Culture

Omaz ô parabolèr Alain Peters


Crédit photo: Jean-Pierre Cambefort
Crédit photo: Jean-Pierre Cambefort
À peine sorti en mai dernier, que le vinyle gravé par un label européen était épuisé. La musique d’Alain Peters s’exporte et continue de convaincre à La Réunion et dans le monde. 

De nombreux hommages lui sont rendus cette année. Et parmi eux celui de Ananda Dévi Peters, sa fille qui réunit " les dalons, la famille et ces frères d’âmes ou voyageurs lointains" qui n’ont peut être pas connu le poète et musicien, mais qui aujourd’hui font résonner sa musique.

Loyy Ehrlich, Piers Faccini, Nathalie Natiembé, Christime Salem, Bernard Brancard, Réné Lacaille ou encore Danyèl Waro… Des artistes d’horizons musicaux différents qui diffuseront "leur déclaration d’amoursur les scènes du Palaxa, du Kerveguen le vendredi 18 septembre à 20 h et 21 h, et pour une soirée unique au complet sur la scène du Teat Plein Air à Saint-Gilles le samedi 19 septembre 2015.

 
Vendredi 11 Septembre 2015 - 12:45
Lu 1945 fois




1.Posté par jojo27 le 11/09/2015 12:36
il le merite ce grand homme qu'il était de son vivant. De faire valoriser la musique créole. Pour un autodidacte, il a su avancé à sa façon. Et transmettre son savoir de la créolité .

2.Posté par KLD le 11/09/2015 20:06
Peters un grand paraboler, zarboutan la magie de la langue créole .

3.Posté par lglglgl le 12/09/2015 11:12
Entre les bourrins de la mairie qui élaguent et massacrent les abords de l'étang et les artisans qui déversent sans vergogne leurs solvants, la prise de conscience et la sensibilité pour le respect de la nature a du mal à faire son chemin.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales