Faits-divers

Nouvelle session d'Assises: Le meurtre de Sarah Ranguin jugé

Une nouvelle session d'Assises s'ouvre aujourd'hui avec le procès pour viols sur mineurs de W. L, beau-père de trois petites filles. La semaine se poursuit mercredi avec le procès de Cédric Dary, accusé d'avoir tué sa compagne Sarah Rangain, puis avoir dissimulé son corps. Vendredi, Brian Thomas, passera devant les juges pour des violences volontaires ayant entraîner la mort sans intention de la donner, après une rixe qui aura été fatale à sa victime, Patrick Técher.


Nouvelle session d'Assises: Le meurtre de Sarah Ranguin jugé
Lundi et mardi, un homme au casier bien fourni comparaît devant la Cour d'Assises pour des agressions sexuelles répétées sur les filles de sa compagne, âgées de 9, 11 et 13 ans. C'est la mère des fillettes qui est allée déposer plainte contre W. L en 2010, après leur insoutenable récit. Le ti-père va d'abord confesser les viols, avant de se rétracter. Mais les analyses effectuées révèlent des traces de liquide séminal sur les vêtements et draps des petites. Le trentenaire risque 20 ans de réclusion.

Mercredi et jeudi, Cédric Dary, meurtrier présumé de Sarah Ranguin, aura à s'expliquer devant les jurés de son acte. Le 11 décembre 2009, il aurait tué en l'étranglant sa compagne qui souhaitait le quitter. Il aurait ensuite cherché à dissimuler le corps de cette mère de famille, en l'entreposant dans les champs de cannes de la cascade Niagara, puis en le brûlant partiellement. Certains des effets personnels de la victime ont été dispersés dans les communes de Sainte-Suzanne et de Sainte-Marie. Pourtant, l'homme joue le concubin éploré. Il ne cessera de clamer son innocence à qui veut l'entendre, notamment par le biais des médias. Mais les expertises finissent par porter leurs fruits et Cédric Dary est mis en examen près de deux mois plus tard pour meurtre aggravé, il avoue alors. L'homme encourt la perpétuité.

Vendredi, la semaine d'assises s'achève par le procès de Brian Thomas, la vingtaine, accusé d'avoir ôté la vie, sans le vouloir, à Patrick Técher, son aîné d'une quinzaine d'années. Le 2 avril 2010, les deux hommes se disputent, éméchés, à propos d'une dette de 20 euros. Le plus jeune décide de régler le différend au poing. Patrcik Técher s'écroule, sa tête heurte violemment un obstacle et il décède d'une hémorragie cérébrale. Brian Thomas risque une peine de 15 ans de prison.
Lundi 21 Novembre 2011 - 08:00
.
Lu 1534 fois




1.Posté par Yannis le 21/11/2011 10:13
Plus jamais ca ... le 25 participez a cette initiative du web réunionnais

http://www.facebook.com/event.php?eid=185397894881171

Merci de partager ne fermons plus les yeux

2.Posté par just sayin le 21/11/2011 19:12
Elle était vraiment belle cette femme, à chaque fois que je tombe sur sa photo, ça me frappe ...

3.Posté par noe le 21/11/2011 19:32
Son meurtrier sera relâché très vite ...
Des psy vont dire qu'il n'a rien fait ...de mal ....c'est la femme qui a eu tort ....elle a cherché sa mort ...

On fera une marche de couleur blanche et on oubliera le meurtre jusqu'au prochain ...
Ainsi va le monde de tarés !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales