Politique

[PORTRAIT] Audrey Belim, l'élue PS qui monte

Jeudi 21 Septembre 2017 - 09:58

Choisie en seconde position sur la liste PS-LPA pour les prochaines sénatoriales, Audrey Belim, 30 ans, est présentée par le Parti socialiste comme un "signal fort" du rajeunissement du parti. La secrétaire fédérale du PS déléguée à la jeunesse, ancienne assistante parlementaire de Monique Orphé, a accueilli avec beaucoup de "surprise et d’humilité", la "confiance" accordée par son parti. La socialiste dionysienne nous en apprend un peu plus sur son parcours et sur sa vision de la politique. Portrait.


Qu’est-ce qui vous a poussée à vous lancer en politique ?

C’est en observant Monique tout simplement. J’avais beaucoup d’a priori sur les responsables politiques. Lors de mes études de droit, je fuyais d’ailleurs les modules de sciences politiques car je les trouvais indigestes ! (rires). J’avais cette image négative du politique. Mais c’est en travaillant auprès de Monique, en voyant la façon dont elle faisait les choses, avec beaucoup d’envie et de détermination, que ma vision à propos du travail des politiques a changé. Il y avait vraiment du sens et cela m’a donné envie de me lancer. Elle m’a également dit qu’il y aurait de la place pour les jeunes sur la liste de Gilbert Annette (lors des municipales 2014, ndlr). Je me suis dit ‘pourquoi pas ?’ au lieu de rester derrière un ordinateur et laisser des messages négatifs. Et l’aventure a commencé… Au fur et à mesure, j’avais envie de m’intégrer dans les débats et discussions au sein du PS. J’ai commencé à militer dans ce parti avant de devenir déléguée adjointe, puis déléguée. Lors du congrès de 2015, je suis devenue secrétaire fédérale du parti, déléguée à la jeunesse.

Depuis cette date, je m’efforce à redonner un sens à l’attrait politique. C’est un combat que j’essaie encore de mener aujourd’hui. Plus que les jeunes, j’ai envie de ramener les gens vers la politique parce qu’il y a une perte de confiance. On ne s’en rend pas compte mais pour moi, tout le monde fait de la politique, même à petite échelle. Quand on fait de la politique dans le but s’impliquer dans l’évolution de sa société, c’est noble. Après il y a des mauvaises personnes partout, mais il y a également des responsables politiques qui s’engagent et le font avec bienveillance, qui sacrifient beaucoup de choses dans leur vie personnelle.

Le PS pour vous était-ce une évidence ?

Non, pas du tout, parce que je viens d’une famille assez ouverte politiquement, de droite comme de gauche. Mais la gauche, c’était sûr. Quand j’ai découvert le Parti socialiste et ses valeurs cela m’a tout de suite plu car c’est un parti qui accepte le débat et qui possède en son sein plusieurs courants. Le social est une thématique importante du PS mais le parti est également ouvert aux autres paramètres de la société comme l’économie, l’investissement, l’écologie, le développement durable, etc...De plus, comme nous étions dans un contexte où nous avions besoin d’une réelle synergie entre toutes ces thématiques pour pouvoir faire évoluer la société réunionnaise favorablement, je me suis dit que c’était le parti qui me correspondait le plus.

"Je ne m’inscris pas dans une opposition au gouvernement mais je reste vigilante"
"Je ne m’inscris pas dans une opposition au gouvernement mais je reste vigilante"
Même si comme vous le dîtes, le PS est “ouvert aux autres paramètres de la société”, quels sont vos domaines de prédilection ?

C’est très large, mais c’est vrai que j’ai une certaine affinité avec les questions liées à l’emploi, la formation ou encore la jeunesse. Quand je dis “jeunesse”, ce n’est pas par des statuts posés de 18 à 25 ans. Moi je vois la jeunesse sous toutes ses formes. Prenons le cas du chômage : une personne peut se retrouver sans emploi pour la première fois à 45 ans. J’aimerais travailler sur tout cet aspect de la jeunesse pour préparer l’avenir et anticiper. La jeunesse ne s’arrête pas à l’emploi et à la formation : n’oublions pas les problématiques liées au logement étudiant ou à l’entreprenariat. Sur ce dernier point, on parle souvent de jeunes entrepreneurs, qui sont âgés en moyenne de 35 ans. Je n’ai pas un ou deux sujets de prédilections car je pense qu’il faut tabler sur une synergie et ne rien laisser de côté. Si l’on développe un sujet économique, il faut que le social suit derrière.

Vous vous situez plutôt à gauche ou à droite du PS ?

C’est vrai que je me situe plutôt dans l’aile libérale du parti et la politique menée par Manuel Valls lorsqu’il était Premier ministre, en opposition à celle qui a été portée par Benoît Hamon durant la dernière campagne présidentielle. Ces oppositions sont malgré tout importantes pour le parti et pour sa future mutation. On ne peut pas rester dans un seul courant à gauche et se dire progressiste...Quand bien même je suis plutôt libérale, je ne suis pas pour autant fermée aux discours de Benoît Hamon.

Quel bilan dressez-vous du quinquennat de François Hollande ?

On se rend aujourd’hui compte que la politique d’Hollande n’était pas si mauvaise. C’est vrai qu’elle porte ses fruits assez tardivement. C’était une politique pensée et construite pour amener des solutions sur du moyen et long terme. François Hollande était dans le courant médian : ouvert à la politique de Valls et à celle d’Hamon.

"Nous ferons en sorte avec Michel Dennemont de s’informer sur nos actions"
"Nous ferons en sorte avec Michel Dennemont de s’informer sur nos actions"
Comptez-vous vous inscrire durablement en politique ?

Je suis arrivée en politique par surprise et je n’ai pas forcément d’ambition personnelle. Pour moi, on n’a pas besoin d’avoir de titres ou être élu(e) pour faire de la politique. J’ai surtout envie d’être utile et aider les autres.

Comment évaluez-vous les premiers pas du quinquennat d’Emmanuel Macron ?

Je ne m’inscris pas dans une opposition au gouvernement mais je reste vigilante. Il y a des choses qui ne me plaisent pas comme la suppression des contrats aidés, qui n’était pas dans son programme. Est-ce qu’on aurait pas pu préparer les collectivités ou les entreprises à cela ?

On ne va pas se cacher, la reconstruction du PS s’annonce difficile...comment le parti peut-il remonter la pente après le score réalisé par Benoît Hamon lors de la dernière présidentielle ?

Moi je souhaiterais que le parti reste ouvert ; à nos militants bien entendu mais également aux sympathisants et aux Français d’un point de vue général. On a quand même entretenu le cloisonnement de nos débats, notamment lors des universités d’été, qui s’adresse il est vrai à un public d’initié. Moi je suis pour plus d’ouverture afin d’enrichir les courants. Il en faut d’autres parce que les enjeux que l’on a en France et à La Réunion sont tels qu’on ne doit pas partir sur une seule solution. Il faut plusieurs solutions à chaque problème. Je trouve ça formidable que le mouvement En marche ! puisse s’ouvrir à d’autres courants politiques et si ça fonctionne, tant mieux ! Même si ce que fait le mouvement d’Emmanuel Macron est intéressant, je reste malgré tout socialiste : ce sont mes valeurs et j’aime mon parti et j’ai envie de participer à sa reconstruction.

Seriez-vous pour un rapprochement entre En marche ! et le PS ? Voire d’un PS plus libéral ...

(Elle reprend) : En tout cas qu’il (NDLR : le Parti socialiste) puisse l’écouter. La solidarité, la liberté, le travail ou encore la fraternité restent les valeurs traditionnelles du PS. Mais en même temps, on ne doit pas s’empêcher d’écouter ailleurs parce qu’il peut y avoir de très belles solutions parfois même compatibles avec les nôtres. Il faut que nous soyons à l’écoute des gens et des nouvelles pensées. Il en va de l’existence du Parti socialiste.

Vous avez été choisie tout comme Michel Dennemont pour mener la liste PS-LPA lors des prochaines sénatoriales. Comment avez-vous accueilli cette nouvelle ?

Je l’ai accueillie avec beaucoup de surprise et d’humilité. C’est tout nouveau pour moi car j’aimais bien cultiver ma discrétion. Après avoir bien réfléchi, je me suis dit que si on voulait refonder le parti, il fallait bien prendre des risques. Le PS part avec une nouvelle image, une jeune femme peu voire pas connue du tout public...Je trouve ça formidable. On critique beaucoup le PS mais je trouve qu’il n’a jamais été aussi vivant qu’aujourd’hui. C’est un nouveau message que l’on envoie au Sénat, au Parti socialiste et aux militants. Nos leaders politiques respectifs, qu’ils soient de droite, du centre ou de la gauche, vont être amenés à s’en aller. Naturellement, le renouvellement doit se faire. Je suis également très reconnaissante envers mon parti car c’est un moyen pour eux aussi de dire qu’ils ont confiance en moi.

Comment comptez-vous travailler avec les équipes du LPA ?

Nous travaillons déjà en concertation avec eux. Nous ferons en sorte avec Michel Dennemont de s’informer sur nos actions. Je ne le laisse pas partir trois ans à l’aventure et je n’arrive pas au bout de trois ans comme une fleur. Je souhaiterais que nous puissions travailler ensemble même si, il est vrai, que nous venons de deux sensibilités politiques différentes. J’y vais avec l’esprit ouvert mais avec mes valeurs quand même et je pense qu’il s’inscrit dans la même démarche.

Élue sénatrice, quelles seront vos priorités au Sénat ?

Nous aurons une vigilance accrue sur tout le travail législatif qui concernera l’emploi et la formation à La Réunion. Sans oublier le développement durable, le logement,  l’écologie ou encore le soutien aux personnes fragiles et isolées. Je souhaiterais également que l’on prenne conscience de nos spécificités locales. Moi j’ai envie d’un Sénat dynamique, capable d’être force de proposition et qui ne soit pas là juste pour être un Conseil des Sages bis.

Le PS envoie "un nouveau message au Sénat"
Le PS envoie "un nouveau message au Sénat"

samuel.irlepenne@zinfos974.com
Lu 5075 fois



1.Posté par GIRONDIN le 21/09/2017 11:49

Moi aussi j'adore les lapins crétins.

2.Posté par François FONTAINE le 21/09/2017 12:26

"J’ai surtout envie d’être utile et aider les autres. "
........................

Récemment, à propos de l'aménagement d'un emplacement de stationnement pour handicapé, j'ai été surpris que la nouvelle élue du secteur, Mme BELIM, se déplace en personne pour entendre nos doléances et encore plus surpris que quelques jours après, elle se redéplace avec toute une équipe de techniciens.

En 20 années, jamais je n'ai vu ses prédécesseurs et cette opinion est partagée par nombre d'habitants du quartier.

Manifestement, Mme BELIM, qui m'a parue, ne pas se forcer en matière de sincérité, a une bonne vision et application de ce que doit être la politique de proximité: savoir écouter les gens, faire ce qui est possible sans promettre la lune. Humanité, et accessibilité (qualités que j'ai discernées chez elle), c'est ce qui manque souvent à nos politiciens, sauf lors des campagnes électorales.

En espérant qu'elle "grandisse ainsi" (politiquement), je la remercie de son dévouement, ainsi que Mme CADENET cadre administratif à la Mairie de St Denis et également M. DIJOUX et ses collaborateurs, pour la rapide prise en charge et résolution du problème posé.

3.Posté par TAGOUN le 21/09/2017 12:30

Qui c'est encore ? encore une qui veut gagner de l'argent à rien faire ! (oui oui le sénat sert à pas grand chose quant on voit l'argent qu'il nous coute).

4.Posté par RIPOSTE974 le 21/09/2017 12:33

Le rêve de cet individu est permis car une bien triste nouvelle : La rose ne sera plus l’emblème du Parti Socialiste elle va être remplacée par le MUGUET c’est la seule tige capable de supporter autant de cloches !!!

5.Posté par hoareau le 21/09/2017 13:26

Ah j'avais pas fait le rapprochement (lapins crétins),

6.Posté par la contre verité= les fausses négations... le 21/09/2017 13:45

"Je suis arrivée en politique par surprise et je n’ai pas forcément d’ambition personnelle" Audrey Bellin.

La très belle contre vérité. Je n'ai pas forcément d'ambition personnelle= j'ai forcément des ambitions personnelles. Ce qui n'est pas gênant en soi. Et c est même plutôt normal d'avoir des ambitions.
Pourquoi mentir?

7.Posté par Christian Persée le 21/09/2017 14:05

Enfin.... Voilà le premier mot qui me vient en tête. Je crois aussi que c'est la seule liste a proposer une "aussi jeune" candidate pour le palais du Luxembourg longtemps considéré comme le saint graal des politiques pour récompenser les carriéristes ... Autant dire l'EHPAD des politiciens.
J'espère vraiment que son élection apportera du sang neuf au Parti Socialiste et sera le nouvel élan de cette re-fondation tant attendu.
J'espère que les autres tireront aussi les leçons des précédentes élections notamment lors de la Présidentielle où le message du peuple a été très clair.
Donc je vous apporte mon soutien total et entier ds votre démarche et ds cette nouvelle perspective qu'offre votre nomination.

Le travail ne fait que commencer et la jeunesse doit y prendre part.

Longue vie à la jeunesse réunionnaise...
Longue vie à notre île et son peuple ...

8.Posté par moustafa le 21/09/2017 14:14

C'est super de monter dans un parti qui descend . Il y a du potentiel quand en est en déroute . On remplace les éléphants par des gazelles car elles courent plus vite dans les défaites . AHAHAHAH

9.Posté par totor le 21/09/2017 14:16

Visiblement, il existe certains partis qui ont compris qu'il fallait renouveler l'offre. Un peu de fraicheur ne fait pas de mal quand on voit en face les dinosaures Lagourgue et Dindar à la recherche d'une immunité parlementaire.

10.Posté par Flora le 21/09/2017 14:45 (depuis mobile)

Notre société réunionnaise a besoin de laisser émerger des femmes et des hommes jeunes en politique. Audrey Bellim est une jeune femme qui promet. On peut être pour ou contre, laissons-la montrer de quoi elle est capable.

11.Posté par Man le 21/09/2017 15:01 (depuis mobile)

Nous sommes tous avec toi Audrey ,tu représentes pour nous "La jeunesse , la franchise et l''honnêteté , le courage et la passion , la conviction et la détermination " La jeunesse qui fait avancer La Réunion .

12.Posté par aLLAH le 21/09/2017 15:14

LE PS accepte le débat!
faut revoir vos positions!!!!
on a vu avec le précédent gouvernement : Débat = 49.3
alors faites votre dentelle avec les ignorants!

13.Posté par Marco le 21/09/2017 13:51

Audrey belim vous serez la que comme marionette à La botte de GILBERT car dans 3 ans lorsque dennemont va démissionner vous ferez la même chose pour laisser la place à christian Annette c'est une tactique de gilbert. J'espère que les grands électeurs de la rose feront lé bon choix car votez dennemont c'est votez pour christian dans 3 ans

14.Posté par David le 21/09/2017 15:56

Il est évident et déjà convenu que si l'actuel maire des Avirons est élu sénateur et que si il démissionne comme prévu dans 3 ans que cette dame démisionnera pour que ce soit le 3eme sur la liste qui devienne sénateur. C'est qui déjà le 3eme ? Christian Anette?

15.Posté par admirateur974 le 21/09/2017 16:27

Oui Audrey BELIM est une Femme d'expérience qui a été Attaché parlementaire de Monique ORPHE, elle est aussi Juriste de formation et Secrétaire Fédéral à la Jeunesse au sein du PS. Donc elle a l'habitude des dossiers en particulier ceux de la Réunion en autres, elle saura mettre ses compétence en avant et faire de la politique de proximité comme elle le fait en temps Elue de St Denis, donc Mesdames Messieurs les Grands Electeurs à vos bulletins de vote ce dimanche 24 septembre

16.Posté par Fidol Castre le 21/09/2017 16:36

Quand j’ai découvert le Parti socialiste et ses valeurs


Il y a des valeurs au Parti Socialiste ? On m'aurait menti ?

17.Posté par PEC-PEC le 21/09/2017 17:16 (depuis mobile)

Est elle naïve à ce point ou bien est elle la bonne socialiste aux ordres de ses mentors ? L''ambition est le seul moteur de tous les politiques, il ne faut peut être pas nous prendre pour des imbéciles....

18.Posté par Lili le 21/09/2017 18:08

Elle ne sait pas se maquiller en tout cas !!!

19.Posté par François FONTAINE le 21/09/2017 19:39

17.Posté par Lili le 21/09/2017 18:08

Elle ne sait pas se maquiller en tout cas !!!
..............................

Ca c'est un brin méchant. Vous préférez ceux qui maquillent les comptes ?

20.Posté par Kaiinoa888 le 21/09/2017 21:10

PS ça veut bien dire Pour Soi!😊😊😊

21.Posté par Bel Hymne le 21/09/2017 22:01 (depuis mobile)

Juste 2 mots : Bon courage

22.Posté par Pierre Balcon le 21/09/2017 22:38

Comme disait l'autre la jeunesse n'est pas une nature mais un état , assez souvent aussi mauvais que celui des aînés .
Je connais plus de jeunes cons que de vieux idiots , avec pour les premiers la triste perspective d'avoir à les supporter longtemps .
Les idées hélas n'ont pas d'âge et l'on connaît fréquemment des régressions morales et intellectuelles.

Et au fait que fait Mme Belim depuis les dernières législatives. Quel est exactement son métier ?

Quant à l'appellation socialiste dont elle se revendique et qui , c'est vrai n'a jamais voulu dire grand chose à La Réunion , elle est désormais caduque , surtout pour ceux et celles qui ont trahi leur parti , Mme Orphée en tête .
Il faut un certain culot ou un manque de connaissance historique pour en appeler encore à Jaurès ou Blum quand on ne trouve rien à redire aux ordonnances travail .

Que pense t elle de la "flat tax" que veut imposer Macron . Les socialistes se sont battus au début du 20 ème pour imposer un impôt progressif . Le dé tricotage de cette conquête ne la gêne pas ?

A- t- elle lu l'art 20 de notre constitution qui prévoit que c'est le gouvernement qui détermine et conduit la politique de la Nation . Et son art 10 a t il été rédigé pour permettre au président de "ratifier" , comme l'écrivait le Figaro , la loi sur la pseudo moralisation de la vie publique .N'est elle pas choquée par cette violation permanente de notre loi fondamentale.

Et que pense t elle de la corruption de nos élus ? S’accommode- t -elle de la situation à Saint Denis . Se souvient elle qu'aux dernières sénatoriales de 2011 4 ou 5 , on sait plus , des grands électeurs dionysiens avaient été condamnés .

Et puis en politique étrangère et bien étrange , que pense Mme Belim de l'occupation des territoires palestiniens par Israël et partage- t -elle l'avis de Macron sur la Syrie ?

23.Posté par JeanJean le 21/09/2017 23:44

Donc mi redit mon commentaire de la plus grande importance que la pas passé

"Aller plante roche"

24.Posté par Josumé le 22/09/2017 16:47

@ Pierre Bacon : on pourrait aussi lui demander ce qu'elle pense des expériences autour du boson de Higgs, sur les naissances de panda en France dont les noms sont décidés par la Chine ou encore de l'impact du commerce équitable sur le prix du Nutella.

25.Posté par Pierre Balcon le 22/09/2017 17:51

à post 24

Et pourquoi pas aussi de la moralité des commentaires anonymes et venimeux sur Zinfos, faits par les chiens de garde de l'ex maison PS qui n'ont pas été prévenus que les locataires de la maison, indélicats , étaient partis sans payer leur loyer .

26.Posté par Jean Luc Hoareau le 24/09/2017 12:12

Post 22: Pierre Bascon, commencez par écrire le nom de Monique Orphé correctement, vous serez plus crédible dans vos commentaires
Post 7: la 2e de la liste Desby a 24 ans ! c'est mieux donc...

27.Posté par Pierre Balcon le 24/09/2017 13:05

Jean Lucques

Puisque vous êtes dans l'orthodoxie , voyons la question non sous l'angle de l’orthographe mais sou
celui de la conduite droite : qu'est ce que vous pensez du fait qu'il y ait , parmi les presque 200 grands électeurs de St Denis , au moins 4 repris de justice ?
Quelle est votre position sur la prévention des conflits d’intérêts quand sur la liste que vous soutenez figurent le père , le frère et les deux fils et sans doute quelques cousins .
La politique se réduit elle à une histoire de famille au sens sicilien
Sur les 150 000 habitants de notre capitale était il impossible de trouver des citoyens au dessus de tout soupçon pour nous représenter .
Est cela la moralisation de la vie publique prônée par les marcheurs .
Qu'en penserait Macron

28.Posté par Jean Luc Hoareau le 24/09/2017 13:59

Pierre Bascon (post 27), les marcheurs et Macron, "qu'ils se démerdent" , comme dirait le bâtonnier. Moi je vous ai posé une question sur l'orthographe de Monique Orphé que vous ne maîtrisez pas. Le reste m'indiffère...

29.Posté par Pierre Balcon le 24/09/2017 16:53

à post 28

Oui ! oui , c'est ça !
Vous en êtes sans doute....je veux dire de la famille
Bon c'est pas tout ça
C'est où la réunion ce soir pour fêter l'alliance entre Annette et Tthiierry ;
Y a pas de petit profit .

30.Posté par Pierre Balcon le 24/09/2017 16:53

à post 28

Oui ! oui , c'est ça !
Vous en êtes sans doute....je veux dire de la famille
Bon c'est pas tout ça
C'est où la réunion ce soir pour fêter l'alliance entre Annette et Tthiierry ;
Y a pas de petit profit .

31.Posté par Jean Payet le 24/09/2017 17:37

Au post 28.Posté par Jean Luc Hoareau

Du @27 ---Est cela la moralisation de la vie publique prônée par les marcheurs .
Qu'en penserait Macron---

La droite n'a pas ce problème, il suffit de regarder les 3 candidats sur 4 connus du poste de police et tribunal!!!

32.Posté par Lili le 25/09/2017 07:49 (depuis mobile)

Je suis outrée par tant d’amateurisme au sein de cette équipe municipale ! Audrey Belim sénatrice dans trois ans ! Laissez moi rire ! Elle rêve si elle pense qu’on lui donnera ce privilège ! Elle n’est que l’appât de monsieur Annette !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter