Social

P.Corré : "Pas de pilote dans l'avion de la gestion des TOS au Département"


P.Corré : "Pas de pilote dans l'avion de la gestion des TOS au Département"
Ce matin, la CGTR Educ'action a tenu une conférence de presse en vue du préavis de grève déposé le 31 mai prochain par le syndicat concernant la question des TOS (personnels techniciens, ouvriers et de service) du Conseil général. La raison ? Le non-respect de certains points du protocole d'accord, signé le 4 février 2010, entre le syndicat et le Département.

Patrick Corré, secrétaire général de la CGTR Educ'action, dénonce une nouvelle fois l'obligation de "rentrer" en conflit contre l'exécutif du Conseil général. "Le Département a signé un accord le 4 février 2010 et cet accord n'a pas été honoré", regrette-t-il.

"Personne n'a obligé la présidente du Département (ndlr : Nassimah Dindar) à apposer sa signature en bas du protocole", ajoute Patrick Corré. Sur les points qui n'ont pas été "respectés", la CGTR Educ'action demande, particulièrement, une plus grande transparence dans le recrutement des TOS au Département. "Un recrutement fait dans le fénoir. Au lieu de recruter sous l'angle de la technicité et de la compétence, il y a un esprit partisan qui entoure ce recrutement", explique-t-il.

"Gestion à la petite semaine"

Beaucoup de TOS avec plus de 10 ans d'ancienneté sont toujours sous un statut précaire et ne sont pas titularisés, "ils peuvent se retrouver sans emploi l'année suivante", ajoute-t-il. La CGTR Educ'action demande plus de "transparence" dans les recrutements. "Mais cette transparence doit s'appliquer dans les procédures de stagiairisation, titularisation", explique-t-il.

Le syndicat demande également que soit mis en place des "appels publics" pour le recrutement des TOS. "Tout le monde doit avoir accès à ces emplois, sauf que tout est fait de manière obscure. On constate une gestion à la petite semaine, certains en bénéficient et d'autre non, c'est simple il n'y a pas de pilote dans l'avion de la gestion des TOS au Département", précise Patrick Corré.

En plus de la gestion des ressources humaines, pointée du doigt par la CGTR Educ'action, d'autres points de l'accord signé en février 2010 ne sont pas appliqués. "Le recrutement doit se faire par le biais de Pôle emploi, les plans de carrière et promotion doivent être soumis aux concours et les missions des TOS doivent être pleinement respectées", conclut-il.

Face à "l'inertie" du Département sur ces problèmes soulevés par le syndicat, la CGTR Educ'action appelle à la grève le 31 mai prochain, à moins que Nassimah Dindar ne se "saisisse" du dossier dans les prochains jours.
Mercredi 2 Mai 2012 - 14:40
Lu 1237 fois




1.Posté par cp le 02/05/2012 16:03
vous vous trompez, il a une pilote ,c'est la présidente elle même ,assistée de Bachil Valy .... mais la compétence n'est pas là et c’est idem pour tous les autres services

2.Posté par ENFIN le 02/05/2012 21:20
Au moins un syndicat qui bouge
si on compte sur les syndicats du conseil general pon peut attendre lontan
on les a jamais vu faire la moindre action..a croire que tout est genial au conseil general

3.Posté par Parent le 02/05/2012 21:57
Vous vous trompez. Les services font leur taf mais les orientations, les mauvaises ou non prises de décisions, le mode et le choix du recrutement, les délais très long des signatures des contrats, le choix des candidats n'ayant pas forcément le profil, les moyens très limités voir inexistant de remplacement des agents TOS absents = décision et choix politique. C'est TOUT. Et Pierrot qui est l'élu en charge de l'éducation au CG ? ça devrait te plaire...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales