Politique

PCR: "On a trouvé des solutions pour les Bretons, on peut en trouver pour la Réunion"

A deux jours de la visite du ministre du Travail, Michel Sapin, à la Réunion, le PCR agite le chiffon rouge et demande au gouvernement d'agir en "urgence" pour trouver une solution aux problèmes sociaux et économiques de notre île. Forts de plusieurs propositions, les secrétaires généraux du Parti communiste entendent demander un entretien avec Michel Sapin. Faisant le parallèle avec ce qui se passe en Bretagne, le PCR rappelle que la contestation sociale continue de s'accentuer à la Réunion. "Si rien n'est fait, ça va péter", prévient Maurice Gironcel.


PCR: "On a trouvé des solutions pour les Bretons, on peut en trouver pour la Réunion"
La Réunion va mal. Le PCR en fait le constat réunion après réunion et conférence de presse après conférence de presse. Les cadres du Parti communiste veulent des réponses claires de la part du gouvernement sur la situation sociale et économique dégradée dans notre île.

S'ils se disent écoutés - lors de la dernière visite de François Chérèque - ils demandent des solutions "urgentes" pour la Réunion. "Michel Sapin vient en tant que ministre du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du dialogue social. C'est un personnage de l'Etat important et de la direction du PS en France. Il vient à la Réunion dans un contexte social catastrophique sans commune mesure avec Marseille et la Bretagne (…). On ne se contentera pas d'une petite visite par commune avec la distribution de quelques emplois par-ci par-là et puis s'en va", prévient le secrétaire général du PCR, Yvan Dejean.

Les chiffres de l'emploi l'attestent. La Réunion comptait 154.599 demandeurs d'emplois (selon chiffre Pôle emploi toutes catégories fin septembre dernier ndlr) et c'est dans ce contexte que Michel Sapin "arrive", tiennent à souligner les membres du PCR. Un contexte tendu et qui fait dire au parti que le gouvernement peut trouver des solutions comme dans d'autres régions ou villes de métropole. "On a déployé des milliards à Marseille et les Bretons ont réussi à doubler leurs aides européennes", précise-t-il.

Prime Cospar, défisc...

"On a trouvé des solutions pour les Bretons, on peut trouver des solutions pour la Réunion", ajoute Maurice Gironcel. Les élus PCR réclament le maintien de la prime Cospar, notamment sur l'exonération de charges soutenue par l'Etat, ou encore le maintien de la défiscalisation pour les logements intermédiaires. "Les logements ce sont des emplois", rappelle Yvan Dejean. Outre ces deux points, le projet du PCR adopté lors du dernier congrès sera une nouvelle fois présenté à Michel Sapin. Urgence sociale, développement durable et solidaire, grands projets et fonds de développement réunionnais seront abordés.

L'occasion pour les élus du PCR d'envoyer un message clair au gouvernement, mais également aux élus socialistes. "Pas question que M. Sapin viennent pour barboter les Réunionnais et faire une campagne électorale dans les communes où des élus de sa majorité se présentent. Nous serons très vigilants !", lâche-t-il. "Les Réunionnais souffrent et nous dénoncerons ce qui se fera", prévient Yvan Dejean.

Pour le PCR, la Réunion est assise sur un baril de poudre. "Il suffit d'une étincelle pour que tout pète. Les Réunionnais ont mis beaucoup d'espoir dans François Hollande. Aujourd'hui c'est le néant", explique-t-il. C'est dans ce contexte que les secrétaires généraux du Parti communiste souhaitent être reçus par Michel Sapin. "Il faut engager un changement avant qu'il ne soit trop tard", rappelle Yvan Dejean.

Des élus qui attendent beaucoup de cette visite d'un des poids lourds du gouvernement. "Il doit prendre la mesure de notre situation, une situation explosive à tout moment", conclut Maurice Gironcel.
Mardi 12 Novembre 2013 - 16:23
Lu 985 fois




1.Posté par PCR et MEDEF, meme combat le 12/11/2013 16:58
bretons, corses, reunionnais....., le PCR fait semblant de decouvrir les inegalités de territoire apres avoir combattu avec la droite et les patrons l’égalité republicaine , le principe d'egalité des services publics de l'etat autrefois inscrit dans la loi.

fait pitié

2.Posté par coco démago le 12/11/2013 18:09
Supprimer la sur-rémunération de tous les fonctionnaires,élu-e-s cumulards compris, ainsi que la prime de vie chère afin de permettre au marché un retour à des prix normaux pour des prestations effectuées...

En plus un grand nombre de chasseurs de primes quittera nout'île pour d'autres cieux plus cléments pour leurs portefeuilles donnant ainsi du travail à des jeunes diplômés !!!

Vous verrez également qu'un grand nombre "d'exilés" en métropole soutenu par les élu-e-s cumulards trouvera le retour au bercail moins attractif !!!

3.Posté par avis de fort vent en Bretagne le 12/11/2013 18:30
mais ... quelles solutions pour les Bretons ?
surtout du vent ... des promesses et on sait ce qu'elles valent

4.Posté par un mounn le 12/11/2013 19:42
Toute la bande du PCR, allez vous installer chez les bretons et gironcel, il ferait mieux de s'occuper de sa commune au lieu de parler inutilement.......

5.Posté par David Asmodee le 12/11/2013 20:25
En plus un grand nombre de chasseurs de primes quittera nout'île pour d'autres cieux plus cléments pour leurs portefeuilles donnant ainsi du travail à des jeunes diplômés !!!


Le grand dogme socialiste dans toute sa splendeur : appauvrir les uns permettrait d'enrichir les autres. On voit ce que ça donne depuis 1981...

Que va faire le Sapin ? Il va nous proposer un pacte. La grande spécialité du PS : le pacte. Pacte d'avenir pour la bretagne, pacte cheval, pacte républicain, pacte national pour marseille, pacte nationale pour la croissance, pacte pour la réussite éducative, ...

Le mot magique : le pacte. Na point un pacte pou mange mes z... ?

6.Posté par Rougail le 13/11/2013 04:29
PCR est le premier responsable de cette situation car il se sont enrichi sur le dos de la misère des réunionnais pendant des dizaines d'années et maintenant ils ont peur de tout perdre .
Ils sont pitoyables !!!
Gironcel ça va péter à Sainte Suzanne car les promesses ne sont pas tenues .

7.Posté par Titi or not Titi le 13/11/2013 07:21
La Solution es Simple :

On Stop la Sur-Rémunérations des Foncs
On Stop la Défisc pour que les Riches Payent leurs Impots comme la Classe Moyenne
On Stop le Rsa au bout de 6 Mois d'inactivité
On Stop Rsa + Femmes isolées ( ou plus de contrôles )
On Stop Nos Elus(es) Foncs Cumulards
On Stop les Formations Sans Promesses D'Emplois
On Stop Ces Partis Politique qui font Travailler leurs Familles dans les Services de l'Etat
On Stop le Prix Faramineux du Billet d'Avion


etc ...

8.Posté par "SIMPLE REUNIONNAIS LAMBDA" le 13/11/2013 18:07
RIEN N’A CHANGE AU P.C.R. DEPUIS 1959 ,C’EST A DIRE DEPUIS PRES DE 55 ANS ! RIEN NE CHANGERA AVEC LES DEJEAN, LES FABRICE HOARAU ,LES LEPERLIER ! Formatés ,aveuglés par l’idéologie communiste qui les a "nourris depuis la naissance", ils sont incapables d’évoluer ,de changer . Ils ont des solutions toutes prêtes qui sont les SEULES EFFICACES : "C’EST PROMIS, JURE" , sur les mânes de Lénine et de Staline ("le petit père des peuples") et conformes aux visions de "Vergés -bon Dié-créole" !L’action de n’importe quel Gouvernement (droite ,gauche, centre... ) ne leur conviendra jamais :les nouveaux dirigeants (soit-disant "refondateurs" mais orientés par les dinosaures du parti )sont bien les "CLONES de PAUL" ,comme l’a écrit quelqu’un au lendemain du "congrès de refondation " ! EN TOUT CAS ,ELLE TARDE A VENIR "CETTE REFONDATION" : ELLE NE SE FERA JAMAIS !!!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales