Economie

Onze banques condamnées à 385 millions d'euros d'amende

Ce lundi, les principales banques françaises ont été condamnées à 385 millions d'euros d'amende sur la mise en place d'une tarification interbancaire sur les chèques qui serait préjudiciable pour l'économie. De quoi relancer la polémique sur l'équité des frais bancaires.


Onze banques condamnées à 385 millions d'euros d'amende



Ce lundi, l'autorité de la concurrence a condamné onze banques, les banques françaises étant les plus touchées, à une amende record de près de 385 millions d'euros sur la facturation des chèques par l'intermédiaire d'une tarification interbancaire.

Cette amende a été annoncée alors que la ministre de l'Economie, Christine Lagarde, doit aborder la question des frais bancaires, ce mardi à Bercy, durant une réunion du Comité consultatif du secteur financier.

La ministre souhaite que les frais bancaires facturés aux clients soient plus encadrés et que les pénalités en cas d'incident de paiement soient réduites.

Sanctionnées pour des frais interbancaires

Cette amende est la plus lourde jamais infligée au secteur bancaire par les autorités françaises. Les établissements bancaires ont été sanctionnés "pour avoir mis en place de manière concertée et appliquée de janvier 2002 à juillet 2007, une commission interbancaire de 4,3 centimes d'euros sur 80% des chèques échangés en France, à l'occasion de la dématérialisation du système de compensation des chèques", a souligné l'Autorité de la concurrence.

"Cette dématérialisation du système de compensation a permis aux banques de réaliser d'importantes économies, les consommateurs et les entreprises n'ont pas pu pleinement profiter de ce progrès économique", ajoute-t-elle.

Les onze banques concernées par cette amende sont la Banque de France, BPCE, la Banque postale, BNP-Paribas, la Confédération nationale du Crédit Mutuel, Crédit Agricole, Crédit du Nord, Crédit Industriel et Commercial, LCL, HSBC et Société générale.

L'autorité de la concurrence a déjà indiqué que les établissements bancaires étaient aussi dans son collimateur pour la tarification en matière de cartes bancaires, cette décision sera prise en janvier 2011.
Mardi 21 Septembre 2010 - 08:20
Julien Delarue
Lu 2092 fois




1.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 21/09/2010 08:38
385 millions d'€ d'amende SEULEMENT pour 700 Millions d'€ de bénéfices réalisés par l'opération...

2.Posté par Lois le 21/09/2010 08:44
Frais de gestion, frais de tenue de compte, frais ceci, frais par la...
Avec tous les frais réunis ça fait plus de 700 Millions €, l'amande infligée leur coute que la moitié.

Ils sont forts ces banques, tous des voleurs...

3.Posté par un mouton le 21/09/2010 09:28
Le problème est quand on parle de "banque" on voit qui ? L'employé au guichet qui vous fait signer les papiers. Mais jamais au grand jamais ceux qui sont dans les grandes salles du Conseil d'Administration et qui dictent leurs lois aux pauvres épargnants.
Le monde à l'envers avec cette nébuleuse : nous sommes obligés de déposer notre argent chez eux, ils le font travailler à leur profit, ils nous font payer un maximum l'utilisation qu'ils en font, ils nous maltraitent, ils nous méprisent.
Que faire face à ces principes fondamentaux qui sont à mon avis obsolètes et méritent d'être revus ?
Que font nos grands économistes pour sauver ce système qui profite unilatéralement aux banques ?
Besancenot parle bien de la perversité du système. Un grand Soir ?

4.Posté par droit au but le 21/09/2010 09:40
repompage de l'information dans toutes vos infos comme dit votre patron pitoyable!!!!!

5.Posté par Franck ROBERT le 21/09/2010 10:15
Ces 385 millions d'euros d'amendes iront sur quel compte ?

6.Posté par FRANCO le 21/09/2010 11:08
Mon ami Franck ROBERT, tu oublies que Sarkozy et sa ministre des finances viennent de faire cadeau de 400 millions € dont 220 millions e lui resteront définitivement acquis et qui vont donc en partie finir sur son compte !

Comme la caisse du Trésor Public est vide après avoir si bien renfloué les banques qui ont tant spéculé sur les subprimes par cupidité, cette amende arrive à point pour NANARD qui pourra ainsi se mobiliser à "fonds" ( pour 220 millions € !) pour faire réélire son généreux donateur sur l'argent public de tous les Français. Quelle grande générosité de Nicolas en faveur de ce pauvre NANARD !

7.Posté par pere Plexe le 21/09/2010 11:39
condamnés CERTES
mais ON sera remboursés ?
ou ca rentre dans la poche de SARKO ?

8.Posté par OLLIVIER le 21/09/2010 12:10
Que représentent pour eux, pour ces voyoux, cette somme ridicule de 385 millions, vont ils être condamnés à rembourser leurs clients ?
Ici ca n'est pas la même chose si vous contestez un peu trop ces pratiques, Bruno B ou Alain H vous virent carrément disant " vous contestez trop souvent " ca ne peut plus durer, mais lorsqu'une employées végétative commet erreur sur erreur c'est vous qui etes taxés et sans excuse même si parfois les extournes sont faites . Bien Fait Couillon .... Voila des initiales prédestinées n'est ce pas BB / CF

9.Posté par chabouc le 21/09/2010 13:25
je ne vous comprends pas !

Vous savez tous que les banques vous ponctionnent des sous et vous continuez à y rester comme client, du moins dans celles qui sont les plus onéreuses. Si vous vous donnez la peine de vous renseigner comme par exemple en lisant le dernier rapport paru dans le "Nouvel Obs" vous pouvez voir que deux banques sortent du lot de ces voleurs :

ING Direct : entièrement gratuite
Boursorama : 18 € de frais par an si vous optez pour la sécurisation de vos modes de paiements.

Alors qu'attendez vous pour changer de banque. En ne le faisant pas pourquoi voulez vous que ces banques changent de politique tarifaire ?

Tant qu'il y aura du jus vous serez pressés comme des citrons !

10.Posté par Roupie de sansonnet le 21/09/2010 17:50
385 millions d'euros, c'est moins que 1 millième de la somme du sauvetage des banques !


12.Posté par citoyen le 21/09/2010 18:12
9.Posté par chabouc le 21/09/2010 13:25

Ces banques sont-elles représentées localement?

Parce que quand y'a un problème ou une demande spécifique, si c'est pour n'avoir qu'un numéro de téléphone ou un site internet pour parler... Il faut voir aussi cet aspect là.... Même si oui, il faut faire jouer la concurrence.

13.Posté par chabouc le 21/09/2010 19:30
Reponse au post 12.
Bien sur ces banques n'ont pas d'agence à la Réunion. Est-ce pour autant un problème ? n'achetons nous pas des produits sur Internet ? et pourtant ces magasins n’existent pas localement !
Moi je suis un client d'une des 2 banques citées dans mon post depuis plus d'un an, j'ai un chéquier, une carte de crédit , un découvert, des prêts personnels, un livret A. Mon salaire y est intégralement versé, je fais des virements vers d'autres banques, je voyage, je retire de l'argent dans n'importe quel distributeur de billet et ce dans toute la zone euro.
Je communique avec la banque par email, j'ai toujours une réponse dans les 24 h et même je peux les joindre par téléphone sur un n° totalement gratuit.

Si vous avez ces mêmes services ici pour zéro € je suis preneur, mais je ne me fais pas d'illusion sur votre réponse. Après tout si ça vous amuse de dépenser de l'argent pour engraisser les banques, ça vous regarde !

14.Posté par Montfort le 22/09/2010 09:17
A chabouc post 13: Oui, mais qui sont derrière ces banques en ligne ??

15.Posté par thiburce le 22/09/2010 09:40
D'accord avec Chabouc, tous chez Boursorama, filiale de la Société Générale et faison fermer tous les guichets de banque à La Réunion, sauf La Poste pour maintenir les GAB.

16.Posté par môvélang le 23/09/2010 18:34
hum!!!!!! les banques volent leurs clients,( les pauvres pas les clients riches) ils ne sont pas condamnés à les rembourser, mais à rembourser à l'état!
çà me rappelle l'histoire d'un très vieil ami, mais pas comparable, lui, il volait les riches qui volaient les pauvres pour le redonner aux pauvres.
bin oui, l'état français vole les riches qui volent les pauvres pour le redonner aux riches! allez comprendre!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales