ZinfosBlog

On verra après !


Je me définis comme une ménagère qui écrit.
 
Une ménagère, mère de deux enfants, qui prend part à la vie citoyenne. Impliquée dans le tissu associatif, je regarde de près et rarement de loin, la chose publique.

Pour qui vais-je voter ? Qu’est-ce que ce(tt)e candidat(e) nous propose ? etc etc.
Bingo, j’ai fait le bon choix.

Depuis qu’il s’était lancé il y a un peu plus d’un an, je le suivais et lisais de près.
Je le voyais arriver quand mon entourage ne jurait que par la droite, la gauche, l’extrême.
Je le voyais arriver comme une étoile scintillante dans la brume.
Au fil des semaines, je le découvre profondément sincère, poli, réfléchi, naturel.

Plus les échéances se rapprochent plus je le vois traverser le champs des sarcasmes et autres vannes bien rodées.
Au premier tour, il est premier.
Au deuxième tour, il est premier.

Il a quelque chose que les autres n’ont pas. Non pas sa jeunesse, ni son audace encore moins son intelligence. Non, il a comme dit la chanson, un supplément d’âme.

Mêlée à la foule de la place du Louvre ce soir-là, la foule venue l’applaudir a quelque chose "en plus".  Les gens parlent fort, pleurent doucement, rient, s’interpellent. Ces gens, pour la première fois, viennent de différentes régions. La foule est métisse. De nouvelles couleurs transparaissent dans l’horizon français. La France n’est plus exclusivement blanche. Il y avait ce soir-là des gens de toutes origines, heureux pour ce  nouveau président venu non pas de nulle part mais d’Amiens. Il nous a promis qu’il veillerait sur la République. La France pays des Lumières et des droits de l’Homme peut dormir tranquille… Un tout jeune président est là, c’est l’essentiel.

On verra après !
 



Suivez le ZinfosBlog de Gilette Aho
Lundi 8 Mai 2017 - 16:32
Gilette Aho
Lu 476 fois



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter