Economie

Nouvelle route du Littoral: Cinq appels d'offres pour un chantier à 1,6 milliard d'euros

Ça avance. La réalisation de la nouvelle route du Littoral se concrétise un peu plus avec la parution ce jeudi de plusieurs appels d'offres - émanant de la Région - et portant sur la quasi totalité des travaux de l'ouvrage dont les premiers coups de pioche sont attendus à la fin de l'année 2013.


Nouvelle route du Littoral: Cinq appels d'offres pour un chantier à 1,6 milliard d'euros
Comme l'a expliqué le Journal de l'Ile dans son édition de ce matin, la Région a publié aujourd'hui les appels d'offres liés à la construction de la nouvelle route du Littoral. Des consultations qui portent sur l'échangeur de la Possession, le Viaduc en mer de 5400 mètres, le Viaduc de la Grande Chaloupe et la digue de 3450 mètres. Les appels d'offres sortis, ils marquent un nouveau point d'étape dans la réalisation de ce grand chantier - voulu par la majorité régionale - dont la livraison est prévue en 2020. "On a lancé cinq consultations d'importance différente. On a divisé ces appels d'offres en une vingtaine de lots pour permettre un accès direct aux petites et moyennes entreprises réunionnaises", explique Dominique Fournel, conseiller régional en charge du projet. La date butoir pour remettre les premières offres est arrêtée au mois de mars. "On espère signer le marché en juin pour démarrer les travaux en septembre 2013", ajoute-t-il.

La première consultation porte notamment sur les travaux préparatoires inhérents à la nouvelle route. "Les trois premières offres seront accessibles aux entreprises réunionnaises. Le second marché porte sur la réalisation d'une digue de 500 mètres du côté de la Possession ainsi que la réalisation d'un échangeur", souligne le conseiller régional. Concernant les autres appels d'offres, la donne ne sera pas la même. "On parle de 5.000 mètres de viaduc et il y a une obligation d'avoir une expertise en travaux maritimes", précise Dominique Fournel. Mais les entreprises réunionnaises pourront toujours "s'associer", rassure-t-il, avec des grands groupes de BTP.

Plusieurs carrières identifiées par la Région

La nouvelle route du Littoral est un chantier titanesque de 1,6 milliard d'euros pour lequel plus de 630.000 m3 de béton, 70.000 tonnes d'acier, 2,5 millions de m3 d'enrochements, 2,7 millions de m3 de remblais et 330.000 m3 de déblais seront nécessaires à la construction pendant les six prochaines années. Se pose alors la question de la disponibilité de ces matériaux à la Réunion. "Que se soit le béton pour les piliers, le tablier et la digue, il n'y aura pas de difficulté à l'avoir localement", explique Dominique Fournel. Le principal obstacle porte sur l'enrochement utile à la construction de la digue. Il va falloir trouver des carrières.

"On a identifié quatre sites susceptibles de fournir l'enrochement nécessaire. On travaille activement avec l'Etat en vue de l'ouverture de carrières mais il faut compter entre 1 et 2 ans pour avoir les autorisations nécessaires", souligne le conseiller régional. En parallèle de la Région, plusieurs entreprises travaillent également sur l'identification de carrières. "Mais la Région est le maître d'ouvrage, nous n'avons pas vocation à faire le travail d'extraction", rappelle Dominique Fournel. Plusieurs lieux ont été identifiés : les Hauts de Sainte-Marie, la Saline les Bains, les Hauts de Saint-Pierre ou encore l'ancienne carrière des Lataniers à la Possession. C'est ce dernier lieu qui a les faveurs de la collectivité. "Cette carrière a servi aux travaux du Port Est. En plus elle se trouve être proche du chantier. Maintenant, elle pose des problèmes en matière environnementale et urbain", précise-t-il.

Quand à la possibilité de faire venir des matériaux des pays voisins de la Réunion. "L'importation de matériaux est plus onéreuse que l'exploitation sur place", résume Dominique Fournel.

Les entreprises auront jusqu'au mois de mars - pour le premier appel d'offre - et jusqu'au mois de mai pour répondre aux consultations lancées par la Région sur la construction de la nouvelle route du Littoral.
Jeudi 13 Décembre 2012 - 17:00
Lu 3616 fois




1.Posté par Aréquiom le 13/12/2012 16:18
OUBLI PAS DONNE TRAVAIL LES PETITS TRANSPORTEURS

2.Posté par noe le 13/12/2012 16:19
Enfin ! les travaux vont commencer et donneront un bol d'air frais à nos entreprises !
J'imagine marcher sur cette route la figure dans les embruns et une pression dans la main ...
J'espère qu'on la fermera 5 jours par mois pour les piétons , cyclistes et autres ...5 jours sans voitures ... quelle rêve !

3.Posté par DON PAKE le 13/12/2012 17:19
Les gens crèvent de faim et vous faites une route à 1.6 Milliards ????????

4.Posté par cacatoess le 13/12/2012 17:24
Route a ne pas faire. Qui va payer pour elle d'apres vous? Vos impots ne sont pas assez chères apparement. Le réchauffement de la terre s'accélere et les scientifiques ont dit dernierement que le niveau de la mer augmente de plus en plus vite. alors si vous croyez encore aux magiciens de la région , du département , de matignon , de l'élysée, et du département vous allez vite déchanté. Vous avez élues des incapables assumées le. Ou reprenez votre place.

5.Posté par kinnack le 13/12/2012 17:38
Je pense toujours qu'il y a des choses plus importantes à faire à la Réunion... Avec St Denis en mode bouchon dès 6h30, je vois pas l'intérêt de ce projet...

6.Posté par Citoyenne le 13/12/2012 17:55
Plus de béton, plus d'automobiles, plus de pollution, nos enfants plus endettés ... Vive la Reunion, ile intense !!!... Vive nos élu(e)s !!!...

7.Posté par timagnol le 13/12/2012 18:32
Que cette affaire nous donne l'occasion de méditer sur le POUVOIR des élus à engager SUR LE DOS DES CONTRIBUABLES des dépenses somptuaires que l'on ne pourra en l'état actuel des choses leur faire tenir pour RESPONSABLES ! Un patron de TPE, pour le millionième de ces dépenses serait redevable SUR SES PROPRES DENIERS ! Le politique non ! Que ce soit un caprice (c'en est un car chacun sait que le tout voiture est déjà condamné...) d'autant plus inexcusable qu'il n'est que le contrepied du scénario choisi par son prédécesseur...rien n'y fait. N'y at'il pas pourtant une commission de hauts sages techniques qui pourrait dire stop au délire de ces tristes sires qui feront engager ces erreurs majeures par nous tous bien au delà de leur propre mandat ?

8.Posté par fredo le 13/12/2012 18:52
pour tous ceux qui batt la langue , donne une solution pour les chomeurs actuels ????? Allez mi attend !!!

9.Posté par Amiral La Po le 13/12/2012 19:41
A koz zote i profite pas tout de suite pou fé le tour de l'île en 6 voies?Dans 10/15 ans zote i sa pléré parski mank la route la Rényon!!!Puiske do moune i dovien do pli en pli fou avec le gigantisme...

10.Posté par HOARAU YANNIS le 13/12/2012 20:38
Il me tarde de la voir cette route,je vais enfin pouvoir payer plus d'impots et voir déguerpir de la réunion ceux qui l'ont tant voulu à cause de la pression fiscale et du manque d'autres infrastructures ;c'est un mal pour un bien...allez 2.5 milliards,3 milliards d'euros ?Faites la vite..

11.Posté par michel ravine blanche saint pierre le 13/12/2012 21:17
Est ce que La Région a intégré "le kaka nerveux" de Caroupaye dans l'appel d'offre ???
Sinon il va s'allonger sur les tétrapodes.

12.Posté par serget le 13/12/2012 21:59
C'est vrai que la Réunion coule, mais lentement.
Avec la nouvelle route, dont le coût va exploser, alors que l'Etat a bien dit au départ qu'il ne la financerait pas plus, on va pouvoir vraiment couler vite et fort.
Quel impact la construction de la route aura t-elle sur l'emploi: quasiment rien, ce ne sont que des emplois venant d'ailleurs, très qualifiés pour certains, voire des bataillons d'ouvriers portugais pour certains travaux peu qualifiés.

une fois que la région se sera endettée jusqu'au cou pour les 30 prochaines années, que la fiscalité aura bondi sur les 10 ou 20 % de gens qui paient l'impôt, quelle politique de développement économique pourra faire la région: rien.
dommage, avec l'argent des annuités d'emprunt (en gros 50 à 100 Million d'€ par an, on aurait pu financer des projets de développement de l'emploi dans tous les domaines, dynamiser les petites et moyennes entreprises.

Pendant ce temps là, Maurice construit des technopoles, avec pas grand chose comme investissements, qui vont vraiment créer de l'emploi.

13.Posté par Lol le 13/12/2012 22:00 (depuis mobile)
Oté fredo! Ben il suffit de travailler! On ne voit pas le rapport entre une route et le chômage. Mais bon...

14.Posté par Citoyène le 13/12/2012 22:06
Poste 8
Nétoye la Réunion é kultiv tout bann térin a labandon pou loto sufizans alimantèr bann zabitan. Na na travay pou in takon d'moun et pou lontan.

15.Posté par MIB le 14/12/2012 00:29 (depuis mobile)
Ah didonc quelle chance! Vous avez dû trouver du pétrole ou gagner au jackpot à la Réunion pour gaspiller 1,6 milliards d'euros à la mer. À quoi ça va vous servir si ce n'est satisfaire l'égo de certains élus et de

16.Posté par PIerre Henri Ravaux le 14/12/2012 06:58
Il ne reste plus qu'à espérer que le clan Annette qui dirige la mairie de Saint-Denis se mette enfin au travail pour proposer à la Région une sortie sur le chef-lieu à la hauteur de ce projet. Hélas, pour l'instant, on a l'impression que les esprits sont un peu embourbés. Il est vrai que pour un tel dossier, le clientélisme et les bonnes paroles ne suffisent pas. Vivement 2014 et un vrai changement. Cap au centre avec Michel Lagourgue. Lui au moins est un chef d'entreprise responsable qui a le souci de l'efficacité et la volonté de faire bon usage d'un investissement quel qu'il soit.

17.Posté par Bruno Bourgeon, membre EELVR le 14/12/2012 10:18
Compter sur moi pour être en face du premier bulldozer qui viendrait à poser des tas de cailloux pris on ne sait où... Et j'espère bien que mon exemple sera suivi, rappelez vous la place Tian An Men en 1989... L'homme seul face aux chars! Inconcevable que l'on puiss en arriver à de si grosses bêtises, alors que tout indique que nos sociétés consuméristes sont en train de s'effondrer, faute d'énergie fossile, faute d'emplois créés, faute de subsides dévoyés sur les banques ruineuses, il est temps de penser autrement nos civilisations, et en finir avec la croissance et avec le productivisme qui ne crée plus rien, en tous cas pas d'emplois! A fredo : 2550 emplois sur 5 ans pour la NRL, dont 1100 dans le BTP, et certainement pas tous réunionnais, et 1450 en emplois satellites (maintenance, cantines, etc...), alors que le BTP a au bas mot un déficit de 2000 emplois. Aux carriers : 18 millions de m3 de roches à drainer (traîner?) à partir de carrières qu'aucun maire ne veut sur son territoire... Chantier titanesque, donc inhumain, un rêve pour la région qui tournera bientôt au cauchemar des Réunionnais.

18.Posté par Amiral La Po le 14/12/2012 11:01
Et si on lançait un "débat" par écrit sur les zinfos 974 et chacun donnait non pas son avis mais son idée pour désengorger Sin-dni et le littoral et surtout son idée pour transiter d'ouest en est sans ses p.....d'embouteillages!!!!et aussi pourquoi pas son idée de remplacement de LNR....

19.Posté par polo974 le 14/12/2012 11:04
5.Posté par kinnack le 13/12/2012 17:38 |
"""Je pense toujours qu'il y a des choses plus importantes à faire à la Réunion... Avec St Denis en mode bouchon dès 6h30, je vois pas l'intérêt de ce projet... """

Pourtant, ça va faire un super parking avec vue sur mer et sur falaise (et éventuellement les avions d'air austral)...
Un peu long, si on est garé au bout, mais, bon ,on ne peut pas toujours avoir la meilleure place.

Et une fois qu'ils auront creusé la falaise pour avoir les matériaux, ils se rendront compte qu'ils pouvaient faire la route sur terre...

20.Posté par Kinnack le 14/12/2012 14:01
A post 19 : LOL ;)

Pour ce qui est des idées, je pense pas en avoir de nouvelles, mais moi j'étais plus pour une ligne style tram-train, allant du Port (voir St Paul) jusqu'à St André... Pas d'innovation, mais surtout moins de voitures!!!

21.Posté par Alternative ! le 18/12/2012 10:34
On a bien réalisé une route des Tamarin à mi-hauteur !!
Au lieu de faire passer cette route en pleine mer pourquoi ne pas miser sur la crète avec des distances de sécurité biensur !
Les ponts , tunels et ouvrages conséquents ne sont plus des obstacles pour nos ingenieurs !
Alors pourquoi aller chercher en mer ce que l'on peut faire sur terre sachant que les travaux maritimes occasionnent des couts exorbitants?
Il doit y avoir quelques propriétaires au bras long qui bloquent le foncier du haut de la corniche !
Par ailleurs le Tram Train était une solution écologique et logique !
Il suffisait de le revoir le projet à la baisse plutot que de l'abroger.
C'est sure les pétroliers ne s'y retrouvaient pas !!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales