Politique

POP, un an après...

Lancé le 25 septembre 2010, le Plan Ordinateurs Portables essuyait les plâtres. A l'origine de ce projet innovant, l'équipe régionale avait dû faire face à de nombreuses critiques tant sur l'organisation que sur le montage financier du projet. Presque un an plus tard, la Région se la joue toujours "POP" et renouvelle l'expérience pour l'année 2011-2012. Étonnamment, les insatisfactions se font plus discrètes et le projet est adopté à l'unanimité en commission permanente.


POP, un an après...
 
Quasiment un an après, que devient le "POP" (Plan Ordinateurs Portables) de la Région Réunion? "L'opération a trouvé un rythme de croisière. Comme tout projet, il a suscité au début des interrogations et provoqué quelques tensions, mais je crois que nous avons réellement passé un cap, et montré qu'il en valait la peine", argue Vincent Payet, élu chargé du secteur des TIC à la Région.

C'était pourtant loin d'être gagné. Dès début septembre 2010, des élus de l'opposition ou des personnalités politiques d'autres courants s'inquiétaient du coût de POP. "Dès cette rentrée, 18.000 jeunes de Seconde pourront disposer gratuitement d'un ordinateur portable grâce à un investissement de 9 millions d'euros de la Région. Nous l'avons déjà dit et nous le répétons : c'est une mesure qui va coûter cher à la collectivité (…)", dénonçait le conseiller général, Pierre Vergès, sur son blog.

Le projet POP toujours trop coûteux?

Un coût moins important aurait sans doute été possible en passant par un appel d'offre. "On aurait alors économisé oui, mais en optant pour la solution des bons POP, on évite le monopole d'un revendeur, et on fait travailler les entreprises locales. Notre choix a permis de ne pas tuer le marché local des revendeurs informatiques et de penser au service après vente", justifie Vincent Payet.

Le projet POP a été voté à l'unanimité en commission permanente du 7 juillet pour être poursuivi sur l'année scolaire 2011-2012. L'opposition n'a pas renouvelé ses critiques concernant le budget alloué alors que, à l'instar de 2010, la Région réinjecte 9 millions d'euros pour financer POP. Les élus de l'opposition auraient simplement fait part de leur souhait de voir un véritable suivi sur l'année de l'opération.

En décembre 2010, le syndicat lycéen UNL fustigeait lui aussi l'innovation de Didier Robert : "Avec 15.000 bons "POP" émis, 7.500 retirés dans les lycées et à ce jour seulement 3.500 utilisés dans les magasins, nous ne pouvons donc que constater sa totale inefficacité". A ce jour, les 48 lycées sont équipés. "C'était une année de mise en place avec les contraintes d'une première sur le plan national. Nous avons mis un peu de temps à pouvoir répondre aux difficultés… Ce sont les avantages et les inconvénients d'être précurseurs !", explique aujourd'hui Vincent Payet.

Vers un lycée numérique

Et quand l'opposition regrette la portée discriminante d'un POP uniquement adressé aux élèves de Seconde, la députée-maire Huguette Bello appelait le 4 février dernier à un renforcement des moyens "humains" en arguant que "ni les ordinateurs, ni Internet ne pourront donner aux élèves l'art d'apprendre". Mais pour la Région, un seul objectif: tendre vers le lycée numérique préconisé par le rapport de la mission parlementaire de Jean-Michel Fourgous sur la modernisation de l'école par le numérique.

Dans certains lycées, les usages pédagogiques mériteraient d'être plus organisés, systématisés et partagés au sein de la communauté éducative, avec le soutien des animateurs régionaux (un référent par lycée). Actuellement, le conseiller régional délégué aux TIC travaille sur la généralisation des ENT (Espaces Numériques de Travail). Cet espace est dédié à l'ensemble de la communauté pédagogique, mais aussi à l'élève et ses parents. Enfin, une convention avec le Rectorat vient d'être signée afin d'améliorer le contenu pédagogique, augmenter le débit dans les lycées, développer les équipements… "Nous ne voulons plus rattraper un retard, mais prendre de l'avance", conclut Vincent Payet.
Lundi 18 Juillet 2011 - 17:00
Lu 2082 fois




1.Posté par ironie.... le 18/07/2011 17:30
loool
La Réunion prend du retard, les régions métropolitaines équipent les lycées de tableau numérique interactif, cablent les classes. On en est très éloignés.

Sur un an, même les enseignants les plus "connectés" ont demandé à leurs élèves d'amener leur ordinateur POP, une ou deux fois... et encore, car il est impossible de vérifier ce que font les élèves avec leur ordinateur en classe surtout quand ils sont 35.

2.Posté par noe le 18/07/2011 18:02
IL vaut mieux dépenser ce fric pour équiper toutes les classes des écoles primaires de TNI , ce sera une vraie justice ! Nos enfants auront à y gagner ...

3.Posté par Yves le 18/07/2011 18:55
Noe la Région s'occupe des lycées, le conseil général des collèges et les communes des écoles primaires.

Par ailleurs, le POP est une promesse de Didier Robert et une de plus qu'il respecte.
Pour une fois c'est La Réunion qui est en train de donner l'exemple dans ce domaine.

4.Posté par dave hoareau le 18/07/2011 19:10
Il faut avoir du culot pour critiquer cette opération quand on sait que la Région Languedoc Roussillon a fait la même chose depuis plusieurs années maintenant et qu'elle est dirigée par ..... une équipe de gauche!
Le numérique coûte toujours cher au début et il faut une période de rodage. Toutes les entreprises le savent, mais celles qui n'ont pas fait ce choix disparaissent en quelques années.
Nos étudiants ont cette chance d'avoir une région qui a saisi l'opportunité de passer ce cap. Il faut naturellement améliorer les réseaux mais l'aurait on fait s'il n'y avait pas ce POP?
Ne prenons pas de retard sur le plan du numérique et de l'informatique. Laissons de côté les dinosaures et ceux qui pensent les voir renaître.

5.Posté par Jean Michel le 18/07/2011 19:16
C'est certainement le projet qui a eu , qui a et qui aura l'impact le plus global sur la société réunionnaise!
En effet, il y a le plus évident l'impact éducatif, sur l'équipement des foyers réunionnais (lutte contre la fracture numérique) et l'impact économique puisque c'est pas moins de 9 millions d'euros qui ont été injectés dans l'économie réunionnaise par la région (création d'emploi dans les entreprises et dans les lycées).

C'est un projet complet qui va faire du bien à La Reunion!

Beau boulot à vous Didier Robert

6.Posté par Marie le 18/07/2011 19:49
Encore un projet critiqué par le PCR et qui finalement fonctionne.
Tant mieux pour nos jeunes et la réunion.



7.Posté par sgeg le 18/07/2011 20:54
post 5 un spécialiste de l'inflation...avec déglutition ?

8.Posté par jackson le 18/07/2011 22:03
dés son arrivé DR a respecté sa parole en dotant tous les entrants de seconde d'un ordi et réduire du même coup la fracture numérique des foyer réunionnais. Dans ce projet tout le monde y gagne, l'enfant mais aussi les parents et qu'on soit de gauche ou de droite peu importe. Ceux qui ne sont pas satisfait par cette mesure n'ont qu'a pas prendre l'ordi, Ce que je constate c'est qu'il aura fallut moins de 3 mois à cette équipe pour monter ce projet et donc de tenir une promesse alors que 12 ans n'a pas suffit à verges pour tenir sa promesse sur la route du littoral

9.Posté par Etudiant blasé le 18/07/2011 22:14
Idée intéressante d'équipé les élèves mais pas adapté...
Je suis étudiant et je vais passer en L3.
J'aurai bien aimé avoir un ordi portable... ça m'aurait était utile pour prendre des notes en cours et les mettre ensuite beaucoup plus facilement en fiche pour les apprendre!
Mais faute d'argent je me contente d'un bon papier et un bon stylo... même si cela prend plus de temps... surtout de réécrire pour faire mes fiches (au lieu de réadapté direct sur un ordi...).
Pratique aussi pour utilisé internet... surtout que la fac est équipé d'un réseau correct de wifi... ce qui m'éviterai d'utiliser les PC de la BU, qui sont souvent pris... (par des personnes allant sur facebook principalement en passant).
Malheureusement pour moi... je pourrai croire que je suis né à la mauvaise époque... Et c'est avec un bon goût amer que je vois ces bons aller pour des gamins de 15-16 ans... Surtout qu'ils n'ont même pas le droit de les utiliser en cours... de plus... à ce jour je n'ai pas entendu parlé qu'un lycée à la réunion soit équipé d'un réseau wifi disponible pour les élèves.
Et quand je vois à quel fins sont utilisé les ordinateurs portable par les bénéficiaires des bons POP... Je ne peux m’empêcher de ressentir un fort sentiment d'injustice...
Après je comprend "Super Didier"... ces petits élèves voteront en 2014...

10.Posté par Noe Lémantér le 18/07/2011 22:20
franchement, serait mieux de donner au primaires, mais pas des pc pourris a 500€, mais des iPad dernière génération et en plus en mettant en œuvre la réalisation d'un contenu digne pour utiliser intelligemment ces machines…
Non là c'est la politique avec un projet de vie propre à notre territoire… c'est sûrement pas pour ce coup ci…

11.Posté par ironie.... le 19/07/2011 00:02
Loool

Merci Didier Robert de dépenser l'argent public, si rare en ce moment, pour permettre à tous les jeunes réunionnais de se connecter à Facebook, à télécharger des films... C'est ce qu'il a fait. Maintenant avec un smartphone 1er prix, on fait la même chose...

Le POP n'est pas une avancé pédagogique et ne permet pas de diminuer la fracture numérique.

Ps: je suis un conservateur et, en tant que conservateur, je n'apprécie pas que l'argent de mes impôts soient dilapidés. Et çà, c'est une réaction bien de droite.



12.Posté par moi mi pense que .... le 19/07/2011 01:55
En tant que parent dont l'enfant a bénéficié du plan POP , je trouve l'idée en soi intéressante mais .... je trouve que l'on aurait dû laissé le choix de l'équipement : obligation de s'acheter un ordinateur mais on choisit ce qu'on veut en logiciel (windows, mac ou Linux...).
Je trouve que l' opération a manqué l'essentiel, que l'élève puisse l'utiliser au Lycée !!!
Or par ex. mon enfant avait un exposé à présenter en cours. Elle avait tout préparé avec son appareil POP mais le lycée n'avait pas la même version d'exploitation et le travail n'a pu être présenté....
Dommage !
De plus, en laissant le choix du système d'exploitation, si on voulait acquérir un MAc ( pas de virus, plus stable,... ) , ce serait accessible plus facilement sur le plan financier.
Enfin, le geste est appréciable....
IL serait bien de mener une enquête pour savoir quel en est le temps moyen d'utilisation de cet ordinateur POP et son usage ....
Ce serait un bon moyen d'évaluer les retombées de cette opération.

13.Posté par Le frére du Fils le 19/07/2011 09:24
Les quelques commentaires montrent tout l'intêret d'améliorer l'opération, d'étendre les réseaux notamment wifi dans les lycées, pourquoi pas de rêver à élargir l'accés de ces portables aux étudiants du supérieur... mais en tous cas surement pas à remettre en cause cette excellente initiative. Comme dans toute opération lorsque l'on se lance pour la premiére fois on découvre des problémes que l' on avait pas prévus malgré la préparation du projet mais ce n'est pas pour cela qu'il faut s'assoir et se lamenter et renoncer ! C'est comme cela qu'on a pris 12 années à réfléchir, préparer, cogiter contourner, étudier, ar réfléchir renoncer à des projets comme la route en cornisse parce qu'on n'en mesure pas toutes les conséquences et que çà engage les générations suivantes et que peut être put être... en attendant RIEN n'est sorti. C'est la m^me chose pour la mobilité, pour l'illetrisme ... On a réfléchi, philosopher, politiquer .. et on a pas eu le temps de faire en plus d'une déécennie de pouvoir. Il n'y a que ceux qui font quelque chose qui subiront les critiques ! FAis des erreurs s'il le faut, mais le POP n'en est surement pas une, bien au contraire, mais fais, bouge, avance et montre nous, à la Réunion DR que t'as 40 ans et non 90 !! En tout respect des ages et de la fonction de chaque "age" dans notre société.

14.Posté par Annabelle974 le 19/07/2011 09:43
Message pour étudiant blasé : attention aux fautes!!! c'est pathétique pour un étudiant de L3!
Va réviser un peu ton orthographe entre tes prises de note! merci

15.Posté par ironie.... le 19/07/2011 15:45
Moi mi pense que... confirme mes propos, ce n'est pas un équipement à vocation pédagogique. c'est tout.

En soit, ce n 'est pas une mauvaise idée sauf qu'elle coute 8 millions d'euros pas an et que, avec moitié moins au aurait peu faire beaucoup plus.


16.Posté par Dominique S le 23/07/2011 10:13
Je constate que Didier Robert tient ses engagements.
Je n'aime pas les gens qui critiquent systématiquement... on sait très bien qu'il est impossible de contenter tout le monde.
Le principal c'est d'AGIR même si l'on peut toujours améliorer les choses.

17.Posté par gaston claude le 12/11/2011 20:10
Il est facile de contourner les restiction du POP avec un système de virtualisation complètement autorisé par la fédération UBUNTU france.
http://doc.ubuntu-fr.org/virtualbox
Vous pourriez avoir windows en portez de main. LOL

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales