Politique

Nouvelle route du Littoral ou prolongement du tram-train, la Région va lancer la réflexion

L’assemblée plénière du Conseil régional de la semaine prochaine s’annonce riche en enseignements. Outre l’avis de la collectivité sur les conclusions des Etats généraux, le choix entre le prolongement du tram-train de St-Paul jusqu’à St-Joseph, et la construction de la nouvelle route du Littoral, devrait aussi animer les débats.


Nouvelle route du Littoral ou prolongement du tram-train, la Région va lancer la réflexion
“Dans le seul intérêt de La Réunion, pour son développement économique et le rééquilibrage des micro-régions, n’est-il pas plus opportun de privilégier la construction de la deuxième partie du tram-train, portion Saint-Paul à Saint-Joseph, et ce aux dépens de la réalisation de la nouvelle route du Littoral ?”

C’est sans doute en ces termes que sera posée la question. En fait, elle a été posée hier lors de la Commission permanente de la Région Réunion par Roland Hoarau, conseiller régional de droite, qui a ouvert le débat lors des questions diverses.

“C’était une discussion informelle avec le président Paul Vergès”, a précisé d’emblée l’élu du Sud. L’argumentation de l’actuel premier adjoint au maire de Saint-Pierre, tient en deux points.

“Le développement économique doit s’intégrer d’une part dans un contexte mondial : diminution des émissions de CO2, montée du niveau de la mer, protection de l’environnement, développement durable…”

“D’autre part, ce développement économique doit être harmonieux : le même confort de vie pour toute la population des quatre micro-régions. Et à ce confort doit être lié le même et juste effort financier de chaque micro-région et de chaque Réunionnais…”

Roland Hoarau fait ici allusion aux 88 millions d’€ que la Région Réunion devra rembourser pendant des décennies, suite à la réalisation de la première partie du tram-train. “Pourquoi les habitants du Sud devront-ils payer pour un tram-train qui ne circule qu’entre Sainte-Marie et Saint-Paul ?”

Roland Hoarau suggère aussi de privilégier un axe de communication qui rapproche La Réunion, plutôt qu’une portion  de route (nouvelle route du Littoral) qui ne relie que deux micro-régions (le Nord et l’Ouest).

“Avec la livraison de la route des Tamarins en juin puis celle du tram-train entre Sainte-Marie et Saint-Paul dans quelques années, la situation aura évolué. Aussi, à l’issue de la totale sécurisation de l’actuelle route du Littoral, ce qui n’est pas encore le cas, il serait plus judicieux de structurer la côte”.

Selon le conseiller régional du Sud, le prolongement du tram-train de Saint-Paul jusqu’à Saint-Joseph, répond à cet objectif. Mais, il ne pourra se faire qu’au détriment du projet de la nouvelle route du Littoral.

En fait, la Région Réunion a déjà engagé le processus. La collectivité a déjà lancé les études pour cette deuxième tranche du tram-train. Cela signifie que l’enveloppe de 960 millions d’€ (qui est déjà passée à plus d’1,3 milliard d’€) contenue dans les accords de Matignon pour construire la nouvelle route du Littoral, serait utilisée pour le projet de prolongement.

La Région Réunion profiterait d’un concours de circonstances dans la mise en place du projet de la nouvelle route du Littoral pour justifier sa décision. En effet, les analyses techniques des fonds marins n’en finissent pas. Un rapport définitif était attendu pour novembre de l’année dernière. Il n’est toujours pas arrivé. “Il y a des soucis à ce niveau”, précise un autre élu de la Commission permanente.

Par ricochet, l’avant projet sommaire programmé pour décembre 2008, ne sera sans doute pas bouclé pour décembre 2009. Quant à la DUP (Délégation d’utilité publique), faut-il encore en parler dans le contexte actuel, alors que le Conseil régional n’a cessé de répéter que le tram-train, portion Sainte-Marie – Saint-Paul et la nouvelle route du Littoral, seront livrés presqu’en même temps…

Cette affirmation n’aura été qu’une promesse qui ne sera sans doute pas tenue…
Mercredi 19 Août 2009 - 07:42
Jismy Ramoudou
Lu 3940 fois




1.Posté par Denny Crane le 19/08/2009 09:00
Je profite du sujet « tram train » pour poser une question à laquelle personne n’a pu me donner de réponse à ce jour :

Pourquoi avoir choisi une alimentation électrique par caténaires ??

Au-delà de la pollution visuelle qui aurait du faire bondir les écolos et l’IRT (?), comment les concepteurs du projet n’ont-ils pas intégré que nous étions en région cyclonique et que les lignes électriques aériennes étaient régulièrement détériorées lors du passage d’un cyclone ?

Bordeaux et Nancy ont fait le chois d’une alimentation souterraine, pourquoi pas nous ?
Peut-on d’ors et déjà imaginer qu’après chaque cyclone le tram train sera en panne ?

Lorsque j’ai posé la question à une élue, sa seule réponse a été : « je n’y avais pas pensé…. »

Si quelqu’un a des éléments de réponse sur ce point je suis preneur.

2.Posté par mastercard le 19/08/2009 09:25
Comme à son habitude Jismy Ramoudou va plus vite que la musique.
Selon lui la Région a déjà engagé le processus de prolongement du tram-train en lieu et place de la future Route littoral parce qu'elle a déjà lancé les études pour cette deuxième tranche du tram-train. Selon le journaliste " l’enveloppe de 960 millions d’€ (qui est déjà passée à plus d’1,3 milliard d’€) contenue dans les accords de Matignon pour construire la nouvelle route du Littoral, serait utilisée pour le projet de prolongement".
1) Comment la Région peut-elle, toute seule, décider de l'affection de crédits dont la destination a été précisée dans un accord passé avec l'Etat et, me semble-t-il dans les contrats de plan ainsi que le programme européen? Autrement dit La Région peut-elle décider toute seule sans l'avis de l'Etat et de l'Europe? Sur ce point, ce qui est dit est du n'importe quoi.
2) Il est plus vraisemblable que le lancement d'études pour un prolongement débouchera sur la recherche de nouveaux financements notamment via le Plan de relance: l'Etat a fait le choix de mettre le paquet sur le transport, notamment ferrovaire. On peut penser que la Région souhaite obtenir une part de financement.
3) L'option du prolongement du tram-train en lieu et place de la route du littoral est une proposition de M Hoarau. A l'heure actuelle aucune décision n'a été prise.
Mais, en bon politicien, Jismy Ramoudou fait une présentation de ce dossier de manière à ouvrir une nouvelle polémique contre la Région. C'est de bonne guerre. Encore faudrait-il le dire.


3.Posté par FLASHBENET le 19/08/2009 09:49
Le tracé du Tram train est surprenant.

Nos anciens avaient choisi de faire passer le train par le bas de la route. Il se trouve que se tracé est encore fonctionnel sur la partie grande chaloupe La possession.

Une petite association arrive à maintenir le tronçons.

Pourquoi ne pas avoir choisi le même chemin ?

Ensuite sois c'est un tram sois c'est un train ! Je ne vois pas comment il peut être les deux !

Ensuite quand est il du transport de marchandise ?

Bref il semble que le bon sens est été oublié dans ce projet.

4.Posté par Choupette le 19/08/2009 09:51
@ 1. Posté par Denny Crane
Pour avoir longtemps vécu dans un pays européen où on ne voit aucun fil électrique ou autre polluer l'espace visuel aérien, j'ai posé la question à quelqu'un d'EDF qui m'a dit que le terrain n'est pas stable à La Réunion pour enterrer les fils. Et puis, que c'était plus facile de repérer une panne (par exemple lors de cyclone) que lorsque les câbles étaient enterrés. Huh huh huh...
Résultat : c'est moche et nos voisins nordiques se moquent toujours de nous avec nos fils qui pendouillent. Et ils ont bien raison.
Je me suis toujours demandée pourquoi l'on devait encore (au XXIe siècle) transporter des bonbonnes de gaz comme des manants alors qu'il serait plus esthétique et, merci pour les reins, moins fatiguant d'avoir le gaz de ville par tuyaux. Mais bon, faut pas trop demander. Cela se fera un jour, et "ils" vont crier que ce sont eux qui ont eu cette idée lumineuse d'enfouir....

"Lorsque j’ai posé la question à une élue, sa seule réponse a été : « je n’y avais pas pensé…. »
Les voyages d'études, c'est pas que pour faire les boutiques !!!
Lamentable.

5.Posté par Captain Planet le 19/08/2009 10:43
Pour répondre au premier commentaire posté, il faut savoir que l'installation de l'alimentation souterraine sur le Tram de Bordeaux n'est que partielle. Un tiers du réseau est concerné et c'est le centre ville.
Toujours pour prendre l'exemple du tramway de Bordeaux, son réseaux est aussi équipé de caténaires!!!
Alors pourquoi, les villes en France comme Bordeaux et Nice, n'ont pas favorisé l'alimentation souterraine??la réponse est simple. Le coût financier, il est très onéreux d'installer ce qu'on appelle un APS. L'entretien au niveau technique et des réparations est très compliqué. Enfin, il faut savoir qu'à Bordeaux, chaque tram est équipé d'une batterie de secours au cas où. Oui mais au cas où quoi?En cas de défaillance du système!Ah tiens, il y aurait des défaillances!!
Donc, la somme: coût élevé + entretien compliqué + batterie sur chaque tram égale au choix par caténaire.

C'est bien de lancer les exemples de la Métropole mais c'est mieux de les connaitre avant de les lancer!

6.Posté par kersauson de (P.) le 19/08/2009 12:47
En toute connaissance de cause,
maintenant que l on connait (a peu pres) les projets Pharaoniques, les couts

Ainsi la MCUR : dire que l argent serait perdu est FAUX : ce sont nos impts (déjà payés)
ils retourneront dans les caisses de la Région et de l UE pour servir a utre chose : ainsi réhabilter les sites de l HISTOIRE de la Réunion (Lazaret, Grotte des Francais etc)
OU construire des routes et ponts en Albanie
Ici il faut une ILE des Civilisations, et NON une MCUR
Et ce n’est pas aux seuls StPaulois de décider du bien fondé de la MCUR ! (Bon la nouvelle élection va retarder l’accord ou le rejet de la mairie à cette MCUR, c’est un moindre mal).

Autres Grands travaux :

Route du Littoral : quid de la route actuelle apres TANT d’investissements ? il faut juste la sécuriser , en haut par destruction partielle des Roches (qui tomberont de tte facon avec le creusement de Tram, en bas par un toit en béton , recouvert de plantes et feuillages à terme. Cela donne en plus du travail local (même fait marcher les entreprises des amis de Verges).
La Route en Mer sera TRES dangereuse : sur pilotis, et fonds NON stables (enquete en cours) ; quid les jours de cyclone ? de tsunamis ? et sera route a Tres Grande Vitesse engendrant pluss de morts que l ’actuelle (50 en 50 ans, et deja 2 en 2 mois sur l express Tamarine).

Le Tram Train : creusé dans une falaise pour le moins fragile : éboulis garantis AVANT et APRES (oui a Ravine à Jacques deja) ; perte de Lazare 2 (cf MCUR ; spoliation des habitants de Grande Chaloupe à 50 cents le m²

Il faut que cette voie Tram (moins urgente que la réfection de la route du Littoral) soit accolée à cette route Littoral actuelle , sur 2 petites voies, protégées de la mer, et de la falaise (toit en béton)

Que TOUTES les têtes de liste aux Régionales se fassent connaitre, donnent leurs projets, leurs idées :

ON votera en connaissance de cause !

il est aberant de nous imposer une MCUR voulue par le seul clan VERGES

il est abérant de décider d’octroyer le marché TRAM en l ’état actuel des recherches,
et à 6 mois des Régionales vouloir passer en force

En France on parle deja des Régionales (universités d’été) : ici qu’attendons nous ?
Que l on écoute nos projets et remarques : et nous voterons en connaissance !

7.Posté par Pierre Boiteau le 19/08/2009 13:54
-> Post 3
L'ancien tracé avec pour premier objectif de relier les usines sucrières majoritairement situées sur le littoral au port. Ce ne sera plus le cas avec le tram-train;
Le tram: pour la circulation urbaine -à l'intérieur des villes-, le train pour les liaisons interurbainnes (c'est une question de vitesse)
Transport de marchandises: lesquels? Actuellement on semble s'orienter vers la création de "ports secs" et le transport par route la nuit, qui serait moins onéreux. De toutes les manières il faudrait en termes d'infrastructures trouver un compromis: on ne transporte pas de la même manière des marchandises et des personnes.
-> 4: "ils" vont crier que ce sont eux qui ont eu cette idée lumineuse d'enfouir....
Cette idée a déjà été avancée, étudiée et voire même expérimentée (on a enfoui les lignes autour du jumbo score du Port).Il me semble que cela est prévu pour la route des Tamarins. Mais, comme le dit le post 5, on s'est rendu compte que cela revenait trop cher par rapport au coût d'un remplacement des lignes endommagées lors de gros pépins. Le seul problème est qu'on perd un peu de temps. Sinon, les consommateurs doivent payer le prix de l'enfouissement.



8.Posté par kiki le creole péi... le 19/08/2009 15:38
Les professionnels du rail disent:

Pourquoi choisir l'alimentation des trams trains par alimentation aérienne par courant alternatif 25000 volts : ? simplement c'est plus sécuritaire .pour son fonctionnement; et lors des passages à niveau gare ect.. D'autre part cela à l'avantage qu'il coute moins cher ainsi pour la maintenance
Alors que l'alimentation par rails de contacts ne peut se faire que par courant continu transformé .. il a l'inconvénient d'etre de faible puissance, :et que par temps de fortes pluies ,ainsi que dans les endroits humides.et inondables;.courts-circuits constants ..dont nombreuses pannes ..

9.Posté par PIM le 19/08/2009 16:05
Il est vrai de dire que pour la région le TRAM TRAIN passe avant la route du littoral. Y A PAS PHOTO.
L'argent prévue pour la route du littoral va servir à l'extension vers le sud. Ca c'est une grande arnaque.
Par contre le tracé par la grande chaloupe est une aberration. un tunnel de plusieurs kilométres ? en plus en côte ! Ca me laisse perplexe.
Le tracé en centre ville c'est aussi une aberration. Il fallait le faire passer par le boulevard Sud. On pouvait transporter du fret. La vrai vocation du tram train est d'être une liaison rapide entre l'Est et l'Ouest.
Et Dernière aberration, c'est donc de faire passer sur une falaise dangereuse sur la rue Gasparin en centre ville de Saint Denis.

10.Posté par darkalliance le 19/08/2009 18:31
Et pourquoi maintenir la MCUR ? cet argent pourrait servir à la sécurisation de la route du Littoral ...

11.Posté par franck le 19/08/2009 23:23
à post 9 : dans ce cas ce n'est plus un tram train mais un train...
post 9 toujours : quel danger sur gasparin ? effondrement ? n'importe quoi

l'aberration, c'est de raconter des aberrations

12.Posté par cris974 le 20/08/2009 11:34
Il y a 20 ans lors des fortes pluies la route littorale était basculée. Depuis il y a eu les milliards pour la "sécurisation de cette route" et à chaque pluie elle est toujours basculée.
Quelqu'un peut-il m'expliquer ce que veut dire SECURISATION ??????? Je n'ai pas de dictionnaire!!!!!

13.Posté par Réaliste le 20/08/2009 11:57
Pour ce qui est des caténaires, on peut espérer que les millions d'études et les années passées à étudier et à adapter le système à la Réunion aient pris en considération les remarques pertinents des différents blogueurs du site ! Pour répondre au premier post, le système enterré à Bordeaux et à Nice ne concerne qu'une partie du réseau et cette technique est justifiée lorsqu'il faut préserver un patrimoine classé, c'est le cas du centreville bordelais et de la place macena à Nice. le Tram de Boredeaux a eu par ailleurs beaucoup de problèmes au départ, raison pour laquelle beaucoup d'autres villes l'ont boudé. Se posait également le problème de concurrence puisqu'un seul constructeur proposait cette technique. Enfin, pour des raisons effectivement cyclonique, ce système d'alimentaion enterrée est dangereux à la Réunion en cas d'inondation. Gageaons que les caténaires proposés aient été étudiés pour résister aux grands vents !

Pour ce qui est du tracé du CFR, faut arrêter de dire des bêtises, comme la route du littoral, c'était une erreur de construire quoique ce soit en pieds da falaise. L'étroit gabarit des tunnels du CFR ne correspond plus aujourd"jui aux normes des trains et autres trams qui sont plus larges d'où nécessité d'élargir les tunnels et par conséquent une fragilisation éventuelle de la falaise. Autre argument en défaveur de la réutilisation du CFR, c'est la sinuosité de son tracé. Les normes de vitesse ne sont plus les mêmes. Aujourd'hui il s'agit bien d'un tram train qui peut aller jusqu'à 100 km/h en interurbain mais pas avec les courbes actuelles de l'ancien tracé CFR. De plus quelle alternative lorsqu'un éboulement emportera à la fois la route et le tracé CFR ?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales