Politique

Obama, sur les pas de Mandela ?

Barack Obama apporte un espoir aux noirs comme l’avait fait Nelson Mandela en 1994 lorsqu’il est devenu le premier président noir d’Afrique du Sud. Obama marche-t-il sur les pas de Mandela? C’est ce que nous avons demandé à une Réunionnaise qui vit en Afrique du Sud.


Obama, sur les pas de Mandela ?
Nelson Mandela adressait il y quelques semaines ses félicitations au nouveau président des Etats-Unis: "Votre victoire a démontré que personne, partout dans le monde, ne devrait avoir peur de rêver de changer le monde".
Rêve, espoir, changement. Voilà des mots qui ne cessent de rythmer les articles et les discours liés à la nouvelle présidence des Etats-Unis. Un air de déjà vu…
"Nelson Mandela était encore président quand je suis arrivée en Afrique du Sud en 1998. Quatre ans après son investiture, régnait encore cette idée d’espoir et d’optimisme. Il est vrai qu’enfin les noirs pouvaient voter". Barbara vit en Afrique du Sud depuis 11 ans maintenant. Après avoir effectué ses études à l’université du Cap, la Réunionnaise se pose sur cette terre et travaille aujourd’hui pour une compagnie française.
Le 44ème président des Etats-Unis sait que nombreux sont ceux qui attendent presque un "miracle". "Barack Obama a même remis sur le devant de la scène le "rêve américain" que l’on avait plus entendu depuis huit ans", constate Barbara, "rien n’est désormais interdit pour un jeune noir américain".
Nelson Mandela, premier président d’Afrique du Sud, avait-il répondu aux attentes du peuple noir? "Dix ans après, on peut dire qu’il y a eu du positif évidemment. Ne serait-ce que le fait qu’il n’y ait pas eu de villes mises à feu et à sang. Nelson Mandela voulait à tout prix éviter la guerre civile. Mais bien sûr, les noirs sont encore aujourd’hui cantonnés aux petits métiers, beaucoup souffrent de la pauvreté, du chômage", analyse Barbara.
Alors que Nelson Mandela était un président pour les noirs, Barack Obama se positionne comme un président pour tous. "Il a réussi à réunir autant de monde notamment par son métissage. Son père est kenyan et sa mère américaine, d’origine irlandaise", rappelle la Réunionnaise.
Le démocrate fait attention à montrer que sa politique se base avant toute chose sur l’ouverture, le "travailler ensemble". Hier soir, lors d’un dîner en l’honneur de son rival de la campagne présidentielle, unique en son genre, Barack Obama a demandé conseil au sénateur de l’Arizona sur des questions internationales. "Voilà encore une preuve de sa volonté d’ouverture, noirs et blancs, républicains et démocrates. Il s’adresse à tout le monde, travaille avec et pour tous", affirme Barbara.
Obama présidera son pays à sa manière comme Mandela avait jugé bon de diriger le territoire sud-africain comme il l’entendait selon les enjeux de l'époque.
"Quoi qu’il en soit, ces hommes auront marqué l’histoire de leur pays", conclura Barbara.
Mardi 20 Janvier 2009 - 18:31
Mélanie Roddier
Lu 812 fois




1.Posté par Cambronne le 20/01/2009 19:37
N'importe quoi suis je endormi ou bien se sont eux qui donnent de l' importance sur le reste du monde, ce qui m'interpelle c'est leur façon naïves de voir les évènements sur l'actualité pourtant l'histoire n'est qu'un éternel recommencement .

le dormeur doit se réveiller

2.Posté par Albert Ebasque le 20/01/2009 20:01
Pourvu qu'il ne marche pas à coté de ses Pompes...c'est tout ce qu'on lui demande......

3.Posté par Jeremy mac cullott le 20/01/2009 20:03
Il n'y a que des présidents noirs en Afrique et leur bilan c'est pas ça!
Alors s.v.p cessons de faire un amalgame facile qui ne fait qu'attiser les vieilles rancœurs.
Obama sera un bon président ,pas parce qu'il est noir,mais parce qu'il en a le charisme et les compétences.
Mugabe est noir et il est nul,idem Bongo,Kabila....(liste non exhaustive).
Par contre n'en déplaise aux détracteurs de notre recteur Marocain,le maire de Rotterdam est excellent et....Marocain.
Alors une suggestion,mettons à la tête de la région Réunion une personne compétente et désintéressée,pourquoi pas un Comorien,un Mahorais,un zoreil,un Arabe..... pourvu qu'il soit bon!

4.Posté par nicolas de launay de la perriere le 20/01/2009 21:52
qu'est ce que ce sera le jour où le président américain sera d'origine chinoise...mexicaine..porto ricaine..cubaine !!

attendons 4 ans pour voir ce qu'aura donné son mandat ..

5.Posté par Titang le 21/01/2009 08:37
Sur les pas de Mandela ? Peut-être !

J'ai surtout l'impression qu'il s'apprête à marcher sur l'eau...
Pas possible qu'il ne soit pas remercié pour l'immense propagande (planétaire !), en faveur de "DIEU", de ce mardi 20 janvier 2009.

Je suis consterné par l'importance - l'envahissement quasi total ! - de "DIEU" dans cette cérémonie d'investiture.
Certes, je savais déjà que les Etats-Uniens passent de plus en plus de temps les yeux dirigés vers le ciel. Mais quand même !

Inquiétant !

"Dieu" n'a jamais fait le bonheur de quiconque sur cette planète. Cela se saurait ! Il a même toujours laissé faire le contraire en son nom, s'il ne l'a pas fait lui-même !
Son passe-temps favori est le lavage de cerveaux pour empêcher la réflexion cartésienne. Autant dire qu'il aime l'abrutissement !

Il ne déteste pas non plus l'obscurantisme, à l'instar de certains hommes politiques (réunionnais surtout !), car c'est le gage de sa longévité.

Il n'a jamais pris la peine de botter les culs de ceux qui ont commis et continuent à commettre les pires crimes en le prenant comme prétexte. C'est vous dire son je-m'en-foutisme !

Obama serait-il aussi inconséquent que Bush avec son "DIEU" et sa Bible ? Apparemment oui !
C'est vrai que leurs prédécesseurs (quasiment tous) comptaient aussi beaucoup sur le Messie. Mais à notre époque ?

Maintenant qu'il est élu, il ne pourrait pas prendre du recul et commencer à expliquer à ses compatriotes - qui attendent presque tous la venue du Saint-Esprit (ou de son collègue) - qu'il serait peut-être temps de sortir du "fait noir" comme aime à le dire l'évêque (faux-cul ?) de la Réunion ? Trop risqué pour son deuxième mandat ?

Pour le reste, j'attends de voir. Mais je n'ai pas un bon pressentiment...

6.Posté par Cambronne le 21/01/2009 10:15

4. Posté par nicolas de launay de la perriere le 20/01/2009 21:52
qu'est ce que ce sera le jour où le président américain sera d'origine chinoise...mexicaine..porto ricaine..cubaine !!

attendons 4 ans pour voir ce qu'aura donné son mandat ..
^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Après avoir exterminé avec la mise en œuvre progressive du génocide sur les NNI , Natives Nations Indiennes faut dire que pour son investiture l'ancien président américain Bill Clinton avait convié toutes les tribus indiennes c'est drôle et même Bizarre qu'hier il n'y avait pas un indien Native dans Washington ...Obama comme Abraham Lincoln, son modèle en politique....aura fini par exterminer une seconde fois les Indiens Natives

Remarquez suffisait de voir les commentaires de la secrétaire d'Etat aux Droits de l'Homme Rama Yade hier sur télé france 1 Sarkozy pendant l'investiture du métis d'Obama par ce que penser moins a droite que la moyenne suffit a dire si on a fait des études d’histoire ou de civilisation sur la connaissance du monde ? waouh je suis vraiment resté perplexe, show business politique. Nous avons vu tous les riches acteurs et chanteurs, vivant dans leurs villas de luxe a Hollywood et Bervelly Hills, acclamer le nouveau soi-disant parangon de l'egalite sociale. Que dire aussi qu'il s'agissait d' un événement mondial, donc un événement médiatique, il d'autant plus fréquent que depuis le grand Léon Zitrone relatant le mariage de Charles et Camillia faut dire que les commentaires d'hier n'ont fait que décrire ce qu'on pouvait voir à l'image franchement rien de nouveau depuis que Christophe Colomb c'est trompé d'Amérique, et en plus hier ce fut encore un grand moment du petit écran au pays des Binounours,c'est de la fashion-politic, les yeux pour Michelle , A l'arrivée du nouveau président, l'image, sur TF1, est coupée en deux pour qu'on puisse voir à gauche le visage ému de Rama Yade. Nous sommes sur le registre de l'émotion et de la proximité, ce qui rassemble le mieux, avec la redécouverte de l' Amérique revisitée par Miss Yade; Alors, ça les pauvres Français sont contents de la nouvelle. Surtout lorsque sans aucune différence ils osent comparer avec l'empereur Sarkozy d'ailleurs quel est le rapport entre les deux hommes ? j'ai beau chercher j'en trouve pas un, sauf celui d'être avocat , à moins que ( ils font parti du même Ordre et la secte des Illuminatis) ce que je comprendrais être les Maîtres du Monde pour rapprocher nos deux hommes, je ne savais pas qu’on pouvait deviner le parcours scolaire d’un inconnu juste par ses convictions personnelles. Le seul instant peut être fut avec Aretha Franklin, c'est quand même autre chose que Mireille Mathieu…

La plus grande différence entre les deux grandes chaînes de télé à la française réside moins dans les images exclusives américaines , qui sont strictement les mêmes puisque le CIA devait être derrière , que dans les choix des invités qui composent le plateau. D'un coté comme de coutume le plus people-itique Whos who The Show Must Go On lobotomisation directe de l'Elysée sur TF1, et en face plus conventionnelle "intello" sur Rrance 2, avec l'ancien ministre des Affaires étrangères Hubert Védrine qui en bon diplomate nous a montré sa connaissance des dossiers ce qui donne un résultat très différent dans l'analyse et le caractère informatif des choses. Ces différences de plateau, on la vu, témoignent de l'identité des deux chaînes et montre que leur façon de décrire le monde n'est pas la même selon ou l'on se place et comment l'on perçoit l'information, proximité propagande genre star AC fête à neuneu de l'Elysée et politique lavage de cerveau pour les uns , et plutôt un axe de réflexion pragmatique identitaire pour l'autre, suis pas socialiste pour un sous mais j'ai préféré Védrine plus en phase avec la réalité mondiale, plutôt que de nous parler de la couleur du tailleur CHAMEL jaune de Michelle comme Rama Yade ..Non excusez du peu mais c'était une véritable Hystérie collective et rien d'autre
M'Enfin, Il était important, pour les médias de dire nous y étions, d'être sur place cela nous fait une belle gambette en bas nylon et porte jarretelles , car cet événement mondial n'est pas porteur d'espoir comme l'on voudrais nous le faire croire juste tour d'illusionnistes, cet espoir immense certains vont vite désenchanter l'Amérique restera l'Amérique d'abord ce n'est pas avec Obama que le monde changera la donne mondiale le processus est enclenché c'est une programmation déjà établi , Alors, ceux qui croient que M. Obama changera le modèle de fonctionnement de l'économie américaine. Si vous lisiez un peu plus ses premières décisions, alors vous vous apercevriez que ce sera tout le contraire . Essayez, par exemple, de réaliser l'un de vos rêves. Vous allez voir que le résultat ne ressemblera jamais à ce que dont vous rêviez.

En ce sens, cette cérémonie était un moment de communion, une sorte "d'anti-11 septembre", un malheur contre un bonheur bon et ensuite, il y avait ensuite le menu d'investiture au Capitole, avec près de 200 invités. Au menu : ragoût de crustacés et faisan farci et un truc au pomme selon les gouts culinaires d'Abraham Lincoln, son modèle en politique....
Le pire c'est qu'il y en a un comique sur TF1a eu l'audace de dire que cela était un repas très français...Encore un embrumé des Balkans qui connait l'art de la table et la gastronomie française...

Comme le disait déjà bien avant moi le satiriste Karl Kraus fustigeait déjà ces formes de « bêtise humaine » dans les années 1930. , heureusement que le ridicule ne tue plus, il est même devenu aujourd’hui, à bien des égards, un élixir de vie. Nous avons eu la preuve hier encore que les médias français disposent des moyens d’entretenir l’illusion d’une équivalence entre liberté et liberté de la presse, alors que cette dernière signifie surtout liberté des industriels qui possèdent la presse et dépossède le peuple de véritables informations. Sous l’apparence d'un pseudo « débat public », les journalistes dominants ont réussi à nous imposer leurs normes avec des militants aux ordres et à des pseudos intellectuels formatés .

7.Posté par cambronne le 21/01/2009 13:53
5. Posté par Titang le 21/01/2009 08:37
Sur les pas de Mandela ? Peut-être !
Question d'appréciation ! je dirais même mieux avec un certains respect sur le recul des évènements de l'histoire..
Enfin de compte le titre c'était qu'il ne sera jamais Mandela , Nelson Mandela combattra une noble cause faisant qu'il payera durant plus de 20 ans de sa vie en prisons de l'ex léproserie de Robben Island d'ailleurs c'est pour cela qu'elle témoigne des heures sombres de l’histoire de l’Afrique du Sud. Et c'est à ce titre, qu'elle figure depuis 1999 sur la liste du Patrimoine mondial de l’Unesco. D'autant qu'il suffit de voir l'état catastrophique économique de l'Afrique du Sud car depuis Mandela le constat sur l’avenir du pays s’est assombri avec un fort taux de chômage, le Sida un quart de la population touché et l’explosion de la violence, le manque de vision à long terme d'un Thabo Mbeki et ce n'est pas le président sud-africain actuel Kgalema Motlanthe qui emmènera Afrique du Sud vers le bon sens, car l'ex numéro deux de l'ANC n'a aucune envergure ...
L'autre n'a eu qu'une jeunesse dorée et encore je suis gentil avec Obama
Quelque part je ne peux que percevoir Obama comme un imposteur de Martin Luther King lorsque l'on connait l'histoire américaine l'on comprend facilement que le mouvement des Droits civiques accomplirent des choses formidables Ils se battaient pour la dignité

Hors , malheureusement pour satisfaire les aficionados comme Rama Yade , Obama ne correspond en rien !!

Fils d'un immigrant Kenyan Diplômé de Harvard Jeunesse dorée et internationale que connaitra il dans sa vie qu'aura t'il fait de si remarquable dans sa vie, lorsque l'on sait qu'il ne connaît rien aux problèmes quotidiens des Noirs de Georgie ou ceux de Floride, et fait il un cas du problème Indiens, discrimination existe encore ...
Il n'a fait qu' une campagne tapageuse et onéreuse pour attirer les gens à lui, profitant du vide chez les démocrates de gros machistes américains qui ne voulaient pas d'une Présidente eux aussi .. choisissant la Obamania à Hawaii , plutôt qu'un vrai libertaire comme Ron Paul

8.Posté par cambronne le 21/01/2009 14:23
Histoire de comprendre l' homme et son modèle Abraham Lincoln

Après avoir longtemps travaillé auprès de son père, le jeune homme s'établit à New Salem, un village situé sur la rivière Sangamon. Là, il s’emploie comme magasinier, maître de poste ou arpenteur, combat avec ses compatriotes contre les indiens Black Hawks, avant de se mettre sérieusement à l’étude des livres de loi. En 1836 d’ailleurs, Abraham Lincoln passé avec succès l'examen du barreau. Ceci lui permet de devenir avocat.

Tiens donc Avocat ? surprenant non...
Et avec cela exterminateur d'indiens ...

Black Hawks

le plus comique c'est que ce terme Black Hawk signifiant littéralement « faucon noir » et pour lCIA et le Pentagone, arme secrète principe idéologique du fondement du franc-maçon futur.
Voilà comment l'on fabrique des politiciens au Etats Unis ce qui s'adonnent à ce genre de mensonges au détriment de la vie de leur propres concitoyens...Suffit de voir la manipulation de l'Equipe va-t-en-guerre grands humanistes sans frontières de GW Bush sur l'Irak
Tout cela pour mettre sur pied le plus macabre scénario: la « Guerre contre la terreur » ... Si nos décideurs ne donnent pas cher de nos vies et de celles des autres...aujourd’hui, les anticipations à la George Orwell pourraient paraître bien naïves et optimistes...Suffirait que de se rappeler rien que de la façon par une propagande honteuse dont les médias américains ont réussi à "vendre" la guerre en Irak , de mémoire en Avril 2003, plus de 51% des américains pensaient dans l'ignorance totale sur des illusions que Saddam Hussein était personnellement impliqué et responsable des attentats du 11 septembre 2001. Qui d'après vous à le pouvoir d' une élite éclairée pour manipuler à leur guise l’opinion du public dans le but de le conduire à une action qui, en fin de compte, doit être menée pour son propre bien
Le pire de tout cela, c’est quels néconservateurs de gauche et de droite sont en train de nous préparer le même chemin en France...

Effrayant !



9.Posté par Jeremy mac cullott le 21/01/2009 17:35
J'aime beaucoup Obama,mais j'avoue que j'aurai préféré un président de "souche",un Amérindien.
Quelle gueule aurait eu l'investiture avec un Sioux ou un Apache!
Pas perdre de vue que les premiers colons ont exterminés ces pauvres gens.
A la Réunion,c'est un peu différent:il n'y avait personne.A quand des élus Bretons,Normands ou Malgaches qui certainement autant de droits que les "Créoles" Verges ou Mougin nés hors département.

10.Posté par Cambronne le 22/01/2009 14:20
Qu'est ce que je vous disais ?"lendemains qui chantent"

Obama déçoit à gauche

Moins partisan qu'Obama, tu meurs .
Le discours inaugural a été de tendance "unanimiste" : qui ne s' y reconnaitrait pas , aux Etats Unis et ailleurs?
Ce qui a déçu la gauche américaine: où est la rupture avec Bush, hors le style ?
Et ailleurs ?
La réaffirmation de la mission civilisatrice des Etats-Unis a dû en irriter plus d'un, d'ailleurs ceux qui comptait sur un repli en sont maintenant pour leur frais .

Des paroles, des paroles, rien que des mots la méthodes du bling bling, du bla bla...pour dire que sa mousse genre le ventilateur sur excité et ses méthodes développement durable Eolien
On attend les premières décisions pour voir !
Comme cette ambiance de kermesse à neuneu et de carnaval quand l'économie s'effondre et que le chômage explose, ça me sidère ! D'ailleurs suis pas le seul même la propre fille d'Obama trouvait cela ennuyeux selon les images de la retransmission..

Je trouve ça tellement atterrant, comme ici en écoutant sur la route free dom une auditrice trouvant remarquable la cérémonie d'investiture et que Michelle Obama sera là pour défendre les noirs ! Trève de plaisanterie fin de bal ....
Remarquez quoi de plus normal vu que nous avons eu le lent écoulement d'une théière d'eau tiède...
Et pendant ce temps-là, Wall Street s'effondrait...de -4% Bon, d'accord ça démarre mal avec le DJ qui finissait hier soir à -4 % d'autant que c'est la première fois lorsqu'un nouveau Président prend ses fonctions que la Bourse chute le premier jour.
Enfin, attendons quand même sagement la première salve de décisions...
Pas comme chez nous Madame Lagarde qui va donner 10.5 millards supplémentaire pour venir en aide au Banques privé sont elles encore privé ces banques ? Faisant que nous sommes déjà à presque 70 milliards sans compter les émoluments divers l'on peut comprendre que les patrons des banques n'ont pas obtenu les bonus...
Franchement, c’est un sacré bonhomme que notre empereur Maximinus Eole NicolasSARKOZY.
Les Etats-Unis n’en demandaient pas autant. Eux, avec leur plan Paulson à 700 Milliards de Dollars, nuance, ils font petits bras face à SARKOZY, Boss d’Europe.

« Ce n’est pas la fin. Ce n’est même pas le commencement de la Fin. Mais, c’est peut-être la fin du commencement. » aurait certainement dit Sir Winston CHIRCHILL

Remarquez il y a une différence avec notre ventilateur excité matériel écologique Eolien
Obama nous dit: « The question we Ask today is not whether the government is too small, but whether it works », meme construction de phrase mais on est loin de la formule originale de John Kennedy « Ask not what your country can do for you, ask what you can do for your country ».

C'est vrai quoi pour la auditrice de Free dom lui dire qu'avec un Métis et non noir comme Obama , ça change quoi ?

L’Obamania hystérie collective qui saisit l’Europe rend aléatoire une évaluation sereine du bilan désastreux de George W.Bush et de l’état véritable des Etats-Unis.
À comprendre la pente de l’opinion majoritaire, ou à céder au terrorisme propagandiste intellectuel, il faudrait donc croire que Bush laisse derrière lui une Amérique en lambeaux et qu’il reviendrait à Obama de reconstruire sur une table rase.
Cette vision kafkaïenne d’apocalypse ou orwellienne fustigeant le pouvoir politique est, au moins, à moitié fausse : la présidence de Bush reste à évaluer sans passion, Obama n’est pas le messie tant attendu par certains qui veulent idolâtrer le bonhomme, il n’envisage pas de l’être et son pays n’est pas en ruines.
Suffit ce comprendre entre les points les mots d'Obama
Aux ennemis de l’Amérique, la continuité américaine dans la phrase suivante,: « you cannot outlast us, and we will defeat you ». Vous ne pourrez pas nous survivre, nous vous vaincrons !

Je vois dans cette phrase tout l’esprit américain qui bien qu’ils s’en défendent, démocrates et républicains réunis, explique à elle seule la seconde guerre d’Irak. Oui Saddam Hussein avait défié le monde et bien que défait à l’issue de la première guerre de Bush père, il continuait de défier l’Amérique en se moquant de ses présidents auxquels il survivait.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales