Société

Ouverture de la chasse aux tangues

Ce samedi 15 février marque l'ouverture de la chasse aux tangues. Jusqu'au 13 avril les licenciés peuvent chasser le petit gibier dans les 31.384 hectares de forêt où la chasse est autorisée. A l'occasion de l'ouverture de la chasse aux tangues, nous avons recueilli le témoignage de Giovanny, qui nous explique pourquoi la chasse du petit animal est devenue une passion.


Ouverture de la chasse aux tangues
L'ouverture de la chasse au tangue, Giovanny, 38 ans, l'attendait depuis longtemps, "comme tous les chasseurs". Voilà trois ans que ce chauffeur routier détient la licence qui lui permet de chasser du petit animal.

Il s'y est mis d'abord "en accompagnant les copains, en tant que porteur", puis s'est décidé à le chasser lui-même.

"Le tangue, c'est différent des autres chasses. Mon plaisir, c'est d'aller dans la forêt, de marcher, de regarder les chiens travailler", explique-t-il. Un plaisir qu'il partage avec ses amis, amateurs de chasse également. "On se lève vers 5 heures, on part sur en forêt dès 6 heures. On lâche les chiens, on discute, on plaisante. Généralement, on revient vers midi", indique-t-il.

Lui va chasser au Maïdo, un des douze lots où la chasse est autorisée, accompagné de son chien, Jack Russel. C'est le chien qui va traquer le petit animal, repérer les terriers, et avertir son maître. Ensuite, c'est à Giovanny de fouiller et de l'attraper "vivant", avec ses mains gantées. Place ensuite à la sélection. "S'il est petit, on le relâche, s'il est gros, on l'attrape".

Le tangue sélectionné est ensuite mis dans un sac, en attendant le retour à la voiture. "C'est à ce moment qu'on le tue, en lui mettant un coup sur la tête, comme pour le lapin", explique Giovanny.

La  chasse au tangue est une passion assez onéreuse : "La licence et l'assurance, ça coûte 130 à 160 euros, et il faut compter 50 euros pour pouvoir chasser en forêt". Mais d'après Giovanni, la réglementation de la chasse a du bon. "Si on veut pouvoir chasser le tangue encore longtemps, il faut des règles pour préserver notre patrimoine. Sans réglementation, il n'y en aurait plus".

Car la chasse au tangue est victime de son succès. De plus en plus de Réunionnais pratiquent cette chasse. "Il y a de plus en plus de chasseurs. Parfois, il y a tellement voiture sur le bord de la route que c'est un peu comme au marché forain. On n'est pas tout seuls !", rigole ce Saint-Paulois.

Ce n'était pas comme ça du temps des anciens, assure-t-il. "Mes grands-parents chassaient le tangue. A l'époque, il n'y avait pas de permis mais ils respectaient les cycles de reproduction. Du coup avant, il y avait même plus de tangues !".

Le tangue, qu'il va chasser environ trois fois durant les trois mois où la chasse est autorisée, c'est donc avant tout un plaisir et non une source de rémunération. "J'en vends très rarement. Je préfère le consommer en carri, avec ma famille, mes amis. Pour moi, c'est juste un plaisir", explique-t-il.
Samedi 15 Février 2014 - 10:45
G.K.
Lu 1992 fois




1.Posté par noe le 15/02/2014 11:03
Enfin je vais pouvoir déguster mon 3e carri depuis janvier (légalement) ...
Ce mets tant recherché par des connaisseurs qui connaissent vraiment comment le manger goulûment avec les doigts (3 seulement : pouce , index et majeur) installé sur un lit de riz blanc survolé par une salade de concombre pimentée avec piment bouc ou sauce bilinbi ou citron galet ... se savoure avec des copains , copines sur une grande feuille figue , installée au bord de l'Anse des Cascades sous l'ombre des Vacoas ...
Quel délice , mes amis !

Après le rinçage obligatoire du gosier avec un rhum-orangine ou whisky-citron , chacun s'installe et délimite son territoire de riz-tangue-concombre et au signal ... "ni mett le paké et de temps en temps , on fait descendre le tout avec une gorgée de vin corsé rouge !!!!

Bon appétit !

2.Posté par A mon avis le 15/02/2014 14:11
Quel scandale que cette chasse aux tangues.
C'est tout aussi cruel de traquer cet innocent petit animal que de lancer un chat contre un mur !
(un an de prison pour le lanceur de chat - réunions festives pour les chasseurs de tangues)
Attention @noé, le tangue est suspecté de transmettre la leptospirose ! vous y penserez en dégustant votre carri !

3.Posté par Jacques AFER le 15/02/2014 14:16
Dégoutant ! n'oubliez pas d'enlever les puces. pauvre petit tang gentil doux et affectueux
la consommation de la viande d'un animale sauvage augmente le taux de cancérigène chez
l'homme ça il faut que tu le sache (...) pour l'imbécile et alcoolique que tu es POSTE 1

4.Posté par sambote le 15/02/2014 15:57
@2 c'est faux:
http://www.guide-reunion.fr/breves/detail/la-leptospirose-a-letude/

j'ai toujours mangé du lièvre,sanglier,biche,perdrix,faisan, pendant la période de chasse et,je n'ai jamais rien eu, etc...faut arrêter de raconter n'importe quoi,sur ce, bon appétit
aux connaisseurs.
(Noé est un connaisseur.)

5.Posté par sonia la soeur de noé le 15/02/2014 17:06
moi aussi, je suis comme noé. Je commence toujours avec 3 doigts et souvent avec l’émotion toute la main y passe.

6.Posté par A mon avis le 15/02/2014 17:32
@ post 4 : vous êtes bien sûr de vous !

Si vous lisez bien les infos sur votre site touristique, (et qui n'a aucune valeur scientifique) on peut lire :
"on ne sait pas combien de souris, de rats, de chiens, de tangues ... ont été testés".
La rigueur scientifique ne semble pas être la première qualité de ces tests.

Dans le doute ....
Mais libre à chacun de penser ce qu'il veut et de manger ce qu'il veut.

Il n'empêche que cette chasse aux tangues n'a aucune justification, si ce n'est que de tuer pour le simple plaisir : ce qui constitue une réelle marque de cruauté !

7.Posté par Gromale le 15/02/2014 18:46
@6 : les gens sont libres d'être carnivores, en plus le tangue n'est pas une espèce protégée mais pourrait être assimilée à un gibier.

D'autre part, ça serait chouette si les chasseurs pouvaient passer du côté du boulevard Vauban, y a des tangues à chasser.

8.Posté par noe le 15/02/2014 21:26
Les tangues ne sont pas pucés ...Je les attrape depuis que je suis bébé ...Ils sont succulents et on peut les manger même le vendredi saint à Paques quand Jésus est mort sur la croix !

9.Posté par le neveu de noe et sonia le 15/02/2014 22:16
Bokassa aussi aimait commencer par trois doigts.

10.Posté par Jacques AFER le 16/02/2014 02:15
@ Poste 7 en France le hérisson (tangue) bénéficie d'un statut de protection total par l'arrêté du
17 avril 1981 il est donc interdit en tout temps et sur tout le territoire français
de détruire, de capturer, ou enlever qu'il soit mort ou vivant de commercialiser.
la réunion est un département français qu'est ce qu'on attend pour appliquer ses lois?
ici les gens n'ont aucun respect envers les animaux

11.Posté par Fred le 16/02/2014 04:10
Mdr, non merci! Je respecte chacun son truc, j'ai jamais goûté et je gouterais jamais!

12.Posté par Jacques Carriti le 16/02/2014 10:11
Il reste trois tangues à la Réunion et il faut absolument qu'on les tue ! ! !

13.Posté par noe le 16/02/2014 11:26
P 9
Mon neveu adoré parfois pour manger certaine chose , j'utilise 1 doigt et ça suffit à me donner du plaisir à bien déguster !!!
Ne pas oublier que la moitié de la population mondiale possède 20 doigts + 1 !!!!!!!

14.Posté par A mon avis le 16/02/2014 14:03
@post 8 noé : manger du tangue le vendredi saint est dans votre logique catholique vous qui, chaque dimanche, mangez le fils de votre dieu et buvez son sang !

C'est bien une marque de cruauté que de tuer les tangues pour le seul plaisir, et pour vous, c'est plus que du plaisir mais de la jouissance !
De plus, la gourmandise n'est-elle pas un vilain péché ?

15.Posté par le neveu de noe et sonia le 16/02/2014 16:05
Mon oncle a oublié le surnom de Bokassa "l'ogre de Berengo" au profit de ce qui passe sous la ceinture. Le naturel revient au galop.

16.Posté par teddy le 16/02/2014 19:50
vous pouvez pas laisser les réunionnais vivre leur vie, avec leur culture?? manger des tangues oui et alors? chacun sa culture il faut savoir respecter!

17.Posté par ziskakan le 17/02/2014 07:40
Ou sont passés les pro requins "écolos" pour défendre cet animal inoffensif qui est chez lui dans la forêt ?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales