Social

Nouvelle mobilisation le 19 octobre

L'intersyndicale (CFE CGC, FSU, CFTC, CFDT, CGTR, Saiper, Unef, Fo et Solidaires) s'est réunie ce matin pour annoncer le prochain de jour de mobilisation contre la réforme des retraites, ce sera le mardi 19 octobre prochain, comme en métropole.


Nouvelle mobilisation le 19 octobre







Alors que la dernière journée de mobilisation a rencontré un succès mitigé, l'intersyndicale réunie ce matin, à Saint-Denis, annonce une nouvelle journée de mobilisation pour dire non à la réforme des retraites.

Pour expliquer le manque de manifestants dans les rues de Saint-Denis et Saint-Pierre, les représentants syndicaux avancent plusieurs raisons, "Ce qui est bon pour la France, n'est pas forcement bon pour la Réunion. La situation sociale sur notre île est différente. Les Réunionnais, notamment les 10.000 licenciés du BTP n'ont pas pour priorité de manifester contre la réforme des retraites, mais de chercher un emploi", explique Yvan Hoarau, secrétaire départemental de la CGTR.

Nous sommes à 10.000 km

"nous ne sommes pas acteurs des négociations, nous sommes à 10.000 km, venir défilé localement, alors que tout ce joue au niveau national n'est pas forcément mobilisateur", déclare de son côté Jean-Pierre Rivière, secrétaire départemental de la CFDT.

Certes la mobilisation de samedi n'a pas rassemble les foules, mais Yvan Hoarau tient à préciser que "cela fait 4 mois que nous sommes dans la rue, 4 mois que le mouvement social est présent".

Sensibiliser les lycéens et étudiants

Les lycéens et les étudiants ne sont pas encore entrés dans le mouvement sur notre île, "lundi soir, à 17 heures, une assemblée générale aura lieu à la faculté de Saint-Denis et du Tampon pour mobiliser et faire entrer dans le mouvement les jeunes réunionnais. Des assemblées générales qui permettront de les sensibiliser sur la question de la réforme des retraites", explique Camille Maillot de l'Unef.

Du côté de la Saiper, la mobilisation va se continuer sur "différentes formes d'actions extrêmement diversifiées, des formes d'actions légitimes contre le gouvernement", soulignant, "que cette réforme est déjà un semi-échec pour la majorité. On était dans une réforme technique qui devait être pliée rapidement, or aujourd'hui on est très loin du compte".

Les seniors resteront deux ans de plus sur le régime chômage

Paul Junot explique que le gouvernement souhaite "instaurer un régime de retraite par capitalisation", comme aux Etats-Unis, "un système qui ne tient pas la route".

Jean-Pierre Rivière conclut sur cette phrase, "30% des seniors sont au chômage à la Réunion. Avec cette réforme et le fait de repousser l'âge de départ à la retraite de 65 à 67 ans, les seniors resteront deux ans de plus sur le régime chômage, un allongement déjà chiffré à 400 millions d'euros par l'Unédic. Comment l'Unédic est financée ? par les cotisations salariales !".

Une nouvelle journée de mobilisation aura lieu mardi prochain, à 9H30, à Saint-Denis devant la préfecture, et à Saint-Pierre, devant l'hôtel de ville.
Dimanche 17 Octobre 2010 - 15:52
Julien Delarue
Lu 1708 fois




1.Posté par domounsindni le 17/10/2010 17:12
la méthode est peut être dépassée. descendre dans la rue s'est banalisé... dommage!

2.Posté par Roche écrite le 17/10/2010 19:52
donc si je vous suis il reste que les bloquages comme descendre dans la rue c'est devenu banal de toute façon si on bloque pas cette reforme ideologique une des plus dur d'Europe sinon

c'est foutue

3.Posté par noe974 le 18/10/2010 06:57
Bon courage pour votre ténacité : restez ferme avec vos convictions

Y aurait-il d'autres solutions à proposer pour remplacer ces réformes ?

Au-delà des mots farfelus , vous savez très bien qu'il n'y a pas d'autres possibilités

Il n'est pas concevable de parler tj de "taxer le Capital , les riches , les entreprises ..." Vous savez très bien qu'ils sont déjà taxés au maximum , c'est la raison pour laquelle les entreprises vont ailleurs et ferment chez nous : chômage...

Cessons de donner des leçons et faisons ce que notre conscience nous dicte ....

4.Posté par incroyable ! le 18/10/2010 09:13
Ils se gardent bien d'en parler !

Par un vote du 3 septembre 2010, les députés ont rejeté à la quasi-unanimité l'amendement n°249 Rect. proposant d'aligner leur régime spécifique de retraite (dont bénéficient également les membres du gouvernement) sur le régime général des salariés.
Alors qu'ils n'ont de cesse d'expliquer l'importance de réformer rapidement un régime de retraite en déficit, les parlementaires refusent donc d'être soumis au régime de retraite de la majorité des Français.
C'est ce qu'ils appellent une réforme "juste" paraît-il !

source :www.assemblee-nationale.fr/13/amendements/2770/277000249.asp

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales