Société

Observation des baleines: Le montant des amendes multiplié par dix

Alors que les baleines à bosse sont des espèces protégées, un projet de loi vise à renforcer les amendes encourues en cas de comportement répréhensible et compte instaurer une agence régionale de la biodiversité.


Observation des baleines: Le montant des amendes multiplié par dix
La réunion d’ouverture de la saison des baleines 2016 s’est déroulée ce lundi, en présence notamment de Chantal Ambroise, la sous-préfète de Saint-Paul, de Laurent Mouysset, le responsable administratif de Globice, et de la DMSOI (la direction de la mer sud océan indien).
 
L’occasion pour la représentante de l'Etat de rappeler l’importance de respecter ce mammifère marin emblématique.  "Les débordements constituent une mise en péril de la tranquillité des animaux", souligne-t-elle, avant de rappeler qu’une charte a été élaborée en 2009 pour l’approche et l’observation des baleines à bosse. Une charte destinée à stimuler les comportements vertueux, tout comme la mise en place d’un processus de labellisation (O2CR). "Mais malgré la forte mobilisation, des dérives perdurent tous les ans", regrette-elle.
 
Des amendes allant jusqu'à 150 000 euros
 
La sous-préfète, pour qui "il est important de renforcer les dispositions de protection des cétacés", évoque ensuite l'existence d'un projet de loi relatif à la biodiversité, actuellement dans le processus législatif. "Il devrait être voté très prochainement par l’Assemblée nationale". Alors que la dernière loi date de 1946, "ce projet de loi multiplie par 10 le montant des amendes encourues en cas de perturbation, destruction ou harcèlement des cétacés, portant la plus haute à 150 000 euros", explique-t-elle. 
 
Elle précise : "Il institue aussi la création d’une agence régionale de la biodiversité". A la Réunion, il s'agira normalement d’une structure a deux piliers, avec un pilier régalien et un pilier partenarial. Il appartiendra au conseil régional de mener la réflexion avec l’Etat et les partenaires concernés. 
 
Actuellement, c’est l’arrêté du 1er juillet 2011 qui régit les sanctions. "Pour la perturbation, incluant la poursuite ou le harcèlement, ce sont des contraventions de 4ème classe qui vont jusqu’à 750 euros", précise Michel Bernard, chef d’unité maritime à la direction de la mer. Une sanction doublée lorsque les faits répréhensibles se passent dans une réserve naturelle. En 2015, la DMSOI a dressé 2 procès verbaux. A cela s’ajoutent les actions de la brigade gendarmerie maritime, celles de la brigade côtière et celles du GIP réserve naturelle marine.
 
Une faible fréquentation en 2015

Tous ces agents sont chargés de traquer les comportements irresponsables. Pour Chantal Ambroise, ces attitudes qualifiées "d’anarchiques voire d’irresponsables" sont d’autant plus problématiques lorsque la saison est mauvaise. Ce qui était le cas l'an passé. L’année 2015 a effectivement connu une très faible fréquentation de baleines.
 
Si de 2008 à 2015, les mammifères marins offraient de fabuleux spectacles, l'année dernière était comparable à 2006, indique Laurent Mouysset.  Parmi les explications probables, le responsable administratif de Globice avance l’hypothèse du phénomène El-Niño.  Si la NRL ne semble pas être la cause de cette baisse de fréquentation (le phénomène étant similaire dans les îles voisines), Laurent Mouysset souligne que le chantier a tout de même "un impact très fort sur les baleines à bosse et sur plusieurs espèces de dauphins". Celui-ci en profite en outre pour rappeler les consignes de sécurité, à savoir ralentir, ne pas s'approcher à moins de 100 mètres, ou encore ne pas couper leur trajectoire.

Pour ce qui est de savoir si les majestueux mammifères marins repointeront en masse le bout de leurs nageoires cette année, aucun pronostic n'est avancé. Les quatre prochains mois nous le diront ! 
Lundi 4 Juillet 2016 - 19:24
marine.abat@zinfos974.com
Lu 1344 fois




1.Posté par GIRONDIN le 04/07/2016 21:39
Laurent Mouysset souligne que le chantier a tout de même "un impact très fort sur les baleines à bosse et sur plusieurs espèces de dauphins".


""""" Didier Robert a rappelé également que la Région consacre plus de 80 millions d'euros au volet écologique et environnemental sur ce chantier. La préservation et la protection des espèces marines, de la flore et de la faune sont scrupuleusement prises en compte dans la mise en œuvre du chantier. "" """""🙌


Mais c'est un chantier exemplaire sur le plan environnemental, un exemple pour le monde, qui a le soutien de toutes les organisations environnementales,. ..il a même créee une autoroute pour les baleines, un chantier Réunionnais pour les Réunionnais.
Le Réunionnais pourra même travailler + de 35 heures grâce à Didier l'américain.... .. Arrêtez écolobobo 😵

2.Posté par Isis le 05/07/2016 03:42
Si ces contraventions pouvaient en être de même pour les captures des requins et non l'inverse...

3.Posté par momeme le 05/07/2016 06:51
quel est le montant de l'amende pour la NRL ......??????
les baleines sont désormais mieux protégées que les femmes battues à la réunion .

4.Posté par Reveillez vous le 05/07/2016 08:50
150 000€.......quel juge va appliquer ce montant pour une personne ???

faut être cohérent....


Et si par contre,il organiser des "visites" pour les voir ses grands mamifére en respectant les règles moyennant une petite contribution...(petite j'ai dit !)

- ca ferait des emploies avec le guide nature et autre
- travailler les loueurs de bateaux
- faire respecter la sécurité
- prendre conscience de l'avantage de notre ile

Au lieu d'accompagner et expliquer..on taxe.... c'est tellement plus intelligent..

5.Posté par Jeff le 05/07/2016 07:02
150.000e d amende pour gêner une baleine qui fait des ronds dans l eau, et rien pour tout les c... Qui mettent la musique a fond, qui laissent traîner leurs chiens...
Deux poids deux mesures...

6.Posté par pata974 le 05/07/2016 08:43
Une agence sur la biodiversité bien sur et du travail pour les jeunes (du travail tout court) qui sont la en permanence.
Vos priorités sont nos pertes...

7.Posté par cmoin le 05/07/2016 12:01
Si on faisait la même chose avec les amendes pour non respect du code de la route ...

8.Posté par Antiflic le 05/07/2016 14:06
GLOBICE
C'est une bande de rigolos qui se sont autoproclamés scientifiques
En réalité ce sont des budgétivores payés par les contribuables pour se balader

9.Posté par magouillage habituel on taxe les uns mais pas les autres le 05/07/2016 17:21
Ah enfin globice se réveille ? ah ah ah "le chantier a tout de même "un impact très fort sur les baleines à bosse et sur plusieurs espèces de dauphins""

Quelle est donc l'amende ??? qu'ils devraient se mettre ces gros zozos qui font pourtant l'impasse sur la NRL ?

Encore une technique archiclassique pour se privatiser les baleines en prétextant protection, on connait la musique dans cette ile où tous les profiteurs se retrouvent très souvent dans toutes les instances décisionnaires et en connivence.
un foutage de gueule de plus qui ne trompe personne.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales