Faits-divers

Opération coup de poing chez son huissier


Opération coup de poing chez son huissier

Information du Quotidien. Une assistante de direction s’est enchaînée hier dans les locaux d’un huissier saint-pierrois. Alors que sa société a été placée en redressement judiciaire il y a plusieurs mois, elle attend désespérément l’exécution du versement de l’acompte que lui doit le propriétaire des locaux de son entreprise.

Ce dernier avait pourtant été condamné mais le versement de la somme due tarde à venir au goût de cette professionnelle. 

Un compromis a été trouvé pour mettre fin à cette action insolite même si la somme versée ne correspondrait qu’à la moitié de ce qu’elle attendait selon l’assistante de direction.

Jeudi 20 Octobre 2016 - 07:57
Lu 2077 fois




1.Posté par Totochement i vient !! le 20/10/2016 17:28

Oui, quand il s'agit d'exécuter certaines décisions, les huissiers sont très sélectifs. Un PV de recherches article 659 est souvent envoyé au créancier qui doit se faire payer par certaines personnes protégées.

En tout cas, ce fait divers confirme la tendance actuelle : de plus en plus de problèmes vont se régler, au minimum à la ceinture Kaporal, sinon au cocktail Molotov et au fusil.

Dans les temps qui arrivent, il ne fera pas bon d'exercer certaines professions : huissier, avocat, personnel du contentieux à la Sécu, RSI... (c'est ce qu'on surnomme affectueusement "Makro" dans notre langue maternelle).


2.Posté par Eric le 21/10/2016 10:14

Et oui c'est véritablement dans ces situations extrêmes que l'on peut juger du talent ou du savoir faire de ces professionnels... car il y en a heureusement... parmi les band "makros" dont parle 1).

3.Posté par Mamyocline le 21/10/2016 20:46

Hélas trois fois hélas trop d'injustices proviennent de négligences ou d 'incapacité de certains professionnels à faire valoir nos droits ...et dans l 'affaire , c 'est toute la profession qui en pâtit !

Mais c 'est pas pour ce genre de cas qu 'a été créée l 'astreinte journalière ?
Elle devrait systématiquement citée dans le jugement ...ça éviterait ce genre de contrariété .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter