Social

Notification d'huissier pour évacuer le Département


Les ex-salariés de l'Arast qui occupent actuellement les locaux du Conseil général, au total plus d'une centaine de personnes, ont été sommés de quitter les lieux, après huit nuits à dormir sur place, pour "des raisons d'hygiène et de sécurité" spécifié par voie d'huissier. Mais les ex-travailleurs du social ne sont pas prêts à partir.

Selon Paul Junot, secrétaire général de la CFTC, cette procédure par notification d'huissier qui oblige les manifestants à quitter les lieux protège le Conseil général sur le plan juridique si toutefois il advient un quelconque accident. "Qu'elle que soit la demande, nous avons toujours pris nos responsabilités. On continue de les prendre et il n'est pas question de sortir d'ici", assure le syndicaliste.

Par ailleurs, les manifestants assurent n'avoir aucune nouvelle de l'aide d'urgence de 1.000 euros promise par Nassimah Dindar. Un courrier a été adressé à la présidente du Conseil général pour avoir des éclaircissements sur les modalités de cette aide d'urgence. 
Mercredi 13 Janvier 2010 - 16:40
Karine Maillot
Lu 1571 fois




1.Posté par pimanzoizo le 13/01/2010 18:29
Misère ! je vous avais pourtant dit de vous faire oublier !
Tant pis si vi gaigne cou'd'cogne,aster ....

2.Posté par David le 13/01/2010 18:55
Dès que les syndicats locaux se mêlent d'un mouvement, il perd de sa crédibilité. Pourquoi les salariés se laissent ils toujours récupérer par ces exploiteurs de la détresse humaine ?

3.Posté par JOULIA Nicole le 13/01/2010 21:31
Non David, il est important que les syndicats jouent leur rôle et tout leur rôle. C'est une avancée de la démocratie. Allez en Chine David et vous comprendrez peut-être la nécessité des syndicats en France et à la Réunion.

Les femmes de l' ARAST ont fait la preuve qu'elles sont responsables et tout à fait capables d'assurer leur combat sans être manipulées. C'est Nassimah qui manipule ; ce sont les élus qui manipulent, achètent, menacent ; pas les travailleuses, pas les syndicats.

Allez les filles, restez unies, mobilisées, la victoire vous est assurée et le soutien des Réunionnais qui réfléchissent et ne sont plus sous la coupe des partis magouilleurs et profiteurs, sont avec vous. Se battre avec vous, c'est se battre pour nous ... un jour.

4.Posté par Denis Bigeard le 13/01/2010 23:04
L'AGS demande au Conseil Général de "s'engager à rembourser s'il est condamné".....
mais que vaut la signature de ces élus ???

5.Posté par David le 14/01/2010 07:18
Post 3. Justement, c'est parce que je ne veux pas vivre dans un pays comme la Chine que je ne fais pas confiance aux syndicats. J'ai toujours cru que la CGTR est une grande amie de Marx. Mais je me trompe peut être.

6.Posté par Basile le 14/01/2010 08:31
Je suggère aux ex-Arast d'envoyer l'huissier à Nassimah pour les règlements de leur dû !

7.Posté par David le 14/01/2010 10:04
Ah tiens...en parlant de syndicats...y'a une affaire pas nette en ce moment dans les comités d'entreprises d'Air France. La CFDT sur la selette.
Et que sont devenues les affaires EDF, Eurodisney, SNCF ? Si un syndicaliste pouvait nous répondre.

8.Posté par Cambronne le 14/01/2010 10:22
7.Posté par David le 14/01/2010 10:04
Ah tiens...en parlant de syndicats...y'a une affaire pas nette en ce moment dans les comités d'entreprises d'Air France. La CFDT sur la selette.
Et que sont devenues les affaires EDF, Eurodisney, SNCF ? Si un syndicaliste pouvait nous répondre.


Ibrahim retournez donc a vos occupations préféré c'est à dire ne rien faire , si ce n'est que détruire et rester accroché comme une moule à votre rocher d'élu incompétent

9.Posté par beverly, une réunionnaise le 15/01/2010 01:06
je ne comprends pas pourquoi vous tirez sur les syndicalistes et syndicats ainsi ? Vers qui voulez vous que les gens de l'ex arast se tournent? vous ne voyez pas, ils sont livrés à eux memes et à leur detresse et il faut qu'on trouve le bout du chemin pour ces gens là.Et pourtant ca ne semble pas difficile, si on prend et met en marche la bonne logique qui consiste à leur donner ce qu'on leur doit, et leur indemnités si on les "fout "dehors, et on ne les embauchent plus.
mais là, ce n'est pas possible leurs situations 1200salariés quand meme.Q'une petite boite avec un patron vereux qui laisse les salariés ainsi, et qui part avec la caisse, comme c'est arrivé ici en metropole, on lui court après et on l'attrappe.
Mais là, on est dans un mic mac pas possible,une maman reconnaitrait pas ces jumeaux, meme si elle a l'habitude avec eux.
pour enfoncer le clou, elle a embauche sans aucune vergogne 7 ou 8 autres salariés en laissant les ex salariés sur le carreau, il y a quand meme une volonte de faire mal, et que les ex salariés en voyant comment elle agit disent "ah j'ai mal, mais versqui se tourner mon Dieu" regardez tous ces ex salariés, on ne peut qu'etre avec eux, nous creoles de bonne volonte et de bon coeur.
Cela ne tient pas debout ces agissements de la part d'une seule personne et de ses conseillers ce sont des conseillers qui veulent foutre la merde et faire peur à tout le monde.Mais le temps de la peur est bien loin, très loin, dit une certaine dame chez nous.
le pire c'est qu'elle crie haut et fort qu'elle est de la Droite et de l'ump, ainsi que son mari, la Droite sociale.Et la vraie Droite comment elle va faire pour se faire savoir.Moi, je pense au General de Gaulle, malgré mon age pas avancé et à mon oncle.C'est le mic mac qui est créer, le peuple ne sait plus, se questionne et pas de réponses, tout est confus et en mars 2010, les elections dur dur pour se redresser.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales