Société

Notre Dame de la Source : Les paroissiens partagés après les révélations sur le père Vincent

Jeudi soir, Zinfos974 révélait que le père Jean-Marie Vincent avait été condamné à cinq ans de prison, dont quatre ans ferme, pour pédophilie en 2000, puis nommé en 2004 prêtre de la paroisse de la Source, à Saint-Denis. Depuis, les fidèles sont divisés. Certains trouvent cela choquant mais beaucoup continuent à faire confiance au curé.
Le père Jean-Marie Vincent, lui, assure recevoir de nombreux "témoignages de sympathie" de la part de ses fidèles et de Monseigneur Aubry. Il a expliqué également être dans l'écriture d'un livre qui reviendrait sur la période de sa vie où il a été condamné.


Notre Dame de la Source : Les paroissiens partagés après les révélations sur le père Vincent
Après les révélations de Zinfos974 concernant le père Jean-Marie Vincent, les paroissiens sont mitigés concernant le passé sulfureux du curé de l'église Notre dame de La Source.

A la sortie de la messe ce matin, les avis sont partagés. Il y a ceux pour qui cela ne change rien :  "Je continue de faire confiance au père Vincent. Il a fait ça il y a longtemps et tout le monde à droit à l'erreur", nous explique une dame âgée d'une soixantaine d'années, qui vient à La Source depuis de longues années. "C'est un bon père, le père Vincent", ajoute-t-elle.

Certains sont même énervés contre "les journalistes" et prennent corps et âme la défense du curé de la Source. "Je m'en fous de ce qui a été écris sur lui. Vous n'avez jamais fait d'erreurs dans votre vie, vous ? On ne comprends pas pourquoi cette affaire ressort maintenant.", souligne un homme d'un certain âge, énervé...

"Cela me dérange de savoir qu'il n'a pas été droit toute sa vie'

De nombreux  paroissiens semblent encore soutenir Jean-Marie Vincent, qui a eu l'occasion d'informer les fidèles de sa condamnation lors des sermons qu'il a effectués au cours des trois messes où il a officié depuis que l'affaire a éclaté.

"Il a évoqué une condamnation. Il a dit que Monseigneur Aubry était au courant. Mais sans en dire beaucoup plus", nous racontait Georges vendredi dernier en sortant de la messe, qui ajoute "ne jamais avoir entendu parler de problèmes le concernant".  Le même jour, une fidèle nous faisait part de ses inquiétudes : "J'aime beaucoup le père Vincent. Mais cela me dérange un peu de savoir qu'il n'a pas été droit toute sa  vie".

Ce matin, une famille, qui sort de la messe avec ses trois enfants, se dit choquée : "Je continuerai d'aller à la messe mais je trouve ça choquant. Désormais, nous surveillerons nos enfants. J'en ai un qui va au catéchisme et ce n'est pas très rassurant ".

Le père Vincent assure avoir le soutien des fidèles et de l'évêque

Depuis les révélations de vendredi, le père Vincent ne fait en tous cas plus l'unanimité à Notre Dame de la Source. Mais lui, serein, explique recevoir "énormément de témoignages de sympathie. Je comprend que des personnes puissent être choquées, je pense que c'est normal", explique-t-il, avant de confier : "Je vois l'avenir avec une grande sérénité".

Le père Vincent a également expliqué avoir discuté avec Monseigneur Aubry depuis vendredi. "Il m'a dit : Ce n'est pas contre toi qu'ils  (les journalistes, ndlr) en ont, c'est contre moi". Le curé assure recevoir le soutien total de l'évêque de la Réunion. Et ne craint pas d'être écarté de ses fonctions de curé : "Cela serait une deuxième sanction. Pourquoi m'aurait-on choisi alors ? (Jean-Marie Vincent est le curé de la source depuis mai 2004, ndlr)".

Le père Vincent a par ailleurs confirmé qu'il était en pleine écriture d'un livre, qui évoque notamment "les événements passés", dont il ne souhaite pas parler aujourd'hui : sa condamnation et les faits pour lesquels il a été condamné. "Je ne sais pas encore si je vais le publier ou le garder pour moi. C'est mon histoire. J'y réfléchis".
Dimanche 10 Février 2013 - 16:13
Lu 3642 fois




1.Posté par chikun le 10/02/2013 15:47
Ca pête dans l'évêché......(rires)

2.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 10/02/2013 16:17
L’importation à la Réunion de prêtres pédophiles se décide en concertation avec l’Évêque pressenti à l’accueil ; si Gilbert AUBRY – connaissant mieux que quiconque la particulière fragilité de la population réunionnaise face aux « supérieurs » - avait refusé cet accueil, ni Michel TUAL, ni Jean-Marie VINCENT ne seraient venus finir ici.
Au pire, si vraiment le « compassionnel » AUBRY voulait faire sa B.A., il aurait dû – IMPÉRATIVEMENT – tenir ces 2 délinquants sexuels hors de contact avec les enfants ; c’est d’un élémentaire bon sens. Or, il a choisi de les leur livrer, en faisant « confiance », à priori, à ceux qui n’étaient pas, au départ, très portés à la mériter ; trompant par la même occasion les enfants, leur famille et la communauté catholique…

En conclusion : plus que ceux mis en cause et condamnés pour leurs délits, l’immoralité et la coupable irresponsabilité est à mettre à charge de l’Évêque AUBRY ; point !

3.Posté par baigue le 10/02/2013 16:25
Bravo chikun, moi je dis :



Vive le cu, le cu, le curé de la source

Qui dit mieux ?

4.Posté par Patrice le 10/02/2013 14:59
C'est inquiétant quand même!!!

5.Posté par noe le 10/02/2013 18:03
Dieu pardonne !
Mgr Aubry pardonne !
Nous pardonnons !

6.Posté par ada67 le 10/02/2013 18:18
MONSEIGNEURS AUBRY DOIS S.EXPLIQUER , CEST GRAVE CE QU IL CE PASSE DANS CETTE PAROISSE ET POURKOI LEVEQUE A CACHER CETTE AFFAIRE A LA POPULATION CET AFFAIRE SI CE PRETRE AURRAIT RECIDIVER SUR UN DE NOS ZENFANT MR AUBRY AURRAIT NIER EN BLOC KIL ETAIT AU COURANT DU PASSER DE SON POTE. JE TROUVE SA PAS SERIEUX Y A UNE COMPLICITEE ENTRE CES Z HOMME DEGLISE CEST A CE POSER DES QUESTION??????????

7.Posté par loulou le 10/02/2013 18:57
une "erreur"... hum hum perplexe sur ce mot ! Minimiser ce genre d'"erreur" c'est lA cAutionné !

8.Posté par Thomas le 10/02/2013 19:06
POST 2 - Entièrement d'accord avec vous. Bravo !

C'est a se demander si il y a encore un vrai "CHEF" à l'évéché. De plus comment vont réagir les jeunes et nouveaux prêtres quand ils ont un exemple tel que celui là , comme supérieur. LAXISME, MENSONGE et quoi encore qu'on ne saurait pas ? c'est vraiment une triste image de l'église à la réunion. Tout celà n'est vraiment pas beau. Cet évêque est vraiment étrange...

9.Posté par humour toujours le 10/02/2013 19:37 (depuis mobile)
Mortel : \"il n\'a pas ete droit toute sa vie\" arf arf arf... sinon bravo noe, toujours plus malin et a propos, du grand ... autocensure.

10.Posté par Mortsen Paul le 10/02/2013 19:49
Un article sur les paroissiens présents ce week-end à la Source, le résultat était couru d'avance !!!

C'est un peu triste de se plomber comme ça, quel en est l'intérêt ?

Il serait préférable d'interroger même sous couvert de l'anonymat les anciens paroissiens de La Source ou encore mieux, ce qui ont vu des choses pas très catholiques dans cette paroisse.

11.Posté par Curé d''ici bas le 10/02/2013 20:35
Prêtre en fonction du diocèse de la Réunion, je voudrais vous faire part des pensées que m’inspire cette « affaire » et des nombreuses réactions (internet et radio) des uns et des autres.

Tout d’abord permettez-moi d’avoir une pensée compatissante pour les victimes qui ont injustement soufferts, une pensée aussi pour le père Jean Marie, bourreau jadis et au pilori aujourd’hui, une pensée pour l’ensemble de mes confrères prêtres injustement assimilés à des pédophiles sans discernement à en croire de nombreux « posts » et à notre évêque encore chahuté.

Ce qui a été commis par le père Jean Marie avant son arrivée à la Réunion est inacceptable, inconcevable et horrible. Mais Il ne s’est pas dérobé à la justice, a été condamné et a été emprisonné selon la loi. Il a quand même droit, comme tous les autres condamnés, passé le temps de la peine, à une nouvelle chance.

Il n’aurait peut-être pas être nommé directement en paroisse mais dans d’autres mouvements ou services pastorales sans contact direct avant les enfants, par mesure de précaution car personne ne pouvait alors, et ne peut encore aujourd’hui, garantir la non récidive. Tout au moins, il aurait dû être nommé dans une grande paroisse en compagnie d’autres confrères.

Les fautes passées et connues de mon confrère n’auraient pas dû être occultées. Et même si l’entreprise était délicate, on aurait dû apprendre à communiquer sous peine de se faire rattraper inévitablement comme aujourd’hui par la vitesse d’information de notre société moderne.

Il n’aurait peut-être pas dû être nommé père doyen du doyenné de saint Denis ouest, compte tenu de ce passé tout de même encore récent et de « l’exemplarité » nécessaire à la fonction.

De nombreuses réactions vues et entendues sont souvent excessives, gratuites et remplies de haine contre l’église, contre les prêtres et contre l’évêque. On mélange tout et on brule tout. Notre société n’irait pas mieux si à chaque fois qu’un prêtre, qu’un policier, qu’un politicien, qu’un enseignant, qu’un médecin,… fautif entrainait au bucher et sans distinction l’ensemble de ses confrères. On devrait malgré tout garder la mesure des choses.

J’ai été déçu du sourire maladroit de mon confrère à la télévision. Il n’y avait pas de quoi sourire, le sujet est grave. Il aurait faire preuve de plus de compassion et de repentir, la tête basse.

Il est injuste et ignoble de se sentir condamné par la foule, parce prêtre, par la faute passé d’un seul. Arrêtons d’assimiler. Tous les prêtres, tous les fonctionnaires, tous les réunionnais, tous les français ne sont comme ceci ou comme cela.

La charge d’évêque d’un Diocèse est difficile, souvent incomprise et parfois injuste pour celui qui la porte.

Que cette épreuve apporte plus d’humanité, de pondération, de courage et d’humilité à toutes et à tous.

12.Posté par piment rouge le 10/02/2013 20:48
De plus, cet homme a toujours nié les faits devant la justice qui l a condamné au vu des jeunes qui ont été victimes de ce prédateur : sa vérité est donc le mensonge par fort pour un homme d église.

il peut écrire le livre qu'il veut mais il a menti devant les tribunaux et donc devant les victimes présentes à l audience : quelle honte........................

Tous ceux qui sont satisfaits de sa présence de cette église en prétextant une erreur : il faut maintenant prier pour qu'il n agresse pas un enfant : l avenir dira nous dira la suite.

13.Posté par Peter Gunn le 10/02/2013 21:11
Merci au post N°2 ça fait plaisir de lire quelquechose d'intelligent !

14.Posté par SEVERIN le 10/02/2013 21:17
Msg Aubry,rien que pour avoir oublier in certain SEVERIN dans l'ucsarm dans les mains des sales politiques de France,écoute Mozart (réquièm en ré mineur k626).In yab qui souffre dans la main des p'tit blancs de France

15.Posté par GGrun le 11/02/2013 00:05
L'ile intense recycle : curés PD, profs fatigués (j'en fu) , chirurgiens confondant droite et gauche, ....
Mr Aubry sort dufénoir (kom ou la di a Jean Paul II) aret suport kolonialism la.

16.Posté par danie974 le 11/02/2013 01:44 (depuis mobile)
A ,oui;MSN Aubry,a tout ls excuses;pr ls pédophiles!ms,pourtant,il manifeste pr l marche ds gays!quel monde,q ns sommes !!!


17.Posté par MARIE B- POST11 le 11/02/2013 05:03
Il en reste au moins un, un qui ait la tête sur les épaules, au moins un avec un esprit d'écoute et de droiture. "Curé d'ici bas" merci pour vos propos et vous au moins vous prenez vos responsabilités. J'ose espérer que vous êtes le porte parole d'un ensemble de vos confrêres, car si la situation doit changer à la réunion, celà ne peut se faire qu'avec vous.
Quel bonheur de lire des lignes qui commenca.ent par une pensée aux victimes, celà change des interventions de votre confrêre prêtre et du mutisme de votre responsable qui n'a comme seul leitmotiv de se faire passer pour le "martyr"de l'église.
L'Homme doit reconnatre ses fautes, mème minimes devant DIEU, par l'intermédiaire des prêtres, mais un Homme qu'il soit évêque peut t il , où a t il le droit de cacher les siennes et vivre inpunément dans le dénit ?. "Faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais ....
Mais merci pour votre intervention, et j'ose espérer que vous n'êtes pas le seul à raisonner ainsi dans le monde clérical.

18.Posté par Job le 11/02/2013 06:31
Curé d''ici bas j'approuve vos propos. On peut comprendre que Monsieur Aubry ait voulu donné une nouvelle chance à votre collègue, ce qui est regrettable c'est que Monsieur Aubry ait laissé la possibilité à Monsieur Vincent d'être en contact avec des jeunes. C'était le mettre en capacité de récidive et personne ne maîtrise les possibles pulsions incontrôlable de ces malades.

C'est uniquement pour les malheureuses victimes qui portent le poids de ces actes que beaucoup d'entre nous ont réagi, et non pour "bouffer" du curé, (mais pouvait-on y échapper). Le role sociale des religions est évident alors les responsables doivent redoubler de prudence et Monsieur Aubry semble pas conscient de cette responsabilité.

Bonne journée à vous


19.Posté par SCOOP974.. le 11/02/2013 07:21
Lu sur zinfos974, P.DUPUIS est SOCIALISTE... MDR (dernier Post sur le premier article...)

Certains devraient réfléchir avant d'écrire des conneries.... Alors Mr DUPUIS vous auriez changé de veste ?

20.Posté par Jistis le 11/02/2013 07:33
Dégouté...
C'est le mot le plus juste pour exprimer ce que je pense de l'église de la Réunion. Un évêque qui cautionne, un coupable menteur et souriant à la TV... Mon fils n'ira plus au catéchisme la bas...non pas par crainte de l'agression mais davantage parce que ce père n'a plus sa place a faire la morale...

J'ai appelé l’évêché vendredi pour savoir ce qui devait être fait, j’attends toujours qu'on me rappelle... ... apparemment pas de changement de prêtre pour la source.... c'est a moi de partir si écouter un pervers ne me convient pas...

Les fidèles de la paroisse devraient penser aux enfants brisés à vie par ce prédateur...

Merci à l'enqueteur d'avoir révélé ce scandale... malheureusement rapidement étouffé par le fatalisme habituel de la population...

21.Posté par @curé d''ici (très) bas le 11/02/2013 07:48
Ben voyons... Voici un curé qui vient délivrer une leçon : nous devrions tous faire preuve d'humilité... et l'église ? Véritable fabrique à détraqués sexuels car ne nous méprenons pas un homme reste un homme et la fiction selon laquelle une vie d'abstinence est possible est une foutaise, une escroquerie. Dans ces conditions-célibat obligatoire des prêtres-il faut se demander : quel type de public sera tenté par un tour au séminaire puis une carrière de curé ? qui ? D'anciens séminaristes ont témoigné sur la faune qui y sévit : c'est pas très catholique apparemment.

Alors cher monsieur, car je ne reconnais pas votre titre de curé-vous n'êtes pas "mon père"- posez-vous les bonnes questions : pourquoi tant de pédophiles et de détraqués sexuels parmi les vôtres ? Pourquoi les ecclésiastes couvrent-ils SYSTEMATIQUEMENT les criminels pédophiles qui sévissent au sein de l'église ? Pourquoi ?

Serait-ce parce que l'église catholique est consubstantiellement et historiquementune fabrique à détraqués sexuels pour ne pas dire plus ?

Ceci dit, monsieur, je ne vous accuse pas d'être un pédophile du seul fait de votre office, il existe certainement quelques prêtres qui supportent cette vie de célibat ou-à tout le moins- qui vivent une sexualité normale quoique clandestine (mon œil). Il n'empêche : ceux qui doivent faire profil bas aujourd'hui ce sont les ecclésiastiques pas les citoyens outrés. Alors, votre prêche gardez-le pour les quelques ouailles paumées qui croient encore dans vos sornettes et vos dénis et posez-vous les bonnes questions.

22.Posté par Najy le 11/02/2013 08:55
Le Monseigneur ces derniers temps à commis pas mal de boulette à ce niveau.
Est ce que un Monseigneur sa démissionne?

23.Posté par Jiji2 le 11/02/2013 08:56
Pensez aux enfants et à leur famille d'abord.
Car le curé l'a oublié!

24.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 11/02/2013 09:13
*À TOUS CEUX QUI POURRAIENT ÊTRE ÉTONNÉS DE MA SÉVÉRITÉ à l’égard de l’Évêque Gilbert AUBRY : prière d’en trouver explication dans mon « courrier des lecteurs » de ZINFOS sous le titre :
« Juliette CARANTA-PAVARD à Gilbert AUBRY, Évêque de la Réunion et au Vicaire général, Lilian PAYET. »

25.Posté par Deguelasse le 11/02/2013 09:14
C'est vraiment déguelasse, de plus je n'aime pas la manière dont il répond aux journalistes. Il rigole même quand il répond aux questions. Il dit qu'il s'est PURIFIE, mais il a pensé aux enfants qu'il a fait du mal, eux ils ne peuvent pas se purifier, eux ils sont meurtrient toute leurs vies. Ils ne peuvent pas reprendrent une vie normale eux.
Il a même dit que les enfants l'aiment bien, qu'il n'y peut rien!!!!
Apparamment, il a tout oublié.
Je ne comprend pas, comment les gens peuvent pardonner à un monstre pareil. Ecouter ses bonnes paroles. Et lui reprendre sa vie comme si rien c'était passé.
Mgt AUBRY ne pense pas aux enfants des familles qui fréquentent l'église. C'est ahurissant...

26.Posté par UN REVE ,MERCI G.AUBRY le 11/02/2013 09:49
J'ai fait le rêve de voir mon église propre, mes croyances non salies et mes convictions défendues.
J'ai fait le rêve, que pour fuir les coups de ma vie quotidienne, que pour supporter les injustices de tous les jours, j'aurai pû être sécurisé, réconforté et reprendre du courage en faisant confiance à DIEU. Ma confiance en lui a été tellement profonde que je tenaisà le remercier en allant régulièrement à la messe, en servant dans ma paroisse, en me rendant disponible pour la communauté.
Aujourd'hui je suis profondément affecté et triste devant de telles actes répétés. De plus, ce berger (Mgr G.A) en qui j'avais une grande confiance, qui pour moi reflétait un grand charisme, une grande droiture et une grande foi me donne maintenant l'impression et peut être mème la certitude, qu'il m'a trompé. Pire de tout, moi qui ait toujours défendu l'église, la religion, devant ses détracteurs, devant mes propres enfants, à qui je demandais de croire en cette " pure beauté", je me retrouve comme un con, montré du doigt et questionné sur mes convictions et surtout me démontrant que j'ai pu me tromper.
Merci, Mgr, DIEU existe, j'en ai la conviction, mais VOUS, vous avez détruit ce que j'ai construit. Vous avez abattu mon sanctuaire, mais je n'irai pas dire à mes détracteurs que c'est satan qui rôde. Car si il rôde réellement c'est en vous, pas en nous. C'est vous qui avez voulu tout celà.
Vous n'êtes plus cet homme DROIT, que DIEU me pardonne, mais partez ...
gon it

27.Posté par Scrupulus le 11/02/2013 10:22
Je ne crois plus en nos Politiques à qui l'on redonne la clé de la caisse malgré..., je ne crois plus en nos Hommes d' Eglise qui s'affranchissent du passé, qui oublient ce qu'ils représentent et je ne crois plus en FINDUS car finalement on ne sait jamais ce qu'il y a dans l'emballage !

28.Posté par Carlo le calamar le 11/02/2013 10:24
La religion catholique est dépassée, pas à jour, nous vivons en 2013 et au lieu d'aider les hommes et femmes à affronter les écueils de la vie il ne fait que faire peur aux gens et démontrer que de plus en plus de prêtres s'en prennent aux enfants !!!!

29.Posté par Caton2 le 11/02/2013 13:00
Je remarque que le censeur basique qui sévit post 21 n'est nulle part traité de cathophobe. Ses propos orduriers méritent pourtant bien ce terme.
Je trouve l'analyse de notre curé d'ici bas très juste, à la réserve près que sa commisération nivelle les responsabilités: le prêtre "ex-pédophile maladroit", et l'Evêque "aux choix difficiles". Dos à dos. Non. L'Évêque a de plus grandes responsabilités. Il doit faire passer les intérêts des fidèles de son diocèse avant ceux de ses subordonnés, lorsque l'intégrité morale et/ou physique des paroissiens est susceptible d'être menacée par un prêtre, personnage qui ne suscite aucune méfiance par définition, surtout des enfants.
En ce sens il a failli et sa responsabilité est engagée. On comprend que notre brave curé ne puisse s'engager dans une critique de l'Evêque, mais il est facile de tirer les conclusions de ce qu'il écrit.

30.Posté par Niko le 11/02/2013 13:13
J'ai lu que certains étaient dérangé par le comportement de ce prêtre, mais hélas !!!! ils sont nombreux à faire leur coup en douce. "Curé d'ici bas" bravo pour vos propos, il ne faut pas les mettre tous dans le même sac, c'est vrai. Mais avez-vous remarqué comment les églises se vident ? Les offices sont de plus en plus désertés.On préfère se tenir à distance.
Oui, moi aussi j'ai été choqué de voir ce monsieur sourire lors de son interview, c'est dire s'il regrette son geste ou mieux ses méfaits. Quelle HONTE mon DIEU vous ne méritez pas celà.

31.Posté par DEBOUT CITOYENS le 11/02/2013 13:25
Je réitère ma question à Mr Delarue, le journaliste d'investigation de ce dossier. Serait-il possible d'avoir les dates exactes des condamnations notamment du rejet du pourvoi en cassation?

Selon votre article, le pourvoi du Père Vincent a été rejeté en 2001. Janvier, décembre? Par ailleurs vous dites que sa peine était assortie d’une peine de 5 ans d’interdiction d’exercer à titre professionnel et social en présence d’enfants.

Il y a quelque chose de pas clair pour moi: Il y a eu un rejet du pourvoi en cassation qui a confirmé la peine d’emprisonnement en 2001 (supposons juillet pour l’exemple).

Le délai de 5ans d’interdiction d’exercer en présence d’enfants commence selon les cas, soit à compter de la date du rejet du pourvoi en cassation qui rend la peine définitive, soit à compter de la date de sortie de prison selon la formulation du jugement.

Selon les deux cas ci dessus cela donne des dates limites qui n’ont rien à voir avec ce qui a été pratiqué :

5 ans à compter du rejet de cassation date de juillet 2001 (hypothèse ci-dessus) : le père n’aurait pas du être en contact d’enfant avant juillet 2007.

5 ans à compter de la date de sortie de prison (en début 2003 ): le père n’aurait pas du être en contact d’enfants avant début 2009.

On est très loin la date de nomination au CHD de mai 2003 et en paroisse en mai 2004.

Les voies du seigneur étant parfois impénétrables, je laisse à chacun le soin de tirer ses propres conclusions.

32.Posté par Job le 11/02/2013 13:36
Caton2, j'ai apprécié le ton mesuré de "curé d'ici bas", mais comme toi, je suis désolé qu'il minimise le comportement de Monsieur Vincent et qu'il tente d'excuser Aubry. Aubry n'est pas excusable et manipule ses ouailles.

Il semble évident que l'histoire de Vincent est probablement suite à un deal avec l'évèque de Bar-le-Duc : je t'envoie mon déviant à charge de revanche , les victimes, entre nous, on s'en moque, faut sauver la face, c'est tout.

Honte à vous Aubry, votre mégalomanie vous a égarè.

33.Posté par Niko le 11/02/2013 14:06
Le Pape Benoît XVI démissionne le 28/02 à 20 h à quand AUBRY ?

34.Posté par cabanon le 11/02/2013 14:25
cette affaire me rend inacepter à la société.Quand je pense que ma grand a du pleurer face au curé de saint jacque au moment de ma confirmation(ils ne voulaient pas que je me rend a la messe comme toute les autres {en uniforme c'est a dire avec liaube}.et quand un prete qui sous tels actes se fait dorloter bien je me demande ou es ma place!

35.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 11/02/2013 14:33

À Post.88 –« monica colère »-(Article « Mgr AUBRY a confié en 2004… ») :

Il nous est impossible, à nous adultes, de nous mettre à la place d’un enfant ayant été la proie de la perverse « affection » d’un adulte ; un prêtre, par exemple (et de surcroit…) du moment que c’est de prêtres qu’il est question, des hommes qui, par leur statut, sont hors de tout soupçon…

Qu’il ait été violé ou « simplement » tripoté, l’enfant en reste marqué À VIE.
Séduit, touché hors limites acceptables, humilié, impuissant, trompé, abusé, souillé, etc… l’enfant se retrouve en plein désarroi… Alors soit il se tait, parfois pour toujours – soit il tente de le dire. Pour peu qu’il ait une famille bien-pensante (et…catholique !) l’affaire paraît souvent délicate à gérer, c’est sûr ! Qui croire ???

J’ai connu dans mon environnement familial 2 cas de ce type, avec implication du clergé catholique. Je garde des relations avec l’une des victimes qui, à 60 ans passés, porte toujours les séquelles de cet acte ignoble ; il en parle ; maintenant…

Alors, il ne nous reste plus qu’à souhaiter à ces « bons » paroissiens – qui soutiennent de leur « Charité chrétienne » inconditionnelle le jovial et serein Jean-Marie VINCENT, ainsi que leur triste sire d’Évêque – de faire goûter à leurs enfants et petits-enfants le bonheur d’avoir été « choisis » par des Michel TUAL, des Jacky HOARAU, des Jean-Marie VINCENT et autres prédateurs sexuels…Et honte à eux !!! -( Je parle des paroissiens!)

36.Posté par Iratus Cot le 11/02/2013 14:34
Oui la Réunion semble une terre d'importation pour les prètres pédophiles ou de moeurs légères !
Je suis INDIGNEE par la tournure des évènements !!! Scandalisée d'entendre JM Vincent ! Qui se dit soutenu par Mgr Aubry alors que celui ci nous offre un silence assourdissant !
Tout de même...Je suis étonnée qu'il dise ne pas avoir fait de chorale à la Source..( Ecoutez ses CD ).Etonnée qu'il affirme qu'il était" parfaitement" en règle sur le plan juridique...Quelle maitrise de l'opération "je vous embrouille" , quelle intelligence !
Je ne comprends pas la complaisance des paroissiens de la Source. C'est tout juste si certains ne vont pas lui dresser un piédestal....
Et bien voila une paroisse qui ouvre avec plaisir la porte au prochain prêtre pédophile qu'on leur enverra ! ( et qui finira juste de purger sa peine bien sûr) Ouvrez donc les bras au père Jacky Hoarau lorsqu'il sortira !
Car pour vous, paroissiens de la Source, JMV n' a fait qu'une ERREUR ?????
(Tiens d'ailleurs Jacky Hoarau lui parlait "d'accident" pour le viol commis.. )
C'est donc juste une "erreur" de tripoter le sexe des enfants lorsque vous êres prêtre ?????
Non et non c'est une: HORREUR !!
Et s' il avait touché VOTRE enfant ???
Réveillez vous !!!!!! C'est toute une confiance qui est TRAHIE ! Confiance en un homme, confiance en un prêtre, confiance en une église ...
Je ne peux plus regarder un prêtre sans me demander "Et si..."
Par votre attitude de parade Mr Vincent vous manipulez l'opinion et en plus vous vous faites le porte parole de mgr Aubry..quelle technique !
A t'on oublié que vous vous êtes fait "voler" votre ordinateur il y a quelques mois ?? C'est curieux on a parait il retrouvé le voleur mais pas l'ordinateur ! On en trouve des choses sur un ordinateur...
Je suis écoeurée de voir cette affaire minimisée. Abasourdie que beaucoup de gens savent et se taisent..Par peur, par honte, par lâcheté.. SI VOUS SAVEZ ET QUE VOUS VOUS TAISEZ: VOUS ETES COMPLICES !
Cet homme peut avoir le sourire..il a trouvé son paradis ici..Respect, admiration, concerts des musiques qu'il compose..Il nous fait croire que TOUT a été fait dans les règles..
Mais relisez les FAITS !
Et maintenant il voudrait écrire un livre pour SE raconter ??? Mais cet homme se noie dans son EGO !! Il est d'un narcissisme effrayant ! Il ne cherche que son plaisir !! Quel écoeurement !
Quel travail a t'il fait pour ses victimes ? Victimes qui ressentiront EUX de la honte toute leur vie. Qui auront des difficultés dans leurs relations toute leur vie. Et à qui l'église refusera le pardon et la communion s'ils divorcent ! On marche sur la tête !!
Mgr Aubry oui vous êtes coupable, mais au lieu de vous cacher et de tarder : rachetez vous et prenez AU MOINS les décisions qui s'imposent. La Réunion ne doit pas devenir le nid des pédophiles, c'est trop grave !!! C'est tout le catholicisme qui vacille.
Prenez ENFIN la parole ou lieu de vous victimiser ! Envoyez JMV à la retraite TOUT DE SUITE cela calmera les esprits..Et ensuite remettez vousbien en question. Un homme a été crucifié pour sauver le monde.Cela vous dit quelquechose ?? Alors VOUS que pouvez vous faire pour sauver vos fidèles ? Votre église ? Après la crucifixion ce sera la résurrection .

37.Posté par @Caton le 11/02/2013 15:28
Caton2, ce qui est ordurier c'est de voler l'enfance, la vie d'une personne. Oui le système de recrutement des prêtres catholiques favorise les déviances sexuelles, n'en déplaise à vos convictions religieuses. Connaissez-vous des victimes de pédophilie ? Elles sont presque toutes détruites et finissent malheureusement souvent droguées, délinquantes... Les prisons sont remplies de victimes de pédophilie, renseignez-vous. La pédophilie n'est pas une "erreur" mais un crime abject. Si je n'étais pas humaniste je serai favorable à la castration des pédophiles car ils sont peu ou prou tous irrécupérables. Donc Mgr que dis-je Monsieur Aubry a eu un comportement criminel et à mon humble avis a dû en planquer plus d'un dans sa carrière (a-t-il quelque "sympathie" pour la pédophilie ?).

ps : savez-vous que parmi les pédophiles on trouve nombre de grenouilles de bénitier (j'en connais un qui a pris 12 ans ferme et qui était fort apprécié pour son assiduité et ses dons à la paroisse : un homme "exemplaire" comme on dit) ? Alors avant de monter sur vos grands chevaux, entendez le message, fût-il blasphématoire (un agnostique se fout de blasphémer) voire excessif dans sa formulation : un problème de fond avec ce fameux "célibat" des prêtres... et renseignez-vous quant aux nombreux témoignages d'ex-séminaristes sur les mœurs déviantes qui y sévissent.


38.Posté par cabanon le 11/02/2013 16:02
o non du pervers pere ver moin la fatigué rale mon ver a force mann i ver commme pervers

39.Posté par paul le 11/02/2013 16:11
Avec de fauses doctrines de célibat, avec des traditions qui n'apparaissent nullement dans la bible,bien au contraire .Toutes ces hypocrisies qui ne sont pas à la Gloire de Dieu, tôt ou tard sont révélèes au peuple. Dans d'autres églises comme les évangélistes, la révocation est la solution radicale. Ou tu marches avec Dieu où tu vas dans le monde avec ses déviances. Et que les responsables d'Eglises arrêtent leur langue de bois et la protection de curés sous main de justice dans des soit disant "cures". Qu'ils dénoncent ouvertement , condamnent et prêche la Parole de Dieu avec un coeur sincère.

40.Posté par Caton2 le 11/02/2013 17:59
37. Tout faux!
Voici ce que dit Le professeur Philip Jenkins ( auteur de Pedophiles and Priests : Anatomy of a Contemporary Crisis) : « Mes recherches sur des cas concernant les 20 dernières années ne donnent pas de preuves que le clergé catholique, ou d'autres clergés ayant pour discipline le célibat, sont plus susceptibles d'être impliqués dans des inconduites ou des abus, que le clergé d'autres Églises, ou même que des personnes n'appartenant pas au clergé »
Thomas G. Plante, professeur de psychologie à l'Université de Santa Clara, et auteur d'ouvrages sur les abus sexuels commis dans l'Église Catholique fait le même constat.
Mieux: un rapport publié en 2008 par le Réseau irlandais de crise sur les viols (RCNI), relève que 50,8 % des agresseurs sont des parents, 34 % des voisins et amis et seulement 3,4 % des figures d'autorité (prêtre, instituteur...)
Les séminaires écoles de la pédophilie? Non. Les cours de catéchisme et les chorales zones à risque maximum? Non, c'est dans leur famille que les enfants encourent le plus de risques!
Les loups les plus méchants et les plus nombreux sont dans la bergerie, pas dehors...

41.Posté par @Caton(lique) le 11/02/2013 19:58

Si le sujet n'était pas si dramatique, je crois que j'aurais éclaté de rire à la lecture de votre post. Monsieur Caton2, l'ineffable et prolixe croisé érudit et...qui connaît manifestement l'usage de Google. Sieur Caton est ainsi allé chercher la thèse contra... Soit. Mais vous pourrez exciper de tous les chiffres que vous voudrez, ils ne signifient en l'occurrence pas grand chose en plus d'être invérifiables. Pourquoi ? Tout simplement car comparaison n'est pas raison : ainsi en France très peu de petits français "d'origine" catholique fréquentent les curés... et pourtant que d'affaires de pédophilie dans le giron catholique et ce malgré l'omerta de rigueur dans l'immense majorité des cas.

Prenons le problème à l'envers c'est-à-dire en l'espèce à l'endroit. Combien de pédophiles pour combien de curés ? Certainement bien plus que dans la population générale. Non pas que la religion catholique soit par essence un truc "pédophilique" (suivez mon regard...une "épouse" de 9 ans hum... ) mais bien parce que cette histoire de célibat est une connerie effarante et que... nul besoin de sortir de St Cyr ou de posséder une thèse en psychologie du zizi pour comprendre que 1 / les candidats ne sont pas tous des entités abstraites animées par une foi transcendantale et indéfectible et 2/ cette "clause de célibat/vœu de chasteté" opère une sélection pas naturelle du tout... Ce n'est pas moi qui ai inventé toutes ces "affaires" de pédophilie chez les curés quand même... A moins que Google ne dise le contraire évidemment.

Mes respects Sieur Caton, mais je crois que sur ce sujet votre légendaire raison fait cruellement défaut.

42.Posté par Mortsen Paul le 11/02/2013 20:47
L'article est paru sur le site du Républicain Lorrain, certains vont se rappeler de leur "ancien client" que nous avons hérité!

http://www.republicain-lorrain.fr/actualite/2013/02/11/l-abbe-vincent-rattrape-par-son-passe




43.Posté par Caton2 le 11/02/2013 21:12
L'ectoplasme du post 41 démontre son inexistence en se cachant derrière de multiples pseudos. L'étude que je cite est parfaitement reconnue par les chercheurs du monde entier, d'autant que des études similaires ont confirmé ses conclusions. Avez-vous une contre étude à me proposer? Non, parce qu'il n'y en a pas.
Alors je ne vais pas perdre mon temps à essayer de vous convaincre, on ne convainc pas les ignares.

44.Posté par Job le 11/02/2013 21:27
Fais attention Caton2, tu es tellement crispé sur ta bataille contre l'islam que tu perds ton objectivité vis à vis de déviances des curés incriminés.

La pédophilie est inacceptable car les jeunes victimes sont marqués à vie et ont été sous l'emprise de personne ayant autorité, Désolé pour toi mais les curés pédophiles sont en premières lignes, cela n'excuse pas les autres bien entendu.Je ne conteste pas tes chiffres, bien que certains soient du wikipédia pur jus, mais cela ne justifie rien, la gravité des actes est là.

Là n'est pas le débat, c'est l'irresponsabilité d'Aubry qui a protégé ses collègues au détriment des jeunes victimes.De plus il a eu l'outrecuidance de se porter partie civile et c'est un camouflet pour les malheureuses victimes.

45.Posté par L'Ectoplasme to Caton2 le 11/02/2013 22:15
Finalement c'est Job qui a raison.

Point d'études à vous proposer si ce n'est celle de l'expérience et de cette triste évidence : non tous les curés ne sont pas des pédophiles, oui le célibat des prêtres engendrent certainement des déviances notamment pédophiles.

Le problème est que si les tous les faits sont avérés, la conduite d'Aubry dans cette "affaire" pourrait lui valoir des ennuis de divers ordres (c'est le cas de le dire). Et que moralement c'est assez ignoble. On peut débattre sur tout mais pas sur les ravages insondables de la pédophilie. On 'imagine que pour les catholiques pratiquants ce type d'annonce (la nomination d'un tel homme à un tel poste en toute connaissance de cause) doit être encore plus rageant que pour les autres, mais que diable reconnaissez enfin que ce célibat des prêtres est une chose bien douteuse. Pas besoin d'études pour ce faire. Cordialement.

46.Posté par Caton2 le 11/02/2013 22:51
44. Je pense moi que ta fréquentation des jésuites t'emmène dans un anticléricalisme primaire. Mes sources ne viennent pas de Wikipedia mais des universités américaines.
Dans mes derniers posts je ne crois pas avoir mis en comparaison l'islam et le catholicisme. Au contraire, j' ai écrit post 29, je me cite: "Il (Aubry) doit faire passer les intérêts des fidèles de son diocèse avant ceux de ses subordonnés, lorsque l'intégrité morale et/ou physique des paroissiens est susceptible d'être menacée par un prêtre, personnage qui ne suscite aucune méfiance par définition, surtout des enfants. En ce sens il a failli et sa responsabilité est engagée. " Ça me semble clair.

Je remarque que tu me répètes que les questions religieuses ne t'intéressent pas mais que lorsque ces questions touchent à des faits de société, tu es prêt à oublier ta rigueur scientifique.
Allez, je ne t'en veux pas. La preuve, j'ai été chercher pour toi sur internet (pas sur Wikipedia, mais sur Amazon, l'ouvrage de référence sur la question, que tu peux acheter pour la modique somme de 15 euros je crois, à l'adresse suivante: http://www.amazon.fr/Pedophiles-Priests-Anatomy-Contemporary-Crisis/dp/0195145976.
L'auteur, Philip Jenkins is the Distinguished Professor History, Baylor University, Co-Director for Baylor's Program on Historical Studies of Religion in the Institute for Studies of Religion, Professor of Humanities Emeritus at Pennsylvania State University (PSU). He was Professor (from 1993) and a Distinguished Professor (from 1997) of History and Religious studies at the same institution; and also assistant, associate and then full professor of Criminal Justice and American Studies at PSU, 1980–93. Ça te va?
Ne te laisse pas embarquer dans l'hystérie ambiante, ça ne te ressemble pas. Je te préfère lorsque tu exerces ton sens critique de scientifique...



47.Posté par Job le 12/02/2013 06:50
Ne sois pas injuste caton2, je reconnais le rôle que joue les religion pour la paix sociale, j'ai été seulement choqué par l'attitude d'Aubry et c'est pour cela que je suis intervenu, il a toujours privilégié la protection des prêtres déviants au détriment des innocentes victimes. Il n'a fait son mea culpa qu'après coup et c'était déja trop tard.

C'était du moucatage ma fausse polémique sur les chiffres, je sais que tu ne t'embarques jamais sans biscuits°

Bonne journée à toi, je vais aller sauter dans ma piscine.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales