Economie

Nouveau classement hôtelier: Seulement 50% des hôtels réunionnais dans les normes

Adieu panneaux bleus, bonjour à la nouvelle signalétique hôtelière qui est entrée en vigueur ce lundi dans toute la France, la Réunion ne faisant pas exception. Un nouveau système lancé en 2009, après la promulgation de la loi Novelli, pour harmoniser les classements de nos hôtels avec ceux de l'Europe. Selon Atout France, organisme centralisateur français des demandes de classement, seulement 26 hôtels réunionnais ont obtenu un classement sur les 51 que comptent l'île. Et ce n'est pas faute d'avoir "communiqué" sur ce sujet du côté de l'IRT (Ile de la Réunion Tourisme).


Photo : Grand Hôtel du Lagon, seul 5 étoiles de la Réunion
Photo : Grand Hôtel du Lagon, seul 5 étoiles de la Réunion
Désormais, le panneau bleu avec un grand H blanc au milieu appartient au passé, les nouveaux panneaux changent de couleurs en fonction du classement par étoile. Un nouveau système pour les hôteliers, en harmonie avec les classements européens, a été mis en place à partir du 23 juillet dernier. Un classement centralisé par la société Atout France, chargée de récupérer les demandes de classement.

La grande différence dans ce nouveau système est qu'il repose sur la base du volontariat. Il faut passer par un "audit externe", souligne Cyrille Barrieu, directrice produit et label à l'IRT, pour pouvoir obtenir entre 1 et 5 étoiles selon le type de prestations proposées par l'établissement. En tout, ce sont 246 critères qui sont passés au crible, divisés en trois catégories : les équipements, les services et l'accessibilité. En France, un peu plus de 70% des chambres d'hôtels sont classées. A la Réunion, seulement 50% sont classées, selon le dernier pointage d'Atout France.

Même s'il ne s'agit directement du travail de l'IRT, mais des syndicats hôteliers, la communication autour de ce nouveau dispositif était "importante". "Il y a eu une démarche de sensibilisation et de communication de la part de l'IRT auprès des professionnels de l'hôtellerie à la Réunion. On est dans une démarche de qualité importante, doublement importante et triplement importante", insiste Cyrille Barrieu. La clientèle étrangère venant à la Réunion cherche son hôtel en fonction de son classement. "Pour les touristes qui viennent à la Réunion, les étoiles sont la norme de qualité", ajoute-t-elle.

Publicité interdite sur l'ancien classement par étoile pour les hôtels qui n'ont pas fait les démarches

L'IRT travaille sur les salons de tourisme du monde entier avec un "manuel des ventes" à destination des professionnels du secteur. A l'intérieur, l'ensemble des hôtels de la Réunion y sont répertoriés, également ceux qui ne seront plus "étoilés" avec le nouveau système. Or ces derniers pourraient bel et bien disparaitre de ce document. "Le manuel des ventes est un outil de travail qui recense l'ensemble des offres réunionnaises, notamment en matière d'hôtellerie. A l'intérieur, nous avons une première partie des hôtels avec le nouveau classement. Pour l'autre partie, il s'agit des hôtels en cours de classification (…). On leur laisse quelques temps pour se mettre aux normes et la décision sera prise au cours du prochain CTS (Comité technique de suivi)", précise-t-elle. Les professionnels de l’hôtellerie sont prévenus !

Principale difficulté pour les hôtels n'ayant pas fait leur demande de nouvelle classification, ils ne peuvent plus communiquer sur l'ancienne classification hôtelière. A la Réunion, sur les 26 hôtels nouvellement classés, sept sont des deux étoiles, 10 hôtels sont des quatre étoiles et un seul a atteint la barre des cinq étoiles, il s'agit du Grand Hôtel du Lagon.

Les derniers hôtels a avoir eu "in extremis" leur classement sont le Saint-Alexis à Saint-Gilles et le Tsilaosa à Cilaos, tous deux ayant obtenu quatre étoiles.

Nouveau classement hôtelier: Seulement 50% des hôtels réunionnais dans les normes
Mercredi 25 Juillet 2012 - 17:15
Lu 2209 fois




1.Posté par Ded le 25/07/2012 17:24
Ce n'est pas un scoop! Certains ne méritaient pas leurs prétendues étoiles.
D'un autre côté , c'est la même chose en métropole où beaucoup d'hôteleires n'ont pas encore fait les démarches...
Et puis ,il faut relativiser, oui ,il y a plus de critères mais ils n'ont pas tous ( loin s'en faut) de caractère obligatoire. Et n'oublions pas non plus qu'outre les travaux éventuels à faire l'hôtelier doit payer celui qui vient l'évaluer...Pas sain comme système!

2.Posté par ZembroKaf le 26/07/2012 09:12
Certains hôtels ici c'est le prix 5* au niveau de MOINS 5* !!!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales