Social

Opération coup de poing à Carrefour et au Leclerc Butor

Le Cospar l'avait annoncé ce matin, "les opérations coup de communication" se poursuivent cet après midi.


Opération coup de poing à Carrefour et au Leclerc Butor
Selon notre journaliste sur place, une trentaine de manifestants aux couleurs de la CGTR se trouvent actuellement devant les grilles du supermarché. L'accès au magasin n'est désormais plus possible pour les clients souhaitant faire leurs courses. Par ailleurs, les services de sécurité empêchent les grévistes d'y entrer.
Tous les commerçants de la galerie marchande ont baissé leurs rideaux, les clients se faufilent par la "petite porte".
Le directeur du supermarché est en pourparlers avec les leaders syndicaux. "Il ne comprend pas pourquoi il est toujours visé".

Dans le même temps, une autre équipe du Cospar effectue la même opération devant le magasin Leclerc du Butor.
Jeudi 19 Mars 2009 - 14:55
Magali Payet
Lu 1680 fois




1.Posté par darkalliance le 19/03/2009 15:29
Quand devant les grilles de la RÉGION et du DÉPARTEMENT ?

2.Posté par Cécile B. le 19/03/2009 16:07
Ras le bol !!! Le Cospar n'a pas encore compris que ce n'est pas la solution ?

3.Posté par David le 19/03/2009 16:21
"Il ne comprend pas pourquoi il est toujours visé".


Carrefour sainte-clotilde et Leclerc Butor se trouvent respectivement à l'est et à l'ouest du Chaudron. L'arrière pensée est que "ça pète".
C'est le grand mépris des syndicats pour les gens du Chaudron. Et pourtant, la dernière fois, les personnes arrêtées en train de casser et de piller n'habitaient pas au Chaudron. Mais les syndicats fantasment encore sur les évènements de 1991. Heureusement, plus personne ne veut suivre.

4.Posté par Gros Louis le 19/03/2009 16:31
Mais qu'attend la police pour arrêter ces énergumènes, ces fauteurs de merde, ces "travailleurs" syndiqués protégés à vie qui pourrissent la vie d'honnêtes mères et pères de famille faisant tranquillement leurs courses.La France est un état de droit et le droit doit d'abord être au service d'honnêtes citoyens et non au service de ces mal famés sclérosés autour d'un espèce de vestige communiste (de nom, en réalité un capitaliste comme ceux qu'il fait semblant de dénoncer) qui fait passer l'intérêt de sa famille loin, très loin devant l'intérêt de tout notre département.. Et suivi maintenant par une pétasse qui ne sait plus où mettre sa tête.

5.Posté par boyer le 19/03/2009 16:35
qu'est qu'on en a à foutre des grilles de la region et du departement?
on paye suffisament d'impot locaux comme ça. C'est aux bénéficiaires de la LODEOM de mettre la main à la poche

6.Posté par darkalliance le 19/03/2009 16:48
Devinette : Il (elle) est à la RÉUNION, ce que Bernard MADOFF a été à la finance ... (sauf qu'au lieu de détrousser les riches, il (elle) détrousse les plus pauvres)

7.Posté par A moin même sa le 19/03/2009 17:47
A quand une opération coup de pieds aux culs de ces syndiqués surpayés à gratter leurs fesses?? Réunionnais, réveil à nou, nou lé pas plis mais nou lé pas moin que ces espèces de mal famés la non?? Et le préfet, qu'attend-il pour mettre de l'ordre et foutre à Domenjod ces imbéciles à la solde du parti capitaliste réunionnais du pote Paul et ses suiveurs??

8.Posté par Cambronne le 19/03/2009 17:53
Les grandes surfaces sont les châteaux forts d'antan faudrait que certains pensent à revoir sérieusement leur architecture prochainement comme les plus remarquables crack des chevaliers et autres fortins de l'époque médiévale.
Avec des nouvelles astuces pour mettre des mâchicoulis, on faisait pleuvoir l'huile bouillante, les pierres péi du haut des remparts sur les ennemis providentiel ...et bien sur sans oublier un beau pont-levis tout en bois de fer qui aura de chaînes pour remonter et descendre.

Et sur le long du chemin d'accés de chaque cotés des cages d'immersion en fer pour mettre à croupir les récalcitrants imaginez le tableau avec des corbeaux au dessus lol lol lol

9.Posté par tonton le 19/03/2009 17:53
le cospar demande la baisse de 20 pourcents sur les produits et en meme temps la hausse des salaires c'est la première fois que je vois qu'en baissant les revenus on arrive a dépenser plus.
de plus bloquer les libre services elle est ou la liberté de travailler pour ceux qui le veulent

10.Posté par Bébé le 19/03/2009 18:52
Cessez votre cinéma, messieurs/ mesdames de COSPAR! Si vous êtes honêtes envers vos "suiveurs", lancez des coopératives de consommation. TAK participé à vos manifestations, aurez-vous le courage de manifester devant les supermarchés appartenant à sa famille et lui-même?
COSPAR, dites-nous de quoi vivent vos responsables: HOAREAU, HOARAU, RATENON, RIVIERE etc

11.Posté par Cambronne le 19/03/2009 19:00
C'est dingue comme je découvre de plus en plus un esprit d'une masse libéral silencieuse à la Réunion
c'est encourageant ...pour l'avenir ...mettre un terme avec l'assistanat et l'oisiveté qui ne compte que sur l'état providence ...

12.Posté par darkalliance le 19/03/2009 19:04
Mr H ... A quand des opérations 'coups de poings' devant les grilles de la RÉGION et du DÉPARTEMENT ? Répondez svp !

13.Posté par Aurélie le 19/03/2009 20:03
Après les opérations coup de poing, les opérations coup de communication ! Les membres du COSPAR ont du vocabulaire !

Je ne comprends toujours pas comment 95% de la population se laisser emmerder par les 5% restant !

Je suis pour participer à une manifestation devant les grilles de la région. Mais devrons nous nous attendre à des représailles des CRS ou de la police ?

14.Posté par FRANCO le 19/03/2009 20:44
comme je ne cesse de le dire, de l'écrire en ne s'attaquant qu'aux conséquences et aux méfaits de la politique économique validée par Paul Vergès et la région, le COSPAR veut donner l'impression aux Réunionnais qu'il se bat pour l'intérêt général et qu'il a toutes les bonnes raisons d'exister et d'imposer par le rapport de force cette image de leur volontarisme. Mlaheureusement leurs actions ne sont que des emplâtres sur des jambes de bois qui ne peuvent que faire rire tous ces possédants qui ont mis en place depuis 20 à 30 ans les rentes de situation qui, dans une petite île de 2500 km2 et avec 800 000 habitants, leur ont permis de bâtir des fortunes personnelles et familiales à faire pâlir d'envie les plus riches familles capitalistes métropolitaines. Avec le soutien objectif de quelles forces politiques ont-ils pu réussir cet exploit qui a permis grâce à l'octroi de mer et aux impôts locaux à tous nos politiques de tous les bords de mèner grand train de vie ? Aujourd'hui le vrai combat pour les 400 000 Réunionnais qui sont dans la "merde", c'est de s'attaquer aux rentes de situation en examinant à fond les modalités de fonctionnement de ces rentes, en exigeant une vraie continuité territoriale des biens et des personnes qui seule, assumée par l'Etat, l Europe mais aussi les Réunionnais eux-mêmes, pourra faire que les prix à la Réunion seront sensiblement les mêmes qu'en métropole et en Europe, que tous ceux qui accumulent en poupées russes, grâce à de multiples sociétés écrans les prélèvements des marges et donc des profits tout aussi abusifs que les billets d'avion. Quand tous ces prélèvements : commissionnaires en métropole, transporteurs, transitaires, intermédiaires des centrales d'achats, multiples profits sur lesquels, cause finale et très lourde, l'octroi de mer et sa taxe additionnelle se prélèvent de façon juteuse, et sur lesquelles viennent s'ajouter en plus les marges des distributeurs et des revendeurs locaux ! Tant que personne n'aura le courage de démanteler cette filière d'escrocs très solidaires entre eux, il n'y aura pas de baisse réelle et surtout durable des prix, donc d'amélioration du pouvoir d'achat quelles que soient les augmentations de revenus arrachés par la lutte. Tous ce que nos prédateurs se seront fait arracher par la lutte, ils le récupèreront toujousr puisque leurs combines n'auront pas été démantelées.
Comment la région et son président va-t-il financer ses projets pharaoniques s'il ne presse pas les citrons réunionnais. Comment les Réunionnais peuvent ils être naïfs au point de croire que quand Paul Vergès réclame à l'Etat et à l'Europe de l'argent ce serait pour ses concitoyens ? Ne vous a-t-il pas démontré avec les billets d'avion de sa compagnie quelle était sa conception de la gestion publique ? Avec sa Maison des Civilisations, l'équivalent du Air Force One de Ravalomanana, ( dont il n'a pas besoin pour ses dépalcements puisqu'il a les avions de sa compagnie pour aller en Chine et où bon lui semble ) pour lui permettre de mettre sa fille Françoise "en l'air" pour assurer sa succession, Pierre lui semblant aujourd'hui beaucoup plus difficile à faire avaler aux Réunionnais. Ce n'est pas pour rien que des négociations avaient été conduites pour qu'elle soit l'animatrice des Etats Généraux à la Réunion en avril et mai prochain. Cela aurait été un excellent tremplin pour un mandat de député européenne pour fifille, récupérant le mandat de son papa, excellent strapontin pour envisager lui succéder à la région en 2010 en figurant en bonne position sur la future liste de papa sur laquelle d'ailleurs nous verrons apparaître beaucoup d'agitateurs actuels du COSPAR !!!!
Les Réunionnais vont-ils encore se faire rouler longtemps dans la farine par les "chargés de mission " du clan Vergès au PCR ?

15.Posté par chantal le 19/03/2009 21:24
1. Posté par darkalliance le 19/03/2009 15:29

Quand devant les grilles de la RÉGION et du DÉPARTEMENT ?
--------------------------------------------------------------------

et Mairies

On se trompe de cibles

Qui nous saigne avec des taxes qui augmentent chaque année (que la décentralisation a permis par les pouvoirs transférés

le maire qui gère trés mal sa commune et dépense sans compter pour paraître ( style victoria )
qui augmente les taxes foncieres et locaux sans se soucier si les familles pourront payer

les présidents des collectivités idem
( et verges qui ose défiler alors que c'est lui avec de l'octroi mer qui nous pompe pour assouvir ses projets pour sa postérité )

cospar aurait pu aider vraiment si il avait ciblé ses institutions Jean-Hugues Ratenon. etc vont se retrouver employés par région etc....

ivan le terrible travaille à la mairie de ste suzanne qui est communiste les dés sont pipés par eux

ils sont la plus part à l'abris mais ils ont besoins des petits qui se laissent manipuler

il ne faudra que pour des hommes et femmes libres de toutes attaches et liens avec des partis ou club de ..........






16.Posté par franck974 le 19/03/2009 23:54
gros louis, david et aurélie ont bien raison dans leurs commentaires
inacceptable en ces temps de crise
mais je pense que la police, sur plainte, finira dans le proche avenir par intervenir

17.Posté par daniel le 20/03/2009 07:27
comme dit créol in tomate y gate in barrique salée, deux trois couillon y travaille pas parceque zotte lé à la tete syndicat y emmerde domoun,

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales