Société

ONF: Débroussaillement massif des zones à risque d'incendie


ONF: Débroussaillement massif des zones à risque d'incendie
Les incendies se démultiplient. C'est la saison: du mois d'août, jusqu'au mois de janvier. Et depuis le début de l'année, on compte déjà cinq incendies de forêt. Selon l'ONF (Office Nationale des Forêts), la meilleure action de prévention reste le débroussaillement.

L'ONF met donc son opération de prévention en marche. Parmi les zones à débroussailler, l'aménagement de la Montagne et la Providence est terminé pour cette année. Depuis 2009, l'ONF, à travers son plan départemental de protection des forêts contre les incendies, classe les zones dans la catégorie des "massifs" à risque et détermine les actions de prévention à mettre en place. Le but est de préparer le terrain pour faciliter l'intervention des pompiers en cas de feu.

Le débroussaillement consiste à couper les combustibles et les pare-feux pour limiter les risques d'incendie mais aussi pour créer des chemins d'accès pour les pompiers.

"Le public a également son rôle à jouer"

"Plusieurs facteurs peuvent faciliter le travail des pompiers de manière significative, à savoir la création de pistes d'accès et de réserves d'eau à proximité", explique Hervé Houin, directeur régional de l'ONF.

Ce que confirme le colonel Didier Paris, chef de l'état major de la préfecture: "C'est la première étape pour assurer l'efficacité du travail. Mais le public a également son rôle à jouer. Il ne faut pas laisser traîner les ordures ou allumer des feux à l'extérieur des espaces dédiés".

Selon Robert Nativel, vice-président du Conseil général, les forêts de l'île constituent le trésor de la Réunion. Un trésor qui fait le bonheur du public mais qui crée également des emplois verts. "Au moins 500 emplois pour les 100.000 hectares de l'île", ajoute Hervé Houin.

Le coût de la gestion de ces forêts: environ 300.000 euros cette année pour couvrir la Providence, la Montagne, l'Étang Salé, Saint-Paul, Trois Bassins, Saint-Leu et les Avirons. 75% de la somme ont été financés par l'Europe, et le reste par l'État et le Département. Depuis trois ans, le coût total des aménagements s'est élevé à 900.000 euros.

Une fois les zones de cette année terminées, l'ONF compte s'attaquer aux "massifs" du volcan, de Mafate, et de Cilaos.
 
"Le Dash 8 devrait arriver à la Réunion au mois d'octobre, après la saison des feux en métropole. C'est aussi un appuie important dont nous avons besoin, surtout dans les hauts", termine le colonel Didier Paris.
Jeudi 8 Août 2013 - 14:13
Soe Hitchon
Lu 625 fois




1.Posté par rdi le 09/08/2013 11:41
les risquent avec le vent sont multipliés par 10

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 10:02 Cap requin: Trois requins prélevés

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales