Economie

Nouveau test pour les taxiteurs samedi avec l'arrivée de 900 croisiéristes

Les taxiteurs de la Réunion ont-ils appris des couacs de début décembre ? De nombreux croisiéristes étrangers n'avaient pas manqué de montrer leur exaspération devant l'amateurisme en matière d'accueil. En ligne de mire des passagers en escale pour moins d'une journée sur le département, l'absence d'un bureau de change mais aussi les prix pratiqués par les taxiteurs.


Nouveau test pour les taxiteurs samedi avec l'arrivée de 900 croisiéristes
 
Le Port Est réunion accueille demain le paquebot Costa Allegra. 900 croisiéristes sont attendus. Une manne financière profitable en premier lieu aux taxiteurs mais aussi à l'économie de l'île. Selon le Conseil National du Tourisme, la dépense moyenne d'un passager en escale dans notre île est évaluée à environ 100 euros. Pas de quoi faire la fine bouche mais encore faut-il savoir s'y prendre.

Selon nos toutes dernières informations, le partage des tâches entre taxiteurs semble prendre forme. "Un tracé petit trajet et grand trajet sera fléché sur le quai" évoque l'un d'entre eux. Des promesses qui mériteraient d'aboutir pour ne plus revoir ces images de touristes perdus sur le quai, et dans une langue, le français, qu'ils ne maîtrisent pas. La réciproque est également de mise.

Concernant la tarification, la DIECCTE (Direction des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l'Emploi) a été on ne peut plus claire. "Toute tarification forfaitaire est proscrite". "L'utilisation de taximètres avait rendu hésitants les touristes la fois dernière mais on n'est pas des taxis parisiens", avoue un taxiteur.

Presque 3.000 passagers le 3 janvier

Pour prouver sa bonne volonté, le chauffeur de taxi expose son expérience d'il y a deux semaines. "Un aller-retour Port/Salazie Hell-Bourg auraient dû revenir à 300 euros. Au lieu de ça, on a pu faire en plus un crochet par Saint-Gilles, le tout pour 228 euros. Et avec ça, 40 euros de pourboire ! Je crois qu'ils ont été très agréablement surpris de l'accueil des taxiteurs, de leur conduite etc..." poursuit l'intéressé.

Seule ombre au tableau qui pourrait gâcher la journée du 24 décembre : la grogne de certains collègues. Il y a deux semaines, les agents de la DRIRE et de la DIECCTE étaient à quai pour contrôler les professionnels. Fort heureusement, les contrôles étaient intelligemment effectués un peu avant l'arrivée du navire, pour ne pas gêner l'activité.

"8 à 10 collègues ont été convoqués pour le 16 janvier dans les murs de la DIECCTE". Des problèmes de mise à jour du système de facturation y auraient été constatés. "Nous ne sommes pas contre les contrôles, mais nous souhaitons travailler en étroite collaboration". Bref, l'impression d'être toujours montré du doigt commence à exaspérer la profession. "Certains ont annoncé qu'ils ne viendront pas demain prendre en charge les touristes, je ne sais pas s'ils vont maintenir leur intention".

La Réunion et sa filière croisière encore débutante n'en a vraiment pas besoin. Mais les 900 passagers de demain ne sont qu'une mise en bouche à ce qui attend les transporteurs dans les prochaines semaines. 1700 passagers sont attendus le 31 décembre et presque 3000 le 3 janvier, dans deux bateaux différents.
Vendredi 23 Décembre 2011 - 16:45
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1683 fois




1.Posté par zipé le 23/12/2011 16:15
ils leur reste donc 24 heures pour apprendre a parler anglais

2.Posté par noe !!! !!?! le 23/12/2011 16:17
Nous avons le savoir-faire , l'accueil , le sourire ,le punch , le rhum , le tikalité tant recherché , les fruits exotiques (=les filles charmantes et colorées) ....
Il nous manque que les touristes et leur pognon ...

" L'orgueil ne réussit jamais mieux que quand il se couvre de modestie. "(Chevalier de Méré)

3.Posté par Montfort le 23/12/2011 17:34
Goodjour evry toulemond ici meeting ilande moi taxidriver me va driver you jusque to ve village de chrismas beut y no too much people. Cela dit en anglais littéraire du taxiteur reunionnais.... Espèrons qu'il n'y aura pas trop d'allemands parce-que ca va être dur pour l'accent . Merry Chrismas chaquebody.!!

4.Posté par Ded le 23/12/2011 17:37
On peut déjà prédire un bide...en plus avec les préparatifs de Noël, les embouteilles seront sans doute l'image que les malheureux qui auront osé affronter nos célèbres taxis garderont de la Réunion.

On ne sait pas faire , on ne veut pas faire...encore un ou deux essais et les croisièristes ne viendront plus ce qui ne changera rien à l'économie locale puisqu'on n'a jamais su profiter de ce créneau!

5.Posté par môvélang le 23/12/2011 17:45
etTTTTTTTTTTTTTTt!!!!!!!!!!!!!heureusement qu'on a noé!!!!!!!!!!!!!

6.Posté par Cambronne le 23/12/2011 18:45
le niveau de culture économique d'un taxi à la réunion est équivalant à celui d'huitre et encore
qui est John Galt ?

7.Posté par Cambronne le 23/12/2011 18:47
On peut déjà prédire un bide...en plus avec les préparatifs de Noël, les embouteilles seront sans doute l'image que les malheureux qui auront osé affronter nos célèbres taxis garderont de la Réunion.

On ne sait pas faire , on ne veut pas faire...encore un ou deux essais et les croisièristes ne viendront plus ce qui ne changera rien à l'économie locale puisqu'on n'a jamais su profiter de ce créneau!

QUI EST JOHN GALT ?

8.Posté par noe !!! !!?! le 23/12/2011 19:32
P7et P6

C'est qui ce saint homme avec une auréole mon cher Cambronne ? un romancier, homme d'affaires et homme politique écossais (1779-1839) , c'est ça ? c'est lui ? Je vous paie une coupe ....

« Celui qui pose une question risque cinq minutes d'avoir l'air bête.
Celui qui ne pose pas de question restera bête toute sa vie », n’est-ce pas ?

9.Posté par sgeg le 23/12/2011 20:11
6 "" le niveau de culture économique d'un taxi à la réunion est équivalant à celui d'huitre et encore """
je confirme !
à titre d'exemple , les taxiteurs mauriciens sont trilingues , créole , français et anglais , de plus ils sont généralement ponctuels , réglos sur les tarifs et plutôt sympas avec leurs clients.
à la réunion , on a tellement intoxiqué la population avec l'esclavage et le "noulépaplisnoulépamoins"
que trop d'employés confondent encore l'amabilité envers le client avec la soumission de l'esclave.

10.Posté par jobard le 23/12/2011 22:04
sgeg, qu'est-ce que tu as contre les huitres?

11.Posté par Totoweb le 24/12/2011 04:59
Ayant déjà eu l'occasion de faire une croisière , et ayant déjà pris un taxi pour faire mon excursion sans passer par la compagnie , je n'ai jamais payer des prix exorbitant .... Comme ceux que propose les taxiteurs. Arrêtez l'ABUS messieurs .

12.Posté par accueil raté le 24/12/2011 06:43
Il ne faut pas compter sur les taxiteurs pour attirer les touristes. A la Réunion n'importe qui devient taxiteur s'il a l'argent pour acheter une patente (prix exorbitant) les taxiteurs ne parlent pas anglais, ne connaisent pas l'histoire de l'Ile, ne s'interessent à rien, sauf à surtaxer le client. Ils veulent de l'argent facile. Cette profession devrait être encadrée.

13.Posté par polo974 le 24/12/2011 11:34
L'amateurisme se situe du coté des non-organisateurs, c'est à dire do coté du bateau.
Ils n'ont qu'à s'y prendre à temps et organiser une dizaine de tournées différentes en car avec vrai accompagnateur, selon des critères de goût:
nature,
culture,
sport,
plage et requins,
shoping la piqure,
...

Bref au lieu d'offrir un transport (semi)individuel, offrir des découvertes de l'île par thème.

Pour le même prix, les gens en auraient plus et médiraient moins...
(Il n'y a pas un truc du tourisme pour ça à la Réunion ? ? ?)

14.Posté par Cambronne le 24/12/2011 14:47
8.Posté par noe !!! !!?! le 23/12/2011 19:32
P7et P6

C'est qui ce saint homme avec une auréole mon cher Cambronne ? un romancier, homme d'affaires et homme politique écossais (1779-1839) , c'est ça ? c'est lui ? Je vous paie une coupe ....

« Celui qui pose une question risque cinq minutes d'avoir l'air bête.
Celui qui ne pose pas de question restera bête toute sa vie », n’est-ce pas ?

Allez parce que c'est Noël est John Galt, héros vertueux randien type, à la fois entrepreneur, philosophe et grand savant inventeur. ...

La Grève ou La Révolte d'Atlas (titre original en anglais : Atlas Shrugged, littéralement : Atlas haussa les épaules) est le plus important roman de la philosophe et romancière américaine Ayn Rand. Il a été publié en 1957 aux États-Unis. Elle y développe sa pensée critique de la démocratie sociale interventionniste en envisageant ce que deviendrait le monde si ceux qui le font avancer, les « hommes de l'esprit », décidaient de se retirer : en l'absence de ceux qui soutiennent le monde (tel le légendaire titan grec Atlas), la société s'écroule.

Il n'y a longtemps eu aucune traduction en français pendant 54 ans, hormis celle, quasiment inutilisable, réalisée par les éditions suisses Jeheber en 1958 et dont il ne figurait que quelques exemplaires dans de rares bibliothèques. En novembre 2009, une traduction, pirate, a été diffusée sur internet. En 2011, une traduction française sort en librairie, sous le titre de La Grève. un excellent cadeau à offrir à tous les crétins qui osent encore défendre les idées bolcheviks

15.Posté par owl412 le 24/12/2011 19:31
D'accord sur tous le plans polo974 ....

16.Posté par Montfort le 27/12/2011 17:40
La remarque la plus sensée de l'année en tous 100% raison 100% dans le vrai personne n'y pense, pourtant comme tu dis il y a bien un "machin pour gérer cela " Bravo POLO 974

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales