Municipales 2014

PLR sera vigilant sur la rentrée scolaire "réformée" à La Possession


La section de PLR (Pour La Réunion) de La Possession a choisi d'anticiper la rentrée scolaire par sa rentrée...politique. Gilles Hubert, candidat du parti d'Huguette Bello à La Possession s'attarde, actualité oblige, sur les conséquences de la rentrée scolaire à La Possession, qui fait partie des villes appliquant dès cette année la réforme Peillon. PLR annonce qu'il restera vigilant sur ce sujet. Son communiqué :


PLR sera vigilant sur la rentrée scolaire "réformée" à La Possession
L’EDUCATION
Le préambule de la constitution de la Vème République déclare « la Nation garantit l’égal accès de l’enfant et de l’adulte à l’instruction, à la formation professionnelle et à la culture ». Sont réaffirmés les principes d’égalité des chances, de droit à la formation et l’obligation faite à l’Etat d’organiser un enseignement public selon les principes de gratuité et de laïcité.

Une compétence obligatoire de la commune réside en la mise à disposition des bâtiments dans un état satisfaisant afin d’accueillir les élèves dans les meilleures conditions pour que l’enseignement leur soit dispensé. Les municipalités, soucieuses de faciliter l’apprentissage des élèves de leur territoire, se sont attachées, progressivement, à développer des compétences facultatives, visant à soutenir l’éducation.
 
La question fondamentale à laquelle doivent aujourd’hui répondre les acteurs en présence est celle de savoir comment faire naître les conditions d’un partenariat école/famille qui garantisse à la fois l’éducation à laquelle les parents associent les enseignants et l’instruction à laquelle les enseignants associent les parents. La réponse apportée par la recherche en sciences de l’éducation notamment évoque une coéducation qui associe au projet éducatif l’ensemble des acteurs impliqués dans l’accompagnement de l’enfant vers le statut de l’adulte

La municipalité se doit de favoriser l’accès de l’enfant au sein de l’école tout autant qu’à l’inciter à s’ouvrir sur l’extérieur, sur les principaux sujets de société et participer ainsi à responsabiliser les adultes de demain – je pense ici notamment aux thèmes touchant à l’environnement, le développement durable, la culture, le sport, l’informatique, la santé.

LES BATIMENTS

Chaque quartier devra se doter de structures permettant la découverte de ces différents thèmes. Bien au-delà des activités ludiques, nous développerons des activités éducatives permettant à l’enfant de se réaliser pleinement.

Pour mener à bien ce projet, nous nous devons d’envisager, en absence de locaux vacants dans les quartiers, la création de salles polyvalentes au sein de chaque école tout autant que de terrains à proximité, permettant aux élèves de pratiquer les disciplines sportives que les programmes scolaires ont depuis longtemps rendues obligatoires.

Dans un premier temps, nous pourrions disposer des salles informatiques, quand elles existent, grâce à une opération de dotations de nos écoles en ordinateurs en fond de classe, à l’instar de l’organisation mise en place à Saint-Paul.

Cependant, compte tenu de l’insuffisance actuelle d’infrastructures, il faudra, sans délai, mettre à disposition des élèves un service de transport afin de permettre à tous d’accéder à ces activités.

Il est tout aussi primordial de proposer des minibus équipés en médiathèques mobiles,  afin d’amener nos enfants à développer un attrait pour la lecture, tout autant qu’en attisant en quelque sorte leur appétit de culture.

Hygiène & sécurité

De nombreuses voix s’élèvent régulièrement pour dénoncer le manque d’entretien régulier dans les écoles. Le mauvais état des sanitaires amène trop d’enfants à se retenir toute la journée pour se rendre aux toilettes. Les médecins scolaires ont déjà dénoncé ce phénomène car ils reçoivent régulièrement en consultation des enfants déjà atteints d’incontinence. Il nous faudra donc impérativement organiser les services pour que les toilettes soient nettoyées à chaque récréation.

Au niveau de l’hygiène et de la sécurité, il faut que le suivi de la sécurité des écoles soit impératif. Nous souhaitons la création d’un service expert qui, en relation avec l’ensemble des partenaires œuvrant  dans la sécurité (SDIS, Gendarmerie, Préfecture, DEAL (direction de l’environnement de de l’accès au logement) pilote une programmation visant non  seulement la conformité de l’ensemble de nos écoles, mais aussi l’ensemble des travaux pour une véritable prévention, gage d’anticipation et de gestion réfléchie du patrimoine scolaire

Quant à l’entretien courant, la création d’un service « SOS ECOLE », structure spontanément mobilisable, répondrait instantanément aux besoins en petites réparations, anticipant ainsi les interventions lourdes.

Les anciennes écoles sont devenues obsolètes et certaines classes sont aujourd’hui surchargées. Après avoir rattrapé le retard (dénoncé notamment par les parents sur Victor Hugo à Pichette et Henri Lapierre, en ville), il s ‘agit de mener une véritable politique d’aménagement afin de doter les flux migrants entrants des infrastructures rendues nécessaires, et primordiales lorsqu’elles touchent la scolarité de nos enfants. Ce sera le rôle d’un Schéma Directeur des Effectifs que nous envisageons de mettre en œuvre sans délai. Grâce à ces mesures, il faut savoir que nous avons l’ambition, à l’instar de SAINT PAUL d’accueillir les enfants de moins de 3 ans.

ACCES A LA SCOLARITE DES PLUS PETITS
Le développement de l’accueil en école maternelle des enfants de moins de 3 ans est un aspect essentiel de la priorité donnée au primaire dans le cadre de la loi PEILLON portant refondation de l’école. L’application de cette mesure participe amplement à la promotion de nos plus jeunes et à la facilitation de leur apprentissage et à leur entrée dans la société.
    
La scolarisation d’un enfant avant ses trois ans est une chance pour lui et sa famille. Elle doit être en phase avec ses besoins et se dérouler dans des conditions rendues optimales par un travail commun menée avec l’ensemble de la communauté éducative, incluant les parents

Première étape de la scolarité, elle représente souvent non seulement la première expérience éducative mais aussi la première expérience en collectivité. La précocité de la scolarisation, c’est aujourd’hui démontré grâce à la recherche en sciences de l’éducation, favorise la réussite scolaire. Cette démonstration est encore plus prégnante sur les secteurs les plus défavorisés ou lorsque les familles connaissent des difficultés sociales, culturelles ou linguistiques. Pour autant, le PLR ne souhaite pas cantonner l’application de cette mesure à des secteurs connus pour leur environnement social défavorisé.

De fait, nous prônons la généralisation de cette scolarisation précoce afin de développer, dès le plus jeune âge, la mixité éducative, culturelle et sociale, premier vecteur de lien social – nous avons évalué à une centaine le nombre de familles concernées. Au-delà des conséquences bénéfiques sur les apprentissages des élèves, la scolarisation précoce répond à d’autres attentes :

Il faut savoir qu’elle ne se substitue pas aux autres structures pouvant accueillir ces enfants : elle accroît de fait le nombre de places d’accueil en crèche  car les élèves scolarisés laissent la place à l’accueil des tout petits, très nombreux en liste d’attente. On le voit ici : cette scolarisation doit être pensée dans une logique d’articulation avec les autres structures, et faire, à ce titre, l’objet d’une concertation au niveau local.

Le PLR POSSESSION est persuadé que, pour ces raisons, il est nécessaire de regrouper sous la même responsabilité le dossier de la Petite Enfance et le dossier de l’Education. Ensuite, nous souhaitons ici évoquer une difficulté sociale importante et dont nous regrettons que les politiques actuels n’aient pas eu le souci de traiter…

Si l’école ne permet pas l’accueil des élèves avant 3 ans, toutes les familles dont les enfants fêtent leur anniversaire avant la date de rentrée (donc entre les mois de janvier et août), se voient contraintes d’assumer la totalité du coût de la garderie. La CAF ne participe plus à ces dépenses dès que l’enfant a atteint l’âge de 3 ans.

En raison de tout ce qui vient d’être démontré, nous nous félicitons vivement, aujourd’hui, de l’opportunité offerte par la loi PEILLON qui va désormais permettre non seulement de répondre favorablement aux attentes des familles mais aussi de promouvoir et de développer l’accueil des plus petits, gage de la réussite de nos enfants.

D’autres sujets méritent encore réflexion mais pour conclure, je souhaite aborder un dernier point essentiel : LE PROJET EDUCATIF TERRITORIAL.

Nous souhaitons vivement que les activités mises en œuvre dès cette rentrée soient en adéquation avec les projets pédagogiques. Nous aurions été rassurés si l’application de ce versant de la loi PEILLON avait été reportée en 2014. Pourquoi cette précipitation ?

Nous demandons solennellement que la municipalité réponde à son devoir de formation envers tous les jeunes qui ont été recrutés. Les emplois d’avenir, qu’on pourrait surnommer « emplois de l’espoir » représentent aujourd’hui un formidable tremplin d’insertion pour nos jeunes.

Grâce à une véritable formation diplômante, ils pourront par la suite nourrir l’espoir légitime d’une pérennisation de leur emploi. Je les invite d’ailleurs à consulter la liste de ces formations éligibles au sein des services de la mission locale. Il est loin d’être question, ici, de BAFA, diplôme non professionnalisant, mais de conduire réellement ces bénéficiaires d’emplois avenir, comme leur nom l’indique, à un avenir professionnel digne de ce nom. Nous serons particulièrement vigilants sur cet aspect.
Dimanche 18 Août 2013 - 07:57
.
Lu 1488 fois




1.Posté par marcopolo le 18/08/2013 09:22 (depuis mobile)
oula !devinez la différence entre hubert et miranville ? le premier à un programme,la seconde n'en à pas..on voi expérience de bello la dedans

2.Posté par Tontabamarcopolo le 18/08/2013 11:07
Il ne faut surtout pas votez pour un pion de st paul pour diriger la possession.

3.Posté par R I P O S T E le 18/08/2013 11:12
Une expérience de BELLO Huguette qui ne fera pas peut être une victoire à la mairie de la Possession par M. Gilles Hubert, candidat du parti (Pour La Réunion) d' Huguette Bello communiste un jour , communiste toujours

4.Posté par JH Savigny le 18/08/2013 11:20
Que des candidats, sans expérience ou détachés de toute responsabilité ou non affiliés à une organisation, etc. se repaissent en de telles inepties, on peut l’accepter. Mais que cela vienne d’un candidat qui appartient à un mouvement politique qui se dit structuré, dont les ténors administrent des communes (et pas des moindres), dont certains membres portent un inventaire d’élu à La Possession, dont enfin la chef de file est un estimable législateur (une estimable législatrice) est tout simplement inadmissible voire insultant pour les acteurs possessionnais et les missions locales considérés comme des ignorants, des incompétents ou des incapables, pour la collectivité considérée comme sous-dotée et même pour les médecins scolaires qui, selon vous, ne seraient même pas tenus au secret médical.
Pour votre information, toutes nos écoles disposent d’une salle informatique équipée d’ordinateurs renouvelés en 2011 (pour plus de 120 k€) et d’une connexion internet de 2 Mb. A trois exceptions près, toutes les écoles sont pourvues d’équipements sportifs mitoyens et la piscine olympique qui fera la fierté de tous les Possessionnais permettra dès août 2015 aux 4500 jeunes du 1er degré d’apprendre à nager tout en sortant de leur quartier et rencontrant des enfants des autres écoles. Ce que ne permet pas l’actuel équipement.
Pour ce qui est des salles polyvalentes, pas toutes les écoles n’en disposent effectivement. Je ne sais pas ce qu’il en est sur Saint-Paul (que vous citez abondamment) et ne veux même pas le savoir. Si tel n’est pas le cas, il va falloir que vous nous expliquiez quand même comment PLR fera pour les construire d’ici la rentrée 2014 (à Saint-Paul par exemple, ce qui est gênant au passage pour Saint-André). Au passage, les TAP et les cours étant en alternance, le véritable problème est davantage celui du partage des salles que la construction de salles supplémentaires. Pour ce qui est de la gestion des effectifs, primo les quotas par classe ne relèvent pas de notre compétence et secundo il vous suffira de tendre l’oreille auprès des responsables de l’académie pour savoir que nous ne cessons (et avons quelquefois gain de cause) de réclamer des créations de postes, y compris pour nos « moins de 3 ans ». La gestion dans le temps obéït quant à elle à une planification (d’inspiration « communiste », nous ne vous avons heureusement pas attendus pour le faire) de construction et d’entretien qui, il est vrai, dépend aussi des dispositifs de financement supra-communaux. Pour donner corps à votre intervention, je me permets de vous demander aimablement de me démontrer que le maximum (pas l’idéal !) n’a pas été fait sur les écoles au cours de ce mandat.
Vous évoquez très justement l’égal accès de tous à l’éducation et la question des « moins de 3 ans », je serai curieux de savoir si 100% des petits Saint-Paulois « de moins de 3 ans » sont scolarisés. Tout comme j’aimerai savoir si, en matière de laïcité, Saint-Paul et le TCO sont à vos yeux considérés comme exemplaires ?
Sur La réforme Peillon, ne vous en déplaise, elle n’est pas un instant t=0 pour La Possession, ni même pour St-Paul, je l’imagine. Elle ne constitue qu’une opportunité de prolonger de manière universelle et plus approfondie ce qui a déjà été pensé et mis en œuvre optionnellement via notre projet éducatif (L’enfant au cœur de la ville). Des quatre communes qui, conformément aux textes, appliquent la réforme dès cette rentrée, nous sommes – à ce que j’ai pu lire dans les retours de presse – la seule à avoir retenu le substantif « péri-éducatif » pour nos animateurs au lieu de « périscolaire », signe de l’ambition éducative qui nous anime. Enfin, notre conception éducative ne se réduit pas au seul temps scolaire. Je le découvrirai au fur et à mesure l’importance de l’intérêt que vous porterez pour notre cité.
Je découvre en filigrane de votre intervention qu’à Saint-Paul, le choix de retenir le versant des « moins de 3 ans » de la loi Peillon a été fait. Je respecte évidemment ce choix. Je suppose dès lors que la formation des encadrants/accompagnants communaux de ces « plus petits » a été parfaitement accomplie. Enfin, je suppose que les animateurs qui assureront les TAP de la rentrée 2014 sont d’ores et déjà recrutés et prêts à suivre une année de formation (payée par la collectivité, je suppose !). Si tel n’est pas le cas, je déduirai que vous avez perdu une occasion de vous taire et que votre prochaine communication (j’imagine sur l’aménagement puisque nous allons vous y amener le 23 août) devra être mieux travaillée. Vous pourriez, simple suggestion, vous abstenir de préalables « tarte à la crème » sur la constitution, les compétences communales et autres digressions, destinés sans doute à vous donner des airs de sachant, mais hélas vite démentis par les délires et gadgets qui suivent.
Par vos interventions, coup sur coup, vous desservez la cause publique et engagez les communes de Saint-Paul et Saint-André. Nous verrons donc si, après la réélection de Huguette Bello et celle d’Eric Fruteau (ou son remplaçant), les services de mini-bus (pour des TAP de 45 minutes par jour), « SOS écoles », « expert », etc. seront déployés.
Bien à vous.

5.Posté par Profite bien Savigny le 18/08/2013 11:57
Le cul du traitre multicarte Savigny i moud'poivre !

Cet alimentaire sait que bientôt lu sera pu élu......

6.Posté par DAN RUN le 18/08/2013 12:02
La campagne électorale des municipales 2014 a débuté sur la Possession entre communistes , de la gauche de la gauche extrême ...

7.Posté par Vigile le 18/08/2013 12:13
Toujours aussi virulent Mr.Savigny, nous retrouvons bien là votre venin et votre suffisance.
Je vous invite chaleureusement à poursuivre!
Vous servez bon nombre de vos opposants..........................nous vous en remercions, un vrai bonheur.
M.

8.Posté par Possessionnais le 18/08/2013 12:17
De qui se moque t-on ils n'ont jamais été présents dans les précédents débats et se réveillent AUSSI à l'approche des élections. On ne peut pas s'improviser politicien que ce soit à la Possession ou ailleurs, le PLR descendant du PCR avec ses anciens élus déchus derrière la vitrine Bello n'aura pas sa place dans cette élection.
@marcopolo: un programme n'a pas besoin d'être avancé dans la presse à 7 mois des élections pour qu'il existe... argument très légèr.

9.Posté par rantre revolutionere le 18/08/2013 14:25
mr Savigny les contrats d'avenir sont destinés aux sans diplomes, alors comment des jeunes dont savoir et connaissnce font defaut vont apporter aux enfants un encadrement digne de ce nom. Le BAFA qui donne sur 2 semaines de formation des notions d''animateurs , ne peut en aucun cas en faire des personnes capable de mettre en place des ateliers arts, musique, sportives et encore moins un soutien scolaire alors qu'eux memes en ont besoin. Il y en a marre de gens qui se foute bien de l'avenir de nos enfants ou d'avoir une vrai ambition pour notre jeunesse, qui pensent qu'a caser leur famille et copain et profiter de la faiblesse intellectuelle de certains de nos compatriotes pour avoir une emprise sur eux dans unique but electoraliste; Une amie qui ne vous veut plus du bien!

10.Posté par .... lol .... le 18/08/2013 15:17
... à RIPOSTE ... je ne te reconnais pas dans cette remarque .. tu nous avais habituer à bien mieux ...HUBERT n'est pas un candidat du PCR ( ou dérivé PCR) .. il n'a jamais appartenu à aucune famille politique .. il est un possessionnais qui veut seulement que la possession ( qui est la ville de son enfance ) soit une ville construite de manière plus cohérente .. mais tout le monde sait que pour être candidat il est préférable de faire parti d'une famille politique .. et compte tenu de tous les partis politiques qui ont tous un passé sans succès pour le Réunion .. il a préféré choisir un parti nouveau qui reflète un peu son coté "" nouveau "" en politique ... ce qui en soit n'est pas une mauvaise idée ..

11.Posté par noe le 18/08/2013 15:17
Qu'on laisse cette grande réforme se faire pour le mieux-être de nos enfants ...
Heureusement que 4 communes de notre île ont eu des "couilles" pour se lancer dans l'aventure des 4,5 jours d'école pour le Primaire ...
Nos enfants auront à y gagner avec des journées non chargées et à y faire des activités ludiques proposées ... Un plus pour les parents qui n'ont souvent pas les moyens d'inscrire leurs enfants dans des clubs payants ...
J'adhère !

Félicitation à la Plaine des Palmistes , St Benoit , la Possession et St Joseph ... Des municipalités qui pensent aux enfants de leurs administrés !

12.Posté par Vigile le 18/08/2013 15:23
Oui, petit rappel aussi M. Savigny à votre équipe : les citoyens n'ont pas la mémoire courte:
votre passage en force concernant la mise en place de la Loi Peillon (démocratie !!!????) et la mise en opposition de front pour rattraper vos erreurs ,entre les emplois d'avenir et les parents d'élèves et enseignants laissent des traces................
Votre politique venimeuse d' empoisonnement distillée depuis des années ne vous immunisera pas éternellement, bien au contraire, l'effet s'annonce radical.
Juste entre vous et moi, pour mémoire, vous qui excellez dans la maîtrise de la rhétorique, les paroles s'envolent mais les écrits restent et certains de vos écrits sont particulièrement explosifs pour votre avenir!
Bonne lecture
M.

13.Posté par .... lol .... le 18/08/2013 15:28
à """"" tontabamarcopolo """"""""

.. à la possession c'est pour toi que l'on va voter .. retires vite une carte au PLR ... ca " URGE " ....

14.Posté par SAINTE Therese le 18/08/2013 16:49
Encore un plouc qui vient de nulle part et qui se positionne en donneur de leçon. Il connait quoi en politique ce monsieur.
Essayer déjà de conserver saint paul et saint andré...

15.Posté par RECREation le 18/08/2013 16:52
On est déjà vigilant monsieur et on vous a rien demander.

16.Posté par Perde L'aiR le 18/08/2013 16:56
Après la Rivière et voila l'autre... il a pas de casseroles celui la ?

17.Posté par SISSI le 18/08/2013 18:18
Ouah... Riposte sache que Gilles HUBERT candidat aux élections municipales de 2014 s'est joint au PLR suite au rejet par le PCR de Madame BELLO. Estimant que c'était une injustice de la part du PCR d'agir ainsi contre une dame qui s'était battu depuis des années pour " le parti ", il s'est joint à elle. Ce dernier n'a pas de passé politique et n'a pas de casseroles à ses basques... Tant mieux. Gilles HUBERT est un enfant de la Possession qui veut tout simplement apporter un souffle nouveau à la ville de son enfance. Une politique nouvelle, de proximité et à l'écoute de ses citoyens. A Gilles HUBERT et à tous ceux qui travaillent d'arrache-pied à ses côtés, je leur tire mon chapeau, car ils sont constamment sur le terrain. Du centre-ville à la Ravine-des-Lataniers, du Camp-Magloire à la Ravine-à-Malheur, de Bœuf Mort à la ZAC, de la Rivière-des-Galets à Pichette, de Sainte-Thérèse à Dos d'Ane, ils sont partout et ne comptent plus leurs kilomètres à sillonner les quartiers. Continuez et surtout ne baissez pas la garde... Ah j'allais oublié : à tontabamarcopolo, avant d'écrire des âneries, renseigne toi car ton commentaire vole bas et à Monsieur Savigny, si ce n'est pas l'amour de la notoriété et l'appât du gain qui fait qu'il est à la Mairie de la Possession actuellement, qu'est-ce d'autres ? Tout en sachant que Monsieur Savigny à une époque ( pas si lointaine que cela ) assassinait le maire actuel par ses courriers qu'il dispatchait dans les boîtes aux lettres. C'est vrai qu'il n'est pas de la même trempe que son père, ce dernier n'a jamais retourné sa veste...

18.Posté par Citoyen le 18/08/2013 19:08
Heureusement que nous avons à la possession une candidate qui représente le renouveau de la politique dans son ensemble en la personne de Vanessa Miranville.

19.Posté par Sans Blague le 18/08/2013 19:15
PCR et PLR même combat et surtout même méthode. Ce monsieur n'est qu'un pion. La seule candidature crédible est celle de vanessa miranville

20.Posté par .... lol .... le 18/08/2013 19:41
... à SAINTE Thérèse ...

... il est vrai que toi tu t'y entends en matière politique ... si l'amalgame en est une référence ... tu devrais donner des cours ...

21.Posté par TEGO le 18/08/2013 19:42
@ Posté par SISSI , lé pa twé i té joué dans les films à l'H20 rose , Sissi par ci , Sissi par la !
BELLO et Gilles HUBERT comme des figurants . Nou a trouv !

22.Posté par SISSI le 18/08/2013 23:34
Cher Tego, Sissi par ci, Sissi par là, pour ta gouverne n'a rien à voir avec Sissi l'impératrice d' "Autant en emporte le vent ", ce n'est rien d'autre que le surnom emprunté d'une femme ( des hauts de la Réunion ) pour qui j'ai le plus grand des respects et qui a su transmettre aux siens les valeurs humaines que beaucoup de personnes comme toi ( par exemple ) n'ont certainement plus.. Ceci dit ce film ( très beau d'ailleurs ), et pour ta gouverne, raconte l'histoire de la jeune Scarlett O'Hara et du cynique Rhett Butler sur fond de guerre de Sécession ( ce mot ne te dit peut-être rien ). Il a reçu huit Oscars dont celui du meilleur film, du meilleur réalisateur et est considéré comme le 6e meilleur film américain de l'histoire du cinéma, il figure en cinquième position au palmarès historique des films les plus vus. Il est aussi considéré comme le plus gros succès de l'histoire du cinéma avec 3 301 400 000 $3 américains de recettes. Pour ce qui est de l'H20 rose, tu m'excuseras je ne parle pas ton langage. Je dirais plutôt à l'eau de rose, mais t'es battu car j'ai horreur des livres et des films à l'eau de rose. Ce genre de littérature et de films ne font pas partie de ma culture. Toi par contre tu dois bien les connaître puisque tu m'en parles. Peut-être prends tu ton pied à les regarder en journée continue...

23.Posté par TEGO le 19/08/2013 07:47
@ Posté par SISSI le 18/08/2013 23:34 , une femme ( des hauts de la Réunion ) , je constate que la soirée a été très agitée vu l'heure de votre commentaire , passez quand même bonne rentrée scolaire en prenant une bonne douche froide souvent ça remet les idées en place , votre vie intime ne m'intéresse point !
Nu a trouv !

24.Posté par attention le 19/08/2013 08:33
ne vous trompez d'adversaires, ici c'est roland robert! alors concentrez vous sur le PCR CAR il compte sur la division,( meme s'il reve tjrs d'etre elu du 1er tour,) pour gagner au 2nd tour. Les gens se fichent des etiquettes politiques ds cette commune a ce jour ils veulent ou ne veulent plus de Robert, alors écoutez la population si réellement vous etes la pour elle et non par ambiton personnelle. Il est de la responsabilité des chefs politiques de faire ce qui est juste pour répondre a l'attente des possessionnais. Pour mémoire, en 2008 des mairies ont basculés grace a l'union des forces alors qu'au 1er tour le candidat sortant était largement en tete.Et surtout méfiez vous des embuscades et des faux semblants.

25.Posté par SISSI le 19/08/2013 11:51
Cher Tego, je n'ai fait que répondre à ton commentaire et ne t'ai point parlé de ma vie intime. Soirée agitée, pas du tout ... Tu te fourres les doigts dans le nez. Je me rends que tu es du genre Radio FREEDOM... Ceci dit Ladi-Lafé...Tu voles bien bas... Au plaisir de ne plus te retrouver... Cependant vu les propos véhéments de certains, je constate que Gilles HUBERT et Huguette BELLO ont leur chance à la Possession. Bravo pour le commentaire de @ATTENTION, j'adhère, au moins quelqu'un de censé.

26.Posté par @SISSI le 19/08/2013 12:18
A chacun son bonheur , et les électeurs de la possession savent pour qui voter !
Au plaisir de ne plus vous retrouver , SISSI !

27.Posté par .... lol .... le 19/08/2013 12:48
.... effectivement ... on a la parole sur ce site pour construire des critiques positives ... pour que les choses avancent et qui est , je le penses aussi, la volonté de P Dupuy ... resaisissons nous et allons de l'avant ...

28.Posté par elevez le debat le 19/08/2013 16:56
Il faut elever le debat politique post-electoral.

les membres de Plr et de Pes ont tout interêt à s'entendre pour gagner en 2014 car il ne faut pas oublier que l'adversaire c'est Roland Robert.
Voulez-vous encore 6 ans avec Robert ou son fils , dirigé par un DGS?

Il est grand temps de vous arreter et de commencer à reflechir à une stratégie pour gagner.

Montrez un peu d'intelligence politique.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales