Economie

Octroi de mer: Les artisans boulangers en colère


Les boulangers l’ont mauvaise.

Depuis le 1er juillet, un octroi de mer de 6,5% leur est imposé sur un produit sans lequel ils ne pourraient exercer leur métier : la farine. Avant cette date, son importation ne leur coûtait rien.

Selon eux, la décision du Conseil Régional a été prise aux dépends des professionnels, des consommateurs, et au détriment de la qualité. Les artisans ne comprennent pas pourquoi l'importation de la farine est taxée de 6,5% alors que celle de pain surgelé ou congelé ne l’est pas, rapporte la presse.

Importer des produits surgelés risquerait de concourir à la disparition d’emplois sur l’île, d'après les boulangers. Les consommateurs, eux, pourraient bien débourser davantage. Une hausse évaluée entre 1 et 5 centimes, précise le JIR.

Les boulangers ont demandé une table ronde avec la Région et les chambres consulaires. 
Jeudi 9 Juillet 2015 - 09:41
Lu 2796 fois




1.Posté par amikao le 09/07/2015 10:14
Coût de cet impôt: moins de 2€ par an par habitant!

2.Posté par mazenbron le 09/07/2015 10:24
Les boulangers ne veulent pas etre menés à la baguette,ni se faire rouler dans la farine,et finalement se retrouver dans le pétrin.

3.Posté par Zarin le 09/07/2015 10:25
Gluten : 12 millions de français en danger sans le savoir !

4.Posté par Bourbon KID le 09/07/2015 10:26
Vous pourrez aussi montrer à Didi 1er votre mécontentement en lui faisant de la pub auprès de la clientèle...

Cela dit , qu'est ce qui justifiait la hausse constante du prix de la baguette jusqu'ici ?

5.Posté par GIRONDIN le 09/07/2015 11:37 (depuis mobile)
Quand le court mondial de la farine augmente,il faut augmenter le prix du pain
Quand le court baisse on ne peut pas baisser le prix car l'incidence du coût de la farine dans le pain est très faible!

Pour le coup il y a bien une production locale!

6.Posté par réagir le 09/07/2015 12:10
Quand on commence à mettre de l'octroi de mer sur un produit de première nécessité, c'est le début de la fin; Taxer la farine importée c'est une fois encore chercher à "protéger" d'avantage l'industriel local. Est-ce qu'il est taxé à 6,5% ? Arrive-t-il à produire à un prix compétitif? Et a-t-il vraiment besoin d'être protégé et pourquoi ?
Cercle vicieux: du coup, le volume de pain surgelé importé va augmenter ...au détriment de la farine locale.

7.Posté par R I P O S T E le 09/07/2015 12:59
le sortant n'a pas fait son travail , foutez le dehors

Aidez le sortant à partir ...

8.Posté par Encore un mensonge de la Région ! le 09/07/2015 13:20
L'octroi de mer est censé protéger la production locale.
Une preuve de plus que c'st bel et bien un mensonge !

9.Posté par jemma le 09/07/2015 14:04
Cet "incident" démontre le caractère inopportun de cette taxe, survivance des temps coloniaux! Il est plus qu'urgent dans le cadre le la future loi sur l'égalité réelle de programmer sa disparition, purement et simplement! Son existence ne favorise que trop peu les industries locales mais exerce par contre un effet d'enchérissement général des produits indéniable!

10.Posté par Achille Talon le 09/07/2015 14:08
La loi promulguant la prorogation de l'octroi de mer jusqu'en 2020 est pourtant claire et dispose que: "dans le cadre défini par la commission européenne, les Conseils régionaux peuvent exonérer totalement ou partiellement certaines importations pour permettre aux industries locales de supporter la concurrence des produits imprtés (...)"
Ajoutons que la décision N°940/2014/46 du conseil européen du 17 décembre 2014 évoque dans ses considérants " (...) la dépendance à l'égard des matières premières" tandis que la loi du 2 juillet 2004, dont s'inspire la loi prolongeant le régime d'octroi de mer jusqu'en 2020 précise: "les conseils régionaux ont la faculté d'exonérer les importations de matières premières destinées aux activités locales de production".

En résumé, le conseil régional, qui a la faculté d'exonérer une matière première comme la farine, non seulement ne l'exonère pas, mais la taxe, alors que les pains surgelés ou congelés importés sont totalement exonérés d'octroi de mer...

Dans un communiqué de la Région daté du 8 juillet, à propos des dernières indications de l'Insee quant à la reprise de la croissance, Didier Robert déclarait: "Les entreprises ont besoin de confiance et de lisibilité dans un contexte difficile". Si, si, il l'a dit !

11.Posté par Michel le 09/07/2015 14:45
L'octroi de mer est un impôt sur la consommation, qui touche donc plus les bas revenus que les plus hauts. Comme la TVA, c'est un impôt injuste qu'il faut rejeter.

Si les gérants actuels de la Région cherchaient vraiment de l'argent, ils taxeraient les banques et les capitalistes de l'import export, ils feraient main basse sur les profits des entreprises.

Mais comme ils sont dévoués aux intérêts de la bourgeoisie, ils préfèrent s'en prendre aux plus faibles des consommateurs. Avant de voter pour de tels individus, les travailleurs et tous ceux qui vivotent avec des petits revenus feraient bien de se rappeler cela.

Et puis, l'octroi de mer est officiellement destiné à protéger la production locale. Mais de production de blé, il n'y a plus depuis belle lurette à la Réunion, pas plus que de riz d'ailleurs. Ceci montre de quel cynisme sont capables les gérants de la société capitaliste.

Quant aux boulangers qui crient à l'assassin depuis que cette annonce a été faite et osent venir nous expliquer qu'ils vont devoir augmenter leurs prix, ils mentent éhontément car la part du coût de la farine dans la production d'un pain ne dépasse pas cinq pour cent du prix affiché, mais ils en prennent prétexte pour, en plus, agiter la menace de licenciements de certains de leurs employés dont ils exploitent déjà la force de travail en échange de salaires de misère, voire gratuitement quand il s'agit d'apprentis.

Décidément dans cette société, pour se faire respecter, les travailleurs ont... du pain sur la planche !

12.Posté par polo974 le 09/07/2015 15:44
c'est sûr que le maintient de l'exo sur le pain congelé ou surgelé est anormal.
on risque en effet destructif, et pas seulement chez les artisans, mais aussi chez les 2 ou 3 industriels qui produisent les baguettes congelées plus ou moins précuites sur l'île.

maintenant, si c'est la farine et non le grain qui est taxé, ils peuvent toujours moudre sur place, ça changera un peu du riz...

au fait, la région avait-elle consulté les boulangers avant de décider?

13.Posté par WTF le 09/07/2015 15:59
Ce genre de décision prise en cachette et dévoilée sur le fait accompli est une marque pour en faire profiter à d'autres de ces retombés (toujours recherché à qui ou à quoi, cela va profiter....Cogédal ? qui en sont les actionnaires ?..pas assez de monopoles comme ça ? ).

Si on taxe une matière première maintenant, ça va encore augmenter le prix de vente finale (taxe plus marge) . Restera donc la baguette congelée. Autant dans ce cas la faire chauffer dans son four perso (Espace congelé et entreprise basée à la Zac etang salé qui en profiteront....monopole bis). Sans compter l'impact sur la main d’œuvre boulangère qui en découle, puisque on consommera moins de pain HDG (trop chère), ceux qui pourront toujours se le payer et la masse, qui s'en détournera pour gonfler d'autres monopoles locaux. Les boulangeries survivantes quant à elles, seront nécessairement des franchisés HDG. A bas le p'tit boulanger...à qui profite ce crime !

14.Posté par Hilarion Lefuneste le 09/07/2015 18:06
10.
excellent cher voisin !!

15.Posté par Hilarion Lefuneste le 09/07/2015 18:09
COGEDAL :

http://www.societe.com/societe/compagnie-generale-d-alimentation-309647170.html

SOMDIAA, l'actionnaire principal :

http://www.societe.com/societe/somdiaa-036510865.html

président : Alexandre Vilgrain (non ça s'invente pas !!)

https://fr.wikipedia.org/wiki/SOMDIAA

16.Posté par Hilarion Lefuneste le 09/07/2015 18:10
somdiaa..:

En 2010, SOMDIAA reçoit l'« anti-prix » Prix Pinocchio pour l'acquisition de 22 000 hectares au Cameroun, entraînant l'expulsion de 6 000 personnes avec une indemnité de 5 euros par famille et par an

17.Posté par maçonnerie le 09/07/2015 18:13
qui est le vice président délégué à l'économie de la Région sous la mandature actuelle??

ah ! c'est david lorion.... une belle boulette david..Ressaisie toi !

18.Posté par GIRONDIN le 09/07/2015 18:24 (depuis mobile)
Mr Lorion de la Région au sujet de l'octroi de mer:
" pense qu'il faut d'abord rendre reconnaissables les produits importés avec des codes douaniers"...

Il ne faut pas RIRE! Quoi dire?

19.Posté par maçonnerie le 09/07/2015 19:02
18.
il maîtrise mal le sujet à vrai dire..

20.Posté par maçonnerie le 09/07/2015 19:22
18.
les "rois" ont toujours un bouffon..non ? la Région Réunion semble en compter beaucoup dans sa majorité..

21.Posté par GIRONDIN le 09/07/2015 20:10 (depuis mobile)
20. maçonnerie
lien:
http://m.zinfos974.com/Assemblee-pleniere-de-la-Region-La-necessaire-reforme-de-l-octroi-de-mer-DIRECT_a8712

D''ailleurs t''as posté aussi et tu as raison qu''ils se battent tous pour avoir les mêmes dotations qu''en métropole!

22.Posté par GIRONDIN le 09/07/2015 20:20 (depuis mobile)
19. maçonnerie
Il croit que les produits sont taxés de quelle manière à l''arrivée?Chaque produit a son code douanier.Il connaît la RTC?
Ex:papier à rouler code-douanier= 4813901000-OM/OMR 6,5% TVA 8,5%.
Il souhaite écrire le code sur le papier?

23.Posté par PMH le 09/07/2015 21:02
Octroi de mer = financement du clientélisme!
Merci de publier mon post

24.Posté par maçonnerie le 09/07/2015 21:06
comme je l'écrivais en moucatant Ciotti, certains élus brillent par leur absurdité.

25.Posté par vincent pourcent le 10/07/2015 07:37
post@10 et 14.........bien.....des connoisseurs de la BD belge....

26.Posté par GIRONDIN le 10/07/2015 11:11
Pour ceux intéressés par comment sont payés les ptits bon pour bat carré et les iles vanilles et l' IRT etc....

http://www.reunion.pref.gouv.fr/IMG/pdf/Deliberation_cle04a2e7.pdf

Le site internet de la douane à La Réunion a été mis à jour. Vous trouverez les informations essentielles aux pages suivantes :
http://www.reunion.pref.gouv.fr/spip.php?article169
http://www.reunion.pref.gouv.fr/spip.php?article281
http://www.reunion.pref.gouv.fr/spip.php?article170

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales