EN EUES DE NOMBREUSES (orientations ,tactiques "alliances " trompeuses et mensongères", népotisme et autoritarisme du " chef ", effondrement du "grand grand frère soviétique " : les causes réelles du discrédit du parti.....) !!! SOUHAITONS ARDEMMENT QUE LA POLITIQUE ( au sens noble du terme TRIOMPHE ENFIN DANS NOTRE PAYS !!!!

10.Posté par bouboul974 le 10/09/2013 15:02
ce que dis Leconstant est faux Fruteau lui à explique qu'il paye ses adhésions par mois et par prélèvement c'est une fausse excuse comme il a été remonter par me national il essair de sauver ce qui reste a sauver

11.Posté par Fouille-Merde le 09/06/2014 15:51
b[Lconstant aurait du tendre autre chose à Monsieur Fruteau pour sortir du conflit...........lui qui adore çà le coquin!! ;)

Une révélation fera la Une bientôt si certaines choses ne sont pas faite dans les règles.....je vous tiendrai au jus!! :)

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales