Economie

Nouveaux rythmes scolaires: Le recteur visite l'école Henri Lapierre à la Possession


Nouveaux rythmes scolaires: Le recteur visite l'école Henri Lapierre à la Possession
Des ateliers d'informatique, d'art, de musique, d'artisanat, de nutrition, de multimédia... Les activités "périéducatives" sont nombreuses. En ce jour de rentrée, le recteur de l'Académie de la Réunion, Thierry Terret, ainsi que le maire de la Possession, Roland Robert, sont venus découvrir ce nouveau mode d'enseignement à l'école élémentaire Henri Lapierre, à la Possession. Car l'école a adopté les nouveaux rythmes scolaires, avec quatre jours et demi par semaine. Les écoles de la Plaine-des-Palmistes, Saint-Benoît et Saint-Joseph sont aussi concernées.

Les petits auront des horaires différents de l'année dernière. Le lundi, mardi, jeudi et vendredi, une heure de cours périscolaires se déroulera de 7h à 8h, puis de 15h30 à 17h30.

Le mercredi, la même heure d'activité s'applique de 7h à 8h, puis un autre atelier est prévu de 11h à 12h30, après les cours normaux. Ceux qui le souhaitent pourront prendre une navette pour se rendre aux "Mercredis jeunesse" de 11h à 17h30.

"Nous avons pour l'instant 700 enfants en cours périscolaire", annonce Édith Ho-Pin, directrice de la Caisse des écoles. Mais le chiffre risque d'augmenter. Édith Ho-Pin prévoit que 80% de la totalité des élèves en écoles maternelle et élémentaire participeront aux ateliers.

"Cette réforme est fondée car elle améliorera l'apprentissage des enfants"

Certains parents craignent que les habitudes des familles ne soient bousculées. L'école cherche donc à rassurer: les parents pourront récupérer leurs enfants, s'ils le souhaitent, à 15h30.

"Les modifications sont nombreuses, affirme le recteur, mais cette réforme est fondée car elle améliorera l'apprentissage des enfants. Les heures sont tout simplement réparties autrement pour avoir l'équivalent d'une demi journée d'école de plus mais ces activités permettent aux élèves d'apprendre autre chose et différemment".

Pendant les deux prochaines semaines, l'école Henri Lapierre est en phase d'élaboration: elle compte prendre le temps d'améliorer l'organisation des ateliers au fur et à mesure.

La réforme aura coûté 1,2 millions d'euros pour l'année. La mairie de La Possession a, elle, versé 300.000 euros.

Nouveaux rythmes scolaires: Le recteur visite l'école Henri Lapierre à la Possession

Nouveaux rythmes scolaires: Le recteur visite l'école Henri Lapierre à la Possession
Lundi 19 Août 2013 - 17:06
SH
Lu 1338 fois




1.Posté par noe le 19/08/2013 18:38
Une bonne réforme avec des journées moins chargées en "études " dictée , grammaire , math ...trop barbants ....
Nos enfants doivent pouvoir s'épanouir avec d'autres activités plus ludiques ...
Très excellente réforme qui portera ses fruits vitement !

Curieux ! on n'entend pas les gueuleurs et empêcheurs d'avancer !

J'adhère!

2.Posté par Candide le 19/08/2013 20:51
Quelle belle connerie d'avoir ajouté cette demi journée le mercredi. Quasiment tous les spécialistes des rythmes de l'enfant sont d'accord pour dire qu'il fallait choisir le samedi matin et conserver cette coupure de milieu de semaine. Mais parle t on ici de l'intérêt des enfants ?

3.Posté par declassement obligatoire de l'ecole en centre aeré toute l'année le 20/08/2013 09:06
Quand on nous parle de l'exemple de la scandinavie et des pays ou les eleves font des activités épanouissantes l'apres midi on oublie de dire qu'il ne s'agit pas de les livrer 50% du temps scolaire a des employés communaux diplomés au rabais et à la vas vite clienteliste mais avec des vrais enseignants formés à la pédagogie et titulaire de l'éducation nationale sans contrat précaires.

Quand les parents vont decouvrir qu'ils se font avoir ca sera trop tard pour les enfants sacrifiés.

4.Posté par " Pa la ek sa " le 20/08/2013 21:43
à Noe .... ça ne peut pas donner de fruits puisque " vitement " n'est pas français. Mais si Roro te paie pour le dire, encore moins ?
La prochaine fois essaie " en vitesse " .

5.Posté par RBJEDI le 22/08/2013 07:42
NOE MENTEUR. Toi directeur de l'école primaire de la plaine des palmistes, tu te prosternes devant l'inspection et sur tout devant ton maire. Moins d'étude???????? vive les analphabètes de la plaine des palmistes. Plus d'activités ludiques???????????? Celà fait deux jours que certaines classes font des dessins car rien n'est prévu, rien n'est programmé.
Des personnes travaillant à la mairie (physiquement bien sur) se retrouve, sous couvert de perdre leur CAE ou autre contrat de M...., de devoir faire de la SURVEILLANCE d'élèves sans aucunes préparations et sans aucunes concertations avec l'équipe pédagogique.
A QUI CONFIENT-ON NOS ENFANTS?????????????
Alors Noé, au lieu de faire de la lèche à ton maire (une place sur la future liste????) et de la démagogie vers ta direction (Tu es au maximum de notation : hors classe) fais ton travail honnêtement et reste dans le cadre qui t'est imparti.
Ne nous voilons pas la face, cette réforme mise en place dans cette commune, a été faite sans concertation, par un ex-prof qui pense avoir raison sur tout les sujets. Dommage, au lieu de servir nos enfants, cette réforme ne sert que l'idéologie des socialistes

6.Posté par Ti'Teuf le 28/08/2013 10:17
Il fallait s'y attendre, les contrats d'avenir signés passent par une formation BAFA qui est en cours et qui doit être validée fin décembre. LE BAFA, QUESAKO ? Le BAFA est un diplôme qui permet d’encadrer à titre non professionnel, DE FACON OCCASIONNELLE, des enfants et adolescents en accueils collectifs de mineurs (ACM). Il représente surtout le sésame pour évoluer en tant qu’amateur reconnu dans le milieu de l’animation. LE MOT A RETENIR ICI EST AMATEUR. Ce statut se traduit par 2 conséquences pour les animateurs : la rémunération est bien souvent faible, mais demeure intéressante lorsque l’on a 18 ans ; L'ACTIVITE RESTE OCCASIONNELLE. Le BAFA N'EST PAS UN DIPLÔME PROFESSIONNALISANT. Il permet aux centres de loisirs de disposer de forces vives qualifiées mais non professionnelles lors des périodes de forte demande, c’est-à-dire pendant les vacances scolaires. De plus Noé, quand on connaît le niveau des petits réunionnais qui rencontrent de grandes difficultés scolaires, je ne peux que déplorer ton point de vue sur ce sujet délicat. Il faudrait revoir ta copie mon bonhomme...

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales