Economie

Nouvelle Route du Littoral: Signature de l'accord-cadre visant à créer 1.600 emplois

L'État, la Région, le Rectorat, Pôle Emploi et les organisations professionnelles du BTP ont signé, ce jeudi 22 août, l'accord-cadre régional pour le développement de la formation et l'emploi pour les trois prochaines années. C'est un dernier espoir pour le secteur du BTP, qui connaît la crise depuis 2008 et qui mise beaucoup sur le chantier de la nouvelle route du littoral.


Nouvelle Route du Littoral: Signature de l'accord-cadre visant à créer 1.600 emplois
"2013 est une année noire pour notre profession, déclare Bertrand Sirex, président du FRBTP (Fédération réunionnaise du BTP). Depuis le premier accord signé en 2008, nous avons perdu beaucoup de salariés et les activités ont ralenti. Heureusement, avec ce projet, près de 1600 personnes seront employées".

Ce projet est la construction de la nouvelle route du littoral. "Ce chantier arrive après beaucoup de travail et de très longues concertations. Il est utile pour La Réunion mais aussi profitable aux entreprises et à l'emploi, annonce Didier Robert, président du Conseil Régional. Mais les emplois créés par la construction de la route devront être accessibles à tous les Réunionnais... d'où l'importance des formations".

En 2012, ce sont 120 millions d'euros qui ont été investis dans des formation professionnel et la Région souhaite voir le même investissement en 2013. Selon le Rectorat, il y a en effet 2.400 élèves et enseignants dans le secteur ainsi que deux lycées.

10 000 emplois perdus depuis 2008

Mais la CGTR reste sceptique. Jacky Balmine, représentant du syndicat explique: "Depuis l'accord en 2008, 10.000 emplois du BTP ont été perdus. Aujourd'hui on est dans une spirale de récession et on ne veut plus vivre au jour le jour". Et pourtant, le premier accord-cadre régional pour la formation et l'emploi des salariés du BTP de 2008 avait entraîné la formation de 7.500 personnes et avait coûté 4.800.000 d'euros.

Selon le syndicaliste, il faut donc créer les chantiers pour ne pas avoir des formations en BTP qui n'aboutissent à rien. "La précarité ne cesse d'augmenter car l'emploi qui suit la formation n'est pas stable".

Le Préfet, Jean-Luc Marx, explique que ce ne sont en effet pas les projets qui manquent mais plutôt leur aboutissement: "Il y a aujourd'hui 520 projets. Il faut juste s'assurer qu'ils arrivent à l'étape des travaux".

"Un projet comme la nouvelle route du littoral permettra de fournir des formations qui répondent aux demandes des entreprises, annonce Didier Robert. Mais il est conscient qu'il faudra "préparer un programme de suivie pour pérenniser l'emploi".

Jeudi 22 Août 2013 - 17:56
SH
Lu 1983 fois




1.Posté par R I P O S T E le 22/08/2013 21:22
Pour certains , c'est la soupe à la grimace en voyant l'accord-cadre régional pour le développement de la formation et l'emploi pour les trois prochaines années .
Le 22 Août 2013 est une date où les arêtes de poisson restent en travers de la gorges sans le p'train à charbon , sans la p'tite Kaz des civilisations !

2.Posté par Gromale le 22/08/2013 21:39
Que du vent ! Didier Robert faisait partie de la majorité présidentielle à cause de qui on a perdu 10 000 emplois. Alors parler de création de 1 600 emplois, c'est du pipeau !

3.Posté par Voilà un rapporteur qui rapporte mal ! le 22/08/2013 23:30
Cette femme n'a cessé de marteler le chiffre de 1, 6 milliard d'€.

Or, le coût de départ annoncé par la Région actuellement est de 1, 85 milliard d'€.

Avec une hausse de 30 % minimum fortement prévisible, le coût final de cet hypothétique ouvrage atteindrait 2, 4 milliard d'€.

Une somme que n'a pas et n'aura pas la Région.
Le tribunal administratif devra donc rejeter la DUP prévue pour un ouvrage à 1, 6 milliard d'€ alors que ce chiffre est désormais caduc et que l'ouvrage a été revu à la baisse en termes de nombre de voies.

Il est à noter, de surcroît, que la Région Réunion n'a JAMAIS étudié, comme le proposait le CESER, un tracé par la Montagne tel que présenté par notre association sur son site web.

Dominique Fournel nous a encore déclaré ce matin que TOUTES les hypothèses avaient été étudiées.

Eh bien, si c'est vrai, qu'il nous sorte les plans, les chiffres, les dessins des viaducs et des tunnels !!!

Un projet qui, lui, ne reviendrait pas à plus de 600 millions d'€, puisque du même type que la route des Tamarins.

Un tracé de très loin supérieur au projet de NRL.

Le tribunal administratif devrait également comprendre qu'il est plus urgent et plus important de refaire le boulevard Sud avant de donner un premier coup de pioche pour une quelconque nouvelle route.

On ne doit pas mettre la charrue avant les bœufs !!!

www.reagissons-la-reunion.fr

4.Posté par elgringo le 23/08/2013 04:13
Tu prends la monnaie de la NRL tu la place sur un compte a 3% chaque année les intetet paye 2534 personnes au smic a rien foutre a plein temps le triple au taux du rsa et ceci a vie tant que tu ne touche pas au capital vive la france!!!!!

5.Posté par 2000 bus, 1600 emplois, 1,6 milliards... le 23/08/2013 11:19
Pschitt !!!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales