Politique

PCR : "Une volonté d’engager un nouveau processus avec de nouveaux visages"

Mercredi 17 Mai 2017 - 17:52

À l’approche des élections législatives, le PCR adopte un visage "new look". Le Parti communiste réunionnais a convié la presse ce mercredi 17 mai 2017 pour officialiser les investitures de ses candidats. Un parti qui ne sera pas présent dans toutes les circonscriptions, non pas par manque de candidats, mais par besoin d’entamer "un nouveau processus".


Zinfos974 : Comment le Parti communiste réunionnais aborde-t-il ces élections législatives ?

Yvan Dejean (porte-parole du Parti communiste réunionnais) : Pour ces législatives, le PCR a investi officiellement, ‘de manière directe’ trois candidats. Dans la 1ère, une union a été faite avec le candidat de La Réunion Insoumise, Stéphane Ducamp. Gilles Leperlier et Max Banon ont quant à eux obtenu l’investiture PCR respectivement dans la 6e circonscription et la 4e circonscription.

Ensuite il y a des circonscriptions où nous sommes candidats et également la France Insoumise, chaque candidat ou candidate part sous propres couleurs. Nous espérons ratisser le plus largement possible et nous rassembler au second tour des élections législatives. C’est le cas de la quatrième et de la sixième circonscription. À côté de ça, le Parti communiste réunionnais ne présente pas de candidats dans la seconde circonscription mais soutient en revanche les candidats de la France Insoumise sur la 3e et 7e circonscription (Virginie Grondin et Perceval Gaillard, ndlr).

Il y a-t-il eu des discussions avec le PLR ou la France Insoumise ?

Maurice Gironcel (secrétaire général du PCR) : Nous avons discuté avec l’ensemble des partenaires des forces de progrès. À l’occasion de la préparation de notre 9e congrès, nous avons discuté également avec les présidents de Région et du Département, mais aussi avec des personnalités religieuses pour débattre d’un changement de cap pour notre pays. Tout le monde est d’accord sur ce point. Nous abordons ces élections législatives dans la même lignée du premier tour de l’élection présidentielle à savoir le soutien au candidat qui est arrivé en tête à La Réunion (Jean-Luc Mélenchon, ndlr) qui prône un changement de cap et une nouvelle Constitution et à La Réunion, une nouvelle institution.

Fini donc la "guéguerre" avec le PLR d’Huguette Bello, candidate dans la 2e circonscription ?

Yvan Dejean : Les choses sont très claires, une décision politique a été prise non pas que le PCR n’ait pas de candidat, mais qu’il ne présente pas de candidat. Je crois que cette formule est assez claire pour que chacun l’interprète comme il le sent.

Le PCR ne profite-t-il pas de ces législatives pour entamer sa mutation ? Aucun "historique" du parti ne s’est en effet présenté comme tête de liste dans les 7 circonscriptions et les candidats badgés PCR sont pour la plupart de quasi-inconnus…

Yvan Dejean : Les temps et les gens ont changé. Il faut prendre la situation telle qu’elle est. Prendre telle qu’elle est, c’est aussi promouvoir de jeunes Réunionnaises ou Réunionnais à des postes de responsabilité. Nous avons fait ce choix pour trois circonscriptions car nous n’avons pas de volonté hégémonique de nous implanter dans tout le pays. Nous sommes pour la co-responsabilité. C’est la raison pour laquelle nous ne sommes pas présents directement sur les 7 circonscriptions et puis oui, il y a une volonté d’engager un nouveau processus avec de nouveaux visages et une nouvelle façon de percevoir les choses pour accompagner ce mouvement de changement.

Le PCR va présenter des élus pour proposer des réformes pour défendre La Réunion. Quelles sont-elles ?  

Maurice Gironcel : Le gouvernement a annoncé qu’il allait diriger par ordonnance, notamment sur la casse du code du Travail et la "chasse" aux chômeurs. C’est pour nous des inquiétudes. Nous disons aux Réunionnaises et aux Réunionnais qui iront voter pour ces législatives d’envoyer à l’Assemblée nationale des députés qui ne soient pas des députés godillots, des députés béni oui oui mais des députés qui posent les véritables problèmes de La Réunion. Nous ne voulons pas de députés qui soient à La Réunion des Réunionnais et qui arrivés à Paris sont des Parisiens.

Dans notre programme, nous proposons une seule collectivité à La Réunion, avec des élus choisis à la proportionnelle intégrale pour que toutes les sensibilités politiques soient représentées. Ce n'est pas nouveau : quand on discute avec tous les acteurs politiques de l’île, certains reconnaissent que le mot autonomie ne fait plus peur. L’émancipation doit être mise en oeuvre car nous n’avons plus d’avenir dans le cadre actuel. Mettons nous autour de la table et disons ce qu’il faut mettre en place.
samuel.irlepenne@zinfos974.com
Lu 2252 fois



1.Posté par klod le 17/05/2017 17:58

"Une volonté d’engager un nouveau processus avec de nouveaux visages"



FECTIVEMENT .............. en marche !

2.Posté par La vérité si je mens ! le 17/05/2017 18:12

Maurice Gironcel , Yvan Dejean PCR refont le monde à Sainte Suzanne dans une cabine de téléphone !

3.Posté par Dolly Prane le 17/05/2017 19:17

Ti Moriche na encore le droit présenté zélection ?

4.Posté par citoyen le 18/05/2017 08:28

Fini la guéguerre avec Guéguette! voila , sitôt le grand visionnaire parti, on trahit le maître qui les a faits chefs . ce parti en mal de reconnaissance en dépit de tous les moyens usés n'aura qu'un seul destin : les soldes avant la liquidation totale. Mieux vaut que ces vestiges s'envolent vers le pays de chavez pour savourer les miettes tombées de la table des lambins de castro avant le grand enterrement du socialisme stalinisme

5.Posté par bandfanfaron le 18/05/2017 08:39

Refondation avec qui, Akouet, sa compagne, son fils et Maurice avec dejean qu'il emploi et leperlier qu'il emploi aussi. Costo zot zaffair. Leperlier maire de ste suzanne avec dejean comme directeur de cabinet ? bientôt!

6.Posté par ali la kafhir le 18/05/2017 09:37

ca y est au bout de 20 ans ils commencent a comprendre qu'il faut rajeunir le parti vous rapelerez monica govindin du coup ??

7.Posté par GIRONDIN le 18/05/2017 09:48

Youpi!!!!!!!!!!


Au niveau pratique pas de changement, en même je comprends, Toujours pas un jour de taule!! !!!

8.Posté par Patrick PELLIER le 18/05/2017 12:04

Renouveler le couvercle sans renouveler la marmite n'a que peu d’intérêt...le carry sera toujours aussi insipide.Il serait bon que vous vous contraigniez au même renouveau s'agissant de la transparence de l'activité de vos parlementaires, et ex attachés parlementaires

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter