Santé

Noyades en série: Comment éviter le drame?

En cette période estivale, la tentation d'aller prendre un bain d'eau fraîche est grande. Toutefois, pour éviter le drame, mieux vaut y entrer doucement que d'y plonger la tête la première.


La fraîcheur du bassin des Aigrettes (St-Gilles) attire chaque jour de nombreux visiteurs, malgré l'interdiction
La fraîcheur du bassin des Aigrettes (St-Gilles) attire chaque jour de nombreux visiteurs, malgré l'interdiction
En cette période de forte chaleur, nombreux sont ceux qui vont chercher un peu de fraîcheur auprès des différents bassins de l’île. Mais pour que ce moment de détente ne se transforme pas en drame, prenez garde à l’hydrocution ! Il s'agit d'un arrêt brutal du cœur qui intervient lorsque la différence de température entre le corps et l’eau est trop importante. Ce choc thermique peut entraîner la perte de connaissance, et donc la noyade.

Comment éviter l'hydrocution ?

Pour éviter de se retrouver en état de syncope, il convient de se responsabiliser en respectant les règles simples et peu contraignantes. Commencez par entrer progressivement dans l’eau et mouillez-vous la nuque, le ventre, la tête... Si vous souhaitez plonger, prenez le temps de vous mouiller le corps d’abord. Ensuite, sachez qu'il vaut mieux éviter de vous baigner juste après un effort important, après avoir bu de l’alcool ou après un repas particulièrement copieux. Evitez également une exposition au soleil trop importante, surtout pour les enfants, préférez plutôt les coins d’ombre. Enfin, pensez à boire régulièrement de l’eau.
 
D'éventuels signes avant-coureurs

Si l’hydrocution est souvent brutale, il est parfois possible de la déceler avant la syncope. Maux de tête, crampes, démangeaisons, bourdonnements dans les oreilles, vertiges, frissons, troubles visuels, sensations de chaleur sur les cuisses ou le ventre, fatigue intense… sont autant de signes avant-coureurs. Si vous en ressentez un, ne restez pas dans l’eau.
 
Que faire face à une personne en état de choc thermique ?

Si vous apercevez une personne en état d’hydrocution, pratiquez les gestes qui sauvent. Commencez par la sortir de l’eau (en prenant le temps de vous mouiller le corps, comme expliqué précédemment), puis alertez les secours en composant le 15 ou le 112.

Si la victime est inconsciente, assurez-vous qu’elle respire. Si c’est le cas, placez là en position latérale de sécurité. La personne doit être allongée sur le côté, la colonne vertébrale droite. Réchauffez-la ensuite à l'aide d'une couverture ou de ce que vous avez à portée de main. Dans le cas où la victime ne respire plus et seulement si vous y êtes formés, pratiquez une réanimation cardio-pulmonaire (en alternant 30 compressions et 2 insufflations) tant qu'il n'y a pas de réaction, jusqu’à l’arrivée des secours.
Lundi 28 Décembre 2015 - 14:10
M.A.
Lu 2486 fois




1.Posté par noe2016 le 28/12/2015 14:33
De bons conseils !
Il faut les écrire sur les bassins ...
Pourquoi ne pas mettre des maîtres nageurs près des bassins pour éviter le pire ?

C'est comme pour déguster du champagne ... il faut l'avaler lentement en l'appréciant et le laisser descendre dans le gosier par petits coups de langue ... ça évite de refroidir trop vite l'estomac surtout glacé à 4° !

2.Posté par nom le 28/12/2015 14:49
faudrait p'têt envoyer la maréchaussée prévenir ou sévir dans ces lieux interdits de temps en temps.

3.Posté par Simandèf le 28/12/2015 18:18
Il faudrait peut être mettre des signalétiques et des vigies bassins.

4.Posté par Thierry le 28/12/2015 19:47
Moi, je recommanderai d'entrer dans l'eau avec un manteau bien épais, ben oui. Ca aide.

Sinon, la prudence ou alors s'abstenir ... du plaisir, un choix.

5.Posté par Mireille POLLUX le 24/01/2016 21:17
Placez des maîtres-nageurs-sauveteurs à proximité des bassins pour surveiller la zone de baignade, notamment pour contrôler le nombre de personnes dans l'eau, ainsi que le temps de baignade par personne ou par groupe. Cela sera un moyen de fournir du travail à ceux qui n'en ont pas!!!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales