Société

Nuit blanche pour Emmanuel Coindre, "bien poussé par le cyclone Colin"

Emmanuel Coindre relie l’Australie et la Réunion à la rame. Une traversée de 7.000km. Après 44 jours de navigation il a bouclé les deux tiers du parcours, esquivant de justesse le cyclone Colin.


Photo: emmanuelcoindre.com
Photo: emmanuelcoindre.com
Emmanuel Coindre, qui relie à la rame l'Australie et La Réunion depuis le 30 novembre dernier, à bord de son canot "Long-cours", a connu "une super progression... bien poussé par le cyclone Colin", annonçait hier soir Jean-Philippe, le frère de l'aventurier sur son [blog]urlblank:http://coindreoceanindien.unblog.fr/ .

La nuit dernière le vent Sud/Est a atteint les 35 à 40 nœuds. Dans la mer en furie, Emmanuel s’est casqué à l’intérieur de son canot Long-Cours qui "s’est retrouvé comme dans un tambour d’essoreuse", explique Jean-Philippe. 

Face aux vagues de 4 à 6 mètres, c’était forcément une nuit blanche, mais aucune blessure sérieuse n'est à déplorer. Le canot bondissait et a pourtant failli se retourner par trois fois mais a malgré tout résisté.

D’après Jean-Philippe, "vers 1h45 du matin Emmanuel a entendu un gros bruit sourd, le canot a percuté un OFNI (objet flottant non identifié), sans doute un tronc ou autre bois flotté, pas facile de discerner dans ce vacarme de vents et de vagues se fracassant sur lui".

Emmanuel a cru dériver, mais après inspection du canot ce matin, Long-Cours a un comportement normal et n’a aucune fissure visible de l’intérieur. Il reste cependant prudent, car il va lui falloir replonger pour vérifier l’état de la coque extérieure.

Pour aujourd’hui, Emmanuel est averti que les vents vont encore monter, il se prépare donc à une journée encore très délicate mais il sait que Colin s’est affaibli et devrait poursuivre une trajectoire Sud-Ouest. Après avoir chaviré deux fois depuis le début de la traversée, Emmanuel et "Long cours" ont bien besoin de ce répit. 

Nuit blanche pour Emmanuel Coindre, "bien poussé par le cyclone Colin"
Lundi 13 Janvier 2014 - 14:00
HL
Lu 757 fois




1.Posté par ju le 13/01/2014 16:24
Prenons de la hauteur par rapport à la médiocrité qui nous entoure, cette performance est vraiment incroyable. L'atlantique a été traversé des dizaines de fois par des rameurs de tout poil (il y a même des courses en groupe à la rame!), le Pacifique aussi même si c'est un peu moins prisé.
L'indien, jamais personne n'y est arrivé. L'Indien, il faut le vivre, loin des côtes, pour comprendre pourquoi il est si difficile.
Je lui souhaite d'arriver vite à Port Ouest, à l'abri, pour officialiser son record. Nous serons prêt à l'accueillir comme il le mérite.

2.Posté par jeff le 13/01/2014 18:13
Il a du être secoué car Colin lui a rasé les "moustaches". Son embarcation à l'air d'être bien conçu, on a hâte de le voir à bon port, il sera le bienvenu.

3.Posté par L'Ardéchoise le 13/01/2014 21:01
Merci d'avoir corrigé ce qui faisait mal aux yeux, mais reste une coquille : "s'est affaibli..."

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales