Société

Ondes sonores: Un nouveau système pour éloigner les requins ?


Ondes sonores: Un nouveau système pour éloigner les requins ?
Une nouvelle association baptisée "Requin intégration" vient de voir le jour. Présidée par Jean-Bernard Galvès, 58 ans et orthodontiste de profession dans le Sud, l'association veut promouvoir une nouvelle forme de "lutte" contre les requins, tout en préservant l'espèce, à travers un dispositif d'éloignement des squales basé sur les ondes sonores, rapporte le Jir dans son édition ce matin.

"L'idée de cette association est de contribuer à la protection des requins et de l'environnement tout en arrivant à concilier les activités humaines", explique en introduction Jean-Bernard Galvès. Ce dernier est un amoureux de la mer et pratique depuis plusieurs dizaines d'années la plongée et la chasse sous-marine. "J'ai une bonne pratique des requins. J'ai longtemps plongé avec eux, notamment au large de Djibouti, et certains scientifiques font appel à moi", ajoute-t-il.

Jean-Bernard Galvès voulait monter cette association depuis un an environ. la continuité de cette crise requin et les solutions proposées l'ont poussé à sauter le pas. "Dès le départ de cette crise, on pensait qu'il n'y avait que deux solutions. Soit il fallait éliminer les requins ou arrêter le surf. Installer des drumlines (voir ici) est une méthode efficace pour protéger les surfeurs mais ne seront plus acceptées par les écolos. Je me suis dit qu'il fallait agir", explique-t-il. Dans ses cartons, Jean-Bernard Galvès a une solution, même si elle reste à "expérimenter à une grande échelle" de son propre aveu, qui consiste à utiliser des ondes sonores pour éloigner les requins.

"Des décisions sont prises alors qu'il y a une certaine méconnaissance du requin à la Réunion"

"Tout part d'un incident avec mon fils (qui remonte à une quinzaine d'années ndlr), qui se fait charger par un bouledogue. Je hurle sous l'eau et le requin change de route. Une anecdote qui reste dans un coin de ma mémoire. Est-ce le cri ou le hasard qui a fait changer de direction au bouledogue ?", s'interroge-t-il. De là va naître l'idée des ondes sonores. "Je suis sur le même principe que Fred Buyle (apnéiste belge venu à la Réunion ndlr), il faut occuper l'eau. Un requin peut utiliser ses yeux dans une eau agitée et trouble mais ne verra rien comme nous. Par contre il perçoit toutes sortes de vibrations. Et notre façon de nager peut les éloigner et effrayer le requin. Nos mouvements et les sons sous l'eau propagent des ondes. Avec un système sonore, comme des hauts-parleurs, il est facile d'envoyer un signal pour lui donner l'impression que quelque chose lui fonce dessus", précise Jean-Bernard Galvès. L'idée est de placer judicieusement des hauts-parleurs dans l'eau pour propager des sons et faire fuir les squales.

Une solution qui aurait déjà séduit des scientifiques spécialisés de la question du requin, notamment ceux du programme Charc. "Mais il reste des expérimentations à faire, notamment savoir s'il y a une gêne pour les baigneurs. Le but est de rendre les zones balnéaires hostiles aux requins, tout en les laissant tranquille dans les zones de la réserve marine", souligne-t-il.

Dans sa démarche, Jean-Bernard Galvès a décidé d'interpeller la Préfecture pour intégrer le comité réunionnais de réduction du risque requin. "Je n'étais pas partie prenante jusque là et encore moins observateur, mais je vois que des décisions sont prises alors qu'il y a une certaine méconnaissance du requin à la Réunion", conclut-il.
Lundi 15 Avril 2013 - 16:50
Lu 3131 fois




1.Posté par bruce le 15/04/2013 17:05
effectivement un simple cri peut suffire a faire chapper le requin. Voila pourquoi la phobie des opr est risible quand on les voit se mettre à l'eau avec leur fusil harpon.


Il est vrai aussi que la préfecture prend des décisions irrationnelles sur les drumlines, l'erradication des 20 requins ciguaterique et là c'est franchement inacceptable.

2.Posté par delirium très épais le 15/04/2013 20:06
Bruce est toujours aussi gravos, mais ma foi, si ça marche on prend...mais on doute.

3.Posté par Caton2 le 15/04/2013 20:32
On connait déjà les shark-shields, qui peuvent avoir l'effet contraire que celui souhaité: attirer les requins au lieu de les éloigner. Je viens de lire sur Clicanoo que des bretons ont développé un système déjà utilisé par l'armée américaine: le Dearteck (Dispositif d’éloignement anti-requins), qui émet à la fois une onde électromagnétique et des ultraviolets pulsés par laser.
Là il s'agit encore une fois de bricolage local, sans aucune base scientifique, sans expérimentation. Comme le dit l'Ardèchoise: qui va payer l'expérimentation de ce dispositif fumeux? Quand va t-on enfin accepter l'expérience des autres et mettre en place des dispositifs qui marchent et ne coûtent pas cher dans la mesure où ils sont universellement utilisés partout où il y a des requins?
Quand va t-on enfin mettre en place drum-lines et filets?

4.Posté par yaka le 15/04/2013 20:36
qui va payer ? mdr.. mais l'état mon jeune ami.. en investissant un euros de recherche et de stucture, il récupère 20 fois sa mise tourisme.... sauf si on laisse les 20 millions de visiteurs pour maurice et les 400 ou 500 allumés qui n'ont rien à faire ni à visiter ici...... parce que ma question , à moi.. c'est à maurice ou à la réunion que y'a le plus de chose à FAIRE ?

5.Posté par Prurit de la côte le 15/04/2013 20:41
@Burce : " l'erradication (sic) des 20 requins ciguaterique (re sic sic) et là c'est franchement inacceptable."

---> Un génocide, au moins ?

Mouaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaahhhhhhhhhh !!!

6.Posté par Thierry le 15/04/2013 20:47
Et si on mettait plutôt les vigi-requins en poste dans des cages ... est-ce que cela ne serait pas plus efficace qu'en tant que chaire à pâté en maillot bain ... A coup sûr, on ne leur donne ni GSM, ni journaux ou tablette ... un siège ça oui ... Parce que je me mets à leur place. Je vois un requin, oui je dois donner l'alerte mais ça reste un requin ... donc la cage, comme poste de garde ... et d'alerte avec pourquoi pas un outil pour le son à usage ponctuel donc respectueux des autres animaux de la mer ...

On allierait l'emploi, le respect de la mer et de ses autres habitants à une pseudo-sécurité ... en attendant qu'un bureaucrate finisse par nous pondre une action raisonnable et plus sécurisante ... qui ne tourne autour du business pour faire gagner beaucoup d'argent à son copain ...de REQUIN.

En attendant, de réfléchir, ça ne résout pas le problème ... Y en a qui ont des vagues artificielles à vendre ... et à en croire les faits ... le public (même o ki) ne manque pas ??? Heum !!! That is the question ???

Et dire qu'à une époque, la dent de requin pendait au bout d'un collier et c'était mode ... comme le combi ...WWW

7.Posté par En 2013, les surfeurs australiens contestent les drumlines le 15/04/2013 21:21
Au mois de janvier 2013, l'abattage d'une femelle requin tigre de 500 kg attrapée sur une drumline a suscité un débat houleux sur le programme du gouvernement de l'État de la gestion des requins sur la Sunshine Coast.

Les commentaires suivants ont été publiés sur la page facebook de Sunshine Coast ABC :


"Il ya toujours eu des requins dans l'eau et comme un gamin, nous avons utilisé de quitter le surf lorsque le« requin cloche »a retenti, regarder le« fantôme »passent ensuite revenir po Il ya trop de tuer des animaux vus à générer la peur." - Gail Podberscek

"Complètement mort inutile d'un requin tigre femelle enceinte, et un affichage hideux de ce que les humains sont capables. Nous devrions enseigner le respect des animaux dans leur environnement naturel, laissons l'océan et sa faune seul." - Lou Gleeson

«En tant que chasseur sous marin, je peux confirmer les observations de plus de requins, au cours des 2 dernières années, mais je reconnais le risque à chaque fois que j'entre dans l'eau, il est de ma responsabilité, mon risque. Je n'ai pas besoin requins tuent quiconque» pour ma sécurité ". "- Brendan Chan

"Tous ces discours sur la sonnette d'alarme et les alarmes de requin est hilarant! Si nous n'avons pas constantes patrouilles aériennes d'un tel système serait un geste symbolique." - Fred Nerkinson

"Laissez les requins-être. C'est leur maison, pas la nôtre." - Kristy Toscano

8.Posté par Requin cocotier le 15/04/2013 21:33
Tiens tiens je pensais que les requins ne s'en prenaient qu'aux surfeurs... Comme quoi même les plongeurs sont concernés!!! Et pas qu'un peu!

Ou alors Mr Galves et fils appâtaient les requins et saumuraient sévère pour pouvoir se vanter comme il l'a fait sur Facebook, d'avoir nagé avec 15 requins. D'autres l'ont aperçu saumurant comme un malade pour pouvoir nager avec un requin tigre pendant une heure au large des Roches Noires, plage fréquentée par des enfants, par vos enfants. Si il y a "une certaine méconnaissance du requin à la Réunion", il y a également une bonne dose d'inconscience de certains.

Au final, encore un à l'égo surdimensionné, qui voudra sa part du gâteau, afin de tester son petit gadget et plonger à moindre frais.

9.Posté par Ground Control to major Tom le 15/04/2013 21:54
On constate que dans l'intitulé, l'humain arrive en troisième position...
"L'idée de cette association est de contribuer à la protection des requins et de l'environnement tout en arrivant à concilier les activités humaines"

10.Posté par Bruce le 15/04/2013 21:56
1.Posté par bruce
toujours aussi décérébré ce bruce

11.Posté par Requin cocotier le 16/04/2013 06:16
@8

Drum lines contestées par les bobos écolos, mais toujours utilisées!!!

Et toi aussi qui aime tant l'Australie :
"L'Australie s'interroge sur la protection des requins après une série de drames"
http://www.lemonde.fr/international/article/2012/07/16/l-australie-s-interroge-sur-la-protection-des-requins-apres-une-serie-de-drames_1734250_3210.html

"En Australie, les requins trop près des plages seront tués"
http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2012/09/27/en-australie-les-requins-trop-pres-des-plages-seront-tues_1766720_3216.html

Là-bas, on parvient à concilier CHASSE, ALERTE ET RECHERCHE. Et on y viendra à la Réunion!

12.Posté par ouhin OUHiiin, un requin enoOÔrme - non ils sont doubles , hips ! le 16/04/2013 07:08
oui ce bruce est tres tres decerebré.


les requins, non!
mais la drunkline ferru, ferrugineuse oui !

(7 condamnations au casier, dont 3 pour des conduites en état d’ivresse + 8 mois de prison, dont 2 fermes avec mandat de dépôt)

13.Posté par la vigie le 16/04/2013 07:43
Cétune honte !!!

Nos requins de nout'péï iriske devenir sourds akoze d'une idée bruyante ki viens d'un zoreil ???
keu va dire nout' dépitée maire de Sinpôl ki conné bien SA mer ???

14.Posté par rantanplan le 16/04/2013 09:48
12.Posté par Requin cocotier

oui tes articles sont datés de 2012; En 2013 la situation a evolué et les drumlines sont contestées en australie aussi bien par les scientifiques que les usagers de la mer surfeurs compris. C'est la presse australienne qui le dit

Shark capture causes biting debate
14 January, 2013

15.Posté par un naileron de rokuin dan lo ! le 16/04/2013 10:09
bravo J.B Galves.. MERCI pour votre intitiative.

au moins il y a d'autres alternatives que ceux dont les super surfers974 veulent à tout prix nous faire croire à travers bon nombre de page fb (fais pitié, tjrs les mêmes).

bah oui, c'est pas facile d'avoir du sang sur les mains !
(surfer en fin de journée, après des fortes pluies, dans une eau trouble (mauvaise visibilité)).

merci encore monsieur J.B.

16.Posté par Prurit de la côte@12 le 16/04/2013 13:02
Un effort d'humour, c'est déjà ça mais....

A qui appartiennent ces méthodes : attaques personnelles, stigmatisation d'un groupe à travers un individu, évitement des vrais problématiques et égarement récurrent dans le caniveau ?

Réponse : aux fasciste/staliniens et populistes, despotes, et.... aux squalophiles morbides !

Technique minable qui révèle le fond de son auteur : merdique.

17.Posté par Y A BON LE GATEAU ! le 16/04/2013 16:39
" Soit il fallait éliminer les requins ou arrêter le surf. "
où avez vous vu, M Galvès, que quelqu'un veut "éliminer les requins" ?
les drumlines permettent de REGULER et non d'éliminer ou d'eradiquer les requins.
En choisissant cette tournure de phrase, vous jouez le jeu de désinformation des ong qui cherchent à dresser l'opinion contre cette solution.
Malheureusement, vous perdez ainsi beaucoup de crédibilité...

Quand vous parlez de la méconnaissance du requin à la réunion, je veux bien vous croire.
mais cette solution n'est pas réunionnaise ! elle est adoptée par des pays qui étudient les requins et cette question de sécurité depuis des dizaines d'années !

votre invention est séduisante mais combien de temps encore avant que des TESTS FIABLES prouvent que ça fonctionne ?
Trouvez une entreprise qui financera tout ça et si ça marche vraiment, on pourra remplacer les drumlines par vos hauts parleurs.

18.Posté par Alcover le 16/04/2013 18:08
@ 17

les pleureuses ne veulent pas se satisfaire de 5 attaques sur nageur par siecle. Elles exigent de baisser encore plus l'improbabilité avec leur drunkline. Hors le risque zero n'existe pas ....sauf à E-LI-MI-NER les requins.

voila pourquoi il faut reffecter les centaines de miller d'euros donné au syndicat des pecheurs et au syndicats des surfeurs pour financer la recherche qui permettra de developper des emplois pour exporter dans le monde. Avec 45% de chomeurs on ne peut pas negliger pareille opportunité de faire rayonner la reunion sur la plan scientifique et industriel dans le monde entier

19.Posté par Fatch de cong le 16/04/2013 19:53
@16:

"A qui appartiennent ces méthodes : attaques personnelles, stigmatisation d'un groupe à travers un individu, évitement des vrais problématiques et égarement récurrent dans le caniveau ?

Réponse : aux fasciste/staliniens et populistes, despotes, et.... aux squalophiles morbides !"

Ben ....en fait.....Ce sont TES méthodes !! ça fait quoi qu 'on te copie??? ta rage ne passe toujours pas ?
tu vas t 'étrangler si tu continues.....
J'ai dit , Cong

20.Posté par Cheyne le 16/04/2013 20:04
Les requins n'aiment pas la DubStep c'est bien connu ! Mais les pleureuses non plus , elles préfèrent
un son comma :
http://youtu.be/rPYHlZhz4U4

21.Posté par LINOX le 17/04/2013 17:25
Depuis longtemps j'ai proposé de discuter (presse et élus locaux) du :
pourquoi autant d’attaque de requin depuis 3 ans a la Réunion.
Regarder les éruptions volcanique et comparer avec les attaque de squales.
Vous comprendrez le comment du pourquoi !
un volcan en éruption fait vibrer le sol sur plusieurs kilomètre en profondeur...

22.Posté par Ricounet le 17/04/2013 19:48
Bravo Tété, bonne remarque !!!
Comparons les attaques avec les périodes d'éruptions volcaniques.

23.Posté par Cheyne le 17/04/2013 21:58
@22 ouaips !!!! il faut empêcher le volcan de vibrer !! Mais les géologues vont s'organiser et s 'y opposer sait sure , ceux son des extremistes de merdes ,heu ceux sont des fassistes et des gros nazis ! il fo empecher le volcan de peter ....Et si on fesait un trou dedans pour laisser sortir la larve?????

24.Posté par Marthe Saurien@l'IRD le 25/04/2013 22:17
Rions un peu :

SCOOP ! L'IRD une nouvelle fois à la pointe de la réduction du risque requin !

Un célèbre chercheur squalophile, Jean-Bierre Calveste, a mis au jour une technique imparable pour faire fuir les requins bouledogues : la flatulence, i.e. production de gaz gastro-intestinaux, appelée plus prosaïquement "pétou", "prout" ou bien encore "louise".

En effet, l'on sait déjà grâce à un éminent intellectuel local qu'en cas d'attaque par un requin bouledogue ou tigre, il suffit de crier ("Aline pour qu'elle revienne" est le cri plus efficace) pour mettre en déroute le noble animal. Il fallait y penser, merci à lui, la science lui en sauria gré.

Mais est-ce bien suffisant comme technique pour sauver sa peau face à un rokin en frénésie alimentaire ?

D'après l'IRD, qui compte parrainer ce projet écochitoyen -au même titre que les applis i-foune révolutionnaires d'un autre brillant philanthrope-, il arrive qu'avec l'âge le bouboule perde l’ouïe. Dans ce cas de figure, le surfer aura l'air nigaud à crier sous l'eau, le pauvre poisson n'entendant rien !

Après avoir émis l'idée d'équiper (aux frais du contribuable évidemment) les plus vieux bouledogues d'appareils auditifs dernier cri (ah ah ah), l'auguste institut a décidé de mettre son paquet sur une technique complémentaire, la "louise salvatrice" (LS) ou encore le FSSS (Flatulence Shark Security Service). Un demi million d'euros ont ainsi été lâchés afin que soient financés des tests en piscine avec des grenouilles. L'expert du projet, Kévin Blairon, un étudiant en BTS NRC, sera le référent international du projet, fort d'une expérience d'un quart d'heure dans le marais poitevin.

D'après Marthe Saurien, directeur de l'IRD, "le plus dur sera de trouver des volontaires prêts à risquer leur boardshort et à adopter sur le long terme un régime alimentaire idoine, à partir de haricots rouzes et autres grains". Gageons que les surfers réunionnais, qui ont développé de grandes aptitudes de cobayes ces dernières années, sauront répondre à l'appel du pet salvateur. Il en va de l'avenir de la filière surf !

Mais comme souvent il y a un hic, ou plutôt un prout. En effet, d'abord sollicités pour entrer dans le GIE constitué à cet effet, l'ONG Si Chépèrs a décidé de se retirer du projet... Et même de combattre "cette nouvelle forme de barbarie, de maltraitance animale visant à faire subir à ces animaux majestueux les effluves abjectes d'une humanité putride jusque dans ses intestins." L'ONG précise également qu'elle est "humaniste et surtout pas misanthrope". Dorénavant, l'ONG qui aime bien les requins qui mangent les gens s'associera à une autre ONG, "Haricots sans frontières" afin que cesse le massacre qui n'a pas encore commencé des haricots rouzes et autres grains flatulatoires" et qu'on cesse également de "martyriser les requins bouledogues, qui sont dans leur élément et qui n'ont pas demandé à être dérangé à l'heure du repas". Aux dernières nouvelles, SOS pas de cerveau et la fondation Brigitte Bardot auraient décider de co-signer une lettre dilatée (c'est encore plus fort qu'"ouverte") à destination du préfet Edouard Lenine, toujours très sensible à la cause flatulatoire.

A suivre

Source : la Gazette de l'ïle

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 09:32 Saint-Pierre: Un requin bouledogue prélevé

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales