Faits-divers

Nouvelle route du littoral: Eiffage dépose un recours sur le fond contre la Région et Vinci-Bouygues


Nouvelle route du littoral: Eiffage dépose un recours sur le fond contre la Région et Vinci-Bouygues
La nouvelle route du littoral va continuer d'alimenter les débats dans les couloirs du tribunal administratif de Saint-Denis. La société Eiffage a déposé hier soir un recours contre le groupement Vinci-Bouygues et la Région Réunion, confirme le tribunal administratif ce matin.

Enjeu de la requête? La société Eiffage veut prouver qu'elle était la mieux placée pour obtenir les marchés les plus importants du chantier nouvelle route du littoral. Il ne s'agit plus de trancher sur la forme avec un référé pré-contractuel ou contractuel déposé par la société Eiffage, mais bien d'une procédure sur le fond portant sur les appels d'offres passés entre la Région et le groupement Vinci-Bouygues.

Si la société Eiffage a été déboutée le 2 et 3 décembre dernier sur les deux référés sur les marchés du viaduc de 5.400 mètres et sur la digue de 3.600 mètres - montant global des travaux estimés à plus de 1 milliard d'euros - la société a décidé de contre-attaquer.

Il appartiendra au tribunal administratif de trancher dans les prochains mois sur cette requête. Les délais sur le fond étant relativement longs.
Vendredi 27 Décembre 2013 - 11:27
JD
Lu 3411 fois




1.Posté par babi le 27/12/2013 12:20
Chacun i veux son boute gâteau... quand on connait que le chantier coutera probablement plus de 2 milliard au total, ça se comprend...
Mais bon, le ti réunionnais pendant ce temps i tape a li son ti canal bichique...

2.Posté par gros kafrine le 27/12/2013 12:32
cette société eiffage n,en a t elle pas marre? sa en devient ridicule tout ses recours

3.Posté par Saint Denis D'Abord ! le 27/12/2013 13:08
L'argent , le fric rendent le cac 40 fou et des hommes faibles pour qq centimes d'euros .
mi vé mon l'arzen , minable les dirigeants de La société Eiffage !

4.Posté par ZembroKaf le 27/12/2013 13:42
Bon apparemment on va rester juste à la pose de la 1ère "acropode" du 20 décemb' 2013.
Ce jour le "pharaon" de la Région était déjà sous les...eaux !!!

5.Posté par Le Taliban. le 27/12/2013 13:46
Encore!!
C'est pire Santa-Barbara ou Dallas.
Mauvaise Année 2014.

6.Posté par pere Plexe le 27/12/2013 13:46
c est un SCANDALE que de dtruire notre environnement
l etat PS est il là pour aider UMP locale? et ns faire payer des impots pour payer ce chantier a 1600*2 ??
REVOLTONS NOUS KAMARAD !!!

la Région Réunion défend le projet de construction d’une nouvelle route du littoral pharaonique, une véritable autoroute sur la mer à 2 X 3 voies estimée à 1,660 milliards.
Pour lancer les travaux, la Région a demandé au gouvernement de pouvoir déroger aux interdictions protégeant un certain nombre d’espèces marines et terrestres qui pourraient être gravement impactées par un tel chantier.
On pouvait espérer que la puissance publique prendrait en compte la protection de la biodiversité réunionnaise, l’une des plus riches mais aussi des plus fragiles de la planète.
Il n’en est rien, les arrêtés viennent d’être publiés dans la plus grande discrétion. Désormais la Région Réunion est autorisée, selon les termes de l’arrêté, à détruire, altérer ou dégrader les sites de reproduction d’une vingtaine de mammifères marins dont la Baleine à Bosse, figurant sur la liste des espèces menacées d'extinction (Convention internationale CITES) et le Grand Dauphin de l’Indo-Pacifique espèce considérée comme en danger d’extinction par l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN).
La Région est aussi autorisée à détruire, altérer, ou dégrader les sites de reproduction de deux espèces de tortues marines, dont la tortue verte, en danger d’extinction et la tortue Carette, en danger critique d’extinction selon l’UICN.
La décision gouvernementale permet aussi à la Région « la capture ou l’enlèvement, la destruction, et le transport de spécimen » de huit espèces d’oiseaux protégés comme le Pétrel de Barau, espèce classée en danger d’extinction sur la liste rouge de l’UICN.
Toutes les instances environnementales, réunionnaises et nationales, ont donné un avis défavorable au projet actuel de la Région, la décision gouvernementale qui va à l’encontre de l’avis du Conseil National de la Protection de la Nature du 24 juin 2013, est donc aujourd’hui lourde de conséquences, elle conforte le lobby du tout automobile qui règne sans partage sur notre île depuis plus de quarante ans.
Mais il n’est pas sûr qu’il ait le dernier mot, les associations environnementales vont pouvoir attaquer devant le tribunal ces arrêtés scandaleux et, espérons-le, faire respecter le patrimoine naturel et la biodiversité de La Réunion dont ce gouvernement ET UMP DE ROBERT se montrent si peu soucieux.

7.Posté par jean Jouhis le 27/12/2013 13:47
pas de panique
ON va ester en justice

et souvenons nous que le futur feu VERGES avait aussi posé la 1ere pierre de la MCUR

avant que cela ne devienne son mausolée

8.Posté par loyada le 27/12/2013 13:58
comment le groupe Vinci-Bouygues a obtenu le chantier du pont de lile de Ré , il serait parfois bon de revenir sur certains sujets , et chantiers dignes du systeme mafieux !!

9.Posté par yvon le 27/12/2013 14:29
La grosse verrue n'est pas près de sortir de terre ou plutôt de mer :)

10.Posté par End Of Times le 27/12/2013 15:01
2 milliards divisés par 1 million d'habitants vivant à la Réunion ça fait 2000 € chacun. Perso je préfère la tune que la route et vous ?

11.Posté par ? le 27/12/2013 16:20
Juste une question : derrière cette Société qu'est Eiffage, n'y a t'il pas la CGTR et le PCR comme commanditaire?
Tout cela devient ridicule et énervant , vraiment honteux pour une telle Entreprise

12.Posté par kafir le 27/12/2013 17:31
la bataille des requins semble faire rage chacun veut sa gosse part de gâteau.
le bal des vampires !

kafir

13.Posté par reunion le 27/12/2013 18:44
la NRL c'est un cadeau empoisonné pour les générations futurs , combien de personne sont arrosé en pot de vin , je me fait pas de souci pour ceux qui sont dans la commission permanente de la région
dans le monde on cherche amélioré un nouveau mode de déplacement , nous on reste tout voiture
c'est à se demander si à la réunion on ne tourne pas sur la tête , j'ai un droit de réserve par rapport à ma profession , pour moi c'est une plus belle connerie et un gaspillage d'argent public ,
normal quand on a un mythomane à la tête d'ne collectivité , créole réveille à zote les belles parole i fait pas bouillir marmite , et surtout qu'on arrête de bassiné avec 2000 emplois à la clé

14.Posté par Frigidaire le 27/12/2013 18:58
Mais Eiffage n'a pas un bout aussi de la route à faire ? Pire Eiffage est associé à un Italien !!! non seulement pas de la Réunion mais pire d'un Non Français. Difficile à comprendre sauf à croire que Eiffage était la pompe à fric du PCR comme elle a été celle de DSK à Lille

15.Posté par yab des hauts le 27/12/2013 22:14
Eiffage conteste, c'est pas lui bien sûr qui est derrière.
Ces contestataires représentant les verts peuvent ils proposer une solution et une preuve valable que la NRL va détruire la baleine à bosse.
C'est vraiment du n'importe quoi.
Si c'était eux qui faisaient partie des décisions, peut être qu'ils auraient fait pire.
Il faut arrêter. La NRL est une nécessité et un enjeu primordial pour notre économie.

16.Posté par Vatenguerre le 28/12/2013 11:34
TRES BIEN,
tout les éléments qui tendront à:
1- Bloquer cette folie des grandeurs particulièrement inutile et destructrice
2- éclairer les malversations derrières les attributions de marché
ne peuvent qu'aider la Réunion a se débarrasser de ces politiciens aussi mégalo qu'imbu d'eux-mêmes.

Que ce soit le choléra qui s'attaque à la peste m’indiffère profondément, si les deux pouvaient s'entretuer, c'est le tissus de PME réellement créateur d'emploi qui en bénéficiai en premier!

Pourquoi ne parle-t-on pas plus du vrai problème qui nécessite seul des travaux:l'entrée Ouest de St Denis???

17.Posté par pere Plexe le 28/12/2013 13:27
la Région Réunion défend le projet de construction d’une nouvelle route du littoral pharaonique, une véritable autoroute sur la mer à 2 X 3 voies estimée à 1,660 milliards. Pour lancer les travaux, la Région a demandé au gouvernement de pouvoir déroger aux interdictions protégeant un certain nombre d’espèces marines et terrestres qui pourraient être gravement impactées par un tel chantier. On pouvait espérer que la puissance publique prendrait en compte la protection de la biodiversité réunionnaise, l’une des plus riches mais aussi des plus fragiles de la planète.

Il n’en est rien, les arrêtés viennent d’être publiés dans la plus grande discrétion. Désormais la Région Réunion est autorisée, selon les termes de l’arrêté, à détruire, altérer ou dégrader les sites de reproduction d’une vingtaine de mammifères marins dont la Baleine à Bosse, figurant sur la liste des espèces menacées d'extinction (Convention internationale CITES) et le Grand Dauphin de l’Indo-Pacifique espèce considérée comme en danger d’extinction par l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN).

La Région est aussi autorisée à détruire, altérer, ou dégrader les sites de reproduction de deux espèces de tortues marines, dont la tortue verte, en danger d’extinction et la tortue Carette, en danger critique d’extinction selon l’UICN.

La décision gouvernementale permet aussi à la Région « la capture ou l’enlèvement, la destruction, et le transport de spécimen » de huit espèces d’oiseaux protégés comme le Pétrel de Barau, espèce classée en danger d’extinction sur la liste rouge de l’UICN.
Toutes les instances environnementales, réunionnaises et nationales, ont donné un avis défavorable au projet actuel de la Région, la décision gouvernementale qui va à l’encontre de l’avis du Conseil National de la Protection de la Nature du 24 juin 2013, est donc aujourd’hui lourde de conséquences, elle conforte le lobby du tout automobile qui règne sans partage sur notre île depuis plus de quarante ans.

Mais il n’est pas sûr qu’il ait le dernier mot, les associations environnementales vont pouvoir attaquer devant le tribunal ces arrêtés scandaleux et, espérons-le, faire respecter le patrimoine naturel et la biodiversité de La Réunion dont ce gouvernement se montre si peu soucieux."

18.Posté par kersauson de (P.) le 28/12/2013 13:28
la Route du Littoral Nouvelle, dites « en mer » , cout 1,5 a 2 milliard d’euros, qui détruirA une partie de la barrière de corail, qui reposerA sur des fonds sableux : un vrai « Nouveau Pont de la Rivière St Etienne (cyclone Gamède) »
OR, la Route Littoral actuelle est quasi sécurisée, après pause des filets il ne tombe plus qu’une tonne par an, et derrière les filets ; les basculements ont été réduits par 2. Elle n’a fait QUE (mais c’est trop bien sûr) 50 morts en 50 ans , la Tamarine en est a une moyenne de 4 par an (vitesse oblige (je connais une 4 voies en métropole (Vannes Lorient 40kms) qui fait 10 morts/an malgré des radars fixes et mobiles ))
Cette route est opérationnelle (et a tant couté déjà) : il faut juste la consolider : - en coupant encore le haut des falaises a pic (**) (même si de « grosses huiles » ont des terrains (on expulse bien des pauvres pour la Tamarine ou le Tram))
- en la recouvrant, vers 20 mètres de haut, d’un toit en Super Béton, penché ; les (quelques) roches tomberaient et rouleraient dessus, et tomberaient en mer, ET protègerait des pluies et cyclones (plus de basculement !)
Coût de ce toit : environ 500 million (cimentage etc.. ) qui fera travailler des Réunionnais (ouvriers ET industriels du BTP), sur 4 , 5 ans.
(**) et (*) Couplons cela à un élargissement de 2 mini voies coté mer, par les déblais du haut des falaises (quitte a couper la route Un, 2 mois !! (ce n’est rien)), pour préparer un éventuel TRAM, ou Train (****), et dans un 1er temps des voies Bus propres et Poids Lourds !
Coût total : environ 800 millions : 1,2 milliard d’économies !

Cette route, on peut la désengorger (1/3 minimum) et donc ne plus investir dans une route nouvelle: COMMENT ?

Par la mise en œuvre IMMEDIATE de la route des Goyaviers, des plaines, INDISPENSABLE, qui permettrait aux sudistes du Tampon St Louis St Pierre de rejoindre, sans plus de kilomètres St Denis et surtout les communes à l’Est de St Denis (***) (Ste Marie Ste Clotilde et Ste Suzanne aux activités industrielles et tertiaires fortes), et donc St André.

Par la création d’un passage souterrain au Barachois, INDISPENSABLE, qui permettra à l’Ouest d’éviter l’entrée de St Denis, en accédant aux communes de l’Est de St Denis (***).

Les économies sur cette Route en Mer pourront être utilisées à des projets (faisant travailler les réunionnais), et INDISPENSABLES et OBLIGATOIRES dans le cadre de UE.

Refonte du Réseau Eaux Propres ( des milliers de litres partent dans la nature chaque jour)
Refonte du Réseau Eaux usées (trop tombent encore en mer)
Réseau Electricité (Oui GERRI certes mais ce sera plus long que prévu), pourquoi pas par une centrale nucléaire (en métropole 1 pour environ 1 million d’habitants, donc ici idem), avec possibilité de vendre à Maurice, Madagascar ..
Destruction des ordures et stockages, et Récupération du Méthanole : vous savez qu’une population de 800.000 habitants produit en excréments, de quoi alimenter 280 bus (4 fois plus de bus que les cars jaunes, 15% du futur parc !!)

Voila : des projets simples, nécessaires, qui seront adoptés de suite par les contribuables !
comme de faire des ponts solides (le nouveau de la Riviere St Etienne ainsi, ou encore cette Tamarine qu’il fallait faire depuis longtemps ; et qui n’est pas un projet VERGES ) au-dessus de certains raviers (Ouaki..),
sécuriser ENFIN l’accès a Cilaos, à Salazie, Langevin, cap Laoussé;
ce fameux pont de la rivière des Galets à Cambaie, enfin acté, mais 2 ans d’études.., puis 2 ans de réalisation, pour un projet de 250 mètres, sans expropriation, en pleine ligne droite et plate !!
améliorer les approvisionnements des hauts (ilets entre autres) !

19.Posté par jean Jouhis le 28/12/2013 13:28
pas de panique
ON va ester en justice

et souvenons nous que le futur feu VERGES avait aussi posé la 1ere pierre de la MCUR

avant que cela ne devienne son mausolée

20.Posté par muppets le 28/12/2013 16:02
Tiens les cocos et affidés sont de retour, pourtant un illustre d'entre eux n'avait il pas promis quelques temps avant son élection de régler le pb en six mois et ........................il ne s'est rien passé. Ah si un projet de tram train qui a déjà coûté (mais pas pour tout le monde, certains ici en ont un peu profité) quelques millions d'euros à la Région, donc au contribuable que je suis.
Je me suis farci ce maudit canal bichique en début de semaine et je dis vive la NRL. Il faut oublier les cocos (en voie d'extinction partout sauf en Corée du Nord !), les verts pastèques (vert à l'extérieur et rouge à l'intérieur) et les ingénieux qui n'ont jamais rien créés.

21.Posté par citoyen lamda le 29/12/2013 08:33
moin la pèr mi di a ou!!!

ki di a moin ke mon ladresse mail sora pa transmi a la rézion , si mi koz dossi didier robert , ri'ink po fé totoch a moin , fé atention kréol zélection y ariv ,

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 08:55 Quatre blessés graves en cette fin de week-end

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales