Economie

Nouveau sursis pour François Caillé


Le tribunal de commerce a rendu sa décision tard dans la soirée. Le groupe Caillé bénéficie d'un nouveau sursis de 6 mois. Cette prolongation exceptionnelle prend effet le 30 mars exactement.

Sont concernées par ce sursis les sociétés du groupe que sont "Budget" opérant à Mayotte et la société SNTM-Transcar qui bénéficie du même délai. La société Gildas Autos, elle, passe de la procédure de redressement judiciaire à la liquidation judiciaire.

Le groupe Georges Michel s'est positionné pour une reprise de la société Budget. Jean Brac de la Perrière, son représentant, parlait d’une reprise du fonds de commerce à hauteur de 300.000 euros. Cela concernera les 51 voitures de la société Budget déjà présentes plus un rajeunissement du parc automobile (au nombre de 59 voitures) qu’il souhaite réaliser. Le groupe Georges Michel pense se recentrer sur des offres de location de courte durée, la plus économiquement viable. Pour Jean Brac de la Perrière, cette offre de reprise "est intéressante pour le groupe Caillé. On maintient également l’activité" a-t-il ajouté. Ce soir, le tribunal de commerce a donc offert une période de 6 mois supplémentaire pour préciser cette possibilité de reprise entre les deux partenaires.

Nouveau sursis pour François Caillé
Ce nouveau laps de temps qui intervient un an après la mise en procédure de sauvegarde du groupe exaspère quelques employés venus assister à ce délibéré. L'un d'entre eux ne cachait pas sa déception de ne pas être finalement fixé sur son sort immédiatement. A l'inverse, l'avocat du groupe s'est dit satisfait de la décision du président du tribunal de commerce. Moins communicatif sur l’insistance des banques à l’égard du groupe qu’il représente, le conseil du groupe Caillé a toutefois lâché que celles-ci sembleraient prêtes à accepter un étalement de sa dette "conformément aux réalités du marché", soit vraisemblablement sur 15 ans. François Caillé de son côté n'a pas tenu à s'exprimer, faisant lire un communiqué par l'intermédiaire de son avocat.

François Caillé devra de nouveau se présenter le 8 juin prochain pour un nouveau point d'étape.
Mercredi 23 Mars 2011 - 20:00
Ludovic Grondin
Lu 3122 fois




1.Posté par 2 années de trésorerie gratos ! Jugeons les juges ! le 23/03/2011 20:33
Raz le bol de ces décisions de non décision ! C'est quoi cette justice qui ne prends pas décision ! Et les créanciers pendant ce temps, s'assoient sur keur factures impayées ! C'est une trahison de la justice ! Un scandale !

2.Posté par noe974 le 23/03/2011 20:37
Un sursis pour les salariés de la boîte et c'est mieux ainsi que de se pointer au Pôle-Emploi ...

3.Posté par ARTISAN, chef d'entreprise, paysan,unissons nous. le 23/03/2011 21:11
Quand on voit le gâchis d'un patron d'une 3ieme génération ,celle qui perd tout ,on se demande comment est il possible d'en arriver à ce résultat :dettes:, 23 millions de dettes sociales, , , 163 millions d'euros aux banques, une soixantaine de millions aux fournisseurs et personne ne bouge !!! Quand une petite entreprise a le moindre découvert avec les banquiers ou l'état c'est recommandés , menaces , huissiers , saisies, .......... moi j'espère que ce groupe disparaisse purement et simplement et que les banques vont s'assoir sur les 163 m€ . Par contre , les fournisseurs lésés , il ne faut pas le rater le F CAILLE, il y aura des ventes aux enchères!!!

4.Posté par ah ah ah le 23/03/2011 21:45
ah ah ah, encore un qui s'en tire. qu'on le mette au trou et qu'on jette la clé, peut être qu'il va s'acheter un morceau de bois à 95000€. qu'est ce qu' on attend pour saisir tous ses biens personnel.

5.Posté par Dionysien le 23/03/2011 22:23
Qd les affaires vont bien vous etes porté aux nues ,mais qd ça va mal faut s'attendre à etre ds le caniveau ainsi va la vie .Post 3 les fournisseurs en cas de liquidations ne reçoivent que les miettes s'il en reste !
Post 4 ,en général ses biens personnels ne sont pas sur son nom à lui ce qui fait qu'il y aura certainement peu à saisir et les fric mis ailleurs.
Sinon j'espère qu'il s'en sortira surtout pour les employés.

6.Posté par Zhonm dafèr le 23/03/2011 22:37
1,2,3 vlap, ni vu ni connu je t'embrouille.
Les bonnes qualités d'un homme d'affaire est la recherche de rentabilité, autrement c'est un homme de métier qui se bat pour une passion, si c'était le cas pour tonton Jules qui ne vendait que des voitures c'est loin de l'être pour le fiston qui a couru dans tous les sens à la poursuite du pognon.
Maintenant l'heure est venu pour le grand ménage, ne vous y méprenez pas ce n'est pas un simple concours de circonstances mais belle et bien une stratégie d'entreprise bien réfléchie et digne de conseillers pragmatiques payés pour tracer les grandes lignes pour François Caillé, le reste n'est que masquarade.
Donc tout ce qui traine de non rentable dans les pattes de Caillé, vous avez du souci à vous faire, à votre place je commencerais à chercher du boulot, et ceux qui rapportent du pognon au groupe vous avez intérêt à mettre bouchée double pour continuer à l'être autrement votre tour sur le grill viendra.
Au moins une chose de positif la-dedans, ces coups de batons sur vos têtes sauveront certains d'entre vous car ils deviendront compétifs et non assistés...Il n y a rien de plus épuisant pour une entreprise que les assistés....si vous voulez sauver votre peau battez vous et arrête plérer
Et oui les temps on changé...même dans notre ile..
Mais nous sommes encore très très très loin des asiatiques.
Allez ! Courage, que cela ne vous empêche pas de dormir.

7.Posté par G'elanna, une reunionnaise le 23/03/2011 22:53
vu l'article qu'il y a eu sur clicanoo concernant Farah Caillé concernant les femmes malgaches, Comme je suis une femme, je tiens à preciser qu'il n'y a pas de soucis à faire, je laisse qu'un post, je ne veux pas de son mari.Moi, j'aimerais qu'il reussisse à se remettre en l'air, car pour moi, ce sont des entreprises pei, la famille Caillé, ils ont donné du travail à beaucoup de reunionnais, reunionnaises quand meme, pendant longtemps.Aujourd'hui, les choses ont changées, la vie elle meme a changé.Moi, je voudrais qu'il arrive à se relever.je n'aimerais pas le croiser sur notre ile, et voir en lui, une figure d'echec, car l'echec çà fait peur aux gens intelligents.c'est une mauvaise image.

8.Posté par Petite précision le 24/03/2011 09:06
Post 7 : François Caillé n'est pas le mari de Farah Caillé !! Elle est mariée à Michel Caillé !
Faut s'informer avant de dire des bêtises !

9.Posté par lillas le 24/03/2011 09:39
a G'lenna :
Farah n est pas l epouse de francois Caillé ...c est sa belle soeur .

a Artisan pays
3 eme generation: qd francois Caillé a repris le groupe , il y avait 150 salariés, depuis cela est monté a 3000 .il n a pas herite d un empire , s est lui qui l a construit ...grace a sa competence et son travail . Mais là qd tt allait bien personne ne disait rien , ah si peut etre que c etait : ah ce gros blanc qui gagne bcp d argent etc ...alors au lieu de cracher votre venin vs feriez mieux de reflechir avt d ecrire n importe quoi ."Unissons nous" vs dites mais pkoi ? vs etes juste jaloux et aigri .Si le groupe ferme ce st 2500 chomeurs direct , et gd nombre de familles toucheespartout sur l ile . car dites vs bien que si un gros groupe reprennait il y aurait bon nombre de licenciement (ex Fouques, mais là personne ne dit rien hein??) Vs etes pitoyable ....et vs vs dites chef d entreprise ..!! et Reunionnais et bah .......

10.Posté par datinic le 24/03/2011 12:29
@ poste 9 :

je ne partage pas votre avis. Oui peut-être c'est lui qui a créer cet empire mais soyons honnête, ça vaut que des dettes.

ce qu'est catastrophique est justement que le tissu économique de la réunion est mésuré à deux échelles... vous portez un grand nom, une famille soit disons péi rénommé, vous obtenez des crédits souvent pas rationnels..
Vous êtes artisan ou créateur d'entreprise, le moindre découverte est sanctionné avec des fermetures des comptes, des lettres récommandés etc.

les banques ici sur la réunion décide pas par risque réelle mais plutôt par relation, par pression .. et ça fait qu'il y a des sociétés artificiels qui font des millions des dettes et qui font basculer des petits fournisseurs derriere. ça c'est scandaleux, moi j'appel ça de l'escroquerie..
pourquoi une nouvelle échéance ?? parce que les dettes sont tellement importants que les banques n'ont pas envie de perdre, faut mieux d'accorder des nouveau crédits etc etc etc ..
histoire sans fin !!!!
et nous devrons pas oublier la pression sociale mainteant .. 2500 personnes en chomage ??? !! faut mieux que les petits fournisseurs honnetes tombent... c'est moins impressionant..
pas juste la vie.
normalement il faut fermer la barak et responsabiliser les responsables, les banques et faire en sorte que les fournisseurs seront payés..

11.Posté par BOB4 le 24/03/2011 12:29
Un merci des employés pour ces 20 ans de travail tout de même.
Les entreprises, les banques, sont assez solides pour pouvoir récupérer qu'une partie du dû, même si c'est injuste, mais c'est la règle en cas de faillite.
L'entreprise est en faillite; le bonhomme non, pas de souci pour lui, il va rebondir.... avec les épaules moins chargées.

12.Posté par datinic le 24/03/2011 12:32
@poste 7

votre commentaire est aussi stupide que farah caille elle même .. !!
pfffff qu'est ce qu'on a foutre de farah caillé ????,
franchement lisez vos yellow presses et restez entre copines !!!

13.Posté par Sophie Fonfek le 24/03/2011 13:48
Comme d'hab, les gros profiteurs ultramarins (y a pas que Caillé, voir localement Apavou et aux Antilles les békés), ne mobiliseront pas leurs intérêts ni leur patrimoine accumulé qui fructifie ici ou à l'abri ailleurs (Maurice, Mada, Afrique du S, Australie, hexagone, Miami, etc) et mettent leurs salariés sur le carrreau tout en laissant les contribuables à jour et les concurrents cotisants éponger l'essentiel de leur dette fiscale/sociale, les clients des banques compenser leurs dettes bancaires, leurs fournisseurs boire la tasse.
Vive le capitalisme libre et administré!

14.Posté par macadam cowboy le 24/03/2011 14:27
après de chateauvieux et d'autres , dégoûtés par la mentalité péï et partis sous d'autres cieux exercer leurs indéniables talents d'entrepreneurs , françois caillé , coupable d'avoir voulu développer un groupe
réunionnais d'envergure , d'avoir pêché par excès de confiance au moment des rachats de dindar , de s'être sans doute trompé sur la valeur de ces entreprises avant d'être frappé par une crise sans précédent
est maintenant voué aux gémonies par ses " compatriotes " réunionnais...quel festin pour les envieux !
je lui souhaite bon courage ainsi qu'à ses salariés pour sauver leur outil de travail....
mais qui donc peut encore avoir envie d'investir sur ce caillou vu l'ambiance ?

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales